Oskar, notre joie, nous a quitté

Répondre Lancer une nouvelle discussion
30/03/2004, 21h57
Bonjour,
on a lu mon message sur un autre forum et on me conseille de le poster ici. Voici notre histoire :

"Bonsoir, (le 18/02/04)Notre joie est un très faible mot pour notre Oskar.Le 12 février 2004, j ai posté en réponse à une discussion sur le " voile du palais chez les boules " :" Bonjour, Oskar s'est déjà fait opérer du voile du palais en mars 2002 (il avait 3 ans) par un véto qu'on ne voit plus puisque nous avons déménagé entre temps. L'opération s'est bien passée. Oskar a bien respiré après, avec beaucoup moins de ronflements. Mais quelques mois après, ses ronflements sont revenus (avec apnées répétées). Depuis quelques mois (voire un an déjà), ça s'est accentué. Il a une infection qui semble provenir de son palais d'après le véto qui dit qu'il va peut-être falloir le réopérer. Il a contacté un collègue vétérinaire spécialisé dans les problèmes de respiration car ce dernier véto ne veut pas intervenir sur ces opérations du voile du palais. Et son collègue vient à notre clinique vétérinaire mardi. Donc, on va déposer Oskar mardi 17 le matin là-bas, on le reprend en fin d'après-midi. Le spécialiste va endormir notre Oskar et regarder sa gorge dans un premier temps (endoscopie), et, si il constate que le voile est trop long, il le raccourcira dans la foulée afin de lui éviter une deuxième anesthésie (les anesthésies sont dangereuses pour les bouledogues à gros coeur comme notre Oskar). On espère que tout se passera bien, on va demander aussi au spécialiste qu'il regarde si les narines d'Oskar ne sont pas trop étroites aussi.... "Là s arrêtait donc ce message.En cet après-midi du 18 février 2004, Oskar est mort.Cela s est déroulé comme suit :Comme prévu, mardi 17 février à 8h30, mon amie amène Oskar, à la clinique vétérinaire. Ce vétérinaire était le véto d Oskar depuis 6 mois, et nous avait conseillé de faire opérer Oskar pour ses problèmes de respiration. Il nous avait dit aussi que, comme lui ne se sentait pas à la hauteur de cette intervention, il nous appellerait lorsque le chirurgien vétérinaire capable de ça viendrait dans cette clinique (ce qui nous rassurait). Je reprends donc : mon amie laisse notre Oskar à 8h30 hier matin chez ce véto, chez qui va se rendre le chirurgien vétérinaire ce même jour. Elle le laisse avec son carnet de santé (témoignant de la dernière visite d un véto d urgence suite à un malaise d Oskar, probablement cardiaque).Oskar a reçu des médicaments au cours de cette matinée et s est fait opérer dans l après-midi par le chirurgien. Le soir, mon amie appelle le véto pour savoir si elle peut passer le prendre. Elle apprend qu Oskar s est fait raccourcir le voile du palais mais qu il s est aussi fait opérer du larynx qui ne fonctionnait peu ou plus (car il fallait mieux le faire en même temps plutôt que de refaire une opération avec anesthésie toujours aussi dangereuse). On n'a à aucun moment été consulté pour donner un accord quant au larynx mais on a eu confiance, c est un professionnel. Oskar devait alors passer la nuit là-bas car il était fatigué et que le fait de nous voir l aurait trop excité et il se serait étouffé. Cependant, mon amie s est rendue sur place vers 18h00 afin d en savoir plus. Elle a pu voir Oskar dans sa cage, mais il dormait, afin un ronflement énorme comme elle ne l avait jamais entendu auparavant. Cela étant dû à sa gorge très enflée, on dira plus tard trop enflée.Le lendemain, c est-à-dire aujourd hui 18 février 2004, le chirurgien n est plus là. C est le véto qui s occupe d Oskar dans la clinique vétérinaire, pour qu il reprenne ses esprits.Moi, j ai pris ma journée pour m occuper d Oskar dans le cas où il faudrait aller le chercher et prendre soin de lui à la maison. Mais à 11H00, mon amie appelle le véto qui lui dit qu il ne s est pas encore rétablit, qu il est encore faible : " je l ai sorti pour qu il fasse pipi ce matin, mais il est très faible, je viens de le remettre sous perfusion ". Du coup, je ne passe pas le chercher à midi comme s est prévu. Le véto nous dit de venir entre 17 et 19h00 pour le ramener à la maison : chouette !!!A 16h30, le véto téléphone à mon amie : " J ai une très mauvaise nouvelle à vous annoncer : Oskar est mort "Mon amie quitte son travail et passe me prendre à la maison. Nous sommes effondrés, c est peu de le dire. La conduite est difficile. On arrive à la clinique, soi-disant clinique.Le véto est là, je suis un peu énervé (je lui aurais bien cassé la gueule sur le coup).Il nous résume ce qui s est passé : " Oskar a subit 2 opérations hier, aujourd hui je l ai mis sous perfusion parce qu il était faible, et cet après-midi son cœur a dû lâcher ".Bien sûr, on l assiège de questions. Ce qu on retient des réponses du véto :- il a eu du mal à lui refaire une perfusion le matin car il a eu du mal à trouver une veine (manque de pression sanguine car Oskar était faible).- cet après-midi, le véto était seul pour s occuper de toute la clinique car son assistante n'était pas là (partie à l hôpital pour son fils), mais cela ne l a pas soi-disant empêché de s occuper d Oskar.