Un Berger Australien sur fond blanc

Berger Australien

Autres noms : Aussie ou Berger Australien d'Amérique
Nom d'origine : Australian Shepherd
Pays d'origine : États-Unis
Groupe : Chien de berger et de bouvier

Qualités du Berger Australien

Tempérament du Berger Australien

Affectueux
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Obéissant
Peu dominant
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Sociabilité du Berger Australien

Avec les enfants
Avec les inconnus

Le Berger Australien au quotidien

Capacité de travail
A peu besoin d'exercice
Peu enclin à fuguer
Peu destructeur
Aboie peu
Vit longtemps
Santé robuste
Nécessite peu d'entretien
Perd peu de poils
Bave peu
Mange peu
Peu enclin à l'obésité

Caractéristiques

Espérance de vie
De 12 à 15 ans
Poids de la femelle
De 16 à 25 kg
Poids du mâle
De 25 à 32 kg
Taille de la femelle
De 46 à 53 cm
Taille du mâle
De 51 à 58 cm

Le Berger Australien : pour qui ?

Avec des enfants
En appartement
Comme premier chien
Pour une personne peu disponible
Pour une personne sportive
Pour une personne âgée
Pour une personne allergique
Pour petit budget

Informations sur le Berger Australien

HistoirePopularitéApparenceVariétésCaractèreÉducation
Foyer idéalSantéReproductionEntretienAlimentationUsages
PrixHybridesDivers

Genèse du Berger Australien

Contrairement à ce que laisse croire son nom, le Berger Australien n’est pas originaire d’Australie : il fut développé en réalité aux États-Unis. Toutefois, comme pour de nombreuses races, ses origines exactes sont incertaines.

 

D’aucuns pensent qu’il fut appelé ainsi parce qu’il descend de chiens amenés par des bergers basques qui, après avoir émigré en Australie avec leurs chiens et leurs moutons, gagnèrent les États-Unis au milieu du 19ème siècle, à l’époque de la ruée vers l’or, toujours accompagnés de leurs animaux. Selon cette théorie, le Berger Australien aurait donc des origines européennes, et plus précisément espagnoles et françaises.

 

Pour d’autres, son nom viendrait de son pelage merle : celui-ci rappelait les chiens australiens, chez qui on rencontrait alors fréquemment cette robe. Des examens génétiques pratiqués depuis ont révélé un lien avec le Border Collie, et une théorie largement admise soutient que ce dernier, ainsi que le Colley et le Berger des Pyrénées (entre autres) auraient contribué à son développement. Ce patrimoine génétique commun pourrait provenir de croisements qui auraient eu lieu sur le territoire australien entre ces races et les chiens des bergers basques.

 

Quoi qu’il en soit, à partir des années 1840, les éleveurs de bétail de l’Ouest américain – notamment de la Californie et du Colorado – commencèrent à développer cette race dont ils appréciaient la polyvalence, la grande intelligence, l’obéissance, ainsi que le fort instinct de conduite et de garde des troupeaux. 

 

Leur travail de sélection permit non seulement de conserver intactes ces qualités, mais également d’obtenir des chiens à l’apparence homogène (arborant d’ailleurs pour la plupart une robe bleue : elle était majoritaire à l’époque), résistants au froid et à l’altitude, parfaitement adaptés au travail dans les Rocheuses, cette chaîne de montagnes qui s’étend du nord du Nouveau-Mexique à la Colombie Britannique.

 

De fait, même si aujourd’hui on l’utilise aussi pour d’autres usages, le Berger Australien n’a jamais cessé d’être un chien de travail, que ce soit aux États-Unis ou ailleurs. On le retrouve surtout au contact des moutons, mais il est apte à conduire et garder tous types d’animaux, y compris par exemple des bovins ou même des lapins d’élevage.

Diffusion du Berger Australien dans son pays d'origine

Bien qu’étant très populaire comme chien de travail parmi les éleveurs de bétail de l’ouest des États-Unis, le Berger Australien resta cantonné à cette région et inconnu du grand public jusqu’au milieu du 20ème siècle. 

 

Après la Seconde Guerre mondiale, l’industrie du divertissement – et notamment le cinéma hollywoodien – connut un fort développement. Les Américains découvrirent alors les westerns et les spectacles de rodéo, dans lesquels les cowboys étaient souvent accompagnés de Bergers Australiens. Tant l’apparence de l’animal que son intelligence, sa polyvalence et ses qualités d’obéissance séduisirent le public : la race devint de plus en plus populaire et on se mit à l’utiliser pour d’autres usages que sa mission première, notamment comme chien de compagnie et d’exposition.

 

Cela eut notamment un impact sur le travail de sélection effectué par les éleveurs. Jusqu’alors, celui-ci était basé uniquement sur les qualités de travail : bien que l’apparence des différents représentants de la race fût assez homogène, on ne s’intéressait pas vraiment à ce critère. C’était d’ailleurs le positionnement adopté par l’Australian Shepherd Club of America (ASCA), qui fut créé en 1957 et qui devint rapidement le plus grand organisme d’enregistrement de la race dans le pays. L’ASCA ne souhaitait pas que le Berger Australien soit reconnu par l’American Kennel Club (AKC), l’organisme cynologique de référence des États-Unis : il craignait en effet que celui-ci n’établisse un standard de race faisant la part belle à l’apparence, au détriment des capacités de travail.

