Un Border Collie sur fond blanc

Border Collie

Nom d'origine : Scotch Sheep Dog
Pays d'origine : Royaume-Uni
Groupe : Chien de berger et de bouvier

Qualités du Border Collie

Tempérament du Border Collie

Affectueux
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Obéissant
Peu dominant
Peut rester seul
Protecteur

Sociabilité du Border Collie

Avec les enfants
Avec les inconnus
Avec les autres chiens
Avec les chats
Avec les rongeurs & oiseaux

Le Border Collie au quotidien

Capacité de travail
A peu besoin d'exercice
Peu enclin à fuguer
Adaptable
Peu destructeur
Aboie peu
Vit longtemps
Santé robuste
Nécessite peu d'entretien
Perd peu de poils
Bave peu
Mange peu
Peu enclin à l'obésité

Caractéristiques du Border Collie

Espérance de vie
De 12 à 15 ans
Poids de la femelle
De 12 à 19 kg
Poids du mâle
De 14 à 20 kg
Taille de la femelle
De 46 à 53 cm
Taille du mâle
De 48 à 56 cm

Le Border Collie : pour qui ?

Avec des enfants
En appartement
Comme premier chien
Pour une personne peu disponible
Pour une personne sportive
Pour une personne âgée
Pour une personne allergique
Pour petit budget

Informations sur le Border Collie

HistoirePopularitéApparenceVariétésCaractèreÉducation
Foyer idéalSantéReproductionEntretienAlimentationUsages
PrixHybridesDivers

Genèse du Border Collie

Connu originellement sous le nom de Scotch Sheep Dog, le Border Collie est un chien de taille moyenne utilisé traditionnellement pour garder les troupeaux de moutons. On sait qu’il fut créé au 19ème siècle dans la région des Borders, à la frontière entre l’Écosse et l’Angleterre, mais ses origines exactes demeurent incertaines.

 

Il est probable toutefois qu’il descende des Landrace Collies, nom générique donné aux races de chiens de berger locales qui existaient alors dans cette région vallonnée (« colley » ou « collie » viendrait d’un mot celte signifiant « utile »). Ces races vivaient chacune dans une zone géographique distincte et avaient été façonnées à la fois par les bergers et par la sélection naturelle. Elles présentaient une certaine cohérence génétique, mais un type physique variable selon le terrain sur lequel elles évoluaient. Cependant, en l’absence de traces écrites (comme c’est souvent le cas), on ne sait pas laquelle précisément fut à l’origine du Border Collie. 

 

Ces Landrace Collies étaient vraisemblablement issus eux-mêmes de croisements multiples entre les grands chiens de berger qui avaient été amenés par les Romains, les petits bergers de type spitz qui accompagnèrent ensuite les conquérants vikings à la fin du 8ème siècle, et les races locales de chiens de berger (Bobtail, Bearded Collie…) et de chiens de chasse (principalement le Pointer Anglais et Setter Gordon). Au fil du temps, on obtint ainsi des chiens de travail agiles et très intelligents.

 

Au début du 19ème siècle, il existait donc plusieurs races de chiens de berger dans la région des Borders, mais toutes avaient notamment un point commun : elles étaient souvent bruyantes au travail, se servant beaucoup de leur voix pour faire obéir les moutons.

 

En sélectionnant inlassablement les meilleurs individus (ceux qui entouraient et rassemblaient le mieux le troupeau, ainsi que les plus efficaces pour aller chercher les bêtes isolées), les éleveurs de moutons et les bergers finirent ainsi par créer dans la première moitié du 19ème siècle un excellent chien de travail, qu’ils baptisèrent Scotch Sheep Dog. 

 

Ils continuèrent par la suite à développer cette nouvelle race autour de ses qualités de travail pour obtenir un chien plus intelligent, plus endurant, plus obéissant et plus silencieux.  

 

Les résultats furent tels que le Scotch Sheep Dog parvint à se distinguer clairement des autres races et apparut vite comme un chien exceptionnel, au point que dès 1858 des spécimens furent exportés vers la Nouvelle-Zélande.

Diffusion du Border Collie dans son pays d'origine

Créé et élevé dans une zone vallonnée et isolée à partir de races bergères locales, le Scotch Sheep Dog (puisque tel était le nom du Border Collie à l’époque) resta confidentiel jusqu'en 1860, année où il fut présenté à une exposition canine ayant lieu à Birmingham (Angleterre). Ce fut la première fois que les spectateurs d'un tels évènement purent y voir un chien non utilisé pour la chasse. En effet, les expositions étaient très en vogue à l’époque, mais ne s’intéressaient qu’aux chiens de chasse.

 

Selon certains, ce fut à cette occasion que la reine Victoria (1819-1901) découvrit ce chien. D'autres affirment que ce fut un peu plus tard qu’elle en vit un pour la première fois, lors d’un voyage à Balmoral. Quoi qu’il en soit, la souveraine se passionna pour lui : cela contribua grandement à le faire connaître et considérer comme une race à part entière, même si le type n’était pas encore fixé et qu’au final la reconnaissance officielle par le Kennel Club britannique ne survint qu’un siècle plus tard.

 

Les sélections se poursuivirent en vue de continuer à développer les capacités de travail du Scotch Sheep Dog. En 1873, il acquit définitivement ses titres de noblesse comme chien de travail exceptionnel grâce à la performance d’un mâle nommé Hemp, qui se distingua lors du premier concours de travail organisé à Bala, au pays de Galles. Non seulement il aboyait beaucoup moins que les autres chiens de berger, mais il lui suffisait de regarder le troupeau pour que celui-ci obtempère. En outre, il ne courait pas sans cesse autour des moutons mais rampait vers eux, un peu comme le font les félins quand ils chassent. Un autre sujet d’étonnement et d’admiration fut qu’il réagissait à un simple signe de la main ou à un sifflement du berger, semblant comprendre d’emblée ce qu’on attendait de lui.

