Les usages du American Staffordshire Terrier

Initialement développé pour participer à des combats contre des congénères ou d’autres animaux, l’American Staffordshire Terrier a néanmoins revêtu dès ses débuts d’autres rôles. En particulier, il est rapidement devenu populaire auprès des fermiers et familles, qui appréciaient sa polyvalence : ils l’utilisaient aussi bien pour chasser des nuisibles (à commencer par les rongeurs) que pour s’attaquer à des animaux plus dangereux (par exemple des cochons sauvages), et plus largement pour protéger la famille (et le bétail). Il servait aussi tout simplement à leur tenir compagnie et à divertir les plus jeunes.

 

L’Amstaff est depuis devenu encore plus touche-à-tout. Même si les tâches qui lui incombent ne sont plus forcément les mêmes, il continue donc de faire un formidable chien de travail, tout en étant un compagnon de vie aimant et affectueux.

Le American Staffordshire Terrier comme chien de chasse

Ses origines expliquent qu’aujourd’hui encore, l’American Staffordshire Terrier combine l’athlétisme et l’agilité des terriers avec la persévérance et la confiance des bouledogues. Cela en fait un excellent compagnon de chasse, qui se donne pleinement pour réaliser sa mission - même si cela implique de foncer dans des ronces ou de se lancer dans une longue course-poursuite.

 

Son excellent flair lui permet de débusquer de nombreuses proies, que ce soit du petit gibier (des oiseaux, des lièvres, des lapins, des blaireaux, des renards…) ou du plus grand (par exemple des sangliers ou des cervidés). De plus, son fort instinct de prédation ainsi que sa proximité avec son maître font qu’il adore accompagner ce dernier dans ses parties de chasse. 

 

Certaines législations requièrent toutefois qu’il soit tenu en laisse - voire muselé - dans l’espace public : le cas échéant, cela empêche évidemment de l’utiliser comme chasseur. Il convient donc de se renseigner sur les règles en vigueur dans le lieu où on se trouve.

Le American Staffordshire Terrier comme chien de combat

L’American Staffordshire Terrier fut à l'origine développé et largement utilisé pour combattre : principalement contre d’autres chiens, mais aussi parfois contre des plus petits animaux (rats, blaireaux…).

 

Dans son pays d’origine, les États-Unis, cette pratique finit par être interdite en 1976, et elle l’est d’ailleurs aujourd’hui dans la plus grande partie du monde. Elle perdure néanmoins sous forme clandestine – et même légale dans certains endroits -, mais est nettement moins populaire qu’autrefois.

 

Il n’en reste pas moins que certains représentants de la race continuent d’être utilisés sans ce cadre, ce qui contribue à maintenir sa réputation d’agressivité. Pourtant, dans les faits, l’immense majorité des Amstaffs n’ont plus rien à voir avec cette pratique et avec les traits de caractère qu’elle implique qui se sont bien estompés au fil du travail de sélection réalisé pendant des décennies par les éleveurs professionnels.

Article détaillé : Les combats de chiens

Le American Staffordshire Terrier comme chien de guerre

L’American Staffordshire Terrier fut utilisé sur divers champs de bataille pendant plusieurs guerres. Ce fut notamment le cas lors de la Première Guerre mondiale, qui permit notamment à un spécimen nommé Stubby de s’illustrer : il devint le chien le plus décoré de toute l’histoire américaine et reçut le grade de sergent.

 

De nos jours, les forces armées des différents pays privilégient généralement d’autres races, notamment du fait qu’elles font moins l’objet de controverses et de restrictions législatives que l’Amstaff.

Le American Staffordshire Terrier comme chien de garde

Bien qu’il soit régulièrement utilisé dans ce cadre, l’American Staffordshire Terrier n’est pas le meilleur chien de garde qui soit.

 

En effet, la plupart des gens qui ne connaissent pas la race sont induits en erreur par son physique imposant et sa réputation : ils pensent à tort qu’elle est systématiquement agressive envers les humains. En l’occurrence, cette mauvaise réputation peut s’avérer bénéfique, puisqu’elle suffit bien souvent à dissuader les intrus et lui permettre ainsi de sécuriser son foyer sans même avoir à intervenir. En réalité, l’Amstaff a davantage tendance à accueillir une personne inconnue en remuant la queue d’excitation qu’en grognant ou en se jetant dessus – à moins de considérer qu’elle menace ses maîtres, et il est vrai que son instinct protecteur n’a alors d’égal que sa puissance et sa détermination à les protéger.

 

De fait, l’amour qu’il porte envers les humains fait que ses qualités de chien de garde sont davantage basées sur sa propension à alerter d’un éventuel changement dans l’environnement – qu’il s’agisse du bruit de personnes approchant de la porte ou du chant de criquets dans le jardin.

 

Ainsi, il vaut mieux ne pas compter sur lui comme gardien d’une propriété.

Le American Staffordshire Terrier comme animal de compagnie

Même s’il était traditionnellement utilisé comme chien de combats, l’American Staffordshire Terrier a toujours présenté une bonne disposition envers les humains. En effet, ces derniers étaient très proches des chiens s’affrontant dans les fosses et devaient même souvent s’interposer lors de combats : il était donc nécessaire que les combattants ne soient pas exagérément agressifs à leur encontre.

 

C’est pourquoi l’Amstaff sait depuis toujours faire preuve de douceur envers les humains, et particulièrement envers ses propriétaires : il montre généralement beaucoup d’affection à leur égard, dès lors qu’ils prennent bien soin de lui.

