Mâle cocker anglais fauve

Réponse Lancer une nouvelle discussion
04/03/2019, 15h58
Bonjour à tous,

Je viens ici pour avoir quelques conseils sur ma façon de faire avec mon chien de bientôt deux ans, Nimbus un adorable cocker anglais de couleur fauve. Je l'ai adopté en élevage professionnel en juillet 2017, et ait toujours vécu en appartement avec lui. C'est mon premier chien, je n'en ai jamais eu petite, et ce chien a été pour moi une façon de me refaire confiance et me reconstruire après une perte terrible. Je ne vous apprends donc rien, j'ai tissé un lien très étroit et TRES fusionnel avec Nimbus que j'ai anthropomorphisé à fond, je le sais.
Je sais aussi que ses petits soucis comportementaux sont de mon fait et uniquement de mon fait.

Alors voilà, en mai 2018 nous avons déménagé en centre ville avec mon compagnon et Nimbus, qui a toujours vécu avec nous deux. Nous avons eu un appartement plus grand. Il a eut quelques petits ajustements dut au déménagement, des pipis/cacas à l'intérieur, des bêtises etc... Mais tout est rentré dans l'ordre petit à petit (je tiens à dire qu'il n'a jamais eu de fessée ou de punition pour ça)

Vers Septembre/Octobre 2018, tout va bien, mais voilà Nimbus commence à grogner sur mon compagnon, pourtant c'est lui qui le nourrit le matin et le sort pour la première fois de la journée. Mais il se met à grogner sur lui lorsque je suis avec Nimbus sur le canapé. Ou lorsque je suis dans une pièce seule avec lui depuis un petit moment. On a testé : Faire arriver mon compagnon avec une friandise, faire arriver mon compagnon avec un doudou, le faire reprendre une distance qui le fait arrêter de grogner, moi essayant de le rassurer à la voix/à la caresse (je sais maintenant que je validais son comportement donc pas bien...) Et puis on a essayé aussi de ne pas prendre en compte son grognement, et là Nimbus voulait mordre du coup, puisque mon compagnon continuait d'avancer malgré les avertissements. Il a ensuite été essayé de le faire aller à sa caisse sans ménagement. Nous avons ensuite décidé d'interdire le canapé et mettre sa caisse à nos côtés pour qu'il soit avec nous, mais pas sur le canapé, donc à sa place.

On arrivait donc à éviter qu'il grogne. Puis un jour, je l'avais déjà fait une ou deux fois avant, je suis allée acheté du pain avec Nimbus, le temps de quelques minutes je l'ai laissé dehors, attaché assez serré, en lui donnant l'ordre de s'asseoir avant que j'entre dans la boulangerie. Chose qu'il a executé. Puis en 2 minutes, peut être même moins, il a mordu un passant qui a voulu le caresser. Le passant m'a raconté l'incident lorsque je suis sortie, ses mots étaient ceux-là "Votre chien n'aime pas qu'on le caresse? Parce que j'ai voulu le caresser et il s'est retourné et m'a mordu"
J'en ai donc déduit que ce monsieur a surpris mon chien, et qu'il a donc réagit par peur en le mordant. J'ai été très troublé, lorsque j'ai repris Nimbus en laisse, il s'est dressé entre le monsieur et moi en aboyant férocement. Cette situation n'a pris fin qu'en s'éloignant.

J'ai reconnu mon erreur, d'avoir mis Nimbus dans cette situation de stress, en appelant son éleveuse pour lui demander conseil. Elle m'a fait part de ses inquiétudes aussi en me disant que j'avais trop choyé Nimbus, et qu'il avait maintenant pris le parti de me protéger comme son trésor, son jouet préféré... Qu'il fallait donc que je reprenne ma place de meneuse, et le remette à sa place de chien, avec beaucoup moins de privilèges et plus de fermeté.

Chose que j'ai appliqué mais je pense que cet incident l'a marqué, puisque maintenant il grogne sur certains passants, ou même aboie sur eux jusqu'à ce qu'il disparaisse. C'est donc une source d'angoisse maintenant que de sortir avec lui, de prendre le bus, ou autres transports, car je me demande toujours comment il va réagir à l'approche des gens. Parfois ça se passe hyper bien, et puis c'est une personne qui ne lui revient pas et il grogne férocement. Parfois j'ai même l'impression qu'il a peur des inconnus.