 

Ce regard si particulier et presque hypnotique (qu’on appelle « l’œil » du Collie) ainsi que cette façon de se déplacer rapidement au ras du sol perdurent de nos jours, et font partie des spécificités du Border Collie. Il faut dire qu’« Old Hemp » eut de nombreux descendants, et est considéré comme l’ancêtre de la race moderne.

 

Sa performance remarquée contribua à rendre la race populaire parmi les éleveurs et les bergers, et cette popularité s’accrut encore après 1876. Cette année-là, Richard John Lloyd Price (1843-1923), journaliste et écrivain mais aussi juge dans des expositions canines et organisateur des premiers concours de travail au Royaume-Uni, amena à Londres 100 moutons sauvages du pays de Galles pour faire une démonstration des talents de ce chien. L’événement fut commenté par le Livestock Journal, qui décrivit l’étonnement admiratif des spectateurs devant son efficacité.

 

Il fallut toutefois attendre 1906 pour qu’un premier standard de la race soit publié. Celui-ci avait la particularité de n’être basé que sur les capacités de travail, et ne tenait aucun compte de l’apparence. La même année fut créée l’International Sheep Dog Society (ISDS), association chargée aujourd’hui encore de la promotion et de l’amélioration de cette dernière, mais en continuant de ne considérer que ses qualités de travail.

 

Le Scotch Sheep Dog prit officiellement le nom de Border Collie en 1915, mais cela ne changea rien au fait que ce chien continua à n’être élevé qu’en fonction de ses aptitudes au travail. Par conséquent, pendant la majeure partie du 20ème siècle, il continua de présenter une apparence très variable.

 

On ne commença à attacher de l’importance à ce critère qu’à partir du moment où le Kennel Club britannique reconnut la race, en 1976. À partir de là, on vit l’apparition au Royaume-Uni de deux types de lignées distinctes (d’exposition d’une part, de travail de l’autre), dont les représentants étaient inscrits dans des registres différents. En effet, les spécimens destinés au travail étaient enregistrés auprès de l’ISDS, qui continuait à ne tenir aucun compte de l’apparence, tandis que les autres (d’exposition, de sport canin et de compagnie) l’étaient auprès du Kennel Club et devaient respecter une apparence standardisée. Les individus inscrits auprès de l’ISDS qui correspondaient aux exigences du Kennel Club pouvaient obtenir d’office un enregistrement auprès de ce dernier, mais ceux qui n’étaient pas utilisés pour le travail devaient prouver leur aptitude sur troupeau pour intégrer l’ISDS.

 

Ce procédé de double enregistrement est d’ailleurs toujours en vigueur en Grande-Bretagne et a été repris dans d’autres pays – notamment en France.

Diffusion internationale du Border Collie

On sait que des Scotch Sheep Dogs, l’ancien nom du Border Collie, furent exportés en Nouvelle-Zélande dès 1858.

 

En revanche, sa diffusion en Amérique du Nord et en Europe est nettement moins documentée. Il est toutefois probable que la race se soit fait connaître auprès des éleveurs à travers les concours de travail, suscitant le même enthousiasme qu’au Royaume-Uni. En ce qui concerne les États-Unis, le United Kennel Club (UKC) reconnut la race en 1961, suivi bien plus tard par l’American Kennel Club (AKC), en 1995. Le Club Canin Canadien (CCC) voisin en fit de même.

 

Pour ce qui est de l’Europe, on sait que les premiers spécimens furent introduits en France au début des années 70. On manque néanmoins d’informations sur sa diffusion dans d’autres pays, notamment la Belgique et la Suisse, mais la reconnaissance du Border Collie par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) en 1977 eut un impact important sur celle-ci, puisque qu’elle entraîna celle de la centaine d’organismes cynologiques nationaux qui sont membres de la FCI. C’est le cas notamment de ceux de la France (la Société Centrale Canine, ou SCC), de la Belgique (la Société Royale Saint-Hubert, ou SRSH), de la Suisse (la Société Cynologique Suisse, ou SCS) et de nombreux autres pays européens.

 

Que ce soit dans son pays d’origine ou ailleurs, la reconnaissance du Border Collie fut donc assez tardive. Cela ne l’empêcha pas de se diffuser ensuite très largement, au point d’être aujourd’hui la race de chien de berger la plus utilisée dans le monde.

Bien qu’il y ait des exceptions, le Border Collie est globalement populaire et bien représenté dans le monde.

Plus d'infos sur la popularité du Border Collie

Le Border Collie fut créé et développé au cours du 19ème siècle dans le but d’obtenir un chien de berger très intelligent et efficace. Les seules caractéristiques alors prises en compte étaient ses aptitudes au travail : son apparence importait peu. Cela conduisit à obtenir des chiens très performants auprès des troupeaux, mais sans type morphologique précis.

 

Il en fut ainsi jusqu’à la seconde moitié du 20ème siècle, lorsque les principaux organismes cynologiques du monde entier – à commencer par le Kennel Club britannique – reconnurent la race. En effet, qui dit reconnaissance par un organisme officiel dit standard de race, définissant de manière plus ou moins stricte l’apparence qu’un spécimen doit avoir pour pouvoir être enregistré dans le livre des origines. Dans le cas du Border Collie, les critères physiques alors définis restèrent cependant assez larges, l’essentiel demeurant le comportement du chien en présence du troupeau – en particulier sa façon de le regarder pour se faire obéir, ou le fait de s’accroupir pour le rabattre.

