La dionée attrape-mouche, une plante pour les chiens

Sommaire de cette page

Des dionées attrape-mouches en pot

Moyennement facile à cultiver

 

Une plante ornementale compatible avec un chien et qui débarrasse le logement des mouches et autres insectes ? C'est possible avec la dionée attrape-mouche. Cette plante originaire des Etats-Unis est probablement la plus connue et emblématique des plantes carnivores. Sa particularité est d'avoir des feuilles qui se terminent par un piège à insectes en forme de petite mâchoire. La « digestion » d'insectes lui permet d'obtenir tous les nutriments nécessaires pour sa croissance qu'elle ne trouve pas dans les sols pauvres où elle pousse habituellement.

 

Bien qu'elle soit carnivore, la dionée attrape-mouche ne présente aucun risque pour un chien : elle préfère en effet largement les insectes aux animaux domestiques, et ne contient pas de substance toxique.

Comment cultiver la dionée attrape-mouche ?

Cultivable aussi bien en pot qu'en pleine terre, la dionée attrape-mouche a besoin d'une très bonne luminosité et apprécie même d'être en plein soleil. Pour ce qui est de la terre, elle préfère les sols acides, frais et humides. L'été, l'arrosage doit être suffisant pour que la terre reste constamment humide ; l'hiver, il faut arroser le moins possible et simplement veiller à ce que le sol ne soit pas totalement sec.

 

La dionée supporte bien la chaleur, et tolère même le froid à condition de veiller à ce qu'elle ne gèle pas. Il est d'ailleurs préférable de ne pas la placer dans une pièce chauffée l'hiver, car elle a besoin de se mettre au repos pour économiser son énergie pendant la période hivernale. Plus que du froid, c'est surtout du gel qu'il faut en fait la protéger.

Quelle durée de vie pour la dionée attrape-mouche ?

Si l'on s'en occupe bien, la dionée attrape-mouche peut facilement vivre une dizaine d'années voire davantage. En revanche, si on ne lui permet pas de se mettre au repos en hiver, elle risque alors de ne pas dépasser les 3 ou 4 ans.

 

Mise en garde

Les propos et conseils formulés ici ne remplacent pas l'expertise d'un professionnel, d'autant que chaque chien est unique. En cas de besoin ou de doute, il convient donc de se tourner vers un vétérinaire.
Dernière modification : 19/06/2023.

Sommaire de l'article

  1. Page 1 : Liste des plantes
  2. Page 2 : Le bambou
  3. Page 3 : Le basilic
  4. Page 4 : La belle de nuit
  5. Page 5 : Le bougainvillier
  6. Page 6 : Le camélia
  7. Page 7 : La coriandre
  8. Page 8 : Le cumin
  9. Page 9 : La dionée attrape-mouche
  10. Page 10 : La fougère
  11. Page 11 : L'hibiscus
  12. Page 12 : La menthe
  13. Page 13 : La misère
  14. Page 14 : L'orchidée
  15. Page 15 : La pâquerette
  16. Page 16 : La passiflore
  17. Page 17 : La peperomia d'argent
  18. Page 18 : Le persil
  19. Page 19 : Le pissenlit
  20. Page 20 : La plante araignée
  21. Page 21 : Le plumbago
  22. Page 22 : Le romarin
  23. Page 23 : Le rosier
  24. Page 24 : La sauge
  25. Page 25 : Le thym
  26. Page 26 : La violette