Comment devenir eleveur canin

Réponse Lancer une nouvelle discussion
23/04/2007, 11h54
Je suis un passionné des chiens, j'étais prêt à intégrer la gendarmerie afin de devenir maître chien mais voilà qu'à la dérnière minute l'ophtalmo me découvre un problème aux yeux ne me permettant pas d'exercer dans la gendarmerie...
Je me retrouve embêté, j'ai un travail que je ne peux quitter car il nourrit ma famille et je désire plus que tout travailler avec les chiens.
Je pense que éleveur canin serait intéréssant! Je voudrais savoir par quel moyen on peut y arruver sans retourner par la case baccalauréat et années dernières que mes finances ne peuvent me permettre!
De plus je ne fais parti d'aucun club canin pour le moment, venez moi en aide svp!

Désolé si le post n'est pas dans la bonne rubrique...
Réponse rapide à ce message
23/04/2007, 12h33
tu sais un élevage coûte très cher, et si tu dis déjà que tes finances ne te permettent pas te refaire des études, ça va être difficile.
L'élevage demande beaucoup de temps, d'argent. si tu n'as pas d'apport je ne pense pas que ce soit réalisable.
Je ne te dis pas ça pour te démoraliser, mais tu sais c'est aussi mon rêve d'avoir un élevage de chien d'ours de carélie, et je sais qu'il me faudra des années avant de pouvoir le mettre en place.
J'attends d'avoir une propriété où les chiens pourront être lachés, quelques années de boulots derrière moi, une chienne, alors tout ça pour dire que ça ne se fait pas du jour au lendemain.

Des personnes plus qualifiés que moi t'aideront certainement mieux.
As tu un chien? ou comptes tu en avoir un? es-tu tombé amoureux d'une race en particulier?

Parceque l'élevage commence souvent comme ça : tomber amoureux d'une race et faire de l'élevage afin d'avoir de bons sujets pour l'amélioration de la race. et puis j'avoue qu'avoir des chiots à la maison c'est aussi un rêve.

Attends peut être que quelqu'un d'autre te réponde.

voilà, c'était ma vision des choses sur le sujet.

En tout les cas, bon courage et bonne continuation.
Réponse rapide à ce message
23/04/2007, 15h17
ET bien, disons que j'ai bien sûr de l'argent de côté mais pas de quoi faire vivre ma famille pendant deux ans et puis ce qui ne me permettrait plus d'avoir les fonds nécessaires à monter mon élevage...
Et puis j'ai certaine facilité pour avoir un terrain, mon beau père étant exploitant agricole et s'occupant de louer et loger des chevaux.

Oui j'ai deux chiens, un labrador et un(e) jack russell.
Réponse rapide à ce message
23/04/2007, 15h18
Je rajouterais juste que la plupart des eleveurs ne gagnent pas leur vie grace au metier d'eleveur, ils bossent souvent a coté.

Bah voui entre les expos, les deplacements, le cout d'une portée (bouffe, vaccins, soins, tatouage....), au final ca rapporte pas grand chose, sauf a avoir un nombre considérable de chiennes et de portées.
__________________
Le blog de Natte et Bip Bip : http://bipbipborder.canalblog.com/
Réponse rapide à ce message
23/04/2007, 15h21
Il est sûr que je ne compte pas vivre à proprement parler de l'élevage, c'est surtout une passion.
Et j'ai un travail fixe à côté dont les horaires me permettraient de gérer de façon saine l'élevage.
Réponse rapide à ce message
23/04/2007, 15h25
Citation:
Envoyé par Malou57
Il est sûr que je ne compte pas vivre à proprement parler de l'élevage, c'est surtout une passion.
Et j'ai un travail fixe à côté dont les horaires me permettraient de gérer de façon saine l'élevage.

moi j'avais bien compris que tu bossais à côté
Réponse rapide à ce message
23/04/2007, 15h28
et pour la race à élever???
Réponse rapide à ce message
23/04/2007, 15h30
Jack russell.
Réponse rapide à ce message
23/04/2007, 15h36
tu chasse?
Réponse rapide à ce message
23/04/2007, 17h00
deux choses l'une : ou tu veux avoir le statut d'éleveur ou pas.

le statut d'éleveur c'est : à partir de 2 portées / an.