 

Cela amena néanmoins à la naissance de deux types de lignées distinctes : de travail d’un côté ; d’exposition, sport ou compagnie de l’autre. Les deux présentent quelques différences morphologiques, notamment en termes de taille et de pelage. Ainsi, alors que les individus appartenant aux lignées de travail continuent d’être peu homogènes sur le plan de l’apparence, ceux destinés aux expositions le sont nettement plus. Ils sont en outre un peu plus petits et trapus, et possèdent un pelage plus épais.

Taille & poids du Border Collie

Taille du mâle
De 48 à 56 cm
Taille de la femelle
De 46 à 53 cm
Poids du mâle
De 14 à 20 kg
Poids de la femelle
De 12 à 19 kg
La morphologie d'un Border Collie

 

Si les différents organismes cynologiques officiels sont unanimes sur la taille du Border Collie, on note en revanche quelques divergences quant à son poids.

 

Ainsi, les standards de l’American Kennel Club (AKC) et du United Kennel Club (UKC) stipulent que le mâle doit peser de 16 à 20,5 kg et la femelle de 13,5 à 18 kg, alors que la Fédération Cynologique Internationale (FCI) et le Kennel Club britannique indiquent un poids compris entre 14 et 20 kg pour le premier, et entre 12 et 19 kg pour la seconde.

 

Dans tous les cas, le dimorphisme sexuel est assez peu marqué chez cette race : les femelles sont simplement en moyenne un peu plus petites et plus légères que les mâles.

 

Quel que soit son sexe, le Border Collie atteint sa taille adulte entre 14 et 16 mois, selon son gabarit.

Morphologie du Border Collie

Un Border Collie noir et blanc en position statique

Le Border Collie est de taille moyenne, athlétique et bien proportionné. Son allure est dégagée, régulière, et sa façon de marcher en levant les pieds au minimum renvoie l’image d’un animal rapide et furtif. D'ailleurs, comme toutes les races de chiens de berger, il est aussi agile qu’infatigable quand il travaille : il est par exemple capable de changer très vite de vitesse et de direction.

 

Légèrement plus long que sa hauteur au garrot, son corps est doté d’une ossature solide. Le cou est long, fort et musclé. Légèrement arqué, il s’élargit vers les épaules. La poitrine est assez large et bien descendue, avec des côtes bien cintrées. Le rein est bas et vigoureux.

 

Par ailleurs, un espace situé entre la partie haute des omoplates permet au Border Collie de marcher en restant près du sol, dans une sorte de position accroupie qui rappelle celle d’un félin prêt à bondir. Cette façon particulière de se déplacer pour rassembler le troupeau est caractéristique de la race et recherchée chez les individus destinés au travail.

Pattes du Border Collie

Les pattes avant du Border Collie sont dotées d’une ossature forte mais sans lourdeur, et sont parallèles vues de face. Les épaules sont bien inclinées, les coudes près du corps, et le jarret est légèrement incliné quand on le regarde de profil.

 

Les pattes arrière sont larges et musclées, présentant une cuisse musclée, longue et large, un genou bien angulé et un jarret fort et bien descendu.

 

Les quatre pieds sont ovales avec des coussinets épais et des doigts cambrés se terminant par des ongles courts et forts.

Article détaillé : Les pattes du chien

Queue du Border Collie

La queue du Border Collie est moyennement longue et bien garnie de poils. Elle est attachée bas par rapport au dos, et forme une courbe à son extrémité. Généralement portée basse, elle peut se relever quand il est en mouvement mais n’est jamais portée sur le dos.

Article détaillé : La queue du chien

Tête du Border Collie

La tête d'un Border Collie

Le crâne du Border Collie est modérément court et assez large, avec un stop marqué. Les oreilles, de taille moyenne et bien écartées, peuvent être tombantes, dressées ou semi-dressées.

 

Le museau, fort et sensiblement de la même longueur que le crâne, s’affine vers la truffe. Celle-ci est généralement noire, mais elle est couleur ardoise (un noir dilué) chez les sujets à robe bleue et peut être brune chez ceux à robe marron ou chocolat. Dans tous les cas, les narines sont bien développées.

 

Tant les dents que la mâchoire sont fortes, et cette dernière est articulée en ciseaux.

Article détaillé : La tête du chien

Yeux du Border Collie

Les yeux du Border Collie sont ovales, de taille moyenne et bien écartés. Ils sont généralement bruns, mais – surtout chez les sujets à robe merle – ils peuvent aussi être bleus ou vairons, c’est-à-dire qu’un œil est brun et l’autre totalement ou partiellement bleu.

 

Dans tous les cas, leur expression est empreinte de douceur et d’intelligence.

Article détaillé : Les yeux du chien

Pelage du Border Collie

Le pelage d'un Border Collie

Le Border Collie possède un sous-poil et un poil de couverture. Servant de protection contre les intempéries, le premier est court, dense et doux. Quant au second, il peut être court ou mi-long, lisse ou ondulé, mais est toujours dense et d’épaisseur moyenne.

 

Les sujets au pelage mi-long possèdent d’abondants panaches sur le cou, la poitrine, les hanches et la queue, et un poil plus court sur la face, les oreilles et les pattes du jarret au pied (à l’exception de franges présentes sur les pattes avant).

 

Il convient par ailleurs de souligner que les spécimens des lignées d’exposition ont généralement un pelage plus épais que ceux des lignées de travail.

Couleurs de robe du Border Collie

Toutes les couleurs, combinaisons de couleurs et motifs sont admis chez le Border Collie, pour autant que le blanc ne domine pas. De même, tous les motifs sont acceptés.