 

En dépit de ces divergences, l’ASCA ne put toutefois empêcher que la popularité croissante du Berger Australien entraîne sa reconnaissance par l’AKC à la fin du 20ème siècle et de ce fait l’apparition, parallèlement aux lignées de travail, de lignées d’exposition faisant la part belle à l’apparence et dont finirent également par être issus la plupart des spécimens destinés à la compagnie.

Diffusion internationale du Berger Australien

La diffusion du Berger Australien hors de son pays d’origine, et notamment en Europe, n’est pratiquement pas documentée. On ignore notamment quand et comment il fit son arrivée en Belgique et en Suisse.

 

En ce qui concerne la France, on sait qu’il fut introduit dans le pays en 1988, une poignée de mois après un article de la revue Chiens 2000 qui lui était consacré. Quelques éleveurs importèrent alors des chiots et commencèrent à se lancer dans l’élevage de cette race en 1990, une fois leurs animaux devenus adultes.

 

Pour ce qui est du Canada, on peut penser que le Berger Australien était déjà connu pendant la seconde moitié du 19ème siècle dans la partie canadienne des Rocheuses. En effet, il est probable que les éleveurs de bétail locaux eurent l’occasion de découvrir ce chien lors de concours et échanges avec leurs homologues habitant de l’autre côté de la frontière.

Reconnaissance du Berger Australien par les organismes officiels

La reconnaissance du Berger Australien par les organismes cynologiques officiels fut assez tardive, y compris aux États-Unis : elle y intervint alors que la race était déjà populaire depuis longtemps. Ainsi, le United Kennel Club (UKC) attendit 1979 pour franchir le pas, et l’American Kennel Club (AKC) en fit de même en 1991 seulement.

 

C’est d’ailleurs cette même année que le Club Canin Canadien (CCC) reconnut lui aussi le Berger Australien.

 

Trois ans plus tard, en 1994, ce fut au tour du Kennel Club britannique (KC), une des plus institutions les plus anciennes et les plus influentes, d’en faire de même.

 

La Fédération Cynologique Internationale (FCI) fut la dernière à reconnaître la race parmi les principales institutions mondiales : elle le fit à titre provisoire en 1996, puis définitivement en 2007. Cela ne fut évidemment pas sans conséquences, puisqu’une centaine d’organismes nationaux en sont membres : c’est le cas notamment de ceux de la Belgique (la Société Royale Saint-Hubert), la France (la Société Centrale Canine) et la Suisse (la Société Cynologique Suisse).

Créé vers le milieu du 19ème siècle, le Berger Australien est une race déjà assez ancienne. Toutefois, il fallut globalement attendre la fin du 20ème siècle pour qu’il commence réellement à se diffuser dans le monde entier. Dans certains pays, il ne tarda pas à devenir extrêmement populaire, tandis que dans d’autres il demeure nettement plus discret.

Plus d'infos sur la popularité du Berger Australien

Le Berger Australien fut développé à partir du milieu du 19ème siècle dans l’Ouest américain, et les éleveurs se focalisaient alors sur ses qualités de chien de travail. Ils ne tenaient pas compte de son apparence, laquelle était cependant assez homogène – hormis une relative diversité en termes de taille.

 

À partir de la reconnaissance de la race par les principaux organismes cynologiques à la fin du 20ème siècle, et notamment celle de l’American Kennel Club (AKC), on se mit à distinguer deux types de lignées : celles de travail d’un côté, celles d’exposition, de sport ou de compagnie de l’autre. Cela dit, leurs différences physiques sont moins marquées qu’au sein d’autres races : elles portent essentiellement sur la taille. Ainsi, les premières peuvent présenter d’importantes différences de taille d’un individu à l’autre ; les secondes au contraire sont nettement plus harmonisées, puisqu’elles sont développées essentiellement sur la base de critères esthétiques.

 

En outre, au-delà du fait qu’ils sont généralement plus petits que ceux issus des lignées d’exposition, les chiens issus des lignées de travail possèdent également une ossature plus légère et un pelage plus court. 

 

Plus récemment, quelques éleveurs se sont lancés dans le développement de lignées mixtes, afin d’obtenir des chiens qui allient l’esthétique des lignées d’exposition et les capacités des lignées de travail.

Taille & poids du Berger Australien

Taille du mâle
De 51 à 58 cm
Taille de la femelle
De 46 à 53 cm
Poids du mâle
De 25 à 32 kg
Poids de la femelle
De 16 à 25 kg
Un Berger Australien merle aux yeux bleus

Si les différents organismes cynologiques officiels sont d’accord sur la taille du Berger Australien, il convient de souligner que le standard du Kennel Club britannique (KC) diverge quant à son poids.

 

En effet, alors que l’American Kennel Club (AKC), le United Kennel Club (UKC), le Club Canin Canadien (CCC) ainsi que la Fédération Cynologique Internationale (FCI) fixent un poids de 25 à 32 kg pour le mâle et de 16 à 25 kg pour la femelle, le KC stipule que le premier doit peser de 27 à 30 kg et la seconde de 21 à 25 kg. Autrement dit, il est sensiblement plus restrictif en la matière que ses homologues.

 

Quoi qu’il en soit, le dimorphisme sexuel est marqué chez la race. En effet, non seulement le mâle est plus grand et plus charpenté – donc plus lourd – que la femelle, mais en plus il possède davantage de poils sur le cou (la crinière) ainsi que sur la poitrine (le jabot).