- Oskar était seul dans la salle où sont entreposées les cages, très loin du cabinet du véto.Ce qu on reproche au chirurgien vétérinaire :En voulant faire trop bien, deux opérations en une afin d éviter une deuxième anesthésie plus tard, la gorge d Oskar à due se trouver énorme, entraînant de grosses difficultés de respiration qui l ont épuisé à mourir.A cela s'ajoute, quelque chose qui nous parait bizarre. Lors de sa première opération du voile du palais à la clinique vétérinaire de Vincennes, on avait récupéré Oskar qui respirait aussi bien que vous et moi (aucun ronflement). Grace à l'effet du décongestionnant. Par-contre, à la clinique où Oskar est décédé, lorsque mon amie est passée le mardi soir, elle a entendu Oskar ronfler très très fort. (il est vrai que la première opération ne concernait que le voile du palais). Elle a même demandé au chirurgien encore présent si c'était normal, et s'il n'allait pas s'étouffer. Le chirurgien a répondu que c'était normal, et qu'il ne pouvait pas s'étouffer. Donc, on se demande si l'anti-inflammatoire utilisé (car le véto habituel nous à parlé d'anti-inflammatoire) était celui qui était le plus adéquat dans le cas d'Oskar car son effet décongestionnant, à l'écoute de son ronflement, ne semblait pas suffisant.Ce qu on reproche au véto habituel :- il s est trouvé seul tout cet après-midi et n a pu gérer l'évolution d'Oskar en recevant ses patients habituels. Surtout que la cage d'Oskar se trouvait dans une pièce, au fond de la clinique alors que son cabinet où il reçoit les animaux se trouve à l'autre bout, soit au moins 30 voire 40 mètres plus loin à l'opposé. Il nous dit que c'est calme pendant les vacances, mais ce n'est pas ce qu'on a ressenti vu le nombre de patients qui sont arrivés pendant notre discussion. Il y a faute par négligence. Surtout que l'autre chirurgien vétérinaire a dû le prévenir de l'importance de l'opération qu'il a réalisé.Le vétérinaire habituel n'a semble-t-il pas su faire face à la gravité de la situation, peut-être par manque d'informations délivrées par le chirurgien, ou tout simplement par négligence.Pour lui Oskar est mort car son coeur était trop faible. MAIS IL LE SAVAIT QUE SON COEUR ETAIT FAIBLE (carnet de santé) donc il fallait prendre les précautions adéquates. Ou bien ne pas charger l'opération, ou bien être très vigilant derrière. Rien de cela n'a été respecté.C'est explications précédentes s'appuient sur les dires de ce vétérinaire habituel, mais rien ne prouve que ce qu'il nous a dit est vrai. Il peut nous avoir aussi cacher des choses, qui n'était pas en sa faveur. Lorsque je lui ai demandé si Oskar est mort dans la souffrance, il m'a dit non, "il s'est éteint gentiment". Ca m'a étonné cette réponse et j'ai approfondi les questions. Et je peux maintenant affirmer que ce VETO N'ETAIT PAS PRESENT LORSQU OSKAR S EST ETTOUFFE OU QUE SON COEUR A LACHE (probablement en consultation).Alors que moi, j'avais pris ma journée pour être auprès de lui après cette opération. Il n'y avait personne auprès de lui... Il a dû monter au ciel en pensant qu'on l'avait abandonné.Le véto nous a demandé ce qu'on voulait faire du corps. Il nous a proposé de l'incinérer. On a dit oui. Bien sûr, mais cela passe bien après, nous le véto nous a dit que nous ne débourserons rien de l'opération.Cependant, je souhaite que l'affaire ne reste pas en suspens : IL Y A EU FAUTE ET JE SOUHAITE QUE CELA SOIT RECONNU. Au départ, lorsqu'on était surplace, on s'était dit qu'on voulait faire autopsier Oskar, pour savoir si le véto ne nous avait pas menti, puis par la suite, on s'est dit qu'on partait dans des délires que l'on arrive déjà pas à solutionner pour des humains. Voilà pourquoi nous lui avons dit oui à l'incinération.Je viens de me rendre compte que NOUS N'AVONS SIGNE AUCUN DOCUMENT à l'arrivée d'Oskar dans la clinique vétérinaire. Donc, rien de signé concernant le type d'opération qu'il allait subir, rien de signer concernant le degré de liberté qu'on leurs laissait dans le cas où lors de l'exploration, il constaterait un autre défaut (comme le larynx par exemple) et qu'on lui donnait droit à opérer ce nouveau défaut.On me dit que si rien n'a été signé, il est possible de poursuivre le vétérinaire. Pour quel motif exact? Quelqu'un peut nous aider? Est-ce-que le fait que le véto va incinérer Oskar joue pas en sa faveur (faut-il conserver le corps qui est prévu d'être incinérer dans la semaine, et qui est dans le congélateur du véto actuellement)? Le fait que nous n'allons rien payer joue-t-il aussi en sa faveur?Ca ne nous consolera ni ne nous ramènera notre Oskar de partir devant des tribunaux, mais NOUS SOMMES SUR QU IL Y A EU NEGLIGEANCE, et nous voulons le faire savoir.Une AIDE D'UNE PERSONNE EXPERTE en ce domaine nous aiderait pour savoir s'il y a un quelconque moyen d'y aboutir ou bien si on doit se résigner et ainsi laisser peut-être d'autres cas se reproduire. Des cas similaires sans poursuite se sont déjà peut-être déroulés dans cette clinique. Que cette personne ou bien une personne qui connaît une telle personne n'hésite pas à nous contacter.Nous ne regrettons rien car l'amour que nous a donné Oskar, nous lui avons bien rendu. On s'occupait beaucoup de lui. Il dormait même avec nous, même qu'il fallait mettre les boules quiès dans les oreilles. Ma compagne rentrait spécialement le midi du travail pour ne pas que la journée ne lui paraisse trop longue. Il y a beaucoup d'exemples qui illustre notre amour, même si cela peut paraître excessif parfois.Nous avons fait une erreur pour lui, c'est d'écouter et de l'emmener chez ce vétérinaire. (je sais cela n'est pas justifié, mais on ne peut s'empêcher aujourd'hui de penser que si l'on avait pas écouté ce véto, il n'aurait pas été opéré, chez lui en tout cas, et il serait à nos côtés actuellement).Notre lumière s'est éteinte le 18/02/2004, j'ai commencé ce message hier soir au brouillon, je le termine ce matin. Bien que nous ne puissions pas avaler un quelconque aliment depuis cette annonce du vétérinaire, j'ai trouvé la force de venir jusqu'au boulot ce matin ;pas ma compagne qui est au lit.Merci pour vos messages de soutient perso et que l'on retrouve à la suite du post "le voile du palais chez les boules".Aimez et profitez de vos Boules au maximum."