 

Ainsi, sa robe peut être unie, bicolore, tricolore, merle (des taches sombres irrégulières sur un fond plus clair) ou zibeline (qui regroupe toutes les nuances de fauve, de l’orangé jusqu’à l’acajou).

 

Cependant, la configuration la plus courante est un fond noir avec des taches blanches sur le cou, la tête, les pattes et le bout de la queue.

Standard du Border Collie

Les standards de race sont des documents établis par les organismes officiels qui listent les conditions qu'un Border Collie doit respecter pour être pleinement reconnu comme appartenant à la race :

Jusqu’à la seconde moitié du 20ème siècle, le Border Collie n’était élevé et sélectionné que pour ses aptitudes au travail. Les éleveurs n’accordaient donc aucune importance à son apparence, si bien que celle-ci variait fortement d’un individu à l’autre.

 

Lors de sa reconnaissance par les différents organismes cynologiques de référence du monde entier, à commencer par le Kennel Club britannique en 1976, ceux-ci introduisirent logiquement dans le standard des critères morphologiques auquel tout spécimen devait désormais répondre.

 

Comme c’est souvent le cas pour les races de travail, ces critères restèrent assez larges – notamment en termes de taille, de pelage ou encore de robe. Ils entraînèrent tout de même l’apparition d’une distinction entre deux types de lignées bien distinctes : celles de travail d’un côté, celles d’exposition de l’autre.

 

Cette distinction permettait d’éviter que l’apparence ne l’emporte sur les capacités de travail. En effet, c’était là une vraie crainte de beaucoup d’éleveurs, ce qui explique que nombre d’entre eux – tous pays confondus – ne souhaitaient pas que la race fût reconnue officiellement.

 

Sans pour autant représenter deux variétés distinctes, les lignées de travail et celles d’expositions présentent quelques différences morphologiques. Ainsi, les premières se distinguent par une certaine diversité d’apparence (notamment en termes de taille et de pelage), tandis que les secondes sont constituées de sujets plus petits, plus trapus et au pelage plus épais, qui ont gardé un fort instinct de troupeau mais ne sont pas considérés assez bons pour être des chiens de travail. En revanche, non contents de s’illustrer dans les concours de beauté, ils excellent également dans les compétitions canines : agility, obéissance… 

 

En Grande-Bretagne, avant que la race soit reconnue, c’était l’International Sheep Dog Society (ISDS) qui se chargeait de promouvoir, développer et enregistrer le Border Collie, en ne tenant compte que de ses capacités de travail. À partir de sa reconnaissance par le Kennel Club en 1976, a été mis en place un système de double enregistrement, qui est toujours en vigueur : les chiens de travail continuent d’être inscrits auprès de l’ISDS tandis que ceux d’exposition, de compagnie ou de compétition, soumis à une apparence plus homogène, sont enregistrés auprès du Kennel Club. Si les Border Collies destinés au travail sur troupeau peuvent obtenir d’office un pédigrée validé par le Kennel Club, l’inverse n’est pas vrai : pour intégrer l’ISDS, les individus d’exposition doivent prouver leur aptitude au travail.

 

Au fil du temps, d’autres pays suivirent le même principe. C’est le cas par exemple de la France, qui a mis en place la double confirmation en 2020. Jusqu’alors, la confirmation n’était assurée que par l’Association Française du Border Collie (ou AFBC), le club de race équivalent à l’ISDS en Grande-Bretagne. Depuis 2020, les spécimens issus de lignées de travail sont confirmés par un juge de l’AFBC et ceux appartenant à une lignée d’exposition par un juge de la Société Centrale Canine (SCC), avec mention sur le pédigrée du type de confirmation obtenu.  

En elle-même, la reproduction du Border Collie ne pose pas de problèmes particuliers, mais certains « mariages » sont déconseillés, voire interdits.

Durée de gestation du Border Collie

La durée de gestation d’une femelle Border Collie est de 60 à 64 jours, ce qui est dans la moyenne.

Nombre de chiots par portée du Border Collie

Une portée de Borders Collies

La femelle Border Collie donne généralement naissance à 4 à 8 chiots par portée, ce qui est dans la moyenne des races de taille similaire.

Reproductions interdites chez le Border Collie

Afin d’éviter au maximum la transmission de tares héréditaires, les « mariages » entre Border Collies à robe merle (c’est-à-dire dont le pelage arbore des taches sombres irrégulières sur un fond plus clair) sont de plus en plus proscrits par les organismes cynologiques de référence.

 

En effet, lorsque deux individus merle s’accouplent, la portée comprend en moyenne 50% de chiots merle, 25% de chiots non merle et 25% de chiots appelés « double merle » car ils héritent de deux allèles merle transmis par leurs parents. Or, on a constaté que ces derniers présentent 3 à 15 fois plus de risques que les individus merle d’hériter d’anomalies génétiques, notamment oculaires et auditives.  

L’entretien d’un Border Collie ne nécessite pas forcément l’intervention d’un toiletteur professionnel, mais nécessite qu’on y consacre une à deux heures hebdomadaires. Il est indispensable pour lui éviter nombre de problèmes de santé.

Plus d'infos sur l'entretien et le toilettage du Border Collie

Si le Border Collie a été développé pour devenir le nec plus ultra des chiens de berger et si travailler avec les troupeaux reste sa mission principale, sa grande intelligence le rend également apte à assumer d’autres tâches avec brio.

 

C’est d’autant plus vrai qu’il apprend avec beaucoup de facilité et d’entrain, ayant besoin d’être stimulé mentalement pour être bien dans ses pattes et dans sa tête.

Plus d'infos sur les usages du Border Collie

Comme pour toutes les races et quel que soit le pays, le prix d’un chiot Border Collie dépend de plusieurs critères, dont la renommée de la lignée et de l’élevage dont il est issu, mais aussi ses caractéristiques intrinsèques : son caractère, ses aptitudes (pour les lignées de travail) ou sa conformité au standard (pour les lignées d’exposition ou de compagnie).

