Le caractère du Terre-Neuve

Le Terre-Neuve est-il proche de ses maîtres ?

Le Terre-Neuve est très proche de ses maîtres : il se montre envers eux aussi gentil et doux que loyal.

Le Terre-Neuve peut-il rester seul ?

Le Terre-Neuve peut-il rester seul ?

Du fait de sa proximité avec sa famille, le Terre-Neuve n’aime pas la solitude et ne convient donc pas à des personnes souvent absentes.

 

Il n’a pas de problème à rester seul pendant la journée de travail de son maître, surtout s’il a un petit ami pour lui tenir compagnie, mais risque en revanche d’être traumatisé par un long weekend passé seul. Vu son gabarit, les conséquences peuvent évidemment être assez fâcheuses s'il se met alors à cause des dégâts pour passer le temps ou éliminer son angoisse...

Entente du Terre-Neuve avec les enfants

Le Terre-Neuve est un chien idéal avec des enfants, envers qui il se montre joueur, patient et protecteur. Il faut tout de même rester vigilant, car ce gentil géant n’a pas forcément conscience de son poids et de sa taille, et peut donc bousculer involontairement un tout-petit. En tout état de cause, un enfant en bas âge ne doit jamais être laissé seul avec un chien sans la surveillance d’un adulte.

 

Du reste, le fait que le Terre-Neuve soit de bonne composition ne doit pas autoriser les enfants à lui faire subir les pires sévices : dès lors que leur âge le permet, il est important de leur apprendre comment bien interagir avec leur compagnon et le respecter. Il en va non seulement du bien-être de ce dernier, mais aussi de leur propre sécurité.

Entente du Terre-Neuve avec les inconnus

Chien très sociable, le Terre-Neuve recherche constamment le contact avec les individus qui l’entourent, qu’il s’agisse de membres de sa famille ou d’inconnus - et cela ne vaut d'ailleurs pas que pour les humains. Il n’est absolument pas agressif envers les personnes qu’il ne connaît pas, ayant au contraire plutôt tendance à les accueillir comme de futurs amis potentiels.

Le Terre-Neuve est-il protecteur ?

Le Terre-Neuve n'est clairement pas du genre agressif, et n'est pas fait pour garder le jardin et la maison. En revanche, il tient beaucoup à ses humains, et possède une bonne capacité à percevoir les dangers et risques d'accidents - y compris certains dont ceux-ci ne sont pas forcément conscients, en particulier quand il s'agit d'enfants. Il n'hésite pas alors à les en protéger.

 

Il est d'ailleurs reconnu tant pour son courage que pour sa perspicacité : il sait analyser les situations d’urgence et prendre des initiatives s’il le juge nécessaire. C’est ainsi que de nombreux représentants de la race ont accompli des actes héroïques alors même qu’ils n’avaient reçu aucune formation spécifique. En particulier, un Terre-Neuve hésite rarement à se jeter à l’eau pour sauver quelqu'un de la noyade.

Besoin d'exercice du Terre-Neuve

Il ne faut pas imaginer le Terre-Neuve comme un monstre de puissance ne tenant pas en place. Au contraire, il est connu pour être un grand paresseux : il n’éprouve pas un fort besoin de se dépenser et dort beaucoup. Contrairement à d’autres grandes races, il n’a donc pas besoin de vastes étendues dans lesquelles il peut courir à toute bride des heures durant.

 

Pour autant, il ne faudrait pas non plus qu'il passe ses journées dans le salon - d'ailleurs, il accompagne avec joie son maître lors de promenades, qui au demeurant sont nécessaires à son bien-être. Un minimum de 20 minutes d’exercice par jour est requis, mais si on s’en tient à ce minimum, il faut lui offrir une durée plus conséquente (environ une heure) le weekend.

Activités recommandées pour un Terre-Neuve

Un Terre Neuve dans la mer

Le Terre-Neuve est peu actif, et il suffit de peu pour satisfaire son besoin d'exercice : de simples promenades quotidiennes peuvent parfaitement suffire.

 

Si l'occasion se présente alors de le laisser faire trempette, il ne faut pas s'en priver. En effet, c'est un grand amateur d’eau, qui adore se baigner et nager. Autrement dit, il aurait alors toutes les chances d'être ravi.