 

Quel que soit son sexe, le Berger Australien achève sa croissance vers l’âge de 16 mois.

Morphologie du Berger Australien

Le Berger Australien est de taille moyenne, solidement charpenté et bien proportionné.  Son allure souple aux longues enjambées ainsi que sa capacité à changer instantanément de vitesse et de direction sont des signes de la grande agilité commune aux races de chiens de berger.

 

Légèrement plus long que haut, son corps musclé est doté d’une ossature moyenne mais solide. Le cou, modérément long et un peu galbé, est fort. Le dos est droit et robuste, la croupe moyennement inclinée. La poitrine n’est pas très large, mais haute et descendue jusqu’au niveau du coude. Quant aux côtes, elles sont bien cintrées et longues, entourant un ventre modérément levretté.

Pattes du Berger Australien

Les pattes avant du Berger Australien possèdent une ossature ovale et forte. Elles sont bien droites et perpendiculaires au sol. Leurs omoplates sont longues, plates, bien inclinées et assez rapprochées.

 

Les pattes arrière pour leur part se caractérisent par des genoux bien dessinés ainsi que des jarrets courts, perpendiculaires au sol et parallèles vus de derrière.

 

Les quatre pieds, ovales et compacts, sont dotés de doigts serrés bien cambrés aux ongles courts et forts. Les coussinets sont épais et élastiques.

Article détaillé : Les pattes du chien

Queue du Berger Australien

La queue du Berger Australien est droite et bien garnie de poils. Elle est généralement moyennement longue, mais est courte de naissance chez les individus porteurs de la mutation du gène T dite « de la queue courte ». C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle peut aussi être écourtée, du moins là où cette pratique - nommée caudectomie – est permise. Elle est interdite dans un nombre croissant de pays et territoires, dont la Belgique, la Suisse et le Québec.

 

Chez les sujets à queue courte ou écourtée, cette dernière ne doit pas mesurer plus de 10 cm de long.

Article détaillé : La queue du chien

Tête du Berger Australien

La tête du Berger Australien est proportionnée à son corps, forte et nettement dessinée. Le sommet du crâne, aussi large que long, est plat ou très peu bombé. Le stop est modéré, et une légère protubérance occipitale est admise.

 

Les oreilles, triangulaires et moyennement longues, sont attachées haut. Elles se replient vers l’avant ou le côté quand il est attentif à quelque chose, mais ne sont jamais dressées ni tombantes.

 

Le museau, de longueur égale ou légèrement inférieure à celle du crâne, s’arrondit mais s’affine peu vers la truffe. Cette dernière est noire chez les sujets noirs ou bleu-merle, et rouge chez les sujets rouges ou rouge-merle. De petites taches roses sont admises chez les individus à robe merle, mais ne doivent pas couvrir plus du quart de la truffe après l’âge d’un an.

 

Quant aux lèvres, à l’instar de la truffe, elles peuvent elles aussi être rouges ou noires selon la robe de l’animal.

 

Enfin, les dents sont fortes, et pour la majorité des organismes cynophiles officiels les mâchoires peuvent être articulées soit en ciseaux, soit en pince. C’est la position notamment de l’American Kennel Club (AKC), du Club Canin Canadien (CCC) et de la Fédération Cynologique Internationale (FCI) – ainsi donc que de la centaine d’organismes nationaux membres de cette dernière, dont ceux de la Belgique, la France et la Suisse. Les standards du Kennel Club britannique (KC) et du United Kennel Club (UKC) n’acceptent quant à eux qu’une articulation en ciseaux.

Article détaillé : La tête du chien

Yeux du Berger Australien

Les yeux du Berger Australien lui donnent une expression amicale, vive et intelligente. Ils sont en forme d’amande, ni saillants ni enfoncés. Les couleurs admises sont brun, ambre et bleu, ainsi que toutes les variations ou combinaisons de ces couleurs – y compris avec des tachetures et des marbrures. Ils peuvent également être vairons : dans ce cas, un œil est brun, et l’autre est totalement ou partiellement bleu.

 

Les paupières sont noires chez les individus à robe noire ou bleu-merle, brunes chez ceux à robe rouge ou rouge-merle.

 

Par ailleurs, les yeux doivent être entièrement entourés de zones de poils colorés.

Article détaillé : Les yeux du chien

Pelage du Berger Australien

Le pelage du Berger Australien est constitué d’un sous-poil et d’un poil de couverture.

 

Le sous-poil est plus ou moins épais selon le climat ou la saison, et sert de protection contre les intempéries. En permettant la circulation de l’air, il constitue un bon isolant qui garde l’animal au chaud l’hiver et au frais l’été.

 

Quant au poil de couverture, il est dense, d’épaisseur moyenne et résistant à l’eau. Sa texture et sa longueur varient selon les zones du corps. Ainsi, il est court et lisse sur la tête, les oreilles, le devant des pattes avant et l’arrière des cuisses (les culottes). L’arrière des pattes avant et des culottes, ainsi que le cou et la poitrine, arborent pour leur part un poil mi-long.  

Couleurs de robe du Berger Australien

La robe du Berger Australien peut être très différente d’un individu à l’autre, tant en termes de couleur que de marques.