 

C’est pourquoi le prix peut varier fortement d’un individu à l’autre, y compris au sein d’une même portée.

Plus d'infos sur le prix d'achat d'un Border Collie

Le Border Collie dans la littérature

Parue entre 1976 et 2000, la bande dessinée Footrot Flats créée par le dessinateur néo-zélandais Murray Ball (1939-2017) a pour personnage principal un Border Collie nommé Dog. Elle se compose de 27 tomes auxquels s’ajoutent 11 numéros spéciaux, et raconte la vie quotidienne d’un chien de berger dans une ferme de Nouvelle-Zélande, ainsi que celle des autres animaux et des humains qui l’entourent.

Le Border Collie à l'écran

  • Dans le film Babe, le cochon devenu berger (Chris Noonan, 1995), le porcelet Babe est adopté par Fly et Rex, deux Border Collies ;

  • Shep, un des chiens qui occupe l’hôtel abandonné dans le film de Thor Freudenthal, Palace pour chiens (Hotel for Dogs, 2009) est un Border Collie ;

  • Dans le film A Dog Year (George LaVoo, 2009), Jeff Bridges joue le rôle d’un écrivain new-yorkais dépressif qui, sans savoir pourquoi, se voit confier un Border Collie victime de mauvais traitements nommé Devon. Bien que la cohabitation soit difficile au départ, il adopte le chien et s’installe dans une ferme, décidé à conquérir l’affection de son nouveau compagnon ;

  • Dans le film Cooper, un amour de chien (Angel Dog, 2011) réalisé par Robin Conly, Cooper est un Border Collie qui se lie d’amitié avec Jake, un homme qui a perdu sa famille dans un accident et est incarné par Jon Michael Davis. Le chien décide de faire en sorte que Jake retrouve le bonheur.

Border Collies qui sont des célébrités

  • Un Border Collie baptisé Stricker fit son entrée en 2004 au livre Guinness des records pour avoir réussi à ouvrir une vitre de voiture non électrique en seulement 11,34 secondes. Ce record n’a d’ailleurs toujours pas été battu ;

  • Rico (1994-2008) était un Border Collie connu pour savoir reconnaître plus de 200 mots simples, ce qui fut prouvé par une étude très sérieuse menée par des psychologues animaliers de Leipzig (Allemagne). Au cours des différentes expériences réalisées, il fut capable de récupérer en moyenne 37 objets sur les 40 qu’on lui demandait, et se souvenait encore de leur nom quatre semaines après l’exercice ;

  • Entraînée depuis son plus jeune âge par son maître John W. Pilley, un professeur et psychologue à la retraite, une femelle Border Collie du nom de Chaser (2004-2019) était quant à elle capable d’identifier 1022 objets par leur nom.

Annonces

Parcourir les annonces :

Avis & conseils

Comment peut-on écrire qu'un Border collie ne peut pas être un chien de compagnie. Il faut arrêter de dire n'importe quoi.
Certes le Border est un chien de troupeau mais j'ai moi-même deux Borders, un mâle de 11 ans et une femelle de 8 et ils vivent avec moi comme chiens de compagne. J'ai un petit jardin, vraiment pas grand mais deux fois par jour je les emmène pour de longues balades sur les chemins de ma campagne et ils sont top, gentils, éduqués, sociables avec les chiens qu'on rencontre. Si on peut leur reprocher quelque chose c'est parfois qu'ils aiment courir après les voitures et ça c'est pénible. Mais pour le reste ce sont AUSSI D'EXCELLENTS CHIENS DE COMPAGNIE très attachés à leur maître et extrêmement intelligents.

   
Par Marie

Bonjour!

J'ai un bordder collie qui prendra deux ans en décembre. Je l'ai adopté dans une ferme, ses parents sont tout les deux des border de travail parfaitement dans le standard, tant physiquement que caractériellement parlant.

Lux est un chien vif, affectueux, attachant, profondément gentil... et très intelligent (le border sait avoir l'air stupide, il ne l'est pas, aha!)!

Il court encore un peu après les chats quand il à "un quart d'heure de folie", mais s'entend très bien avec eux (d'ailleurs, ils ne manquent pas de lui faire des câlins quand il est calme ou bien de lui mettre une "baffe" quand il les énervent!). Il s'entendait également très bien avec ma lapine, morte récemment. C'est un chien obéissant mais un peu têtu, il n'a pas encore fini de grandir.
Lux à mis longtemps à être propre, il à été séparé de sa mère très tôt parce qu'il faisait partie d'une portée de dix et que la mère était trop faible pour nourrir et gérer tout les bébés en même temps. Il n'a donc pas été sociabilisé correctement à la base.
C'est donc quelque chose que j'ai dû "réparer", et j'ai d'ailleurs eu la chance d'être propriétaire d'une jument en pension dans une écurie qui fait de l'élevage de berger australien. Lux est donc venu très tôt (tout les jours ou presque) avec moi à l'écurie, et à pu jouer avec des chiens de son âge et des adultes qui ont su lui inculquer certaines choses que j'aurai difficilement pu lui apprendre(la toilette, la hiérarchie, etc.).
C'est un chien qui à besoin de courir, et c'est à raison d'au moins deux heures de "galop" en liberté, sans compter toutes les fois où il sort juste pour faire ses besoins (parce que Lux est un chien un peu "précieux" qui n'aime pas la pluie et déteste mettre les pattes dans la boue, ahah!). Il apprécie toutefois de pouvoir s'installer sur mes genoux dans le canapé ou à mes pieds pour dormir. Il s'entend très bien avec le chien de ma mère, un jeune fox terrier très dominant, il ne dit rien quand Lucky essaie de le dominer (il s'en fiche), le remets à sa place de temps en temps mais c'est très rare. Il "chique" les jarrets des chevaux en revanche, c'est un chien de berger issu d'une lignée de bergers, il agit en conséquence. Et JE m'adapte à son caractère, pas l'inverse (ce qui ne veux absolument pas dire qu'il à le droit de faire n'importe quoi).
C'est en revanche un EXCELLENT gardien qui, de par son poids et sa taille, est relativement dissuasif. Il fait 26 kg et 65cm au garrot.

