Education chiot 10 semaines

Réponse Lancer une nouvelle discussion
05/06/2020, 09h59
Bonjour,


Nous avons accueilli il y a une semaine un chiot golden, mâle, qui a eu 10 semaines mercredi.


Il est très mignon et comprend plein de choses très vite.


Mais bien entendu, il y a des moments où j'ai du mal à le gérer.


- quand ma fille de 7 ans porte une longue jupe, il n'a de cesse de lui attraper la jupe pour jouer. Pour le moment je lui fais lâcher en lui ouvrant la bouche car je n'ai pas encore bcp travaillé l'ordre "lâche". Comment faire sinon ? Il ne sait jouer que comme ça avec elle, du coup ça limite bcp leur relation...


- il a un gros moment de folie le soir avant et après avoir mangé, du coup maintenant je lui donne à manger à heures fixes (ça tombe avant nous du coup). Il y a du débat là-dessus, faut-il ou pas l'obliger à manger après nous ?
Par ailleurs, après ce repas, il reste très très excité (alors qu'il est mou toute la journée), nous avons beau le chasser, lui dire "non", il revient toujours nous mordiller ou "faire des bêtises" (mordiller des trucs interdits dans la maison). Hier j'ai fini par être plus ferme et me fâcher en le tirant par le collier au loin, il a compris au bout de deux fois et est resté couché à 2 mètres de la table.
Comment gérer ces moments d'excitation indésirable ? Sachant qu'il a bcp d'opportunités pour se dépenser du matin au soir pour son âge...


- il aboie quand on le laisse seul au rez-de-chaussée. Je ne sais pas combien de temps je dois attendre avant de revenir le voir quand il cesse d'aboyer, parce que quand il arrête, il recommence 10 secondes après... faut-il attendre encore plus longtemps avant de revenir, qu'il se calme vraiment ?


Merci pour vos réponses...
Réponse rapide à ce message
05/06/2020, 16h05
Vous l'avez pris dès l'âge légal
donc il s'agit d'un bébé, à qui la maman n'a pas eu la possibilité de faire les apprentissages indispensables à un bon comportement (qui se fait essentiellement après le sevrage alimentaire)
La solution est de le faire fréquenter un maximum de chiens adultes qui lui inculqueront quelques règles de conduite, ils sont toujours meilleurs professeurs que les humains

Manger avant ou après vous n'a pas tellement d'importance,

ce que vous devez obtenir c'est un repas pris dans le calme,

et l'éloignement du chien lorsque des humains mangent.

Visiblement vous n'avez pas encore repéré à quels moments vous devez partager des activités avec le chiot, devenez plus observateurs et adaptez vous à son rythme, et à son niveau d'énergie, en sachant que celui-ci va augmenter en intensité au fur et à mesure qu'il grandit.

Il faut dans tous les cas jouer au maximum avec un chiot,

mais c'est toujours à l'humain d'inviter et pas au chiot de prendre l'initiative
C'est surtout le maître principal qui doit se mettre par terre pour partager des moments de jeu selon le style qui plait à telle ou telle race

Les moments de jeu sont une occasion comme des tas d'autres moments pour enseigner au chien que les humains privilégient le calme: dès qu'il monte un peu trop en excitation vous devez le laisser en plan tout seul pendant plusieurs minutes (c'est la pire des punitions)
Lorsque vous devez le laissez seul au rez de chaussée, ne choisissez jamais un moment qui puisse être confondu avec une punition pour comportement indésirable, cela retarderait les possibilités de compréhension de ce qu'il doit faire ou pas pour plaire à ces drôles de créatures que sont les humains
Gardez toujours en tête que vous êtes face à un petit animal immature et sans aucune base de codes sociaux, tout viendra à son heure si vous ne commettez pas d'injustices et si vous savez lui trouver des copains chiens qui vous aideront à en faire un chien aussi équilibré que s'il était resté avec sa maman chez des éleveurs motivés et impliqués
Réponse rapide à ce message
06/06/2020, 12h02
Merci pour votre réponse.
Honnêtement, je n'ai vu aucun éleveur qui garde les chiots jusqu'à plus de 9 semaines, sauf chiot devant partir à l'étranger... Et puis ne dit on pas que le nouveau maître du chiot doit s'occuper de le sociabiliser au maximum avant ses trois mois ?
Mais je vais veiller à ce qu'il rencontre le plus de chiens possibles.