à ce stade le certificat de capacité est obligatoire.

il comporte un volet "théorique", ça peut être un diplome canin ou une équivalence. Une équivalence peut s'obtenir en suivant les stages organisés par la SCC et en réussissant le QCM

et il y a le volet "pratique" en fait la description de l'élevage (batiments etc)

la plus petite tranche c'est la tranche "moins de 10 chiens" : dans ces 10 chiens sont comptés les jeunes sevrés, les reproducteurs et les vieux.

dès cette première tranche certaines contraintes existent (100 m de la plus proche habitation ou zone hurbanisable, distance des sources et cours d'eau, des équipements sportifs extérieurs, etc).
installations aux normes.

dans le détails les contraintes peuvent être un peu différentes d'un département à l'autre mais les grandes lignes restent les mêmes.

donc première chose : trouver où on peut installer un élevage (ce qui n'est pas évident dans certaines régions).
même le recyclage d'une ancienne ferme doit répondre aux nouvelles normes, donc une ferme dans un village ne convient pas par exemple.

ensuite : la mutuelle agricole (MSA) : la cotisation et le remboursement éventuel dépend du nombre d'heures passé à s'occuper de l'élevage donc du nombre de chiens.

ensuite le fisc
les impots : quel que soit le nombre de chiens tu as tout intérêt à te déclarer au réel : le déficit (chronique) d'élevage pouvant être déduit du revenu salarié.
la TVA : si tu es au réel tu prends un identifiant TVA et tu peux récupérer la TVA sur tous les achats (et compris les services) comme cette TVA est au minimum à 17,5 alors que la TVA sur la vente des chiots est de 5.5 c'est toujours ça de déduit des frais.

pour que ça puisse marcher il faut bien sûr que tu sois un éleveur crédible pour le fisc donc que tu produise régulièrement.

bon une fois que tu as fait toute la paperasse : on attaque le coté élevage.

quand on est éleveur il faut vendre les chiots, ce qui n'est pas évident.

deux possibilités : LOF et "élevage de qualité" ou " producteur de chiots".

si tu tapes dans la première catégorie :
s'inscrire au club de race
prendre un affixe : ce n'est pas obligatoire pour produire du LOF mais c'est quand même plus sérieux
acquérir de bonnes connaissance de sa race (standard, caratère, utilisation)
acquérir des reproducteurs de bonne qualité
faire coter ses chiens (résultats d'expo ou/et de travail)

"se faire un nom" ça c'est le plus dur parfois. Normalement déjà en faisant des expos et/ou des épreuves travail déjà tu te faits connaître "dans le milieu".

le Jack est une race assez répendue qui se trouve facilement en animalerie donc il faut que tu "apportes un plus" sinon pourquoi voudrais tu que les gens viennent chez toi
Réponse rapide à ce message
23/04/2007, 17h27
et un truc tout bête:

tu dis que tu as un travail à coté mais quels sont tes horaires?
car ça prend enormement de temps de s'occuper de chiots et de chiens.

rien qu'un truc tout bête: peux tu prendre une journée de congé comme tu veux pour assister à la mise bas? sachant qu'on ne peut pas laisser seule une chienne gestante.

es tu prêt à faire le sacrifice de nuit blanches à surveiller, biberonner?

es tu prêt à renoncer à tes vacances?

et oui cela parait décourageant mais il faut y songer. les chiens ne peuvent vivre tout seul et ça prend du tout de s'occuper de ce monde.

de plus c'est tout bête mais il me semble qu'avant de songer à devenir éleveur il faudrait que tu achetes une lice que tu fasses quelques expos et que tu t'investisses dans la race (connaitre sur le bout des doigts la race que tu comptes vendre)
__________________
L'apparence ne compte pas tout est dans le coeur...
Réponse rapide à ce message
02/08/2007, 16h57
Bonjour,

Je suis egalement interessé par l'elevage, j'ai deux borders collies croisé epagnols, qui font de l'agility, dressage et dancing! Et j'espére pouvoir faire une elevage avec des borders!