Le message s'arrétait ici.
Si vous pouvez nous aider juridiquement (une lettre part demain au conseil de l'odre des vétérinaires), n'hésitez pas à répondre svp.
Merci par avance.
Répondre
Avatar
30/03/2004, 22h20
Bonsoir,

Je ne pourrais malheureusement pas vous aidez en juridique, mais je tenais a vous dire que je comprends parfaitement ce que vous resentez toi et ton amie car nous aussi , nous avons vecus cette galere en juin de l'annee derniere...
Notre Socrate ( Berger Allemand de 2 ans1/2) etait ramolo depuis deux jours, et fesais un peu de diahrée, donc sans etre specialement paniquer nous sommes aller chez le veto pour une visite, mais a la palpation du ventre il a senti un corps entranger dans son ventre, il nous là donc garder en observation la nuit pour une simple radio le lendemain matin, nous sommes donc partis confiant en laissant notre "Titi" qui etait tout joyeux de voir de nouvelles personnes comme d'hab'.....nous ne l'avons plus jamais revu!!!
En effet, le lendemain au boulot, j'ai eu un message du veto me disant qu'ils operaient d'urgence car il etait en sub-oclusion intestinale.....Puis un second message sur mon repondeur dans l'apres midi, me disant qu'il etait afaiblit a l'interieur, que le coeur a lacher a la fin de l'intervention.......Puis il a fallu l'annoncer a mon mari !! crois moi je comprends ton amie car c'est une chose que je ne veut plus jamais avoir a refaire un jour .
Nous n'avons pas eu le courage d'aller jusqu'a la clinique, nous avons telephoner tant bien que mal, pour avoir plus de details , et en fait , Socrate avait une pomme de pain pourrie dans les intestins .....Comme vous nous avons choisi l'incineration indivuduelle .....tres dure epreuve!