Il n'a pas de problème avec les visiteurs à la maison, il n'a jamais voulu mordre un de nos visiteurs, c'est toujours dans des situations extérieures qu'il est inquiet, aux aguets, nerveux. Surtout lorsqu'on reste assis à un endroit tous les deux, en terrasse, sur les quais, à un siège de bus, très vite il se met à défendre son territoire, et l'humain avec lequel il est.
Parfois aussi lorsque je suis chez mes parents, il se met sous la table et veut chiper qui approche sa main de lui. Chez mes beaux parents lorsqu'il est dans sa caisse, il a grogné et aboyé férocement sur un oncle et une tante à chaque fois qu'ils passaient devant lui. Pourtant dans d'autres situations il acceptait de s'approcher d'eux (notamment à table pour quémander un bout de fromage ou autre). Il ne réagit pas sur la défensive avec tous les humains, et c'est cela qui me stresse le plus parce que j'ai l'impression qu'il devient imprévisible.

Enfin pour donner un aperçu de son contexte familiale peu favorable en ce moment. Nous sommes en plein déménagement, je sais qu'il le sent, et qu'il est anxieux, il passe beaucoup de temps caché sous le canapé, dans sa caisse, collé à moi. Nous multiplions donc les trajets chez mes parents, deux nuits par ci, puis deux nuits chez mes beaux parents, puis un coup il est gardé, puis un autre il n'est qu'avec moi, puis seulement avec mon compagnon. Je sais que ce n'est pas favorable à une bonne réeducation, mais nous l'emmenons avec nous dans ce déménagement, nous partons vivre à l'étranger (son éleveuse m'a dit que ce serait un changement bénéfique pour lui car nous pourrons ainsi voir quels comportement subsistent malgré un chamboulement de quotidien).

Alors voilà qu'est ce que je pourrais mettre en place, pour ne plus stresser lorsque je suis avec Nimbus à un endroit statique, comment lui faire prendre conscience qu'il ne doit pas se méfier de quiconque s'approche, comment lui redonner son caractère ultra sociale et foufou ?
Bien sur dès qu'il apprend à connaitre de nouvelles personnes cela se passe bien, il joue et est adorable, mais subsiste toujours une part de stress et d'imprévisibilité à l'égard de ses réactions de ma part.

Dernière modification par NimbusCocker ; 04/03/2019 à 16h03.
Réponse rapide à ce message
Votre chien aime les surprises ?
Votre chien aime les jouets et les surprises ?

Abonnez-vous à la Woufbox, et recevez chaque mois des jouets, accessoires, friandises, produits d'entretien... pour votre chien.

Valeur supérieure à 40€ ; ne payez que 14,90€ !

07/03/2019, 01h59
Votre premier job, et pas des moindres, va être de le décoller de vous bien sûr


Réclamez un espace vital, un cercle de respiration autour de vous, dans lequel il ne devrait pas pénétrer sans invitation explicite

Pour l'agressivité, je peux juste vous dire ce que j'ai fait avec ma spaniel imprévisible et qui se prend pour le gendarme du monde entier: pour que ce soit bien clair dans sa tête qu'elle n'a pas à attaquer un autre chien , eh bien elle a reçu une raclée aussi sec lorsque l'agression était injustifiable même du point de vue canin (style une fois je l'empêche de corriger un chien tout fou qui lui fonce dessus, bon je la récupère en laisse, j'oublie l'incident mais elle reste avec sa frustration de ne pas avoir corrigé le mal élevé: 10 minutes plus tard elle défoule sa mauvaise humeur sur un chiot qui l'adore et veut lui faire un câlin...
Quand on fait une rencontre qui pourrait être problématique je préviens "gentille avec le chien!", puis je félicite son self contrôle

Sil se permet de grogner sur votre mari c'est à vous de réagir de façon très nette (un coup sec du bout des doigts et vous le faites dégager de la pièce)


Vous pourriez faire l'exercice suivant: vous vous asseyez sur un banc , en l'empêchant de se mettre trop contre vous, et vous demandez à un complice de passer et de s'arreter vous saluer. Plusieurs fois de rang jusqu'à la banalisation de la situation. Bref, vous embauchez quelqu'un pour venir vous serrer la main et dire quelques mots x fois, sans jeter un regard au chien dans un premier épisode, jusqu'à ce qu'il comprenne que vous n'avez pas besoin de garde du corps
Réponse rapide à ce message
07/03/2019, 11h57
Bonjour,