 

De fait, tant par le passé que de nos jours, il passe le plus clair de son temps aux côtés de ses maîtres adorés, auxquels il est extrêmement dévoué. Il est même réputé être prêt à tout pour les protéger au besoin et leur plaire, ce qui tend d’ailleurs à faciliter son éducation.

 

Ainsi, depuis sa création à la fin du 19ème siècle, l’Amstaff représente un compagnon loyal, aimant et docile. En outre, il est devenu bien moins agressif envers ses congénères et les autres animaux plus petits qu’il ne l’était à l’époque.

 

Cela suppose toutefois qu’il ait bénéficié d’une éducation (et en particulier d’une socialisation) de qualité. Compte tenu à la fois de son intelligence et de son tempérament affirmé, celle-ci peut donner du fil à retordre : il est donc plutôt recommandé à des personnes sachant déjà s’y prendre avec la gent canine, en plus d’être capables de répondre à ses grands besoins d’attention et d’exercice.

 

Son pelage court dépourvu de sous-poil en fait par ailleurs un bon candidat pour une personne souffrant d’allergie à la gent canine, même si avant de franchir le pas il convient de vérifier que tout se passe bien en passant plusieurs heures aux côtés de l’animal qu’on envisage d’adopter.

Le American Staffordshire Terrier comme chien d'assistance

Malgré les nombreux préjugés dont souffrent les chiens de type bull comme l’American Staffordshire Terrier, ils font généralement de bons chiens d’assistance. De fait, l’Amstaff possède une intelligence, une nature aimante et confiante ainsi qu’une aptitude à apprendre et à se concentrer sur une tâche qui le rendent approprié pour un large éventail de missions.

 

Cela dit, sa morphologie puissante et musclée présente à la fois des avantages et des risques lorsqu’on envisage de l’utiliser comme chien d’assistance.

 

Du côté positif, elle lui permet de rendre bien des services : il est capable par exemple de tirer un fauteuil roulant, mais aussi de servir d’appui à des personnes ayant des difficultés à se déplacer et/ou à garder l’équilibre.

 

Le revers de la médaille est qu’il peut être dangereux si on n’est pas capable de contrôler sa force. En particulier, son fort instinct de prédation et sa propension à se montrer agressif envers ses semblables peuvent le distraire de sa mission, et le rendre difficilement gérable pour une personne présentant un handicap.

 

Cela explique que malgré d’indéniables qualités, l’American Staff n’est finalement pas souvent utilisé comme chien d’assistance.

Le American Staffordshire Terrier comme chien de soutien psychologique

L’American Staffordshire Terrier est généralement considéré comme une très bonne source de soutien psychologique ou émotionnel en raison de son intelligence, sa dévotion à ses maîtres ainsi que son caractère social et affectueux. Néanmoins, il n’est pas régulièrement utilisé en tant que tel.

 

Cela est peut-être dû au fait que sa grande sensibilité et sa capacité à capter les émotions des personnes dont il est proche peuvent vite se retourner contre lui. En effet, il est facilement affecté par leur état : il risque alors d’être à son tour déséquilibré émotionnellement, et ce faisant de devenir inapte à leur offrir la sérénité et le réconfort dont elles ont besoin.

Le American Staffordshire Terrier comme chien de compétition

Un American Staffordshire Terrier qui franchit une haie d'agility

Intelligent et énergique, doté d’une grande capacité de travail et d’une volonté de plaire à ses maîtres qui l’est tout autant, l’American Staffordshire Terrier apprécie les sports canins. Il a en particulier des prédispositions pour l’agility et les sports de trait comme le weight pulling, qui consiste à tracter un chariot ou un traîneau lesté. 

Le American Staffordshire Terrier comme chien d'exposition

Les éleveurs d’American Staffordshire Terrier voient régulièrement leurs efforts récompensés lors des concours de beauté. Il faut dire que la prestance ainsi que l’affectuosité de cette race laissent rarement les jurys et les spectateurs indifférents.

 

Cela dit, au vu de sa propension à se montrer agressif envers ses congénères et très protecteur de ses maîtres, l’Amstaff n'est pas des plus faciles à gérer dans ce genre d’événements. Par conséquent, si l’on envisage de faire participer son compagnon à des expositions canines, il est d’autant plus important de soigner son éducation.

Le American Staffordshire Terrier comme chien policier

Les capacités physiques et intellectuelles de l’American Staffordshire Terrier lui assurent une place au sein de quelques services de police américains. Cela dit, c’est principalement son odorat que les forces de l’ordre tendent à employer, afin de détecter des substances illicites telles que des drogues ou des explosifs.

 

Certaines associations comme l’Animal Farm Foundation ont d’ailleurs fait parler d’elles dans les années 2010 en créant des programmes de formation au travail de détection d’odeurs destinés à des chiens de type bull placés dans des refuges.

Le American Staffordshire Terrier comme chien secouriste

Compte tenu de son odorat très développé, il n’est pas étonnant de retrouver l’American Staffordshire Terrier comme chien renifleur. En effet, il est doué autant pour retrouver des personnes lors de missions de sauvetage que pour détecter des explosifs ou des stupéfiants. Sa capacité de travail le rend d’autant plus efficace dans ces tâches, car il n’est pas du genre à se décourager rapidement ou à vouloir sans cesse se reposer.