Ce matin je suis allée dans un centre équestre, il a joué 20 minutes avec une jeune chienne de grande taille.
Ils alternaient les moments sur le dos chacun leur tour, mais quand la chienne était sur le dos, mon chiot mimait un acte sexuel au dessus d'elle !!!
J'avoue que ça m'a choquée à son âge, est-ce normal ? Ou un signe de dominance ?

À part ça, pour les moments de jeu avec nous : mon souci est qu'il n'est pas très joueur avec nous. Il ne réclame pas (à part quand il veut sauter sur ma plus jeune fille et lui attraper ses vêtements). Il aime le tir à la corde mais s'excite beaucoup (grogne) et je n'arrive pas à lui faire lâcher la corde (même en échange d'une croquette).

Merci pour votre avis à nouveau sur tout ça...
Réponse rapide à ce message
06/06/2020, 17h42
Ce chevauchement de l'adversaire est très fréquent chez les chiots, rien de sexuel non, c'est juste une attitude innée de mime de dominance, on peut laisser faire mais s'arranger pour qu'il subisse de temps en temps la dominance d'un plus fort
En revanche il ne doit pas prendre l'habitude de prendre votre fille pour son jouet !
Chaque humain doit interdire que l'on pénètre sans invitation le cercle virtuel de sécurité autour de lui (d'une distance d'un demi bras environ pour un adulte, on peut élargir à un bras entier pour les enfants)
Vous apprendrez (et votre fille aussi) à avoir des NON! déterminés et efficaces

Ne faites pas lâcher la corde contre une croquette, la croquette est la récompense d'une action préalable d'obéissance librement consentie
Contentez vous de lui tourner le dos d'un air fâché et laissez le tout seul comme un imbécile, c'est vraiment la seule chose qui puisse le faire réfléchir sur le seuil de tolérance permis lors des jeux de bagarre

Et pour ce qui est de l'âge d'achat, je suis de celles qui achètent des chiots prêts à l'emploi, âgés de plus de 3 mois et dont je suis sûre qu'ils ont largement côtoyé toutes sortes d'humains et d'animaux, tous les bruits de la maison et du dehors; j'ai toujours chez moi un (parfois deux) chiens plus âgés pour parfaire l'éducation, et même comme ça je trouve qu'un chiot c'est vraiment beaucoup, beaucoup de boulot...
Réponse rapide à ce message
06/06/2020, 18h06
Ça doit être compliqué de trouver des chiots bien sans leur tête à 3 mois... Un travail de fou pour l'éleveur s'il en a bcp dans la portée.
On m'avait dit qu'un chiot c'était bcp de boulot mais alors là je me dis qu'il faudrait presque un congé maternité pour bien faire !!!

Bon voyons le côté positif : il est très câlin et déjà propre. Il apprend très vite.

J'ai oublié de dire que j'utilise un parc pour restreindre son espace et le mettre en sécurité lors de la nuit et de nos absences.
Je sais que ça fait débat, mais ça m'a été conseillé par des éleveurs et des éducateurs. Et je ne m'imagine tellement pas le laisser seul dans la maison entière (pas de porte à la cuisine ni à l'entrée donc 60 m2 d'un seul tenant)...

J'ai encore une question cruciale : on dit souvent qu'il faut ignorer le chiot 10 minutes avant chaque départ et à chaque retour. Mais c'est super dur et il finit toujours par aboyer comme un fou pour qu'on vienne le délivrer de son parc... J'attends qu'il arrête d'aboyer et qu'il s'assoie pour venir lui ouvrir et l'emmener illico faire pipi (il fait des pipis de joie sinon à chaque retrouvaille).
Est-ce qu'on fait bien de l'ignorer comme ça ? Comment savoir s'il est vraiment calmé avant d'aller le voir ?

Merci encore...
Réponse rapide à ce message
06/06/2020, 21h54
Il me semble que vous faites très bien les choses en attendant qu'il ait cessé d'aboyer avant d'aller le délivrer
Ce que vous pouvez essayer c'est faire en sorte qu'il n'associe pas votre vue à ce moment de délivrance,