J'ai déjà fait pas mal de recherche sur les formations a suivre.
Est-que vous connais une formation eleveur à suivire, a distance ou sur place?

Merci d'avance
Réponse rapide à ce message
12/10/2007, 09h29
Bonjour,


Voilà

je suis une femme de chien et de chevaux, c'est en moi! Actuellement en arrêt maladie de puis le début de l'année pour des soucis de dos, je cherche une reconversion pour l'avenir car il me sera imposible de reprendre mon boulot d'avant (impossible de rester assise pendant longtemps et je suis dans l'administration!) Je ne gagne pas énormément d'argent aujourd'hui, juste de quoi compléter les ressources du ménage. Mon mari travaille et continuera à travailler! Je vois que vous découragez les gens qui souhaitent devenir éleveur canin et j'aimerai savoir pourquoi ? Aucun de vous n'arrive à gagner sa vie ? Alors avez vous un métier à côté ? Je connais la race que j'aimerai élever, je vais d'ailleur avoir une chienne dans peu de temps (si je ne peux faire ça, elle sera la pour une portée comme ça de temps en temps).

Je n'ai bien entendu pas le bagage nécessaire pour l'élevage, ni pour les chiens ni pour les chevaux et pourtant je suis née dans une famille d'éleveur et j'ai élevé toute mon enfance et encore maintenant! Ou se renseigner pour essayer de passer un diplome ou avoir son certificat?

Essayez de ne pas me décourager, ma santé actuelle me décourage suffisament comme ça!

Merci pour vos réponse!
Réponse rapide à ce message
12/10/2007, 10h10
mcl >> Tous les éleveurs que je connais bossent a côté de leur activité d'élevage. Mais bon il s'agit pour la plupart de petits eleveurs passionnés qui font peu de portées et ont peu de chiens (pour moi c'est la qu'on trouve les meilleurs chiens ceci soit dit lol)

Je parle la bien sur d'elevage de chiens, le reste je ne connais pas assez.

Pour le certificat de capacité, je suis sure que d'autres vont t'en parler mieux que moi je pense.

Chez >> Va aussi falloir que tu penses aux moutons, parce que le Border c'est confirmé que sur troupeau, pas en expo.
__________________
Le blog de Natte et Bip Bip : http://bipbipborder.canalblog.com/
Réponse rapide à ce message
12/10/2007, 12h44
La seule et unique motivation valable pour faire de l'élevage ce n'est pas pour l'amour des chiots parcque c'est mignon ou parcequ'on aime les chiens (et encore moins comme source de revenu, "reconversion professionnelle ou autre recherche de pompe à fric facile), c'est d'aimer une race dans son ensemble et de vouloir travailler pour son amélioration génétique. Cela doit passer au dessus des considérations personnelles, par exemple on peut avoir à se séparer d'un chien qu'on adore parcequ'il ne s'entend pas avec un chien avec lequel on a moins d'afinités personnelles mais qui est d'une plus grande utilité pour la race. Nos goûts et préférences doivent passer au second plan, toujours. On peut adorer un chiot dans une portée mais s'il s'avère ne pas être suffisament utile pour la race il ne faudra pas qu'il reproduise (ce qui veut dire éventuellement si l'on est limité en place garder un chiot avec lequel on s'entend moins mais qui sera un meilleur reproducteur).
Les races canines étant des populations fermées donc sujettes si l'on n'y travaille pas à l'appartition à grande échelle de problèmes de santé, le travail sur la génétique doit être davantage tourné de ce côté là que du côté plus "glamour" qui est la sélection sur l'aspect physique au sens restrictif. Un beau chien est d'abord un chien sain, fonctionnel, qui répond aussi à un standard donné (oui quand même sinon la notion de race n'a plus lieu d'être).
L'homme a créé des races avec le lot de cafouillages génétiques que cela entraîne, le travail de l'éleveur et sa seule raison d'être est de réparer les dégâts que les autres font .... ça peut sembler amer mais c'est ma constatation après 7 ans d'élevage, j'ai arrêté en 94 et je ne recommencerais pas même si j'en avais la possibilité parcque les moulins à vent ça va 5 minutes, et aussi parceque l'enfer est pavé de bonnes intentions.