 

L’Aussie peut ainsi être noir, rouge (foie), tricolore (blanc, noir et feu), mais également bleu-merle ou rouge-merle. Ces deux dernières robes, très prisées, sont constituées dans le premier cas de taches irrégulières noires diluées sur un fond gris, et dans le second de taches foie sur fond beige. Dans un cas comme dans l’autre, les couleurs foncent au fur et à mesure que l’animal prend de l’âge.

 

Ces différentes robes peuvent en outre comprendre des taches blanches ou feu. Toutefois, la couleur blanche ne doit pas dominer, notamment sur la tête : elle est tolérée seulement sous forme de liste, c’est-à-dire une bande blanche située sur le chanfrein et qui se prolonge souvent sur le crâne ainsi que sous le museau. Un collier blanc – complet ou partiel – est accepté à condition qu’il ne dépasse pas la pointe du garrot. La présence de blanc est aussi acceptée sur le poitrail et les pattes.

Standard du Berger Australien

Les standards de race sont des documents établis par les organismes officiels qui listent les conditions qu'un Berger Australien doit respecter pour être pleinement reconnu comme appartenant à la race :

Contrairement à certaines races, le Berger Australien ne se décline pas en plusieurs variétés. Toutefois, le fait que pendant longtemps (et encore aujourd’hui dans le cadre des lignées de travail) ses capacités importaient bien plus que son apparence explique qu’on finit par obtenir au fil du temps une certaine diversité en termes de taille.

 

C’est d’ailleurs ce qui dans les années 60 conduisit certains éleveurs américains à créer le Berger Australien (ou Américain) Miniature. Pour cela, ils ne firent pas appel à des croisements avec des races plus petites, mais sélectionnèrent simplement des spécimens de petite taille qui se distinguaient dans les rodéos. Il ne fallut que quelques générations pour en fixer les caractéristiques et donner naissance à cette nouvelle race. Comme son ancêtre, le Berger Australien Miniature est un excellent chien de berger, enthousiaste et infatigable, mais aussi un très bon animal de compagnie, au caractère enjoué et fidèle. La race fait partie depuis 2011 du Foundation Stock Service de l’American Kennel Club (AKC), sorte d’antichambre avant une reconnaissance pleine et entière. Elle est également reconnue à titre provisoire depuis 2019 par la Fédération Cynologique Internationale (FCI), dont sont membres une centaine d’organismes officiels nationaux – c’est le cas notamment de ceux de la France, la Belgique et la Suisse.

 

Concernant le Berger Australien, les divergences en termes de taille ont perduré avec l’émergence des lignées d’exposition / sport / compagnie à la fin du 20ème siècle, suite à la reconnaissance de la race par l’American Kennel Club (AKC) et les autres organismes cynologiques de référence. Ces lignées résultent de sélections en vue d’harmoniser l’aspect de l’Aussie afin d’être le plus proche possible des standards définis par ces derniers. Les individus qui en font partie sont généralement plus grands et plus massifs que ceux issus des lignées de travail. Leur ossature est aussi plus développée, et ils sont dotés d’un pelage plus long.

 

Certains éleveurs se sont lancés dans le développement de lignées mixtes, afin d’obtenir des chiens cumulant l’esthétique des individus appartenant aux lignées d’exposition et les capacités de ceux issus des lignées de travail. On manque encore de recul pour savoir dans quelle mesure l’objectif est atteint.

Le caractère égal et dévoué du Berger Australien ainsi que sa grande intelligence en font un excellent chien de berger, docile et très réactif aux ordres et désirs de son maître, dès lors qu’il a compris quelle est sa place dans la hiérarchie du foyer. Malgré sa proximité avec les siens, il peut rester dès lors que son important besoin d’exercice physique et de stimulation mentale est satisfait. Au demeurant, c’est une condition indispensable pour qu’il soit équilibré et ne cherche pas à rassembler tout ce qui bouge. Par ailleurs, son instinct protecteur développé en fait un bon chien d’alerte.

 

Il s’entend généralement bien avec les enfants et ses congénères. Il peut aussi entretenir de bonnes relations avec les chats et les petits animaux sous réserve d’avoir été habitué à les côtoyer dès son plus jeune âge, car son instinct de prédation est assez fort.

Plus d'infos sur le caractère du Berger Australien

La reproduction du Berger Australien ne pose pas en elle-même de problèmes particuliers. Toutefois, certains accouplements sont fortement déconseillés - voire proscrits – du fait des risques qu’ils font courir aux futurs chiots en termes de santé.

Maturité sexuelle du Berger Australien

Tant le mâle que la femelle Berger Australien atteint la maturité sexuelle entre 9 et 18 mois.

 

Concernant la femelle, il est cependant préférable d’attendre son troisième cycle de chaleurs (soit 2 ans et demi voire 3 ans) avant d’envisager de la faire se reproduire : on diminue ainsi grandement le risque de difficultés pendant la gestation et/ou la mise bas. En effet, il est important d’être sûr que son organisme est apte à accueillir des petits dans de bonnes conditions. 

Durée de gestation du Berger Australien

La durée de gestation de la femelle Berger Australien est de 60 à 64 jours, ce qui est dans la moyenne de l’espèce.

Nombre de chiots par portée du Berger Australien

Une femelle Aussie en bonne santé donne généralement naissance à une portée de 6 à 9 chiots, ce qui est dans la moyenne des races de taille comparable.

 

Il convient cependant de souligner que la taille d’une portée dépend de plusieurs facteurs, notamment l’état de santé des parents. Des animaux exempts de maladie, en bonne condition physique, bien traités et bien nourris sont évidemment plus à même de concevoirr des portées plus importantes (et des petits eux-mêmes en bonne santé).

