Le caractère du Shiba Inu

Le Shiba Inu est audacieux, franc et très intelligent. En raison de sa grande indépendance, sa confiance en lui, sa dignité et son caractère réservé face à ceux qu'il ne connait pas (humains comme animaux), il est souvent comparé à un chat.

 

Ces différents traits de caractère impliquent toutefois qu'il est loin d'être le plus sociable et conciliant des chiens...

Proximité avec ses maîtres du Shiba Inu

Une femme et son Shiba Inu font un high-five

Il ne faut pas se fier aux apparences : derrière des apparences parfois distantes, le Shiba Inu aime profondément sa famille, pour peu qu'elle lui procure tout ce dont il a besoin pour être heureux.

 

Dès lors que c'est effectivement le cas, il se montre à la fois affectueux et fidèle à son encontre.

Capacité du Shiba Inu à supporter la solitude

Tout en ayant un caractère assez indépendant et fier, le Shiba Inu supporte assez mal d’être seul et à l’écart de sa famille. Si ses propriétaires sont trop souvent absents et qu'il se sent esseulé, il a toutes les chances de développer des comportements destructeurs : aboiements intempestifs, agressivité, destructions...

Entente du Shiba Inu avec les enfants

Un Shiba Inu qui observe un enfant en bas âge

Le Shiba Inu s’entend très bien avec les enfants de la famille, dès lors que ces derniers le traitent avec respect. La socialisation est très importante pour qu’il soit compatible avec les plus jeunes, car à défaut il a tôt fait de mal tolérer par exemple certains comportements brusques.

 

L’idéal est quand même que les enfants aient déjà un certain âge, pour qu'il soit possible de leur apprendre ce qu'il ne faut pas faire et comment traiter un chien respectueusement. Il ne faut d'ailleurs pas attendre pour le faire dès que leur âge le permet, car on réduit ainsi fortement le risque d'accidents. Parmi les comportements qu'ils doivent éviter, il y a notamment le fait de s'emparer de ses objets préférés ou sa nourriture : il serait alors susceptible de très mal réagir, a fortiori si c'est un enfant qu'il ne connaît pas qui se comporte ainsi.

 

En tout cas, un tout-petit ne doit jamais être laissé seul avec un chien sans la moindre surveillance d'un adulte, et ce quelle que soit la race de l'animal : on évite ainsi toutes sortes d'accidents.

Entente du Shiba Inu avec les inconnus

Le Shiba Inu n'est pas du genre à faire facilement « ami-ami »  avec des inconnus : il a plutôt tendance à s'en méfier, ce qui en fait d’ailleurs un bon chien d’alerte.

 

Même une fois que son maître lui a fait comprendre qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter, il conserve toute sa dignité et fait montre d'une certaine distance - voire de froideur, diraient certains. C'est d'ailleurs une des raisons qui font qu'il est souvent comparé à un chat, tout en ayant une apparence rappelant celle d’un renard.

Obéissance du Shiba Inu

Son apparence assurément très séduisante tend à masquer le fait que le Shiba Inu possède un caractère bien trempé, et peut donner bien du fil à retordre à un maître qui aurait fait le mauvais choix. En effet, faire plaisir à ses maîtres est loin d'être son obsession N°1 du Shiba Inu : il est très indépendant et n'apprécie guère les contraintes quelles qu'elles soient. En outre, son intelligence l'aide à exploiter les éventuelles failles qui se présentent à lui.

 

Son éducation est donc décisive pour que la cohabitation ne tourne pas au cauchemar, mais elle ne saurait aller contre sa nature : il serait vain d'espérer en faire le chien le plus obéissant qui soit...

Besoin d'exercice du Shiba Inu

Besoin d'exercice du Shiba Inu

Plutôt actif, le Shiba Inu aime accompagner ses propriétaires lors de promenades ou de joggings, et doit être sorti tous les jours pour de petites balades, des séances de jeux ou encore des entraînements sportifs représentant une durée quotidienne cumulée d’au moins une heure.

 

Il possède donc une bonne dose d’énergie, mais n’a pas besoin de beaucoup de temps pour la consommer : ce n’est pas une pile électrique, un chien qu’il faut impérativement sortir plusieurs heures par jour pour qu’il se soit suffisamment dépensé et soit calme.