Est ce que faire naître des chiots se justifie dans un monde ou la surpopulation animale entraine des euthanasies des abandons etc ? Si on considère que la diversité des races doit être maintenue, oui, parceque sans ce travail de sélection rigoureux les races ne se maintiendraient pas - mais je le répète, on ne doit élever que si l'on a la pérénité de la race comme seul et unique but, que si l'on fait le maximum dans ce sens dans toutes les circonstances. C'est un sacerdoce, bien loin d'être une source de revenus au contraire, cela coûte cher, c'est un engagement envers la race et c'est émotionnellement terriblement épuisant. On est en permanence en train d'essayer d'avancer et on voit la masse d'abrutis qui font n'importe quoi et dont on doit réparer les conneries, ça blase méchament.
Par contre si l'on considère que la pérénité des races n'a de nos jours pas de justification au vu de la souffrance animale causée par la surpopulation (abandons, mauvais traiements, euthanasies de convenance), alors non, on ne doit pas élever.
Réponse rapide à ce message
12/10/2007, 13h58
voici quelques liens pour répondre a tes questions, il existe également plusieurs bouquins sur le sujet
http://www.explic.com/3794-eleveur.htm
http://www.snpcc.com/faq-eleveur.html

Mcl, quelle race souhaiterais tu élever? certaines sont plus faciles que d'autres a élever (mises bas, problèmes de santé, placements des chiots, etc...)
Réponse rapide à ce message
12/10/2007, 14h06
Je suis aussi passionnée de chien et en plus moniteur de club, ma soeur est éleveuse et un oncle par alliance aussi, mais pour rien au monde, je ne deviendrais éleveur pour la simple raison que j'aurais trop peur de vendre un de mes chiots à des gens non compétent pour l'élever et l'éduquer...

Pour avoir une race à élever, il faut déjà faire la discpline qui correspond à la race, border = mouton, terre-neuve = sauvetage/attelage, braque = chasse à la plume, etc... car je pense que pour avoir de belle lignée génétique, il faut aussi travailler le chien dans son aptitude naturelle. Bien choisir la race et vérifier qu'il n'y a pas trop d'éleveur de la même race dans votre région, avoir du terrain et connaitre les législations et les lois, etc...

Ensuite, pour avoir un bon élevage, il faut de la place et non que des boxes extérieures ou en appartement, il faut avoir un bon véto, car on le voit régulièrement lorsque l'on été éleveur, il faut aimer faire les expositions canines, car cela fait aussi partie du jeu de l'éleveur, adhérer au club de race afin de signer la charte de qualité, il faut avoir tout les membres de sa famille d'accord pour élever des futurs reproducteurs, car il faut aussi penser au reste de la famille, car les nuits blanches il faudra les assumer et il faudra aussi penser au côté administratif avec la SCC, déclaration de saillie, déclaration de naissance, inscription tatouage/puce, suivi des chiots, beaucoup de temps au téléphone avec les futurs acquéreurs, etc...

Bref, il faut des éleveurs, mais tous ont un métier à côté et dans le couple les deux s'occupent de l'élevage. Alors bon courage pour ceux qui veulent être éleveurs, c'est un beau hobby et non un métier.

Réponse rapide à ce message
12/10/2007, 14h29
Citation:
Envoyé par devine_ch
Je suis aussi passionnée de chien et en plus moniteur de club, ma soeur est éleveuse et un oncle par alliance aussi, mais pour rien au monde, je ne deviendrais éleveur pour la simple raison que j'aurais trop peur de vendre un de mes chiots à des gens non compétent pour l'élever et l'éduquer...


ça je le comprends, mais c'est la loi dans tous les types d'élevage! Combien de chevaux sont gachés par des incompétents!


