Le foyer idéal pour un Beagle

Un Beagle peut-il vivre en appartement ?

Un Beagle allongé sur un canapé

Le Beagle est plutôt adaptable, mais sa souplesse a des limites : ce chien très actif n’est pas fait pour vivre en appartement.

 

Il aurait toutes les chances d'être malheureux et de développer différents troubles du comportement : agressivité, aboiements intempestifs, destructions (notamment en l'absence de ses maîtres)...

Un Beagle peut-il vivre dans le jardin ?

Le Beagle a besoin d'avoir accès à un vaste jardin pour être bien dans ses pattes et dans sa tête. Toutefois, compte tenu de sa propension à fuguer, il est impératif de veiller à ce que celui-ci soit parfaitement clôturé et contrôler régulièrement ce qu'il en est.

 

Pour autant, c'est un animal de meute, et qui dit animal de meute dit nécessité de contacts étroits avec les autres membres de sa meute. Dans le cas où il ne fait pas partie d'un chenil (par exemple au sein d'un équipage de chasse), sa meute est constituée des membres de sa famille. Il ne saurait donc être question de le faire passer le plus clair de son temps au dehors, écarté des siens : il doit avoir sa place au coeur du foyer.

Le Beagle est-il un bon choix de premier chien ?

Un chiot Beagle

Le fait que le Beagle soit plutôt facile d'entretien et ne pose généralement pas de problème en termes de santé sont clairement des atouts pour un primo-adoptant.

 

Pour autant, son caractère têtu et la difficulté qu'il y a à l'éduquer font qu'il n'est pas adapté pour un maître débutant, car ce dernier aurait toutes les chances de ne pas savoir comment s'y prendre avec lui. La relation serait alors négative pour les deux protagonistes.

Le Beagle est-il adapté pour une personne peu disponible ?

Le Beagle ne peut être bien dans ses pattes qu’à condition de lui procurer au moins 1 heure 30 d’exercice par jour, et supporte mal les absences de ses maîtres - a fortiori s'il est le seul animal de la maison.

 

Il n'est donc pas du tout adapté pour une personne peu disponible, qui serait mieux de se tourner vers une autre race.

Le Beagle est-il adapté pour une personne sportive ?

Un Beagle accompagne son propriétaire pour faire un jogging

Dynamique, sportif et endurant, le Beagle est un choix idéal pour qui partage les mêmes caractéristiques. Un maître qui rêve de faire du jogging avec son chien ou l'emmener lors de ses pérégrinations à pied, en vélo, en roller ou en trottinette trouvera en lui un partenaire idéal, qui a peu de chances d'être le premier à fatiguer.

Le Beagle est-il adapté pour une personne âgée ?

Le Beagle est autant adapté à un maître actif et sportif qu'il est inadapté à une personne âgée et/ou sédentaire. En effet, cette dernière a peu de chances d'être en mesure de satisfaire son besoin d'activité (il lui faut se dépenser au moins une heure trente par jour pour être équilibré), et risque fort de ne pas apprécier l'énergie qui est la sienne au quotidien.

 

Des jeunes retraités très dynamiques et suffisamment présents pour ne pas le laisser seul trop longtemps (ou qui ont la possibilité de l'emmener avec eux quand ils partent vadrouiller) peuvent éventuellement convenir, mais ont intérêt à adopter un chien déjà adulte en anticipant le fait qu'ils ne seront plus forcément aussi fringants une décennie plus tard. Il ne faut pas perdre de vue en effet que le Beagle affiche une espérance de vie assez élevée.

Le Beagle est-il adapté pour un petit budget ?

Même s'il n'est pas particulièrement économique à l'achat, le Beagle peut convenir à une personne au budget modeste, tant que ce dernier n'est pas non plus trop serré.

 

En effet, son entretien est peu coûteux (par exemple, il n'est normalement pas nécessaire de l'emmener chez le toiletteur), et son gabarit modeste fait que les dépenses pour le nourrir demeurent raisonnables. Il convient toutefois de souligner qu'elles sont plus élevées que pour les autres chiens de son gabarit, du fait de son important niveau d'activité.

 

C'est aussi sa santé solide qui en fait un bon choix pour un adoptant aux moyens limités, même si nul n'est à l'abri d'un coup du sort : maladie grave ou nécessitant un traitement à vie, accident, etc. Un bon moyen de réduire le risque à ce niveau - et d'éviter de se retrouver dans une situation financière périlleuse, voire intenable - est d'assurer la santé de son chien.