Merci de votre réponse, l'éleveuse m'a aussi comme vous conseillé la "raclée" puisqu'il ne comprendrait que venant de moi et qu'il fallait que ce soit très net.
Et effectivement lui demandé de me laisser un espace vital est très compliqué mais je sais aussi qu'il l'accepte volontiers, quand je m'y résous. Déjà il n'a plus le droit de venir sur le canapé, et a bien compris l'ordre "la caisse".
L'exercice à faire dehors je l'ai fait quelques fois pas avec un complice, mais en observant juste ses réactions quand des passants nous approchaient. Il était toujours très inquiet et dans ces situations je me demande si je dois le rassurer, lui dire stop, détourner son attention... Puisque presque toujours il va grogner ou aboyer si on est assis à un endroit et que quelqu'un vient dans notre espace.
Je retravaille la marche en laisse en ce moment, le stop quand j'ai décidé qu'une interaction avec un chien devait s'arrêter car il est très expansif Il comprend, je sais qu'il faudra du temps, mais c'est voilà comment réagir à ses grognements qui m'inquiète.
Hier soir deux amis sont venus, il a été sage tout du long, sauf quand il est venu se coller à nous, un ami l'a caressé, puis l'autre a voulu tendre la main, et là ça n'est pas passé. Pourquoi je ne sais pas trop, il n'avait pas grogné ni sur l'un ni sur l'autre avant ça...
L'éleveuse m'a prevenu qu'en le reprenant sévèrement il se retournerait vers moi, ça ne me dérange pas, et du coup hier c'est ce qui s'est passé quand je l'ai attrapé par le cou sans ménagement en lui disant "la caisse" il y a été tout de suite, a voulu m'attraper, et a continué à grogner une fois dans sa caisse...
Réponse rapide à ce message
07/03/2019, 16h18
Comment réagir à l'approche ?
Par l'ignorance totale
sauf quand il grogne = Non! + une pitchenette pour le détourner sans qu'il puisse se tromper de message
(je dis ça car hier j'ai vu une dame "détourner" son chien agressif par une friandise et un mot gentil, elle risque pas de corriger le comportement, elle n'a visiblement rien compris - et son chien comprend l'inverse de ce qu'il faudrait ...)

S'il grogne contre vous lorsque vous le mettez au panier, prenez le temps d'un "duel psychologique" avec votre chien : allez tout près de lui, bien redressée et menaçante, avancez de quelques centimètres à chaque grognement en désapprouvant ostensiblement, et lorsqu'enfin il cède et se relaxe, accroupissez vous pour féliciter gentiment le calme et la décontraction, qu'il sache que c'est ce que vous attendez de lui
Réponse rapide à ce message
08/03/2019, 15h00
D'accord! On m'avait conseillé plutôt que le non, le stop, c'est ce que je lui dis souvent, stop quand il grogne, s'il entend un bruit derrière la porte aussi, je sais que c'est pour protéger son territoire mais je me dis que si je le laisse grogner quand il entend un bruit qui l'inquiète c'est la porte ouverte à tous les grognements J'aimerai simplement qu'il soit relaxe et se dise "c'est bon ma maitresse gère" j'ai lu que s'il prenait ma défense comme ça c'est qu'il n'a pas totalement confiance en moi pour le protéger...
Il n'a jamais grogné sur moi en revanche, je me suis mal exprimée peut être, mais après la situation où il s'est senti acculé l'autre soir et qu'il a voulu mordre il a eut du mal a se calmer et grognait toujours une fois dans sa caisse voilà...
J'ai pu déjà voir qu'en étant très ferme avec lui il se faisait plus petit. Hier par exemple en le brossant, en rafermissant mon ton, parce qu'il se mettait sur le dos pour ne plus être brossé, et même essayait de me mordre pour que j'arrête, on a fait ce duel psychologique et il a fini par me laisser brosser ses oreilles tout tranquille...
Mais waow ce que c'est dur de tenir tête à cette bouille... J'ai confiance en son intelligence je suis juste inquiète à l'idée de renforcer un comportement négatif en faisant le contraire de ce qu'il faudrait!
Réponse rapide à ce message
10/03/2019, 03h32
C'est clair, il ne faut pas le laisser grogner, outre que ça peut créer des ennuis de voisinage, cela l'installe dans un rôle de shériff qui n'a pas lieu d'être

Vous avez raison, "non" ne doit pas être utilisé à toutes les sauces, car c'est le mot magique qui peut lui sauver la vie un jour

S'il se permet de continuer à grogner et vous défier sans raison une fois dans sa caisse, je trouve que vous pourriez le maintenir en position latérale de soumission jusqu'à ce qu'il se décontracte
Réponse rapide à ce message
Réponse Lancer une nouvelle discussion
Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Navigation rapide  :  

Discussions similaires
Discussion Forum
Mon cocker anglais Golden. Comportement & Éducation
épilation cocker anglais Entretien & Toilettage
Donne cocker anglais Adoption
un cocker anglais ... Autres sujets
Scampy - cocker anglais Chiens de chasse


Vous aimez les chiens ?

Rejoindre la communauté

Rejoignez la communauté Chien.com ; échangez conseils et avis avec des milliers d'autres passionné(e)s !

Chercher dans le forum