Mordillements Berger Australien

Réponse Lancer une nouvelle discussion
10/10/2013, 11h18
Bonjour à toutes et à tous.

Je suis nouvelle sur ce forum et je me suis inscrite parce que j'aimerais avoir des conseils et des informations pour mon chien ( logique vous me direz c'est le but du forum ).

Voila, nous avons accueilli notre chiot berger australien de 2 mois, il y a maintenant presqu'un mois. Notre principal problème, (nous sommes 4 à la maison : mes parents mon frère et moi) est que notre chiot a tendance à mordiller nos vêtements (chaussettes, jeans, pull...), nos mains et nos bras et à ne pas lâcher, nous sommes obligés de lui ouvrir la gueule pour qu'il cède.

Par exemple, je vais être assise devant mon PC et il va sauter sur la chaise, les 2 pattes en avant et me mordre mon pull au niveau du bras et si je lève mon bras pour ne pas qu'il me morde à cet endroit il va me mordre le pull au niveau des cotes et ainsi de suite.

Autre exemple, lorsque je joue à lui lancer des jouets (va chercher et rapporte) dans le jardin et que je marche pour rattraper un jouet qui se trouve à terre il me saute dessus et me mord le bas du pantalon,à chaque pas.

Encore un exemple, parfois lorsque nous voulons le caresser il nous chope les mains ou les bras pour les mordre.

Je ne sais pas si c'est la meilleure solution mais quand il devient "insupportable" (dans le sens ou malgré nos "NON" calmes ou ferment, malgré nos repousses, il revient de plus belle et nous saute à nouveau dessus pour nous mordre), nous commençons par quelques tentatives en lui fermant la gueule d'une main et en lui disant "non" droit dans les yeux et si par la suite il continue nous l'isolons dans la cuisine pendant quelques minutes).

Au départ ses "morsures" ne faisaient pas trop mal mais depuis quelques jours nous avons l'impression qu'il mord de plus en plus fort (je pense que c'est parce qu'il grandi et donc sa mâchoire s'en trouve renforcée).

Bref, évidement au-delà de ce "problème", notre chiot est super!!

J'aimerais quelques conseils afin de lui faire comprendre qu'il ne doit pas faire ça (même si je sais que c'est un chiot et qu'il apprendra avec le temps).

Je vous remercie par avance pour vos réponses.
Réponse rapide à ce message
11/10/2013, 08h44
Voir l'article :

http://www.chien.com/general/educati...illements.html

D'autres info :
http://www.chien.com/general/education.html
(Choisir colonne de droite)
Réponse rapide à ce message
11/10/2013, 10h53
A quel âge a t'il été séparé de sa mère et de la fratrie?
peut être petit souci au niveau de l'inhibition de la morsure
Réponse rapide à ce message
11/10/2013, 18h20
Il est aussi entreprenant avec tous les membres de la famille le bel australien ?
(4x4 = 16 membres à mordre à belles dents! )
Ce chien de berger devrait être idéalement programmé pour ne pas mordre mais uniquement mordiller les pattes des brebis, et surtout les lâcher !
C'est inscrit dans sa tête depuis des lustres .
S'il a des lacunes pour évaluer la force de sa mâchoire et le lâcher prise le mieux serait de lui faire rencontrer des congénères . Etant tout jeune et donc joueur et curieux il ira les contacter et là il apprendra vite, à ses dépens, le pouvoir des dents !
Les chats aussi peuvent être d'excellents éducateurs canins car leurs réactions aux morsures des chiots sont très explicites (feulements, gonflement, griffes sorties.. )
L'humain sans griffes ni dents dignes de ce nom est souvent "désarmé" face à ce problème récurrent de mordillements chez le chiot , alors il lui faut s'armer (!) d'imagination, de constance et de patience .
Perso j'estime que leur serrer doucement mais fermement la mâchoire au moindre abus, ou s'immobiliser totalement en poussant de petits cris de douleur suivi d'un refus de contact devrait suffire au moins à les faire réfléchir .
Tout dépend de la sensibilité du chiot . Certains sont de vrais bourrins plein d'énergie ! Ce sera à vous de jouer au plus ...fin .
Mais au final tous ont en commun le désir de ne pas vous déplaire, et mieux encore, de vous assister, de se rendre utiles !
Ce processus ne peut s'instaure qu'avec une confiance et un attachement mutuels, alors il faut parfois du temps ....
Y a-t'il une autorité naturelle "supérieure" dans votre famille que le jeune berger respecte d'instinct ou bien tout le monde est à égalité ?
Réponse rapide à ce message
16/10/2013, 16h13
Bonjour tout le monde et merci pour vos réponses.

Mon chiot a été séparé de sa mère a 2 mois exactement. Nous avons commencer l'école des chiots a côté de chez nous, 1h le samedi et 1h le dimanche. Du coup notre chiot a rencontré des congénères et ils sont souvent lâchés tous ensemble, donc il a découvert cela le Week end dernier. Pour le moment (vu qu'il est nouveau, qu'il est le plus jeune et que tous les autres se connaissent déjà) il est un peu timide pour participer aux jeux (courses poursuites, mordillements et autres) mais le dimanche il s'est un peu plus lâché! Pour répondre a l'une des questions qui m'a été posée : mon chien a tendance a plus respecter mon père (notamment à cause de sa grosse voix) mais c'est vers ma mère qu'il y a toujours un petit problème. Quand elle se retrouve seule avec lui elle a l'impression "qu'il en profite" car nous ne sommes pas la. Pour ma part il tente de faire la même chose avec moi mais il comprend bcp plus rapidement qu'il n'a pas le droit. Depuis peu je teste le fait de me lever et de mettre debout face a lui les points sur mes hanches en disant "non" d'une voix grave, quand il tente de me mordiller et ce a l'air de fonctionner.

Dites moi ce que vous en pensez merci d'avance.
Réponse rapide à ce message
04/11/2013, 07h21
Quels sont les conseils que votre club vous a donnés ?

L’inhibition à la morsure !
Un chiot qui ne « mord » pas n’apprend pas à contrôler sa mâchoire, la pression qu’il est en droit d’exercer.
Dans la fratrie lorsqu’un chiot jouant trop fort avec un autre, cet autre crie un KAIIIE et la mère intervient par un grognement, un aboiement, … et tout entre dans l’ordre. D’un côté celui qui est agressé se sauve par un Kaiiie et de l’autre il arrête sachant qu’il va se faire disputer.

Vous devez aller dans ce sens ! Crier un AIIIE ! Et arrêter tous contacts visuels, tactiles, vocaux. Donc ne pas le regarder, ne pas le toucher, ne pas lui parler.

Lui dire un non (il ne comprend pas le francais !), le regarder dans les yeux, mettre ses mains sur ses hanches, … ne font pas partie du langage canin. Donc pour lui il est impossible de vous comprendre. Cela est faire preuve d’anthropomorphisme. Faite plutôt de l’empathie sur votre chiot.

Prêtez attention sur la méthode de travail de votre club ! Le plus souvent c’est du renforcement négatif, méthode dure de dressage. Favorisez une méthode douce par le renforcement positif. Demandez à vos moniteurs si cela est possible.
Réponse rapide à ce message
Réponse Lancer une nouvelle discussion
Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Navigation rapide  :