 

L’âge influe également. En effet, un mâle est moins fertile quand il est très jeune ou au contraire âgé. Quant à la femelle, lors de ses premières chaleurs, son organisme n’a pas terminé sa croissance, et n’est donc pas en mesure d’accueillir dans de bonnes conditions une portée nombreuse. Et quand elle est âgée, le risque de fausses couches et de complications pouvant entraîner la perte de tout ou partie de la portée est accru.

 

En tout état de cause, il convient aussi de garder en tête que la première portée d’une chienne est généralement moins prolifique que les suivantes.

Reproductions interdites chez le Berger Australien

La reproduction du Berger Australien ne doit pas être effectuée au hasard : deux types d’accouplement sont fortement déconseillés – voire interdits – par un nombre croissant d’organismes cynologiques officiels, du fait des risques qu’ils impliquent en termes de santé.

 

Entre individus merle ou dont la robe est à dominance blanche

 

En moyenne, dans une portée issue de l’accouplement d’un sujet à robe unie (c’est-à-dire noire ou rouge) et d’un sujet à robe merle (c’est-à-dire arborant des taches sombres irrégulières sur un fond plus clair), 50% des chiots héritent d’un pelage uni et 50% d’un pelage merle. En revanche, quand on fait se reproduire ensemble deux individus à robe merle, on obtient en moyenne 50% de chiots merle, 25% de chiots à robe unie et 25% de chiots « double merle ». Ces derniers sont nommés ainsi parce qu’ils ont hérité un allèle merle de chacun de leurs parents. Ils sont souvent blancs ou essentiellement blancs, et arborent généralement des yeux très clairs ainsi que des muqueuses (paupières, truffe, lèvres) roses. Or, ils présentent un risque accru d’anomalies héréditaires – notamment oculaires et auditives – que les individus merle, qui eux-mêmes sont déjà davantage susceptibles d’avoir certains problèmes de santé que ceux à robe non merle.  

 

Certains organismes font donc le choix d’interdire purement et simplement les saillies entre deux individus à robe merle, afin d’éviter au maximum l’apparition de sujets « double merle ». C’est le cas notamment du Club Canin Canadien (CCC), de la Société Centrale Canine française (SCC) et du Kennel Club britannique. En revanche, d’autres institutions officielles n’évoquent pas le sujet ou se contentent de recommandations. Il en va ainsi en particulier de la Fédération Cynologique Internationale (FCI), qui semble renvoyer chacun de la centaine d’organismes nationaux qui en sont membres (dont la SCC) à ses responsabilités.

 

Quoi qu’il en soit, tous les standards de la race – à commencer par celui de l’American Kennel Club (AKC) – limitent la quantité de blanc admissible chez le Berger Australien, car cette couleur va de pair avec un risque sensiblement accru d’importants problèmes de santé.

 

En tout cas, il est important d’éviter toute généralisation : même si c’est souvent le cas, tous les individus possédant plus de blanc que ne l’autorisent les standards ne sont pas forcément porteurs du gène « double merle ». Cela dit, leur reproduction n’en demeure pas moins fortement déconseillée, ne serait-ce que parce qu’il existe un lien entre la couleur blanche (surtout sur la tête) et le risque de surdité congénitale.

 

Dans tous les cas, un éleveur digne de ce nom doit être à même de fournir la preuve qu’il a fait réaliser un test de dépistage sur ses reproducteurs et que ces derniers ne sont pas porteurs du gène incriminé, le « double merle ». En effet, cette particularité génétique a tôt fait de passer inaperçue, car elle peut n’avoir qu’un impact très discret – voire invisible – sur l’apparence de l’animal.

 

 

Entre individus porteurs du gène de la queue courte

 

Les principaux organismes cynologiques sont peu loquaces quant aux reproductions entre deux Bergers Australiens porteurs de ce qu’on appelle le gène de la queue courte (ou NBT, pour « Natural Bob Tail ») - en particulier ceux chez qui celle-ci est particulièrement courte. Certains n’évoquent pas le sujet, ni directement ni indirectement : c’est le cas notamment de l’American Kennel Club (AKC), du Club Canin Canadien (CCC) et de la Société Centrale Canine (SCC). D’autres se contentent de déconseiller toutes les reproductions à risque, sans plus de précisions : c’est notamment la ligne de conduite de la Fédération Cynologique Internationale (FCI). Or, un tel accouplement présente des risques avérés en termes de santé des chiots ainsi obtenus.  

 

Le gène de la queue courte est une anomalie génétique qui concerne un peu moins d’une trentaine de races - principalement des chiens de berger ou de chasse, le Bobtail étant un des plus emblématiques. Chez un peu plus d’une vingtaine d’entre elles, dont le Berger Australien, elle est due à une mutation génétique concernant le gène T. La transmission héréditaire de celle-ci se fait selon un mode dominant : il suffit qu’un chiot hérite le gène muté d’un seul de ses parents pour arborer effectivement une queue courte.

 

Sachant qu’on n’a jamais identifié de sujet porteur de deux allèles correspondant à la version mutée de ce gène (c’est-à-dire homozygote sur cette mutation), on suppose qu’ils ne seraient pas viables et que les embryons concernés sont éliminés naturellement pendant la gestation, avec pour conséquence de réduire d’autant la taille des portées.  

