Le foyer idéal pour un Landseer

Un Landseer peut-il vivre en appartement ?

Bien qu’il soit plutôt turbulent pendant ses deux ou trois premières années (comme tous les jeunes chiens), le Landseer n’a aucun problème, une fois devenu adulte, à passer ses journées allongé sur le tapis ou sur le canapé.

 

Même si c'est loin d'être idéal pour lui compte tenu de son gabarit, il peut donc vivre en appartement, sous réserve d'être sorti pendant au moins 45 minutes tous les jours, de manière à satisfaire son besoin d'exercice. Il faut aussi que le logement ne soit pas trop encombré et soit suffisamment vaste pour accueillir sans craindre trop de dégâts un animal d’un tel gabarit.

Un Landseer peut-il vivre dans le jardin ?

Un Landseer allongé sur un banc pendant l'automne

Même s'il peut s'accommoder sous certaines conditions d'une vie en appartement, le Landseer est plus heureux s'il a accès à tout moment à l'extérieur et peut donc gambader quand il le désire. Autrement dit, une maison avec jardin est le cadre de vie idéal pour lui.

 

Cela dit, quand bien même il résiste très bien au froid et aux intempéries, il ne saurait être question de l'y reléguer des journées entières. En effet, il aurait alors toutes les chances de se sentir exclu et de se morfondre - surtout s'il est le seul animal du foyer. Il doit donc pouvoir venir s'installer auprès de ses maîtres quand il le souhaite, et sentir qu'il est un membre à part entière de la famille.

 

En tout cas, comme il n'a pas d'instinct de chasse ni de défense d’un territoire contre les humains ou animaux qui passent à proximité, il n’est normalement pas nécessaire de prévoir une clôture particulièrement haute et solide pour l’empêcher de prendre la poudre d'escampette, car il est peu enclin à le faire. 

Le Landseer est-il un bon choix de premier chien ?

Le Landseer peut donner un peu de fil à retordre à un maître inexpérimenté ou peu assuré, car il ne se prive pas de n'en faire qu'à sa tête si on lui en laisse la possibilité. En outre, même s'il n'est ni agressif ni fugueur, son gabarit implique qu'il est important d'avoir toujours le contrôle sur ses faits et gestes. Enfin, son toilettage est assez exigeant, et nécessite là aussi de bien savoir s'y prendre.

 

De nombreuses autres races sont donc nettement plus appropriées comme premier chien. Pour autant, un débutant qui prend le temps de bien se renseigner, qui n'a pas peur de s'affirmer et qui n'hésite pas à se faire aider au besoin (surtout au début) peut envisager d'opter pour celle-ci.

Le Landseer est-il adapté pour une personne peu disponible ?

Le Landseer vit mal la solitude et les absences de ses maîtres, même si la présence d'un autre animal sous son toit peut rendre celles-ci nettement plus supportables pour lui. En outre, son entretien est sensiblement plus chronophage que celui de la plupart des autres races.

 

Par conséquent, même si son besoin quotidien d'exercice est relativement modéré, il est loin d'être recommandé pour des personnes peu disponibles.

Le Landseer est-il adapté pour une personne sportive ?

Le Landseer a des capacités physiques indéniables, qu'il montre notamment lorsqu'il sauve des personnes de la noyade ou tracte des charges. Pour autant, ce n'est ni un athlète, ni un champion de l'endurance, et son besoin d'exercice quotidien est relativement faible : passer de longues heures à se reposer dans le confort et le calme du foyer lui plait généralement davantage que d'accompagner son maître pour des randonnées au long cours.

 

Une personne qui rêve d'un compagnon toujours motivé pour l'accompagner faire du jogging, du vélo ou de longues balades ferait donc mieux de se tourner vers une autre race. 

Le Landseer est-il adapté pour une personne âgée ?

Le Landseer a besoin de se dépenser au moins 45 minutes par jour pour être bien dans ses pattes et dans sa tête. C'est relativement modeste dans l'absolu, mais pour une personne âgée cela peut représenter déjà beaucoup. En outre, même s'il est globalement plutôt calme, son gabarit implique qu'il peut facilement brusquer voire renverser (y compris accidentellement) une personne un peu fragile. Enfin, si sa santé globalement robuste est indéniablement un avantage, le fait que son entretien soit assez exigeant et éprouvant est évidemment tout le contraire.

 

Pour toutes ces raisons, ce chien n'est clairement pas recommandé pour une personne âgée, a fortiori si elle est très sédentaire.

Le Landseer est-il adapté pour une personne allergique ?

Les protéines qu'un chien émet et qui sont à l'origine d'allergies pour les personnes sensibles se trouvent dans son urine, sa salive et sur les squames, ces bouts de peau morte qui s'invitent notamment dans les poils. Or, compte tenu de son gabarit, la peau et le pelage du Landseer représentent évidemment une surface beaucoup plus importante que chez d'autres races, et il est nécessaire de passer un certain temps à leur contact direct dans le cadre de son entretien.

 

Par conséquent, même si le Landseer a un pelage moins dense et bave moins que son cousin le Terre-Neuve, lui non plus pas recommandé pour une personne allergique.

Le Landseer est-il adapté pour un petit budget ?

Qui dit grand chien dit évidemment budget alimentation plus conséquent, et le Landseer n'échappe pas à la règle. En outre, le poids et la taille peuvent aussi influer sur les doses de médicaments lorsqu'un traitement s'avère nécessaire, ainsi que sur celles de produits antiparasitaires. Là aussi, cela a des conséquences directes en termes de budget.

 

Par conséquent, une personne dont les moyens sont limités ferait mieux d'opter pour une autre race.