en le regardant à distance sans rien faire, puis vous continuez à vaquer à vos occupations, vous refaites savoir que vous êtes là et il ne se passe rien pour lui, etc
Plus vous banaliserez vos moments de présence-distante, moins il s'énervera à certains moments
Réponse rapide à ce message
06/06/2020, 22h21
Ah oui merci c'est une bonne idée, car en effet le matin quand il m'entend me lever il patiente un peu puis se met à aboyer... Et ensuite je descends.
J'aimerais qu'il apprenne que ce n'est pas parce qu'il nous entend nous lever, ou siom nous voit, qu'il doit nous appeler... Si par exemple je me lève pour aller aux WC dans la nuit.
Je vais donc essayer de le faire patienter en venant puis repartant. C'est dur de résister !!
Réponse rapide à ce message
07/06/2020, 15h48
J'ai testé ce matin : il m'a réveillée à 6h30 avec ses aboiements. Je l'ai laissé aboyer (tant pis s'il a réveillé tout le monde...).
Je suis descendue, remontée, je l'ai regardé de loin, me suis préparé un thé...
Bon il a recommencé plusieurs fois à aboyer.
Dans un moment où il était calme, je suis allée le libérer pour aller faire pipi direct.

Je ne sais pas si ça va porter ses fruits...
Réponse rapide à ce message
07/06/2020, 21h31
Je suis sûre que oui, une fois que le nombre de répétitions aura créé l'habitude
Réponse rapide à ce message
07/06/2020, 23h18
Rebelotte ce soir, je reviens de mon footing et j'entends le chiot aboyer. Mon mari l'a mis au parc le temps d'aller bricoler (et parce que le chiot était dans son moment de folie à faire toutes les bêtises possibles).
Je rentre, il se tait, je vais à la cuisine, il se remet à aboyer comme un fou...

Je vous assure que ça m'a gavée de l'entendre s'egosiller comme ça... Je suis rentrée, ressortie, on a pris l'apero dehors en l'ignorant...
Il a gueulé tout le long, s'arrêtant dès qu'il nous voyait et recommençant des qu'on partait.

Je pense que ça a duré 30 minutes... À la fin il s'était résigné, je suis enfin venue me libérer.
Bon ben après ça il a été beaucoup plus sage.

Mais c'est hyper dur de ne pas lâcher (et on se demande toujours si on fait bien mais je sens qu'on n'en a pas fini avec les aboiements si on lâche l'affaire...) ??

Et sil y a bien un truc qui ne me convient pas chez les chiens, c'est quand ils aboient trop souvent... (à croire qu'il a senti la faille ????)
Réponse rapide à ce message
07/06/2020, 23h21
Je précise pur éviter tout malentendu que le chiot a eu une journée bien remplie :balades, jeu avec une chienne d'un an ce matin, sortie libre dans le jardin avec nous, jeux éducatifs avec récompenses à la clé, gros dodos... Donc je ne pense pas le maltraiter en lui demandant de nous laisser tranquilles un moment...
Réponse rapide à ce message
08/06/2020, 05h40
De toutes façons votre patience va être mise à rude épreuve, il est trop bébé pour qu'il en soit autrement.
Mais vous oublierez vite les mauvais côtés de cette période, restez claire sur les rituels que vous tenez à mettre en place, les bonnes habitudes sont plus longues à acquérir que les mauvaises, c'est comme ça
Du moment que c'est clair pour vous qu'aucun chien n'est programmé pour vivre seul, il peut tout à fait se contenter de sentir la vie autour de lui, pas obligé d'être toujours tout contre vous !

Avez vous trouvé un kong adapté à sa taille ? C'est vraiment le jouet qui va l'aider à accepter de rester parfois dans son coin
Réponse rapide à ce message
08/06/2020, 11h32
Bon ce matin ça a été n'importe quoi.
C'était bien parti pourtant.
Je me suis levée à 6h50, il n'avait pas encore aboyé.
Je suis descendue, je l'ai ignoré comme prévu et il a bien patienté... 3 minutes. Ensuite aboiements. Je l'ai complètement ignoré et j'y suis allée quand il était vraiment calmé.

Ensuite j'ai pris mon petit dej, nickel, bon il était dans mes pieds mais calme.

Puis j'ai commencé à lui préparer sa gamelle, là ça a dégénéré. Aboiements, limite grognements. J'ai essayé de le chasser, il n'a pas voulu, j'ai essayé de l'envoyer sur la terrasse, idem. Je me suis retrouvée avec le chien qui me fuit pour ne pas aller dehors et moi à limite courir après...
N'importe quoi.
Bref ça a été une cata, je l'ai remis au parc (pas de son plein gré) et j'ai à nouveau attendu qu'il se calme pour lui donner à manger.

