La popularité du Berger Australien

Créé vers le milieu du 19ème siècle, le Berger Australien est une race déjà assez ancienne. Toutefois, il fallut globalement attendre la fin du 20ème siècle pour qu’il commence réellement à se diffuser dans le monde entier. Dans certains pays, il ne tarda pas à devenir extrêmement populaire, tandis que dans d’autres il demeure nettement plus discret.

Popularité du Berger Australien dans son pays d'origine

Le Berger Australien est très populaire aux États-Unis, en particulier depuis qu’à partir de la fin des années 40 les rodéos et le cinéma le firent connaître au grand public - plusieurs décennies avant sa reconnaissance par le United Kennel Club (UKC) en 1979 puis l’American Kennel Club (AKC) en 1991.

 

D’ailleurs, dès la première année, plus de 600 spécimens furent enregistrés auprès de ce dernier, si bien qu’il se plaça d’emblée autour du 80ème rang (sur environ 130) dans le classement des races établi en fonction du nombre d’enregistrements.

 

Les chiffres de l’organisme montrent que sa popularité n’a cessé depuis de croître. En effet, une décennie plus tard, c’est-à-dire à l’aube du 21ème siècle, on le trouvait déjà aux alentours du 30ème rang, avec près de 7000 individus enregistrés chaque année. Il continua sa progression, figurant aux alentours de la 25ème place au tournant des années 2010, puis de la 15ème au milieu de la décennie. À l’aube des années 2020, il se situait aux portes du Top 10.

 

Cela dit, sa popularité réelle est même probablement largement supérieure, car de nombreux spécimens de travail ne sont pas inscrits auprès de l’AKC.

Popularité du Berger Australien en France

La Fédération Cynologique Internationale (FCI), dont la Société Centrale Canine (SCC) française est membre aux côtés d’organismes nationaux d’une centaine d’autres pays, reconnut définitivement le Berger Australien en 2007. Cependant, on trouve sa trace dans le Livre des Origines Français (LOF) dès 1996, année de sa reconnaissance à titre provisoire par la FCI.

 

La race eut rapidement un succès incroyable : alors qu’on ne comptait guère qu’une trentaine d’enregistrements la première année, leur nombre dépassait les 300 deux ans plus tard, et continua d’exploser dans les années 2000. Par exemple, plus de 2000 individus furent enregistrés en 2006 : cela plaçait le Berger Australien au 20ème rang dans le classement des races en France, alors même qu’il n’était pas encore reconnu à titre définitif – il ne le fut que l’année suivante.

 

Sa popularité ne cessa de s’accroître suite à sa reconnaissance officielle, avec un accroissement du nombre de naissances – y compris d’une année à l’autre - pouvant parfois donner le vertige. Ainsi, en 2009, il se situait au 12ème rang, avec un peu moins de 4000 inscriptions au LOF. La décennie qui suivit fut celle du triomphe : ces dernières furent multipliées par trois, au point d’approcher les 15.000. Cela permit au Berger Australien de monter sur le podium en 2016, puis de se hisser sur la plus haute marche à partir de 2018 - c’est-à-dire de devenir la race de chien la plus populaire en France. Les années 2020 semblent tout aussi prometteuses, puisqu’en 2021 il franchit la barre symbolique des 20.000 enregistrements annuels : l’engouement des Français pour ce chien ne retombe pas.

Popularité du Berger Australien en Belgique

Le Berger Australien connaît un succès grandissant en Belgique, au point d’ailleurs de faire son entrée en 2019 parmi les 20 races les plus populaires dans le pays. Les chiffres sont en forte hausse : la base de données Dog-ID recensait plus de 4000 individus en 2021, si bien qu’il s’était alors hissé au 12ème rang pour l’ensemble du pays.

 

On constate cependant que la race est bien plus présente en Wallonie, où elle s’est rapidement hissée aux alentours de la 5ème position, que dans les Flandres et dans la région de Bruxelles-Capitale, où elle émarge plutôt autour du 20ème rang.

Popularité du Berger Australien en Suisse

Les statistiques de la base de données Amicus montrent que le Berger Australien est bien représenté en Suisse, et que sa popularité explose depuis le début du 21ème siècle. On comptait environ 4000 spécimens au mitan des années 2010 (ce qui le plaçait un peu au-delà du 20ème rang dans le classement des races), mais ils étaient 6000 au terme de la décennie. Leur nombre franchit même les 8000 en 2022, si bien que le Berger Australien se trouvait alors aux portes du Top 10.