 

Les Bergers Australiens NBT, c’est-à-dire ayant hérité d’un allèle correspondant à la version mutée du gène et arborant donc une queue courte, ne connaissent généralement pas de problèmes de santé particuliers. Toutefois, une partie d’entre eux sont atteints de spina bifida, une grave malformation de la moelle épinière pouvant entraîner d’autres anomalies : problèmes de coordination (ataxie), paralysie partielle ou légère (parésie), incontinence urinaire ou fécale…

L’entretien d’un Berger Australien nécessite d’y consacrer entre une et deux heures hebdomadaires, et permet de lui éviter toutes sortes de problèmes de santé.

Plus d'infos sur l'entretien et le toilettage du Berger Australien

Bien que le Berger Australien ait été longtemps développé essentiellement dans l’optique d’obtenir un excellent chien de berger, il se distingue par sa grande polyvalence.

 

Il faut dire que son intelligence fait qu’il apprend vite, et qu’il aime apprendre : il a grand besoin d’être très stimulé intellectuellement pour être bien dans ses pattes et dans sa tête, et c’est d’ailleurs ce qui explique qu’il n’est jamais plus heureux que quand il a une tâche à effectuer. Si on ajoute à cela le fait qu’il est obéissant et très réactif aux ordres, on comprend aisément pourquoi on le trouve aujourd’hui dans des emplois très divers.

Plus d'infos sur les usages du Berger Australien

Comme pour n’importe quelle race et quel que soit le pays, le prix d’un chiot Berger Australien dépend de plusieurs facteurs : la lignée et l’élevage dont il est issu, ses caractéristiques intrinsèques tant en termes d’apparence (plus ou moins grande proximité avec le standard) que de caractère, ses aptitudes au travail, etc. La couleur de sa robe a également une importance : les sujets merle sont les plus recherchés et les plus chers.

 

Ainsi, le prix varie fortement d’un individu à l’autre, y compris au sein d’une même portée.

Plus d'infos sur le prix d'achat d'un Berger Australien

Le Berger Australien à l'écran

  • Dans le film Rodéo fantastique de Larry Lansburgh (1966), on voit apparaître plusieurs Bergers Australiens ;

  • Dans les films Le Club des Cinq et la Vallée des Dinosaures, de Mike Mazurk (2018), inspiré de la célèbre série de romans jeunesse d’Enid Blyton (1897-1968) mettant en scène cinq cousins qui mènent des enquêtes en compagnie de leur chien Dagobert, ce dernier est incarné par un Berger Australien.

Berger Australien de célébrités

  • Jay Sisler (1926-1995), acteur américain et star du rodéo, fut également un entraîneur réputé de Bergers Australiens. Il en posséda 17 au total, qui se produisaient dans des spectacles et des films ;

  • Le réalisateur et producteur américain Steven Spielberg (né en 1946) fut dans les années 2010 le propriétaire d’un Berger Australien du nom de Harlow ;

  • L’acteur américain Bruce Willis (né en 1955) possède un Berger Australien ;

  •  Alyssa Milano, actrice américaine née en 1972, eut un Berger Australien nommé Diesel décédé en 2013.

Annonces

Parcourir les annonces :

Avis & conseils

Nous avons aquis un berger australien bleu merle il est super toujours actif calin avec mes deux petits enfants il est joueur et très protecteur je ne connaissais pas la race avant maintenant je pense que je prendrais une femelle dans un avenir.

   
Par peruvien

Nous avons eu une femelle berger australien tricolore pendant 10ans et demi et nous fument inconsolables quand elle est morte.C'était une chienne magnifique à la robe brillante,intelligente, attachante, très bonne gardienne (surtout utile pour les coureurs qui se font attaquer par d'autres chiens), un chien qui défend son clan , câline, un chien qui n’aboie qu'utilement..bref la race de chien parfaite !!nous en avons repris un, cette fois ci un bébé mâle. Et même s'il faut un peu de patience au début, c'est un chien qui le vaut bien et qui saura vous combler

+1    0
Par sandgoa

Bonjour,
Je vais bientôt avoir un berger australien de 18 mois. Cela serait pour savoir si on pourra encore lui faire prendre not habitudes et si il ne cherchera pas à s'échapper.
Merci

+1    0
Par melanie

Nous venons d'avoir une femelle berger australien tricolore de 2 mois,vraiment affectueuse s'entend très bien avec notre femelle cocker,s'est habituer très vite à la laisse,adore les ballades.Est ce que quelqu'un pourrait me dire environ la longueur adulte d'une femelle berger australien,en vue de l'achat d'une cage de transport pour enmener nos deux chiens.Merci

+1    -1
Par fafa

J'ai un berger australien de 4ans 1/2; je l'ai depuis qu'il a 2 mois, c'est un chien vraiment facile à éduquer, il apprend rapidement (les bêtises aussi) mais est adorable.je fais de l'agilité, et j'ai du coup une grande complicité avec lui.il s'entend très bien avec les enfants et les autres chiens, j'ai aussi un golden

0    0
Par savane2457

J ai 2 bergers australien a la maison un de 7 ans mon gros pepere et une petite de 3mois et demie se sont des amours vraiment mon male me rends son amour au centuple quand je lis que ca n ecoute pas les ordres c est faux! Il faut juste etre ferme! Il n ecoutera peut etre pas les 2premieres fois mais une fois expliqué ce que signifie l ordre par des gestes c est ol ! Vous en demandez peut etre trop a vos chiens ;) . Ca ne reste que des animaux et surtout ne jamais ceder car se sont des animaux très intelligent et ont bien compris vos failles.

