L'entretien et le toilettage du Landseer

L’entretien du Landseer ne présente pas de difficultés majeures, mais s’avère particulièrement chronophage et demande un effort certain.

Entretien du pelage du Landseer

Le pelage du Landseer doit être brossé au minimum une fois par semaine, afin de répartir le sébum protecteur et d’éliminer les poils morts qui risquent de causer des nœuds. C’est une fréquence standard, que l’on retrouve chez de nombreuses autres races. Ce qui est moins standard en revanche, c’est son gabarit et la longueur de son poil : le temps nécessaire pour le faire correctement est donc loin d'être négligeable, en particulier pour un maître débutant et/ou mal équipé.

 

Par ailleurs, au printemps à et l’automne, le Landseer mue abondamment : il est alors nécessaire de passer à une fréquence quotidienne pour faire face à la chute de poils.

Bains du Landseer

Il est inutile de laver le Landseer très fréquemment, au risque d’abîmer sa peau. Le shampouiner deux ou trois par an est largement suffisant, à moins bien sûr qu’il ne se soit particulièrement sali.

 

Dans tous les cas, il convient d'utiliser systématiquement un shampoing spécialement conçu pour la gent canine : un produit destiné aux humains serait inapproprié, car la peau des deux espèces n'a pas le même pH.

Entretien des oreilles du Landseer

Une attention toute particulière doit être portée aux oreilles tombantes du Landseer, car cette particularité morphologique les rend davantage susceptibles d’accumuler la saleté et l’humidité, avec à la clef un risque d'infection (en particulier des otites).

 

Elles doivent être nettoyées lors de chacune de ses séances d’entretien hebdomadaire, en utilisant à chaque fois une lotion spécialement conçue pour les chiens : il ne faut surtout pas employer de l'eau ou un autre produit.

 

Toujours dans l'optique d'éviter que de l'humidité ne s'y installe, il convient de les sécher après chaque baignade, ou même après tout long moment dans un environnement humide.

Entretien des yeux du Landseer

Comme pour n'importe quel chien, il est nécessaire d'examiner les yeux du Landseer de manière hebdomadaire, afin de s’assurer qu’ils restent bien propres et ainsi éviter les infections. Il ne faut toutefois les nettoyer que si des saletés, taches ou autres sécrétions y sont présentes.

Entretien des dents du Landseer

Brosser les dents de son chien est négligé par de trop nombreux maîtres, alors que c'est le meilleur moyen de minimiser la formation de plaque dentaire et les risques qu’elle implique : maladies comme la gingivite et la parodontite, mauvaise haleine...

 

Il faut s'y astreindre au moins une fois par semaine, mais une fréquence plus élevée est conseillée – l’idéal est de le faire tous les jours. Dans tous les cas, il est impératif d'utiliser à chaque fois un dentifrice spécialement conçu pour la gent canine, car un produit destiné aux humains pourrait causer une intoxication.

Entretien de la bouche du Landseer

Les lèvres supérieures du Landseer sont tendues, si bien que contrairement à son cousin le Terre-Neuve il ne bave pratiquement pas. Il est donc beaucoup moins nécessaire que pour ce dernier de nettoyer régulièrement les pourtours de sa bouche.

Entretien des griffes / ongles du Landseer

Le Landseer ayant un niveau d'activité assez limité, l’usure naturelle peut ne pas être suffisante pour limer ses griffes. Or, si elles deviennent trop longues, elles risquent de le gêner dans ses mouvements (au point potentiellement de modifier durablement sa démarche, avec à la clef des problèmes articulaires), voire de le blesser.

 

Il est donc conseillé de les vérifier tous les mois, et de les tailler à l’aide d’un coupe-ongles spécifique si elles sont trop longues. Il faut toutefois veiller alors à ne pas couper trop court, au risque de causer une blessure.

Entretien du Landseer au retour à la maison

Le Landseer adore se baigner, mais l'eau en question peut contenir des substances nocives pour sa peau et/ou son pelage - c'est le cas en particulier du sel contenu dans l'eau de mer. Par conséquent, il faut prendre l'habitude de le rincer à l'eau claire chaque fois qu'il a fait trempette.

Initiation du Landseer au toilettage

Un Landseer adulte affiche généralement entre 50 et 80 kilos sur la balance. Autant dire que s'il se montre récalcitrant lors des séances d'entretien, les choses peuvent vite tourner au cauchemar pour tout le monde... Au contraire, s'il est conciliant, celles-ci peuvent même potentiellement devenir des moments câlins et de complicité partagée.

 

Pour maximiser les chances que ce soit le second scénario qui se réalise, il est impératif de l'habituer dès son plus jeune âge à se laisser manipuler, afin qu'il considère tout cela comme normal et faisant partie de la routine.

 

Bien sûr, la sérénité des séances dépend aussi du savoir-faire du maître : s'il agit de manière trop brusque voire fait mal à son animal ou le blesse, il est normal que ce dernier n'apprécie pas franchement, voire finisse par redouter ces moments. Il est donc utile d'apprendre au début les bons gestes auprès d'un professionnel (toiletteur ou vétérinaire), afin d'agir de manière à la fois efficace et sécurisée.