Pour avoir une race à élever, il faut déjà faire la discpline qui correspond à la race, border = mouton, terre-neuve = sauvetage/attelage, braque = chasse à la plume, etc... car je pense que pour avoir de belle lignée génétique, il faut aussi travailler le chien dans son aptitude naturelle. Bien choisir la race et vérifier qu'il n'y a pas trop d'éleveur de la même race dans votre région, avoir du terrain et connaitre les législations et les lois, etc...

Du terrain j'en ai, 3ha - des installations j'ai des possibilités!
La race que je veux, me parait cohérente par ici
la législation, c'est ce que je fais je me renseigne, je suis une administrative à l'origine


Ensuite, pour avoir un bon élevage, il faut de la place et non que des boxes extérieures ou en appartement, il faut avoir un bon véto, car on le voit régulièrement lorsque l'on été éleveur, il faut aimer faire les expositions canines, car cela fait aussi partie du jeu de l'éleveur, adhérer au club de race afin de signer la charte de qualité, il faut avoir tout les membres de sa famille d'accord pour élever des futurs reproducteurs, car il faut aussi penser au reste de la famille, car les nuits blanches il faudra les assumer et il faudra aussi penser au côté administratif avec la SCC, déclaration de saillie, déclaration de naissance, inscription tatouage/puce, suivi des chiots, beaucoup de temps au téléphone avec les futurs acquéreurs, etc...

le côté administratif ne me fait pas peur, j'ai l'havbitude de l'administration! Le véto pour les chevaux j'en ai déjà besoin et heureusement qu'il est bon sinon galère! Pour la famille, tout le monde en parle à la maison, on est tous ok et on est tous d'accord, c'est moi qui suit plus sur le frein parceque la vie ne m'a pas épargnée et que je ne veux pas prendre encore une bonne claque! des nuits blanches, je connais! Nos poulinières on les veille pour être là et être certains que ça se passe bien! Je connais des jeunes élevurs qui mettent une caméra et basta, moi je veux être à côté! mes chevaux sont tous bien élevé, car nous les aimons!

Bref, il faut des éleveurs, mais tous ont un métier à côté et dans le couple les deux s'occupent de l'élevage. Alors bon courage pour ceux qui veulent être éleveurs, c'est un beau hobby et non un métier.


Nous, c'est certain, on sera deux même si j'en suis l'attitrée!
Réponse rapide à ce message
12/10/2007, 14h37
Alors choisis ta race et fonce, mais fais dans l'ordre, renseigne toi directement à la SCC (si tu es en France) pour les formations d'éleveur et connaitre le nombre de naissance déclarée pour la race choisie, ensuite au club de race et achat de ta première chienne, la faire confirmer et c'est parti, mais n'oublie pas de te renseigner à la DVS (si tu es en France) pour connaitre les normes actuelles pour ton département.

Courage, ton élevage verra le jour dans quelques mois si tout va bien, mais attention de ne pas commencer trop jeune pour la chienne.

Je connais aussi relativement bien le monde des chevaux, je sais de quoi du parle. Quelle est la race choisie ?

Réponse rapide à ce message
12/10/2007, 14h49
pour ce qui est de la DSV : non seulement se renseigner sur la règlementation mais surtout faire valider le projet (installations) avant de se lancer, comme ça on a la possiblité d'ajuster le tir.
Réponse rapide à ce message
Réponse Lancer une nouvelle discussion
Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Navigation rapide  :  

Discussions similaires
Discussion Forum
Dénnoncer un éleveur et un vétérinaires malhonnetes.Comment? Autres sujets
Comment devenir dresseur animalier? Comportement & Éducation
devenir éleveur Législation & Formalités
Club canin, comment savoir s'il est bien?? Comportement & Éducation
devenir edcateur canin Comportement & Éducation


Vous aimez les chiens ?

Rejoindre la communauté

Rejoignez la communauté Chien.com ; échangez conseils et avis avec des milliers d'autres passionné(e)s !

Chercher dans le forum