Risque de fugue du Shiba Inu

Le Shiba Inu n'aime pas les contraintes. Si on ajoute à cela le fait que son instinct prédateur est très développé et qu'il est capable de sauter incroyablement haut par rapport à sa taille, on comprend vite qu'il a facilement tendance à fausser compagnie à ses maîtres.

 

Par conséquent, s’il dispose d’un accès à un jardin, il faut que ce dernier soit parfaitement clôturé, que la clôture ait une hauteur assez conséquente, et vérifier régulièrement qu’il n’y a pas de trous ou d’endroits abimés qui pourraient lui permettre de s'échapper.

 

Ce coût pour la liberté et sa propension à s’enfuir loin sans être disposé à revenir impliquent aussi qu’il vaut mieux le garder en laisse lors des sorties. Cela évite notamment qu'il se lance à la poursuite d’un petit animal qui passe par là, et permet aussi de réduire le risque qu’il cherche à défier des congénères rencontrés en chemin. Apprendre le rappel à son chien peut en tout cas être d’une grande utilité pour minimiser le risque de problème en cas de situation difficile ou imprévue.

Niveau sonore du Shiba Inu

Un Shiba Inu en train d'aboyer

Sous ses apparences mignonnes, le Shiba Inu sait ce qu’il veut, et ne manque pas de faire savoir lorsque quelque chose ne lui plaît pas, par exemple s’il n’a pas son repas à l’horaire habituel. Aimant s’exprimer à travers sa voix, que ce soit en cas d’énervement ou de joie, il peut se montrer relativement bruyant si on le laisse faire. Cette propension à aboyer peut vite venir à bout des nerfs de ses propriétaires… ou de leurs voisins.

 

Il a aussi tendance à « pleurnicher » en poussant un cri aigu propre à la race lorsque quelque chose ne lui plaît pas. Cela peut être le cas par exemple lors des séances de toilettage, ou bien quand son propriétaire lui enfile un harnais. Les individus les plus sensibles réagissent même parfois de telle sorte sans raison apparente.

Entente du Shiba Inu avec les autres chiens

Le Shiba Inu peut parfois se montrer agressif avec ses congénères qu'il ne connaît pas, surtout ceux du même sexe. Mieux vaut donc prendre des précautions pour les présentations lorsqu'il en croise au cours de ses promenades et autres activités.

 

Une cohabitation avec l'un d'entre eux peut aussi s’avérer compliquée s’il n’a pas été habitué à fréquenter celui-ci depuis son plus jeune âge. En particulier, le fait qu'il soit très possessif (envers ses jouets préférés, sa nourriture, son territoire...) a tôt fait d'être source de conflits. Si une telle cohabitation est envisagée, mieux vaut donc l'instituer aussi tôt que possible pour qu'il apprenne très vite à s'en accommoder.

Entente du Shiba Inu avec les chats

Un jeune Shiba Inu qui mordille l'oreille d'un chat

Même si on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise, mieux vaut éviter de faire cohabiter un Shiba Inu avec un chat. En effet, tant son instinct de prédateur que son tempérament dominant et sa nature possessive risqueraient de rendre la chose assez chaotique.

 

Il faut aussi se méfier lorsqu'il croise un chat inconnu au cours d'une promenade ou d'une autre activité quelconque, car il y a toujours un risque qu'il le considère comme une proie et se mette à le poursuivre.

Entente du Shiba Inu les autres espèces

Faire en sorte qu'un Shiba Inu partage son foyer avec un petit animal (rongeur, oiseau…) est une éventualité qu’il vaut mieux ne pas envisager, car les choses auraient toutes les chances de mal tourner. En effet, il dispose toujours d’un instinct de chasseur aiguisé, et celui-ci prend bien souvent le dessus lorsqu’il se retrouve face à des représentants d’autres espèces.

 

Évidemment, le problème se pose aussi lors des sorties et activités en extérieur, si bien que la laisse est indispensable tant qu'il n'a pas parfaitement intégré le rappel, afin d'éviter qu'il ne lance à la poursuite de quelque animal passant par là. Cela dit, même une fois ce dernier assimilé, il est difficile de lui faire totalement confiance...