L'entretien et le toilettage du Beagle

Le Beagle est dans l'ensemble une race assez peu exigeante en termes d'entretien.

 

Entretien du pelage du Beagle

Un Beagle en train de se faire brosser

Dans l’idéal, le Beagle doit être brossé une fois par semaine afin de démêler son pelage, éliminer les poils morts et favoriser la repousse. Comme c’est une race de chien à poil court, cela n’est ni complexe ni chronophage.

 

Il ne faut toutefois pas perdre de vue que sa peau est assez fragile, et donc profiter de la séance de brossage pour vérifier qu'elle ne présente pas de plaies ou d’éruptions cutanées, voire de signes d’infection : rougeurs, sensibilité ou inflammation de la peau, du nez, des yeux, des pattes, etc.

 

Par ailleurs, son manteau a tendance à s’épaissir en hiver, et il perd beaucoup de poils au printemps. Il est nécessaire d’opter pour une fréquence de brossage accrue lors des périodes de mue, c’est-à-dire de le faire plusieurs fois par semaine.

Bains du Beagle

Le pelage du Beagle reste généralement propre, si bien qu’il ne nécessite pas de bains fréquents – à moins bien sûr qu’il ne se soit particulièrement sali. En tout état de cause, cela ne doit pas être fait plus d’une fois par mois, au risque d’abîmer sa peau - qui est d'ailleurs plus fragile que la moyenne.

 

Par ailleurs, il est impératif d’utiliser systématiquement un shampoing spécialement conçu pour la gent canine.

Entretien des oreilles du Beagle

Un Beagle en train de se faire examiner les oreilles

Comme tout chien aux oreilles tombantes, le Beagle nécessite une attention toute particulière à ce niveau. En effet, comme l'air n’y circule pas très bien du fait de cette particularité morphologique, le risque d’infections est accru.

 

Il est donc important de les inspecter et nettoyer au moins une fois par semaine, pour éviter toute accumulation de saleté ou d’humidité. Il convient d'utiliser à chaque fois une lotion spécialement destinée à la gent canine ; par exemple, le faire avec de l'eau risquerait d'engendrer différents problèmes.

 

Il faut également prendre le temps de les sécher après tout passage dans l’eau ou long moment dans un milieu humide. Une vérification s’impose aussi sans attendre s’il secoue la tête plus qu’à l’accoutumée ou se gratte les oreilles. En cas de doute ou bien si elles sont particulièrement sales, il ne faut pas hésiter à se tourner vers un vétérinaire.

 

Enfin, une épilation des poils qu'elle comporte s'avère nécessaire de temps à autres, pour éviter l'accumulation de cérumen dans le conduit auditif.

Entretien des yeux du Beagle

Comme pour tout chien, les yeux du Beagle doivent être vérifiés chaque semaine, et nettoyés au besoin. Cela permet de réduire le risque d’infections à ce niveau ainsi que de déceler au plus vite une éventuelle maladie : c'est d'autant moins inutile que cette race présente notamment un risque plus élevé que la moyenne de glaucome.

Entretien des dents du Beagle

Un vétérinaire examine les dents d'un Beagle

Il ne faut pas oublier de profiter de la séance d’entretien hebdomadaire d'entretien du Beagle pour brosser ses dents à l'aide d'une brosse conçue pour les chiens ou d'un doigtier, afin d’éviter la formation de tartre causée par l'accumulation de plaque dentaire. En effet, elle peut entraîner non seulement des problèmes de mauvaise haleine, mais aussi et surtout des maladies aux conséquences parfois graves.

 

Si possible, il convient même d’opter pour une fréquence encore plus élevée, puisque l’idéal est de le faire quotidiennement.

 

Quoi qu’il en soit, il ne faut surtout pas utiliser un dentifrice destiné aux humains, car il pourrait causer une intoxication. Il convient donc d'employer systématiquement à un dentifrice spécialement conçu pour la gent canine.

Entretien des griffes / ongles du Beagle

Dès lors que le Beagle est suffisamment en mesure de se dépenser, l’usure naturelle fait qu’il n’est pas nécessaire de couper ses griffes manuellement. Toutefois, si ce n’est pas le cas et qu’elles deviennent trop longues, il convient de s’en occuper en utilisant un coupe-ongles spécialement conçu pour la gent canine, au risque qu’elles le gênent pour marcher normalement, se cassent et/ou le blessent.

 

Vérifier une fois par mois ce qu’il en est est une bonne habitude à prendre, tout comme celle de prêter l’oreille de temps à autres : si on entend une sorte de cliquetis lorsqu’il marche sur un sol dur, cela signifie que ses griffes frottent sur ce dernier. C'est le signal qu'il est alors temps de les tailler.

Entretien du Beagle au retour à la maison

Un Beagle en train de prendre un bain

Qu'il s'agisse d'un Beagle ou d'une autre race, quand un chien vient de passer de longues heures en extérieur, il est judicieux de prendre l’habitude d’inspecter son pelage et ses pattes une fois de retour au foyer, à la recherche de parasites, épillets, éraflures, coupures ou autre blessure.

 

C'est particulièrement utile dans le cas d'un individu utilisé pour chasser, car cette activité est synonyme d'une exposition accrue à ces différents risques.

 

Par ailleurs, s'il a été immergé, un rapide rinçage à l'eau claire est le bienvenu pour éliminer le risque qu'il conserve sur son pelage des substances susceptibles d'agresser sa peau ou ses poils. C'est même indispensable s'il s'est baigné dans de l'eau de mer.

Initiation du Beagle au toilettage

Les gestes d'entretien du pelage, des yeux, des oreilles, des dents et des griffes du Beagle ne doivent pas être effectués au hasard : tout maître doit bien savoir comment s'y prendre, au risque de faire mal à son compagnon, voire de le blesser. La première fois, il peut donc être utile de demander à un vétérinaire ou toiletteur de montrer comment faire.

 

Il est également très important d’habituer le chien à toutes ces manipulations dès son plus jeune âge, lorsqu’il est le plus malléable, afin qu’elles lui paraissent normales et qu’il ne se rebiffe pas. Les séances d'entretien n'en seront que plus apaisées et agréables pour tout le monde.