Popularité du Berger Australien au Canada

Comme dans plusieurs autres pays, le Berger Australien a vu au Canada sa popularité exploser dans les années 2010. Cela lui a permis de faire en 2017 son entrée parmi les 10 races avec le plus d’enregistrements annuels auprès du Club Canin Canadien (CCC), en s’installant à la 9ème place. On le retrouve chaque année depuis lors dans le Top 10, au sein duquel il a même grapillé quelques positions.

Popularité du Berger Australien ailleurs dans le monde

Le Berger Australien s’est diffusé un peu partout dans le monde, mais avec des fortunes très diverses – y compris en Europe.

 

Ainsi, il est relativement peu implanté au Royaume-Uni. Bien que le nombre d’enregistrements auprès du Kennel Club ait globalement augmenté au cours des années 2010, sa progression fut fluctuante et assez limitée. Ainsi, à la fin de la décennie, il était légèrement inférieur à 200 par an – soit dix fois moins par exemple que celui du Border Collie. Au début des années 2020, il était de l’ordre de 250, ce qui plaçait le Berger Australien aux alentours du 85ème rang dans le classement des races établi à partir des statistiques de l’organisme.

 

C’est un peu mieux en Espagne, où les chiffres de la Real Sociedad Canina de España (RSCE) le situaient autour du 50ème rang à la fin des années 2010. Cela dit, là aussi, le nombre d’inscriptions par an est modeste, puisqu’il dépassait à peine les 200 inscriptions. Cela représente toutefois une hausse par rapport au milieu de cette même décennie, où il était plutôt de l’ordre de 150.  

 

Le Berger Australien est également assez discret en Allemagne. De la seconde moitié des années 2000 au début de la décennie suivante, le Verband für das Deutsche Hundewesen (VDH) faisait état d’un nombre d’inscriptions annuelles oscillant entre 400 et 500. Celui-ci s’est ensuite légèrement affaissé pour se situer plutôt autour de 350.

 

En revanche, la race est bien implantée en Italie, où les statistiques de l’Ente Nazionale della Cinofilia Italiana (ENCI) font état d’une nette progression au cours des années 2010. Ainsi, alors qu’on comptait moins de 1000 enregistrements annuels au début de la décennie, ils étaient plus de 2500 au terme de celle-ci. L’année 2020 fut même caractérisée par un bond impressionnant, avec pratiquement 1000 inscriptions de plus que l’année précédente – soit un total de presque 3500.

 

Le Berger Australien s’est également diffusé loin de l’Europe, mais là encore avec plus ou moins de succès.

 

En Afrique du Sud, le nombre d’inscriptions annuelles auprès de la Kennel Union of South Africa (KUSA) est assez faible. Ainsi, on comptait en moyenne un peu moins d’une centaine d’enregistrements par an dans les années 2010. Cela lui suffisait toutefois pour se situer entre le 30ème et le 20ème rang dans le classement des races en fonction de leur nombre d’inscriptions auprès de l’organisme.

 

En Australie, les premiers enregistrements auprès de l’Australian National Kennel Council (ANKC) remontent à 1994. Après des débuts relativement modestes (un peu moins de 60 inscriptions chacune des deux premières années), les chiffres connurent une hausse jusqu’à atteindre environ 250 naissances par an au tournant des années 2000. Le Berger Australien se situait alors autour du 70ème rang dans le classement des races. Ils restèrent relativement stables tout au long de la première moitié des années 2000, puis augmentèrent sensiblement au cours de la seconde, jusqu’à dépasser les 400 enregistrements par an – ce qui permit à la race d’atteindre les environs de la 40ème place au classement. Malgré des reculs certaines années, la décennie suivante fut marquée par une forte hausse des chiffres, au point que la race se situait aux portes du Top 10 à l’aube des années 2020, avec environ 1300 inscriptions annuelles.

 

L’Aussie a un peu plus de mal à trouver son public en Asie, comme l’illustrent par exemple les chiffres du Japon. Il est reconnu par le Japan Kennel Club (JKC) depuis 2011, et cette année-là un peu plus de 200 spécimens furent enregistrés auprès de l’organisme – ce qui le plaçait alors en 50ème position au classement des races. Toutefois, contrairement à ce qu’on constata notamment dans plusieurs pays occidentaux, il ne vit pas du tout sa popularité croître dans les années 2010 : son nombre d’enregistrements annuels se situait alors entre 100 et 150, si bien qu’il oscillait entre le 50ème et le 60ème rang. La situation était à peu près la même au début des années 2020.  

Annonces

Plus d'annonces de donPlus d'annonces de vente

Photos de Berger Australien