Je n'ai pas pris Lux à la légère, j'ai vécu avec un border collie quand j'étais enfant, Getz est mort à 16ans, son arrière-train était devenu trop douloureux.
Je connaissais donc déjà la race.

Et je ne saurai que trop conseiller aux gens qui sont attirés par le physique du border collie de se renseigner sur son caractère et ses besoins. Ils sont trop nombreux en refuge et c'est bien triste. C'est une race de chien qui peut être un super compagnon de route à condition de l'éduquer correctement, de le prendre dans une famille, dans un refuge ou chez un éleveur sérieux ou à défaut (parce qu'on est, au final, jamais sûr de rien) d'être en mesure de "rattraper" les erreurs faites.

A conseiller à quelqu'un de sportif (ou à défaut qui aime les longues balades dans la campagne), qui n'aura pas peur de faire preuve de fermeté (savoir doser est primordial). :D

0    0

J'ai un Border Collie de bientôt 11 ans.

Cette race apprend et peut apprendre à n'importe quel âge avec leur intelligence, et ils ne demandent que ça. La taille dépend de chaque individu c'est une moyenne qu'il donne ici. Pour mélanger avec un autre chien les races ont peut d'importance c'est suivant le tempérament qu'il faut voir. Et je tiens a préciser que pour couper les griffes c'est une question d'habitude, je tond mon border l'été au début il ne se laissais pas trop faire mais l'année suivante il y avait déjà moins de "tension" et maintenant c'est limite il dort pendant qu'on le tond ^^. C'est un chien qui demande vraiment à travailler il en a besoin ne l'oublier pas! Je ne regrette vraiment pas d'en avoir eu un!!

0    0
Par pseudo

Bonjour, j'ai une chienne de cette race qui aura 6 mois la semaine prochaine, et en la mesurant au garot elle fait 49 cm et quelques et j'ai vu sur internet que un Mâle fait 50-55 cm adulte et une Femelle fait 48-52 cm.



J'ai aussi vu des personnes disant sur certains forum que l'âge adulte c'est quand la femelle a les chaleurs.



Pour l'instant je sais pas si elle les a mais j'ai l'impression car elle a un changement de comportement envers les mâles et au club canin on m'a confirmé qu'il faudrait vérifier cela car je compte la faire stérilisée.



Du coup je sais pas à quel âge un chien a sa taille adulte au final avec tout ça X)

0    0
Par Ixou

Bonjour,

J'ai deux border collie frere et soeur avec deux caractère complètement différents.

Les border apprenne et comprenne très vite pour les bonne chose comme pour les bétises aussi bien sur l'aducation se fait dès le plus jeune age.

sandrine : Tu peux mettre n'importe quel race, n'importe que chien peut s'entendre avec n'importe quel autres chiens, tout dépend le caractère.

Ce sont des chiens géniaux

0    0
Par Sarah83

J'ai un Border Collie femelle 3 couleurs de 3 ans ,un Amour toujours prête à jouer, écoute très bien,marche au pied,sans laisse,faut le prendre tout jeune pour l'éducation

c'est un chien Génial

0    0
Par vovone

Mon border collie , est adorable , il ecoute au doigt et a l'oeil , des le plus jeune age il faut vite le prendre en main pour son education ...de plus c'est un chien qui apprend et comprend tres vite

0    0
Par france1512

Moi aussi, j'en avais un . Un vrai amour super fidel tres joueur tres calin et toujours la quand on a du chagrin , enfin pour vous dire qu'il n'est plus la depuis le 31/07/13 et s'est un vide immense et du chagrin tout les jours , je ne sais plus comment faire pour calmer cette peine . Il aimait prendre la fuite pour faire un tour dans le village et il revenait toujours mais le 27/07/13 monsieur est parti avec une chienne qui est venu sur le terrain et ne le voyant pas revenir , on est allee le rechercher mais introuvable en plus il faisait tres tres chaud et un orage avait eclaté et pas le petit et cela pendant trois jours et nous l'avons retrouves à 8km de la maison tres choque . Je l'ai emmene chez le veto qui lui a fait des piqures et cela pendant trois jours , voyant qu'il ne pouvait plus rien faire car il refusait de se nourrire il buvait et faisait bien pipi mais pas de selle et donc à paris et la deux heures apres l'avoir laisse il decedes d'une crise cardaique et depuis je ne comprend plus car je l'aimait plus que tout c'etait mon moteur de vie

0    0
Par Pasturel

il n'y a que des éloges à faire sur notre femelle border ;nous l'avons adoptée à l'âge de trois ans elle vient d'une bergerie et c'est un amour de chienne obéissante au doigt et à l'oeil et joueuse dès que l'occasion se présente.........cette chienne a besoin d'exercice et est très calme dans la maison, sympa avec ses congénères et les gens , y compris les enfants; que du bonheur

0    0
Par Francine

Moi il est tricolore et d'une intelligence a faire peur il a 3 ans et la famille l'adore et il le rend bien pour moi c'est le plus beau chien au monde

