L'éducation d'un Leonberg

Le Leonberg est-il facile à éduquer ?

Intelligent et cherchant à faire plaisir à son maître, le Leonberger est une race de chien facile à éduquer, mais son gabarit ne laisse pas vraiment le droit à l’erreur : il est impératif de savoir s'en faire respecter et s'en faire comprendre. En effet, s'il se montre peu coopératif, cela peut être pénible et dangereux non seulement pour lui-même et pour son propriétaire, mais aussi pour les tiers.

 

Une éducation de qualité est donc indispensable pour une cohabitation agréable et une relation apaisée tout au long des années qui suivent. Au besoin, il ne faut pas hésiter à bénéficier de l'aide d'un éducateur canin professionnel pour partir sur de bonnes bases, en particulier si on est débutant.

 

Quoi qu'il en soit, dès lors qu'on sait comment s'y prendre, le tempérament et l'intelligence de ce chien font qu'il possède un très beau potentiel d'apprentissage : il est capable par exemple d’apprendre de nombreux tours, et fait un bon compétiteur dans les concours d’obéissance.

Comment éduquer un Leonberg ?

Les méthodes de dressage traditionnelles sont à proscrire avec le Leonberg, et vu son gabarit il est illusoire de penser que l’on peut lui imposer quoi que ce soit. En plus d’être probablement inefficace, cela aurait toutes les chances d’être contre-productif, en lui apprenant que c’est par la force que l’on peut chercher à obtenir ce que l’on désire – il ne faudrait pas s’étonner qu’il se mette à en faire de même. Sachant qu’à l'âge adulte il est généralement bien plus fort que son maître, cela risquerait d'avoir de fâcheuses conséquences.

 

En revanche, les méthodes d’éducation canine basées sur le renforcement positif, qui reposent sur la valorisation des bons comportements à travers l’usage d’encouragements, de caresses et de friandises, sont parfaitement adaptées. Elles permettent non seulement d’apprendre à son chien les commandes de base (assis, couché, etc.), mais aussi d’aller beaucoup plus loin dans son éducation et d'exploiter tout son potentiel.

À quel âge peut-on éduquer un Leonberg ?

Mieux vaut commencer à éduquer un chiot Leonberg dès qu'il a 2 à 3 mois. En effet, c'est à cet âge-là qu'il est le plus malléable, mais aussi le plus facile à manipuler. Certes, il est alors trop jeune pour assimiler des choses un peu complexes comme la marche au pied, mais en revanche il est déjà tout à fait apte à entamer notamment l'apprentissage de son nom, de la propreté ou encore de quelques ordres de base.

 

Il reste vrai néanmoins qu'un chien peut apprendre à tout âge, y compris une fois adulte. Néanmoins, dans le cas du Leonberg, son gabarit peut évidemment compliquer sérieusement les choses...

Socialisation du Leonberg

Comme tous les chiens, le Leonberg doit être socialisé dès son plus jeune âge. Même si le travail est entamé chez l'éleveur, les premières semaines dans sa famille d’adoption sont essentielles pour qu’il s’habitue aux différentes interactions et sollicitations qu’il pourra retrouver par la suite tout au long de sa vie. Il est donc important de l'emmener dans tous types d'endroits, et de le confronter à toutes sortes de situations et stimuli (bruits, odeurs, etc.).

 

Il doit en particulier faire la connaissance des différents membres du foyer, animaux y compris, ainsi que des personnes qu’il peut être amené à revoir plus tard : amis, famille, voisins, etc. Il faut aussi l'habituer à rencontrer des inconnus, car les choses pourraient être assez pénibles pour tout le monde s'il devenait anormalement méfiant à l'égard de ces derniers, faute d'en croiser suffisamment.

 

Ainsi, le fait que le Leonberg soit porté à être très sociable ne dispense pas de lui offrir une socialisation de qualité, afin que justement ce soit effectivement le cas.

Apprendre les règles à un Leonberg

Le Leonberg n'est pas du genre à mener la vie dure à ses propriétaires et trouver des moyens de contourner les règles, mais cela n'empêche pas que ces dernières doivent être clairement définies et constantes. En effet, son gabarit implique que s'il prend de mauvaises habitudes lorsqu'il est petit ou se montre peu conciliant, les choses peuvent vite devenir compliquées... Du reste, un chien a besoin pour être équilibré de savoir ce qu'on attend de lui, ce qu'il a le droit de faire et ce qui lui est interdit.

 

Il faut donc que l'ensemble des membres de la famille soient au clair dès son arrivée dans le foyer quant aux règles qu'il doit respecter. Ceci nécessite un effort de concertation, et même de pédagogie à l'égard des plus jeunes : il est important de leur faire comprendre que celles-ci ne sont pas destinées à embêter l'animal, mais bien à lui permettre d'entretenir une relation harmonieuse avec les siens.

 

Par ailleurs, en plus d'être constantes d'une personne à l'autre (pas question par exemple que madame tolère ce que monsieur interdit), les règles doivent être appliquées de manière uniforme dans le temps. En effet, si quelque chose qui était interdit la veille est autorisé le lendemain, le chien perd ses repères.

Que faut-il apprendre en priorité à un Leonberg ?

L'éducation d'un Leonberg doit être entamée rapidement, avant qu’il ne devienne trop puissant. Dans le cas contraire, les choses peuvent rapidement devenir compliquées s'il se montre récalcitrant...

 

L'apprentissage de la marche en laisse est particulièrement crucial, car une fois adulte il peut sans difficulté embarquer son maître là où il le souhaite s'il n'a pas bien intégré le fait que c'est ce dernier qui donne les directions.

 

Il est tout aussi important de l’habituer à être manipulé, pour que les futures séances de toilettage soient des moments de plaisir plutôt que de virer au cauchemar.