Je me sens faible car j'ai perdu patience et il l'a senti, je le vis comme s'il avait clairement pris le dessus...ou pas du tout compris ce que je voulais.
Mais merde c'est un golden j'ai pris cette race car c'est sensé être facile à éduquer, pas pour lui crier dessus et lui courir après dans mon salon !!

Ensuite balade, je le récompense quand il lache sa laisse sur demande avec une croquette. Au retour, il attrapé la laisse à nouveau, ne lâche pas, s'excite comme un fou au bout de mon bras (une vraie furie qui grogne, aboie, veut jouer mais ça ne me plaît pas du tout).

Le voisin a allumé sa perceuse, le chiot a eu peur et il a lâché. On est rentrés.

Pour le Kong, ce matin je l'ai mis au parc avec un long fourré à la vache qui rit pendant que je travaille.

Dernière modification par Ratapenada ; 08/06/2020 à 14h21.
Réponse rapide à ce message
08/06/2020, 11h36
En fait il peut être hyper obéissant quand il le veut mais quand il a son moment de folie c'est ingerable de mon point de vue.
Je me retrouve ridicule à lui hurler dessus (chose qui marche parfois) mais je sais bien que c'est pas une solution
Réponse rapide à ce message
Loonablue

Modérateur

08/06/2020, 12h21
Le golden, c'est un peu comme le labrador (vu croisé avec), c'est à dire (sans vous faire paniquer) un chien à bêtises à tout va jusqu'à l'âge de 2 ans.... Par contre, un peu étonnée pour les aboiements, je n'ai jamais vu des personnes s'en plaindre. Mais chaque chiot a son caractère propre. Il ne faut rien lâcher avec ce type de race, sinon, se sera l'enfer une fois adulte.
Je vous souhaite plein de courage et je comprends que parfois vous puissiez craquer, c'est usant les aboiements, bien plus que les bêtises (sauf les grosses).
Réponse rapide à ce message
08/06/2020, 14h19
Oui les bêtises c'est gerable je trouve... Pour l'instant il n'en fait pas trop (mais ne parlons pas trop vite...).

Pour les aboiements, en effet de l'avis des éleveurs et de propriétaires de golden c'est une race de chien qui n'aboie pas !!

Je crois que j'ai tiré le mauvais numéro... Ou alors que vraiment on a mal fait les choses (mais franchement on n'est pas à la ramasse non plus !).

Dans la portée quand leleveuse m'avait décrit son caractère, j'avais dit que jamais je ne prendrais celui là (petit indépendant pas très joueur, assez soumis soit disant).
En allant les voir il est resté collé à mes basques, était très doux et mignon... Donc je l'ai choisi lui... Bon ben maintenant c'est comme ça il va falloir faire avec !

En fait si je résume, là le moment des repas est devenu un stress pour tout le monde. Il sexcite dès qu'on est dans la cuisine et devient ingerable. Ensuite quand on mange il est sous la table et ne dit rien. Mais la préparation de notre repas et de la gamelle est un enfer.j'ai essayé de lui donner à manger avant nous mais c'est pareil.

Dernière modification par Ratapenada ; 08/06/2020 à 14h46.
Réponse rapide à ce message
08/06/2020, 17h07
Oui
Vous voilà condamnée à devoir vous mettre sur "pause", ne rien faire d'autre que vous concentrer sur votre respiration, vous grandir et décontracter les épaules, et attendre que votre propre énergie calme et tranquille se communique au chiot

Avec un chien soit on a su anticiper soit on doit prendre le temps de gagner le duel psychologique qui l'obligera à céder avant vous

Depuis une dizaine d'années (ma dernière chienne étant au départ ingérable face à la nourriture) je ne donne plus les gamelles comme si de rien n'était. Ma stratégie a été de préparer la quantité dans gamelle n°1, de poser la gamelle n°2 vide, je m'accroupis, j'attends que le chien soit assis et calme et je mets (au ralenti, suspendant mon geste dès que le chien frémit) quelques croquettes dans gamelle 2. Le chien comprend assez vite que pour avoir la suite il doit de nouveau se mettre en position assis et calme. Les premières fois ce rituel pouvait prendre un temps vraiment long, mais ça a été payant, assis et calme sert dans un tas de circonstances, le chien sait que c'est son passage obligé lorsqu'il veut quelque chose. Et le nourriture est un bon outil éducatif lorsque l'on a un chien gourmand.
(avec mon autre chien qui s'en fiche de manger ou pas mais qui est un joueur obsessionnel, le assis et calme est le préalable à la poursuite de la balle ou à n'importe quelle séance de jeu. Mes pauvres chiens n'ont rien de ce qui les intéresse gratuitement en fait ...)