0    0
Par rink66

Ce n est pas possible d avoir un Aussie sans avoir un jardin

0    0
Par pseudo

Je possede 2 berger australien lof et 2 croises border je possede des chevaux et eleve des poulets je nai jamais connu de chien aussi sympa obeissant calin il leur manque juste la parole je les considere comme des membres de notre famille mais attention c est un chien qui a besoin d espace et surtout des bases d education ils y vont 2 fois la semaine une main de fer dans un gant de velour car un aussie mal dresser ou qui s ennuie c est la cata assure d ailleur en appartement interdit je pense garder une femelle ce qui m en fera 5 mais ils sont tellement geniaux .

0    0
Par dodo532

Moi j'ai un berger australien femelle 1 an elle est très obéissante un peu et étu mais dans l'ensemble elle obéis très bien , adore la voiture très sociable avec les autre chiens elle est très pot de colle demande beaucoup de câlins. moi aussi quand le temps sera venu je reprendrai la même race de chiens . J 'adore mon chien elle me le rend bien quelle bonheur!

0    0
Par lolo

Ma petite berger australien a 8 mois , elle est adorable et vraiment tres intelligente et tres curieuse , elle parle beaucoup quand elle est contente c'est vraiment marrant .... nous avons un male border collie ils s' entendent a merveille ... d'ailleur ils sont inséparables ... quand ils sont séparé ils se cherchent

0    0
Par france1512

Moi,j'ai un chiot berger australien de 10 semaines, il est très agité et veux jouer tout le temps, je lui fait faire des promenades 2 fois par jour, j'espèere qu'il se calmera en vieillissant

0    0
Par pseudo

Je me suis rendu acquerreur dun tri de bergers australiens ages de 4 1/2 ans. Je constate qu'ils ne sont pas obeissants. Ne voila-t-il pas que la meme chose se reproduit avec un chiot que j'ai garde d'une portee. Il ne s'interesse absolument pas a son nom et m'ignore quand je l'appele. Qu'en pensez vous.

L.P. de Maroussem

0    0
Par masatoit

Mon Aussie à 6 mois et demi, c'est une petite boule d'amour très câline et très posée. Dès qu'elle sait qu'on part en extérieur elle devient toute fofolle et me suis parti quitte a marcher dans mes pieds. Très à l'écoute lors des séances d'éducation. Elle adore l'obérythmée et... la babaaaaaalle ^^ C'est mon premier berger australien et je n'hésiterai pas à en prendre un 2e quand le temps sera venu. Ca demande du temps, de faire marcher son intelligence et des sorties! Vous les lui donner et votre chien sera le plus heureux du monde.

0    0
Par Eylann

Mon berger australien a eu 10 ans cette année. Très intelligent, joueur, il est capable de vous faire tourner en bourrique si vous ne le canalisez pas. Il a une obsession dans la vie : sortir, sortir, sortir. Aussi grand que sera votre jardin, si vous ne le sortez pas au moins 1 heure par jour, il sera malheureux. En 10 ans, je ne l'ai jamais vu fatigué (20km à pied sous la neige ?! On repart quand, dites ?).

A la maison, il ne s'éloignera jamais de vous. Autre particularité, il est très bavard (couinnements pour un oui / pour un non), mais n’aboie pratiquement jamais. Il n'aime pas particulièrement les caresses, la meilleure caresse que vous pouvez lui offrir est ... une balade.

0    0
Par Titoune

bonjour,j ai eu mon premier berger australien il y a 1 an ,et je dois dire que je suis tomber raide dingue de cette race .il est d une gentillesse incomparable,jamais de bêtise,tous ce qu il demande c'est quelques ballade dans les champs et beaucoup de calins.par contre du fait de sa grande sagesse je n'ais pas été assez sevére avec lui pour l 'obéissance dehors il a un peu de mal au rappel surtout quand il voit d'autre chien.depuis 1 semaine j' ai adopté 1 femelle et avec celle la je suis plus ferme et du coup le premier obéit un peu mieu.

0    0
Par thomas

J'ai fait un stage chez un vétérinaire il n'y a pas si longtemps que sa. Je me rappelle d'un probleme cimilaire au tien (wes).Par contre c'était un border collie. Elle a conseiller au maitre d'aller voir un comportementaliste spécialiser chez les jeunes chiens. Je ne me rappelle plus du nom du type, mais apparament cela a marcher et son border collie c'est immédiatement calmé (apres deux ou trois seance).
Je te le conseille vivement avant que ton chien ne blesse quelqun...

