L'entretien et le toilettage du Terre-Neuve

Entretien du pelage du Terre-Neuve

L’entretien du pelage du Terre-Neuve demande un certain temps.

 

En effet, son poil épais a tendance à s’emmêler, si bien qu’il est nécessaire de le brosser environ deux fois par semaine avec une brosse à picots métalliques. Et compte tenu de son gabarit, ce brossage nécessite évidemment une durée plus longue que pour une race plus petite.

 

En outre, sa perte de poils est assez prononcée ; or, vu son gabarit, ces derniers sont assez nombreux... Lors de ses périodes de mue, en automne et au printemps, elle est même encore plus conséquente, si bien qu'il convient alors d’opter pour une fréquence quotidienne.

 

Il faut toutefois être conscient que, brossage ou pas, des saletés ont vite fait de s’incruster dans sa fourrure. Les adeptes de la propreté qui souhaitent conserver leur intérieur immaculé doivent y réfléchir à deux fois avant d’envisager l’adoption d’un tel chien.

 

Quoi qu’il en soit, l’entretien de sa fourrure ne doit pas être négligé. En effet, il permet d'éliminer les poils morts, qui empêchent la peau de respirer et peuvent provoquer des maladies cutanées.

Bains du Terre-Neuve

Dès lors que le pelage du Terre-Neuve est bien entretenu, il parvient à rester assez propre, si bien qu’il n’est que rarement nécessaire de prévoir un bain : le faire deux fois par an est normalement suffisant, à moins bien sûr qu’il ne se soit particulièrement sali.

 

Dans tous les cas, il est indispensable d’utiliser systématiquement un shampoing spécifiquement conçu pour la gent canine, afin de ne pas abîmer sa peau et de conserver le sébum qui la protège : un produit destiné aux humains ne serait pas adapté, car le pH de la peau des deux espèces n'est pas le même.

Entretien des oreilles du Terre-Neuve

Tombantes et poilues, les oreilles du Terre-Neuve doivent faire l’objet d’une attention toute particulière. Afin d’éviter que des saletés, des débris ou tout simplement de l'humidité ne s'y accumulent et causent des problèmes (par exemple des otites), il convient de les nettoyer au moins une fois par semaine à l’aide d’une lotion auriculaire spécialement destinée aux chiens : il ne faut pas utiliser de l'eau ou tout autre produit.

 

Il est également fortement recommandé de prendre l'habitude de les sécher à chaque fois qu'il s'est baigné, là aussi pour réduire le risque d'infection.

Entretien des yeux du Terre-Neuve

Comme ceux de n'importe quel chien, les yeux du Terre-Neuve doivent être examinés une fois par semaine. Si on constate qu'ils ne sont pas parfaitement propres (sécrétions, croûtes, larmes...), il convient alors de les nettoyer.

Entretien des dents du Terre-Neuve

C'est un aspect trop négligé par certains maîtres, mais les dents du meilleur ami de l'Homme nécessitent elle aussi un entretien régulier : on évite ainsi qu'il ait mauvaise haleine, mais surtout on réduit le risque de maladie dentaire (parodontite, gingivite...). Cela vaut pour n'importe quelle race, et donc notamment pour le Terre-Neuve.

 

Le modus operandi est assez similaire à celui effectué pour soi-même : on frotte ses dents à l'aide d'une brosse ou d'un doigtier, en y appliquant du dentifrice. Toutefois, ce dernier doit être un produit spécifiquement conçu pour la gent canine : un dentifrice destiné aux humains pourrait causer une intoxication.

Entretien de la bouche du Terre-Neuve

Le Terre-Neuve ayant tendance à baver beaucoup, il n'est pas inutile d'avoir en permanence une serviette à portée de main afin de pouvoir essuyer les pourtours de sa bouche (notamment après qu'il a bu) et éviter qu'il n'étale de la bave partout sur les meubles, les vêtements, etc.

Entretien des griffes / ongles du Terre-Neuve

Le Terre-Neuve est loin d'être le plus actif des chiens. De ce fait, et même si d'autres variables entrent en ligne de compte (notamment les sols sur lesquels il a coutume d'évoluer), l’usure naturelle peut ne pas être suffisante pour limer ses griffes.

 

Si elles commencent à être trop longues, il est nécessaire de les tailler avant qu’elles ne risquent de se casser (en le blessant potentiellement au passage) voire tout simplement le gênent pour marcher, au point potentiellement d'altérer sa démarche voire d'entraîner de ce fait des problèmes articulaires. Il faut effectuer cette manipulation avec un objet adapté (un coupe-ongles pour chien) et veiller à ne pas tailler trop court, sous peine de causer une blessure.

Entretien du Terre-Neuve au retour à la maison

Le pelage du Terre-Neuve a une propension prononcée à « fixer » toutes sortes de saletés, parasites, épillets... Par conséquent, prendre l'habitude de le brosser et de l'examiner rapidement après tout long moment en extérieur est utile non seulement pour tâcher de préserver la propreté du domicile, mais aussi pour prémunir son compagnon de toutes sortes de problèmes.

 

Par ailleurs, lorsqu'il s'est baigné, il est fortement conseillé de le rincer à l’eau claire - c'est même indispensable si celle dans laquelle il a fait trempette est sale ou salée, afin d'éviter toute agression de sa peau. Il convient aussi de penser alors à sécher ses oreilles, pour éviter l'accumulation d'humidité susceptible de causer par exemple une otite.

Initiation du Terre-Neuve au toilettage

Un Terre-Neuve adulte pesant autour de 50 à 70 kilos, son entretien peut rapidement virer au cauchemar s'il ne se montre pas conciliant. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est donc important de l'initier dès ses premiers mois à ces différentes manipulations, afin qu'il les accepte plus facilement. Avec un peu de chance, elles peuvent même finir par devenir des moments complices et tendres pour les deux protagonistes.

 

Cela suppose toutefois bien sûr de ne pas lui faire mal, et donc de bien maîtriser les gestes à effectuer pour agir de manière à la fois efficace et sécurisée. Pour que ce soit le cas, il ne faut pas hésiter à se former au début auprès d'un professionnel, qu'il s'agisse d'un toiletteur ou d'un vétérinaire.