Le prix d'achat d'un Shiba Inu

Le Shiba Inu est de plus en plus apprécié et recherché dans un nombre croissant de pays. Or, le nombre d'élevages et de naissances n'a pas augmenté aussi vite que la demande. De ce fait, le montant à débourser pour adopter un chiot de cette race a fortement augmenté au cours des dernières années.

 

Il n'en reste pas moins qu'il existe des écarts importants de prix d'un sujet à l'autre, parfois d'ailleurs au sein d'un même élevage. En effet, quel que soit le pays, le prix d’un chiot est influencé par la renommée de l’élevage dont il est issu et la qualité de sa lignée (les chiots issus de lignées d’exposition coûtent nettement plus cher que ceux destinés à la simple compagnie), mais aussi et surtout par ses caractéristiques intrinsèques, que ce soit en termes de proximité avec le standard ou simplement de couleur et de sexe.

 

En effet, les individus de couleur sésame sont les plus chers, et ceux de couleur crème sont les moins chers. Par ailleurs, les femelles sont généralement vendues à un prix sensiblement supérieur à celui des mâles.

Prix d'un Shiba Inu en France, Belgique et Suisse

Si un budget de l'ordre de 800 euros était adapté auparavant pour adopter un représentant de la race, ce n’est absolument plus le cas de nos jours, du fait de l'explosion de la demande. En effet, le prix d’un chiot Shiba Inu se situe plutôt aujourd’hui entre 1500 et 2000 euros.

 

Il peut même aller jusqu’à 3000 euros dans le cas d’un individu provenant d’une excellente lignée et destiné à la reproduction.

Prix d'un Shiba Inu au Canada

Au Canada, le montant à débourser pour adopter un chiot Shiba Inu varie en fonction des provinces, mais il faut dans l’ensemble compter entre 1000 et 2500 dollars canadiens. Toutefois, au vu du déséquilibre entre l’offre et la demande, il s'avère souvent nécessaire de patienter quelques mois sur les listes d’attente des élevages - voire plus d’un an pour les plus réputés. 

 

Pour éviter cela, une solution peut consister à se tourner vers les États-Unis. Un chiot non destiné à la reproduction ou à la présentation en concours de beauté se vend à un prix allant de 1400 à 2200 dollars américains. Pour les individus destinés à la reproduction et possédant d’excellentes origines, il se situe plutôt dans une fourchette s’étalant entre 2000 et 3000 dollars.

Prix d'un Shiba Inu dans son pays d'origine

Le montant particulièrement élevé qu'il faut débourser pour acquérir un chiot Shiba Inu n'est pas forcément l’apanage de l'Europe et de de l'Amérique du Nord. En effet, même dans son Japon natal, il faut débourser de 50.000 à 200.000 yens (soit environ 400 à 1600 euros) pour adopter un représentant de la race. Les prix peuvent même s’envoler bien plus haut pour les plus beaux spécimens, et approcher le demi-million de yens (environ 4000 euros).

Conseils pour l'adoption d'un Shiba Inu

Le Shiba Inu est assurément une race de chien très chère, mais chercher à aller au moins disant n'est pas forcément une approche pertinente.

 

En effet, compte tenu du tempérament difficile que ce chien peut avoir, mieux vaut s'assurer d'adopter auprès d'un éleveur sérieux, qui veille à proposer des petits parfaitement équilibrés et ayant bénéficié d'une socialisation digne de ce nom, quitte à payer un peu plus. Son travail sur les reproducteurs a également une importance : ces derniers doivent avoir été choisis notamment en fonction de leur tempérament (ce dernier a toutes les chances d'influer sur celui de leurs petits), et avoir reçu une éducation de qualité. Le cadre de vie qui est offert à tout ce petit monde a également son importance.

 

Le propos vaut aussi sur le plan de la santé, d'autant que le Shiba Inu est susceptible d'être touché par de nombreuses maladies héréditaires. Un éleveur sérieux met tout en oeuvre pour avoir des chiens en parfaite santé, et pour cela a notamment à coeur d'éviter autant que possible toute transmission de telles affections : cela le conduit à faire effectuer différents tests génétiques sur les reproducteurs envisagés, et à écarter ceux qui présentent un risque à ce niveau.

 

Pour toutes ces raisons, il n'est pas irrationnel d'accepter de payer un peu plus, dès lors que cela permet d'être sûr du sérieux de la personne auprès de qui on adopte. Dans le cas contraire, le montant économisé au niveau du prix d'achat du chiot pourrait s'avérer dérisoire en comparaison de celui dépensé si de nombreuses séances avec un éducateur ou un comportementaliste canin s'avèrent nécessaires, ou bien s'il faut multiplier les visites chez le vétérinaire...

 

En tout état de cause, le fait que l'éleveur soit membre du club de race est assurément un gage de sérieux. Pour autant, cela ne serait dispenser d'une visite de l'élevage, afin de s'assurer que le petit a grandi dans un cadre adapté et de rencontrer ses parents. Il est clair que si ces derniers semblent présenter le moindre problème (méfiance voire agressivité excessive, santé défaillante...), et plus largement en cas de doute, mieux vaut passer son chemin.

Adopter un Shiba Inu

Photos de Shiba Inu