 

Il possède d'ailleurs un style de nage bien différent de la plupart de ses congénères, qui adoptent généralement le style dit « du petit chien ». Son mouvement à lui est plutôt assimilable à la brasse : ses pattes commencent par un mouvement vers le bas qui le maintient à la surface, puis s’écartent vers l’extérieur, ce qui lui assure une propulsion vers l’avant très efficace.

 

Par ailleurs, il peut aussi être judicieux de stimuler sa grande intelligence en lui apprenant à se rendre utile pour diverses tâches ou à exécuter des tours.

Le Terre-Neuve est-il fugueur ?

Le Terre-Neuve a un instinct de prédation très peu - voire pas du tout - développé, et est trop attaché à sa famille pour fuguer.

 

Par conséquent, il y a peu de craintes à avoir lors des sorties, même si on décide de le laisser évoluer sans laisse dès lors que le lieu le permet. En outre, s'il vit dans une maison avec jardin, ce dernier n’a pas nécessairement besoin d’être entouré d’une haute clôture.

Le Terre-Neuve est-il destructeur ?

Compte tenu de son gabarit, le Terre-Neuve a tôt fait de causer involontairement des dégâts à l'intérieur de la maison, par exemple en renversant ou faisant tomber des objets. Le risque est moins prononcé qu'avec des races qui cumulent gros gabarit et niveau d'énergie élevé, mais il n'en est pas moins réel.

 

Quand on possède un tel chien, mieux vaut donc éviter de laisser des objets fragiles ou dangereux à des endroits où il pourrait les faire tomber.

Niveau sonore du Terre-Neuve

Même s’il a une voix puissante, le Terre-Neuve ne la fait que rarement entendre. Il est donc loin d'être particulièrement bruyant, et a peu de chances d'être une source majeure de nuisances pour le voisinage.

Entente du Terre-Neuve avec les autres chiens

Entente du Terre-Neuve avec les autres chiens

Il n'y a pas qu'avec les humains que le Terre-Neuve se montre particulièrement sociable : il s’entend aussi généralement très bien avec ses congénères, quelle que soit leur taille. Cela vaut à la fois s'il s'agit d'avoir plusieurs représentants de la gent canine à la maison, lors des visites de chiens d'amis et connaissances, ou encore simplement quand il en rencontre au gré de ses sorties.

 

Cela dit, si l'autre chien est particulièrement petit ou fragile (par exemple un chiot), il faut veiller à ce qu'il ne le blesse pas involontairement en voulant simplement jouer avec lui.

Entente du Terre-Neuve avec les chats

Dès lors qu'il a été correctement socialisé et est équilibré, le Terre-Neuve aime à peu près toutes les créatures, et les chats ne font pas exception.

 

Il peut parfaitement partager son foyer avec l'un d'entre eux, et les choses ont d'autant plus de chances de bien se passer que la cohabitation est instaurée alors que les protagonistes sont encore jeunes. Il faut simplement être vigilant quant à la différence de gabarit, en particulier dans le cas d'un chaton : il ne faudrait pas qu'involontairement il fasse mal au petit félin, voire le blesse.

 

Par ailleurs, il n'a pas non plus de raison de vouloir s'en prendre aux chats inconnus qui croisent son chemin, contrairement à certains de ses congénères qui les voient comme des proies et se lancent immédiatement à leur poursuite.

Entente du Terre-Neuve les autres espèces

Le Terre-Neuve était historiquement utilisé comme chien de travail, mais pas dans le cadre de la chasse. De ce fait, stimuler son instinct de prédation n'a jamais vraiment été une priorité, et celui-ci est généralement peu développé.

 

À partir du moment où il a bénéficié d'une bonne socialisation, c'est-à-dire où il a été notamment habitué dès son plus jeune âge à rencontrer toutes sortes de représentants d'autres espèces, il n'a donc pas de raison de vouloir s'en prendre à des petits animaux, qu'ils vivent sous le même toit que lui ou qu'ils croisent son chemin au dehors.

 

Pour autant, une cohabitation avec un rongeur ou un oiseau n'est pas forcément recommandée : le gabarit de ce géant peut être source d'angoisse pour le petit animal, sans parler du risque d'accident involontaire qu'il implique.