0    0
Par laurence

Le seul petit problème il ne veut pas se faire coupe les griffes il déteste sa

0    0
Par laurence

Bonjour , moi j'ai un Border de 5 ans . Il est aussi adorable avec tout le monde et adore les enfants . J'ai lu plus haut dans la rubrique divers qu'il n'était pas fait pour ëtre chien de compagnie et là ... je dis FAUX !!! Il vit en appartement , sans jardin et on ne le voit quasi pas !!! J'en arrive même à l'appeler car je me demande où il est . Cependant il sort souvent en balade car on est très nature et ma mère vit à la montagne , nous dans un petit village . Il a perdu l'instinct (qui est persistant) de courir derrière les voitures , ne cours pa derrière les animaux et les accepte tous . Nous avons recueuillit un petit marcassin et ... c'était son copain sur lequel il veillait tout comme mon lapin d'appartement . Rien qu'au regard il comprend notre humeur et détecte mes malaises hypoglycémique . Ce sont des chiens merveilleux et très joueurs . Je les recommandes fortement surtout avec les enfants sur qui il veillera avec beaucoup d'amour .

0    0
Par mariechristine.dayez

Nous avont une chienne Griffon croisé Border collie de 4 mois 1/2! elle est tres belle.Tres joueuse et tres caline, un peus pereuse, il faut tous jours quelqun avec elle ,si non elle nous chèrche partous

0    0
Par Emma

J'ai 19 ans et je viens de perdre ma moitié. Pastis (oui je sais)qui aurait eu 13 ans en Février. Je n'arrive pas à croire que j'écris ceci mais c'est bien vrai. Mon chéri a fait un arrêt cardiaque dans le jardin. Il est vrai qu'à force de courir et avec l'âge, l'activité physique peut jouer en défaveur de leur santé. Un chien extraordinaire qui a toujours été là pour moi. J'ai beaucoup de mal à accepter son départ, on les croit immortels jusqu'au jour où ils nous quittent en silence avec un dernier au revoir que l'on prend pour une bref inquiétude dans la précipitation du matin. Je t'aime Past.

0    0
Par kuzco37

Bonjours,moi j'en mais deux.Un de 6 ans et l'autre 6 mois ,très bon chien avec les enfants....

0    0
Par Martins

J'ai une border collie de à peut près 2ans elle s'appelle Wendy et elle et très affectueuse et elle garde la maison en plus!Elle et très agréable et c'est un ange nos calin dur parfois 20 minutes ! je l'adore (et parfois elle dor sous la pluie dans le jardin elle drole et joueuse aussi) !!

0    0
Par Chacha lovely

Moi j'ai un jeune Border collie de 6 mois, affectué, très actif (il fait 2 km de course chaques jours, moi en roller Blades). Mais ce qui me frappe beaucoup chez eux, c'est leur loyauté, leur côté de bonne humeur et leur douceur. Mon Clovis ADORE les enfants, et il n'est pas agresssif du tout ! Eledada, moi je trouve que c'Est lutot le contraire de ''un flair d'enfer''... justement, c'est chiens ce servent plus de leurs vue que de leur truffe. Comparé au berger allemand, au labrador ou au Saint-Hubert, le border collie n'est pas du tout un chien de flair !
Par contre, cette race a souvent recour a de vieux instinc... Nous vivons en campagne, et lorsque je tient Clovis en laisse et qu'il aperçois une voiture, il se penche demi-accroupi , il se cache ou essaie de lui courir après. Même drôle de manie lorsque je lance une balle. Il cour après et, parfois, tourne autour avant de la prendre dans sa gueule... assez étrange !
Ce chien écoute au doigt et à l'oeil, et il ne supporterais pas d'être enfermé dans un appartement toute la journée. Je le déconseil à ceux qui ne veulent pas faire d'exercice ! Ce chien en demande beaucoup !
Après le bouvier Bernois, race au tempérament très calme, j'en voit de toute les couleurs avec mon compagnon ! J'adore cette race, et je la recommande vraiment !
http://www.chien.com/uploads/2004-03-090903063RaceF.jpg

0    0
Par litshie10

Je n'ai que 16 ans, et j'ai une chienne Border Collie de 12 ans, bientôt 13, et elle est en excellente santé ! C'est un chien très affectueux et surtout intelligent (ah ça, oui !), qui adore les grandes balades, aime jouer ! Il s'adapte à son maître, qui peut être de tous les âges...
Je sais que la mienne s'éclate lorsqu'il y a des enfants à la maison : elle est comblée de caresses, elle ne dit absolument rien ! Et elle s'entend aussi très bien avec Monsieur le chat. Bref, un chien extraordinaire !
Cette race m'a conquise, je sais que j'en aurais d'autre ! :D

0    0
Par Lea

je viens de perdre ma petite chienne border de 3 mois,mais elle m'a tellement donnée en si peu de temps , je suis très triste ,mais je pense en reprendre une ,car je n'ai pas eu le temps de découvrir toutes les capacitées de cette race qui m'attire plus que d'autres.

0    0
Par vincent

moi aussi j ai une border collie chocolat affectueuse meme un peu trop avec moi mefiante avec les hommes une chienne de retraitee une adoration

0    0
Par gauthey

Bonjour à tous,
Ce chien est magnifique, pour tous ceux qui veulent faire beaucoup d'execice, marcher, jouer avec les enfants c'est un chien idéal. Il aime jouer au freezby à la balle, toute est pour lui question de grouiller bouger. c'est un chien qui à besoin d'espace.. pas dans la maison mais dehors. Nous sommes des personnes à la retraite. il ouvre la porte pour aller cherché sa laisse ou son freezby. ils nous tient en forme. c'est un très bon chien douz pour les enfants.

