Le caractère du Xoloitzcuintle

Le Xoloitzcuintle est-il proche de ses maîtres ?

Un Xoloitzcuintle assis dans les bras de sa maitresse

Le Xoloitzcuintle est un grand indépendant, mais aime plaire. Il n’est pas du genre à rester sans cesse collé à son maître, mais lui est néanmoins fidèle et dévoué. Affectueux, il adore par exemple se blottir sur ses genoux le soir dans le canapé.

 

Il se lie souvent à un membre en particulier du foyer, qu’il estime responsable de ses soins et de sa formation. Même si c’est le cas, il n’en demeure pas moins conseillé d’impliquer l’ensemble de sa famille pour s'occuper de lui, de façon à ce qu’il entretienne malgré tout un lien avec chacun(e), et non seulement avec un privilégié.

Le Xoloitzcuintle peut-il rester seul ?

Le Xoloitzcuintle est très sensible, et a grand besoin qu'on lui accorde de l’attention. Il adore partager le quotidien de sa famille et s’épanouit d’autant plus que cette dernière prend soin de l’inclure dans ses activités.

 

Si au contraire il est délaissé par ses maîtres, il a toutes les chances de devenir rapidement destructeur, à cause du stress engendré par la solitude et la séparation.

Entente du Xoloitzcuintle avec les enfants

Un Xoloitzcuintle dans les bras d'un petit garçon

Le Xoloitzcuintle s’entend généralement très bien avec les enfants, dès lors que ceux-ci savent comment se comporter avec un chien et le respectent - ce qu'il est important de leur apprendre dès que leur âge le permet. Sa grande sensibilité implique donc qu'il s’accorde plus facilement avec ceux qui ont déjà un certain âge qu’avec les plus jeunes, souvent plus maladroits et chahuteurs.

 

En tout cas, un chien et un tout-petit ne doivent jamais être laissés seul, hors de toute surveillance : un accident est vite arrivé, en particulier si le premier veut mettre fin à ce qu'il considère comme une agression de la part du second. Cela vaut d'ailleurs quelle que soit la race de l'animal.

Entente du Xoloitzcuintle avec les inconnus

Même s'il a été bien socialisé et que son maître lui montre qu'il n'y a rien à craindre, le Xoloitzcuintle se montre souvent méfiant envers les inconnus dans un premier temps. Il se laisse en général un moment pour analyser la situation et décider ou non de s’approcher d’eux, mais certains sujets peuvent même mordre d’emblée, par réflexe primitif.

 

Une socialisation précoce est donc incontournable pour limiter au mieux cette difficulté à accepter les personnes qui lui sont étrangères.

Le Xoloitzcuintle est-il protecteur ?

Le Xoloitzcuintle est naturellement protecteur, ce qui en fait un excellent chien de garde : il ne manque jamais d’avertir sa famille quand un visiteur ou un étranger s’approche de la maison. Le fait de l'entendre aboyer indique d'ailleurs clairement qu'il se passe quelque chose, car il n'est pas du genre à le faire pour tout et rien.

Le Xoloitzcuintle est-il obéissant ?

Le Chien Nu du Mexique est loin d'être un modèle d'obéissance et peut au contraire se montrer assez têtu, au point de donner du fil à retordre à une personne qui ne ferait pas preuve de suffisamment de fermeté et de patience dès les débuts. En effet, s’il perçoit des failles et sent que son maître peut se laisser dépasser, il est enclin à les exploiter et prendre rapidement le dessus.

Besoin d'exercice du Xoloitzcuintle

Un Xoloitzcuintle qui se promène avec une balle dans la gueule

Énergique sans être hyperactif, le Xolo Mexicain a un besoin d’exercice quotidien modéré. En général, des séances de jeu et/ou des sorties (marche, jogging…) représentant au total une trentaine de minutes par jour suffisent à ce qu'il soit bien dans ses pattes et dans sa tête.

Activités recommandées pour un Xoloitzcuintle

Sa proximité avec son maître fait que le Xoloitzcuintle est toujours content de partager des activités avec lui et de l'accompagner un peu partout, tant que cela ne demande pas un effort physique disproportionné par rapport à son gabarit et ses capacités.

 

ll adore tout particulièrement jouer, surtout lorsqu’il s’agit de parties de cache-cache où il doit retrouver des objets ou de la nourriture cachés par celui-ci.

Le Xoloitzcuintle est-il fugueur ?

Si le Xoloitzcuintle a accès à un jardin, il est indispensable que ce dernier soit parfaitement clôturé. En effet, sa grande curiosité et sa propension à poursuivre des plus petits animaux qui passent par là le prédisposent à fuguer. C’est d’autant plus vrai qu’il est très athlétique, capable de sauter à une hauteur assez impressionnante pour sa taille.

 

Ce risque de fugue existe aussi bien sûr lors des sorties. S'il a de grandes chances de croiser des chats, des rongeurs ou des oiseaux, mieux vaut le tenir en laisse - a fortiori si l'endroit est potentiellement dangereux pour lui. Si on décide toutefois de le laisser évoluer librement dans certains lieux, il peut alors être judicieux de l'équiper d'un collier connecté, car même un excellent apprentissage du rappel ne constitue pas une garantie qu'il ne prenne pas la poudre d'escampette.

Niveau sonore du Xoloitzcuintle

Le Chien Nu du Mexique est plutôt silencieux la plupart du temps. Quand il aboie, c'est généralement pour alerter ses maîtres de la présence d'un inconnu.

Entente du Xoloitzcuintle avec les autres chiens

Un Xoloitzcuintle qui joue avec un chien d'une autre race

Curieux et sûr de lui, le Chien Nu du Mexique doit être surveillé attentivement lorsqu’il rencontre des congénères inconnus, car il pourrait se montrer dominant et/ou agressif à leur égard.

 

La relation peut également être tendue - au moins dans un premier temps - si un chien adulte vient vivre sous le même toit alors que lui-même est déjà adulte. En revanche, s'il est habitué dès son plus jeune âge à partager son foyer avec un congénère, la cohabitation avec ce dernier ne pose normalement pas de problème.

Entente du Xoloitzcuintle avec les chats

Le Chien Nu du Mexique peut parfaitement partager pacifiquement son foyer avec un chat, dès lors que la cohabitation est mise en place dès son plus jeune âge. Les choses peuvent être un peu plus conflictuelles si ses maîtres adoptent un petit félin alors qu'il est déjà adulte.

 

Quant à ceux qu'il serait amené à croiser au fil de ses pérégrinations ou qui s'inviteraient dans le jardin, il est loin d'être leur meilleur ami, puisqu'il a généralement tendance à se lancer à leur poursuite.

Entente du Xoloitzcuintle les autres espèces

Un Chien Nu du Mexique peut vivre sous le même toit qu'un petit animal (rongeur, oiseau...) qu’il connaît depuis tout petit : il considère alors celui-ci comme un membre de la famille, et n'a pas de raison de s'en prendre à lui. En revanche, s’il est déjà adulte, mieux vaut renoncer à l’idée d'instituer une telle cohabitation, car elle aurait vite fait de tourner court…

 

Il faut également être vigilant lors des sorties, car il a tendance à voir les animaux plus petits et faibles que lui comme des proies qu'il convient de pourchasser.