0    0
Par Jordanne

moi j'ai deux berger australiens ils ont un sacré caractère et ce sont des chiens hyper actif la femelle est trés dominante mais elle est très obeissante mais juste a l'agility apré c'est une excité de la vie.
le male je l'ai récuperer il avait 1 ans maintenant il a 2 ans et demi il est tous le contraire de la femelle mais a des réaction agressive dû a ces anciens proprios sinon ce sont de super chiens trés affectueux meme collant parfois pénible dommages que certain les achètent pour leur couleurs j'ai pris cette race car elle correspond a mon mode de vie rando, agility ,oberythmée et grande balade dans les bois et bientot canicross si vous prenez cette race pensez qu'il a un besoin enorme de se défouler

0    0
Par cheyenne11

Bonjour j'ai une femelle berger australien de 22 mois que j'adore. Je sais que ça peut être rare que ça se produise, mais je l'ai pris en animalerie, elle avait déjà 6 mois lorsque je l'ai prise. Je ne le regrette pas du tout, je l'adore et elle n'a pas une once de malice, peut-être envers quelques chiens mais pas avec nous les humains. Certes au début elle me mordillait énormément les bras car elle faisait ses dents, mais avec l'aide d'un maître chien, le problème à tout de suite été résolue. Tout ce que je peux dire c'est que je suis tombé en amour avec cette race de chiens et je ne veux plus avoir d'autres à l'avenir. Elle est agile, joueuse et très affectueuse, je souhaite à tout les monde de puce comme la mienne.

0    0
Par Chatonmimi2

wes, j'ai un golden retriever qui a été maltraité quand il était tout jeune, quand il s'est mis à grogner et à mordre il y a quelques années, plus personne dans ma famille ne voulait l'approcher. la seule solution a été d'être plus dominant que lui, pour qu'il reprenne la place qu'il n'aurait jamais du quitter c'est à dire celle d'un chien, et non le despote de la famille. à partir du moment où je l'ai repris en main il a cessé de gronder, et de mordre. aujourd'hui c'est un chien trés gentil, même avec les enfants. pour ce qui est de tes chiens, êtes-vous sûrs de leur origine? est-ce qu'ils ont jamais été dressés? si oui tu devrais peut-être consulter un vétérinaire, ou participer avec eux à des cours de dressage.

0    0
Par heliann

Wow! Mais quel race de chien! J'ai un berger australien depuis déjà 6 ans et elle est adorable et tellement affectueuse. Aucune once de méchant, je ne l'ai jamais entendu grogner après qui que ce soit. Cette race de chien est merveilleuse je le conseille à tout le monde sans aucun doute.

0    0
Par Madame

j ai un berger australien depuis 2 semaines.il a 10 mois et vient d un refuge.j ai enormement de mal a le faire ecouter.lorsque ma femme et moi ne somme pas la il s attaque a tt se qu il trouve (son panier,un sac,une chaise...).de plus il saute sur tt le monde et bondit directement au visage.si qqun a un conseil a me donner pour son education je suis preneur.d avance merci

0    0
Par wes

J'ai un Berger australien, mâle de 3 ans. Il a blessé la copine de mon fils au visage en sautant lorsqu'il avait 1 an. Je crois que c'était accidentel. Mes amis ont peur d'eux. Est-ce que je devrais m'en défaire ou continuer à le garder? Je l'aime beaucoup mais je veux continuer à voir mon fils et mes amis. Son frère, qui appartient à ma fille, a commencé à grogner après les enfants lorsqu'il veut s'imposer. Ma fille me l'a amené parce qu'elle a peur qu'il morde. Elle veut le donner. Qu'est-ce que vous nous conseillez?

0    0
Par Michèle

J'ai acquis cet adorable animal v'la déjà deux mois d'une copine qui m'en a fait cadeau. J'ai toujours eu peur des gros chiens, mais celui ci est tellement gentil, tellement doux . Il adore jouer, il ne se tanne jamais. Intelligent comme pas possible, c'est le meilleur chien que je connaisse. J'ai toujours eu des petits bichon maltais mais aujourd'hui, rien ne m'enlèverais mon berger australien. Si vous hésitez avec une race de chien, moi je ne le changerais pour rien. Il vit avec nous dans la maison, il a maintenant 2 ans et vraiment adorable. N'ayez crainte , c'est le plus magnifique des chiens :)

0    0
Par Diane

c'est vraiment une super race qui est manifique et qui est adorable.
a mon club d'education canine il y en a un et depuis j'en vaudrait un.
ce serait super.
nvbs,dnk 9ans france

0    0
Par nvbs,dnk

J'adore ce petit chien ils sont trop mignon. C'est mignon quand c'est tout petit c'est des grosses boules de poil(gros nounours). Je les quif trop j'aimerais bien en avoir un. Bsx,merci.

0    0
Par momolablondasse

Bonjour à vous,
Je suis étudiante j'aurais souhaiter disposer d'information, si je dispose d'un appartement entre 600 et 900m2 et un accès de terrain de 20 à 50 m2 qui se trouve dans une résidence privée. Pensez-vous que cela est bon pour le berger et pour le voisignages.
Bien à vous et en l'attente d'une réponse bonne soirée à vous.

0    0
Par Luna Cassini

Vidéos

Discussions

Mon berger australien n’est pas très câlin

Bonjour, Je viens d’adopter un jeun chiot, un Berger Australien de 3 mois, c’est une race avec beaucoup... Lire la suite

Pourquoi couper la queue du berger australien ?

Bonjour, J’envisage d’adopter un chien, mon choix s’est penché sur un berger australien. Je me suis renseigné... Lire la suite

Adoption chiot berger australien

Bonjour, Je m’apprête à accueillir un chiot berger australien, je voulais avoir vos avis quant à ses photos !... Lire la suite

Besoin d'avis sur les besoins sportifs d'un Berger australien ?

Bonjour a tous ! Je souhaite adopter un berger australien. Je vis en maison avec jardin de 500m2 environ clos. Je... Lire la suite

Toutes les races de chiens

Par lettre :
Par pays :
Par type :