Garder mes chiens dans la cuisine pendant un repas d'humains ne me dérange pas car ils se font oublier, mais je sais qu'il y a beaucoup de gens qui ne supportent pas et qui les tiennent systématiquement à distance, c'est sans doute aussi bien, pour les cas où vous avez des invités qui ont peur ou dégoût des chiens par exemple.

Dans tout ce que vous décrivez de votre chiot, je pense que le point le plus difficile à traiter risque d'être le volet aboiements en effet.

Il fait partie de l'apprentissage d'un état d'esprit "calme et soumis", qui ne s'obtient jamais d'un claquement de doigts si ça n'est pas le tempérament de base de l'animal.
La condition sera que vous même sachiez rester calme et déterminée.

Une grande école de patience en fait ...
Réponse rapide à ce message
08/06/2020, 18h29
C'est pas mal l'idée de remplir la gamelle progressivement...
Surtout que c'est un glouton.

Actuellement ce que je fais : je lui prépare sa gamelle dans la cuisine. Des qu'il m'entend il arrive et s'excite...
Ensuite je fais autre chose, notre repas, je prends l'apero, etc...

Au moment de le faire manger, je prends quelques croquettes en main et lui fais faire des petits exercices éducatifs en échange d'une croquette quand c'est bien réalisé. Assis, couché, au panier, pas bouger, tu laisses... Je peux vous dire qu'il obéit au quart de seconde (même le pas bouger, je peux maintenant lui tourner le dos et revenir tranquille). Preuve qu'il comprends tout...
Puis je lui donnes sa gamelle, il attend assis et au loin et ne mange que quand je lui dis... Et là en 30 secondes la gamelle est vidée.

Peut être que je peux donc rajouter votre méthode du remplissage progressif de la gamelle pour lui apprendre à manger moins vite ?

Dernière modification par Ratapenada ; 08/06/2020 à 18h35.
Réponse rapide à ce message
15/06/2020, 10h12
Bonjour,


Bon alors le problème a été réglé (pas de manière réfléchie). Un beau matin qu'il m'aboyait dessus non stop alors que j'étais dans la cuisine, j'ai pris un torchon et je lui ai claqué sur le museau... Effet de surprise oblige, il a été mouché et a stoppé son comportement.
Depuis, s'il s'essaye à un seul aboiement dans ce contexte, il me suffit de lui dire "non tais-toi" avec un air menaçant et on n'en parle plus...


Une éducatrice est venue à la maison peu après, je lui a raconté et elle m'a dit que dès le départ j'aurais dû lui ordonner d'arrêter ces aboiements-là. Tant pis pour le torchon, c'est pas top bien sûr, il aurait mieux valu que j'utilise un pet corrector.


Pour le fait de ne pas lâcher quand il joue, elle l'a vu faire et m'a dit qu'il entrait en conflit, et de ne pas le laisser faire. Elle m'a donné les gestes à faire pour qu'il lâche au bout de 3 ordres maximum, c'est parfait ça fonctionne très bien.


J'ai bien aimé cette éducatrice, à la fois très bienveillante, le chiot n'avait d'yeux que pour elle, et en même temps réaliste sur le fait de ne pas rester dans le monde des bisounours quand le chiot dépasse les bornes (elle ne prône pas la violence du tout mais donne les gestes précis pour que le chiot obtempère).


Pour la gloutonnerie, le fait de donner en plusieurs fois la gamelle avec un retour au "assis" fonctionne très bien, ça le calme en effet bien lors des repas (il engloutissait la gamelle en 15 secondes chrono).
Réponse rapide à ce message
15/06/2020, 18h14
Ce sont des super nouvelles

C'est une énorme chance d'avoir trouvé une éducatrice fiable, car il y en a trop qui fonctionnent au nom de tel ou tel grand principe et n'a pas la jugeote de s'adapter aux situations concrètes qui se présentent
Réponse rapide à ce message
Réponse Lancer une nouvelle discussion
Outils de la discussion Rechercher
Rechercher:

Recherche avancée

Navigation rapide  :  

Discussions similaires
Discussion Forum
Chiot de 3 semaines environ. Autres sujets
Éducation du chiot Autres sujets
Education chiot Comportement & Éducation
Education du chiot Comportement & Éducation
chiot immobilisé dans une cage durant quelques semaines Santé & Maladies