Yorkshire Terrier à donner

Voici les dernières annonces pour adopter un chiot Yorkshire Terrier ou un Yorkshire Terrier adulte auprès d'un refuge ou d'un particulier.

Dans le premier cas, il est courant que l'association vous demande une contribution pour les coûts qu'elle a supportés : identification, vaccination, stérilisation, soins...

À savoir avant d'adopter un Yorkshire Terrier

Caractéristiques du Yorkshire Terrier

Groupe :
Terrier
Pays d'origine :
Royaume-Uni
Taille :
17-22 cm (mâle) / 17-22 cm (femelle)
Poids :
2-3 kg (mâle) / 2-3 kg (femelle)
Espérance de vie :
14 ans
Longueur du pelage :
Mi-long
Perte de poils :
Élevée

Qualités et défauts du Yorkshire Terrier

Les principales qualités du Yorkshire Terrier :
  • calme ;
  • vit longtemps ;
  • bave peu.
Les principaux défauts du Yorkshire Terrier :
  • supporte mal d'être laissé seul ;
  • s'entend mal avec les autres animaux ;
  • pas recommandé avec un enfant ;
  • aboie beaucoup ;
  • perd beaucoup ses poils.
Voir la suite

Foyer idéal

Le Yorkshire Terrier est adapté :
  • avec des enfants ;
  • pour une personne sportive.

Le Yorkshire Terrier n'est pas adapté :
  • en appartement ;
  • pour une personne peu disponible ;
  • pour une personne âgée.
Plus d'informations

Qui peut adopter un Yorkshire Terrier ?

Le Yorkshire Terrier est un chien robuste, qu’il faut toutefois veiller à protéger du froid compte tenu de sa fragilité à ce niveau. Ainsi, la plupart des représentants de la race vivent entre 13 et 16 ans et ne souffrent pas de problème de santé majeure au cours de leur existence. Il est donc normalement économique à ce niveau.


Il l’est aussi en termes d’alimentation, puisque son petit gabarit implique que ses rations quotidiennes sont de taille très modeste.


Il faut cependant noter que son entretien est potentiellement plus coûteux que la moyenne, en particulier si on choisit de l’emmener de temps à autre chez un toiletteur professionnel pour raccourcir son pelage et faciliter ainsi les séances de brossage. Cela dit, on reste sur des dépenses raisonnables.


Ainsi, le Yorkshire Terrier est tout à fait économique au quotidien, et convient donc parfaitement à une personne aux revenus limités.


Il est aussi adapté pour un primo-adoptant, du moins sous réserve de savoir s’imposer et faire preuve de cohérence ainsi que de constance. En effet, son caractère têtu implique que son éducation demande un peu de fermeté et de patience, mais il n’y a là rien d’insurmontable.


Si le foyer comporte déjà un chien et/ou un chat, ce n’est a priori pas problématique – en tout cas de son côté à lui. En effet, il entretient normalement de bonnes relations avec les congénères et les représentants de la gent féline qui vivent sous le même toit, surtout s’il les connaît depuis toujours. Mieux vaut éviter en revanche une cohabitation avec un rongeur, car son instinct de chasse assez prononcé implique qu’elle risquerait de tourner court.


Par ailleurs, bien qu’il soit très attaché aux siens, le Yorkshire Terrier s’adapte assez facilement à un changement de propriétaires, dès lors que les nouveaux lui accordent l’attention et l’affection dont il a besoin pour être heureux.


En revanche, ce n’est pas le meilleur choix si le foyer comporte un très jeune enfant, car il n’aime pas être traité avec brusquerie. Cela dit, on peut potentiellement attendre une poignée d’années que le petit ait grandi avant de concrétiser son projet d’adoption.


En tout cas, le Yorkshire Terrier ne convient pas non plus à un maître très sportif qui souhaite partager des activités intenses avec son chien : course à pied, vélo... Il peut en revanche prendre part à de longues promenades, à condition d’évoluer à un rythme tranquille et de faire régulièrement des pauses.


Il faut également savoir qu’il est territorial, et donc méfiant envers les personnes et les animaux qui lui sont inconnus. Si l’on reçoit souvent des gens et/ou des animaux chez soi, cela peut être un peu pénible… Il se montre aussi parfois dominant envers ses congénères, ce qui peut poser problème notamment lors d’une première rencontre.


Enfin, bien qu’il supporte mieux la solitude que d’autres races, il a besoin de maîtres assez disponibles pour ne pas le laisser seul très longtemps ni très souvent. En outre, il faut pouvoir consacrer une à deux heures par semaine à son entretien.  

Plus d'infos et conseils sur cette race

Toutes les annonces

Type :
Race :
Âge :
Pays :

Créer une alerte mail

Recevez un e-mail dès qu'une nouvelle annonce de don de chiens Yorkshire Terrier est publiée.
Votre e-mail :
Type :
Race :
Âge :
Pays :