Courage Smiley :69:

Amities,
Répondre
Avatar
30/03/2004, 22h29
Le frère de mes barzoïs est mort le 24 décembre d'un retournement d'estomac Smiley Le premier véto a diagnostiqué un lumbago Smiley le deuxième a opéré trop tard malheureusement.

Juridiquement nous n'avons rien fait. Par contre, nous sommes allé rendre une petite visite avec la meute Smiley

frangins et frangines ont utilisé tout leur talent pour faire comprendre à ce môssieur qu'il ne fallait plus se tromper Smiley
ça ne sert à rien si ce n'est de se faire un peu plaisir
Répondre
Avatar
steph
09/04/2004, 22h57
Bon, ben c'est pas joyeux du tout tout cela.....

tu vas aller déposer plainte au conseil de l'ordre, mais je ne suis pas sure que cela donnera le résultat que tu espères... à savoir la condamnation du véto si j'ai bien compris ??? malheureusement il faut prouver...et ce n'est pas toujours simple d'avoir des preuves.....

je trouve quand meme que le véto a été bien de ne rien vous faire payer, d'autres vous aurait fait payer...

par contre quand je confie mes chiens au véto pour intervention chirurgicale, je ne signe aucun papier... chez aucun véto...

courage...
Répondre
Avatar
steph
09/04/2004, 23h00
Citation:
Envoyé par socrate77
Bonsoir,

Je ne pourrais malheureusement pas vous aidez en juridique, mais je tenais a vous dire que je comprends parfaitement ce que vous resentez toi et ton amie car nous aussi , nous avons vecus cette galere en juin de l'annee derniere...
Notre Socrate ( Berger Allemand de 2 ans1/2) etait ramolo depuis deux jours, et fesais un peu de diahrée, donc sans etre specialement paniquer nous sommes aller chez le veto pour une visite, mais a la palpation du ventre il a senti un corps entranger dans son ventre, il nous là donc garder en observation la nuit pour une simple radio le lendemain matin, nous sommes donc partis confiant en laissant notre "Titi" qui etait tout joyeux de voir de nouvelles personnes comme d'hab'.....nous ne l'avons plus jamais revu!!!
En effet, le lendemain au boulot, j'ai eu un message du veto me disant qu'ils operaient d'urgence car il etait en sub-oclusion intestinale.....Puis un second message sur mon repondeur dans l'apres midi, me disant qu'il etait afaiblit a l'interieur, que le coeur a lacher a la fin de l'intervention.......Puis il a fallu l'annoncer a mon mari !! crois moi je comprends ton amie car c'est une chose que je ne veut plus jamais avoir a refaire un jour .
Nous n'avons pas eu le courage d'aller jusqu'a la clinique, nous avons telephoner tant bien que mal, pour avoir plus de details , et en fait , Socrate avait une pomme de pain pourrie dans les intestins .....Comme vous nous avons choisi l'incineration indivuduelle .....tres dure epreuve!

Courage Smiley :69:

Amities,
Mon eros s'est mis à vomir...j'ai trouvé un truc plastique dur, sais pas si il l'a vomi, ou si c'était là avant...doncvéto... piqure...lundi soir... mardi midi le chien boit, il vomit une quantité impressionnante de liquide...retour véto mardi arpès midi, radio... et ho...y a qq chose dans l'estomac..rendez vous lendemain matin pour opération...morceaux de balle de tennis épluchée et morceau cuisse poulet en plastique...et dans l'intestin ne genant pas le transit un morceau de carottes en plastique large de 3 cm... il s'en est hyper bien sorti il avait 8 ans.... on a eu peur... pffftttt
Répondre
Avatar
09/04/2004, 23h03
incroyable, tu peux remercier le bon dieu ( s'il y en a un !!)
Répondre
Avatar
steph
12/04/2004, 18h48
Citation:
Envoyé par socrate77
incroyable, tu peux remercier le bon dieu ( s'il y en a un !!)
j'ai remercié aussi mon papa et mon grand-père, qui d'où ils sont , continuent de me protéger ainsi que ceux que j'aime...
Répondre
Avatar
13/04/2004, 10h07
Smiley
Répondre
Lancer une nouvelle discussion
Discussions similaires
Discussion Forum
comment présenter notre nouveau chiot a notre chien Comportement & Éducation
Stella nous a quitté... Autres sujets
Kerchak nous a quitté... Races de chiens
Une grande éleveuse nous a quitté Races de chiens
Comment guerrir quand notre compagnon nous quitte ? Santé & Maladies