0    0
Par pierrette

Il sont trops beau et on un flair d'enfer!

0    0
Par eledada

c'est une race superbe, ils sont très gentils, affecteux, très joueurs. C'est pour vous dire que c'est des chiens très gentils. Moi, j'ai une jeune chienne de 8 mois

0    0
Par cibel08160

bjr je soutient toute les personnes qui possède un border collie. car bientot je vais posséder un border collie croisé beauceron qui a eté malheureuse biz a vous tous

0    0
Par syrotiuk

J'adore cette race,elle est tout: énergique, intelligent et surtout plein de beauté !!!!!!!!!!!!!!!!

0    0
Par Mathuilde

Bonjour,

Voici le lien d'une vidéo consacrée au border collie, lors de la Coupe de France à la Grigonnais de chiens de troupeaux:

http://www.pulceo.com/divertir/coupe-de-france-a-la-grigonnais-de-chiens-de-troupeaux

Bonne lecture!!!

0    0
Par Pulceo

Nous partageons notre vie avec Douss depuis l'année dernière et c'est une joie car c'est une chienne intelligente, affectueuse, joueuse ,"gaie", infatigable par contre et qui fait des bêtises lorsqu'elle s'ennuie; nous n'avons plus d'herbe dans le terrain tout le long de la clôture et sur son passage...C'est une race "rustique" ; pas besoin de coussin ou de choses confortables, elle "dévore" tout...Promenades chaque jour indispensables. Je vais essayer de l'emmener s'initier au troupeau ou bien faire de l'agility. C'est un chien qui n'aboie pas pour un rien , enfin la mienne, qui est très sociable avec ses congénères et adore les enfants. A déconseiller aux personnes agées, je pense.

0    0
Par isabelle

pouvez-vous m'orienter, mon chien border collie n'est pas propre. Hercule n'a que 10 semaines, l'éleveur a prétendu que le chien était sevré mais il n'avait que 5 semaines et je ne crois pas qu'il était sociabilisé. J'aimerais qu'il soit heureux et nous aussi. Donnez-moi votre avis

0    0
Par gene

Bonjour,
J'ai un border collie mâle de 2ans 1/2, et je dois dire que c'est un chien génial. Tout le monde l'adore, les adultes comme les enfants!
Un excellent caractère, très docile, affectif, très complice avec son maître.
Par contre il est vrai que c'est un chien qui a besoin d'espaces, d'activités mais surtout de beaucoup de calins!!!
D'ailleurs nous cherchons une femelle pour faire des petits.
Si vous vous êtes interréssés ou connaissez quelqu'un,laissez-nous un message :
Merci beaucoup.

0    0
Par ALEXANDRINE

jadOore

0    0
Par tiphaine

Le border collie est un super chien moi j'ai une femelle je ne suis pas agriculteur mais c'est un très bon chien de compagnie contrairement a ce que l'on dit. Elle demande beaucoup d'espace et de longues ballades car il faut le savoir, c'est un chien infatigable. Très affectueux mais n'obeira qu'a un seul maitre. C'est un très bon chien de garde aussi.

0    0
Par David

j'ai un border collie male est il est super gentil,il est trop mignon avec ses taches marron sur la tete,mais il est jeune: il a 8 mois est il et tous fou. Il adore joue avec tout le monde.

0    0
Par ludovic

bonjour, est ce ke c possible que un border collie est tout noir et pas une tache de blanc ou de couleur ? Entierement noir quoi

0    0
Par aurelie67

j'ai un border collie c'est une race trés affective qui demande tout le temps des calins !!!!

0    0
Par tiffany

J'adore cette race, se sont mes chien préférer et j'aimerais telment en avoir un ( déja il faudrais que j'ai un chien )je les trouve beau et il paraisse tres intellligent et moi je veut un chien super intelligent.

0    0
Par Zuzu17

jai un femelle border collie et c'est trés agréable de l'éduquer car c'est trés intelligent et gentil comme tout je suis trés heureuse de partagé ma vie avec un border collie

0    0
Par marie

Nous avons deux border collie male et femelle et c'est un réel plaisir de vivre au quotidien avec eux. Ils sont très vifs apprennent très vite mais ce sont des chiens qui ont besoin de beaucoup bouger. A ne pas laisser seul dans un jardin ou à l'intérieur du matin au soir. J'ai vraiment découvert cette race et je les trouve super géniaux.

0    0
Par martine

j'ai un border depuis 2 mois et c'est un plaisir à chaque minute. Elle apprend super vite tout ce qu'on lui explique.C'est le chien parfait quoi!!!

0    0
Par calypso

je suis eleveur de border collie cette race est super. bon chien intelligent, energetique, ce chien a tout ce que je demande a un chien travailleur. bien attentif a son maitre. la meilleure race que je connaisse pour quelqu un qui fait des activites avec son chien

0    0
Par dwilly854

Vidéos

Discussions

Education border collie chien de troupeau

Bonjour, Je suis éleveur ovin et sweet, mon border, me suis quotidiennement au travail. Il a 1 an et trois mois.... Lire la suite

Luxation d’un border collie

Bonjour à tous, Je viens d'acquérir un chiot il y a deux mois, il a 4 mois et demi aujourd'hui, un border... Lire la suite

Apprendre la propreté à un chiot Border Collie qui fait ses besoins dans l'appartement

Bonjour à tous, Je viens d’adopter un jeune border collie d’environ 6mois. Je rencontre des difficultés pour lui... Lire la suite

Border collie accroc aux jouets

Bonjour à tous ! Je ne me suis pas encore présentée sur ce forum mais je ne vais pas tarder ! Je suis... Lire la suite

Toutes les races de chiens

Par lettre :
Par pays :
Par type :