Le caractère du Leonberg

Le Leonberg est-il proche de ses maîtres ?

Affectueux, calme, patient et joueur, le Leonberg est un compagnon idéal pour une famille : il adore passer du temps avec ses propriétaires et interagir avec eux.

 

Non content d'adorer la compagnie des humains, il est incroyablement doué pour lire leurs expressions et décrypter leurs intentions. Il sait ainsi quand son maître est triste et a besoin d’un câlin, ou quand il est de mauvaise humeur et souhaite rester seul. Lorsque le ton monte entre des membres de la famille, il s’interpose en faisant entendre sa voix (qui est bien plus forte que la leur), en s’intercalant physiquement entre les protagonistes ou encore en distrayant leur attention.

Le Leonberg peut-il rester seul ?

Malgré sa grande proximité avec les siens, le Leonberg n'est pas du genre à se mettre dans tous ses états lorsque ces derniers ne sont pas là et à souffrir d'anxiété de séparation dès qu'il est laissé seul quelques heures.

 

En effet, il est capable de s’occuper par lui-même pendant que ses propriétaires sont au travail ou à leurs études et d'être parfaitement équilibré, à partir du moment où ces derniers lui accordent de l'attention et passent suffisamment de temps avec lui une fois qu'ils sont de retour. Si ce n'est pas le cas et qu'il est vraiment trop livré à lui-même, il a toutes les chances de souffrir d'ennui, et de tâcher de s'occuper en mâchouillant les meubles, en creusant dans le jardin ou encore en montrant de manière vigoureuse (notamment en s'imposant par la force) qu'il aimerait bien qu'on s'occupe enfin de lui.

 

Compte tenu de sa très grande sociabilité avec les humains comme avec les animaux, lui faire partager son foyer avec un autre petit compagnon est un bon moyen de lui rendre les absences de ses propriétaires plus douces, si effectivement ceux-ci doivent le laisser seul une bonne partie de la journée.

Entente du Leonberg avec les enfants

Un Leonberg qui joue avec un enfant

Le Leonberger est un chien idéal pour des enfants. Joueur et extrêmement patient, il peut passer des heures entières avec eux. Son gabarit implique toutefois qu’il peut causer involontairement des accidents en bousculant un tout-petit ou en réagissant vivement si ce dernier lui fait mal : l’idéal est donc que les enfants du foyer aient déjà un certain âge, afin qu'ils aient pu apprendre ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire. Il est d'ailleurs indispensable de leur enseigner comment se comporter avec leur compagnon et le respecter dès que leur âge le permet.

 

En tout état de cause, quelle que soit sa race, les interactions entre un chien et un jeune enfant doivent toujours se faire sous la supervision d’un adulte responsable.

Entente du Leonberg avec les inconnus

La grande sociabilité du Leonberg ne se cantonne pas à ses proches, mais concerne les humains de façon plus générale : il se fait toujours un plaisir de recevoir les amis de la famille, et accueille de manière professionnelle le livreur ou le réparateur.

 

Fin psychologue, il se trompe rarement quant aux visées d'un inconnu qui approche : dès lors qu'il constate que cette personne n'a aucune mauvaise intention et qu'il n'y a rien à en craindre, il la reçoit comme il se doit, réservant sa méfiance à celles qui en revanche posent problème.

Le Leonberg est-il protecteur ?

Défendre ses maîtres et leurs possessions est une chose assez innée pour le Leonberg, qui est doté d'un certain instinct protecteur.

 

Cela ne veut pas dire pour autant qu'il se montre systématiquement agressif, en particulier en cas d'intrusion dans son domicile : il ne réagit vivement que s'il considère que l'intrus est mal intentionné et représente un danger, et se montre généralement tout à fait perspicace en la matière. Vu son gabarit des plus dissuasifs, ses aboiements et grognements s'avèrent généralement suffisants pour que celui-ci prenne la poudre d’escampette.

Le Leonberg est-il obéissant ?

Intelligent et désireux de faire plaisir à sa famille, le Leonberger se montre globalement tout à fait obéissant dès lors qu'il a été correctement éduqué.

 

Il est crucial en tout cas que ce soit bien le cas, car un compagnon d’une telle taille et d’une telle puissance peut poser de gros problèmes s’il décide de n'en faire qu'à sa tête : un maître hésitant ou peu constant aurait de grandes chances d’apprendre à ses dépens qu’un Leonberger adulte est impossible à maîtriser par la force.

Besoin d'exercice du Leonberg

Le besoin d’exercice du Leonberg est assez modéré pour un chien de cette taille. Une heure de jeu ou de promenade rapide est suffisante pour qu’il se dépense, et il passe le reste de son temps à se reposer tranquillement ou à patrouiller dans le jardin.

Activités recommandées pour un Leonberg

Le Leonberg est un chien qui aime se baigner : il peut être judicieux de prendre en compte cet aspect et de l'emmener de temps à autres à des endroits où il peut le faire en toute sécurité : lac, rivière, bord de mer... Il n’hésite alors pas à se jeter à l’eau, et en ressort ravi. 

 

Au-delà des classiques promenades, une autre activité qui lui convient particulièrement est de lui faire tirer un chariot. Que ce dernier transporte des outils, des légumes ou des enfants ravis de la balade, il est heureux de se dépenser tout en se rendant utile.

Capacité de travail du Leonberg

Même si cela ne correspond pas à son usage principal, il est indéniable que le Leonberg possède une importante force de travail. Il est susceptible de la mettre au service de ses propriétaires, par exemple en tractant des charges.

Le Leonberg est-il fugueur ?

N'ayant pas d'instinct prédateur, le Leonberg n'est donc pas du genre à se lancer à la poursuite d'un petit animal qui passe à proximité, que ce soit lorsqu'il est à la maison ou au cours de ses sorties. En outre, il n'a pas non plus une curiosité débordante et une attirance folle pour les grands espaces et les vastes étendues.

 

Pour ces raisons, le risque qu'il fugue est bien moins élevé qu'avec de nombreuses autres races.

Entente du Leonberg avec les autres chiens

Le caractère sociable du Leonberger s’étend aussi à ses congénères, a fortiori ceux avec qui il aurait grandi.

 

Qu'il s'agisse de ces derniers ou de ceux qu'il serait amené à croiser au gré de ses pérégrinations, il voit généralement les autres chiens comme des amis potentiels, et non comme des adversaires potentiels ou des menaces.

Entente du Leonberg avec les chats

Le Leonberger est un géant au grand coeur, et cela vaut aussi à l'encontre des représentants de la gent féline. Il peut parfaitement partager son foyer avec l'un d'eux, et n'est pas du tout du genre à vouloir faire un sort à un chat qui s'inviterait chez lui ou croiserait son chemin lors de ses sorties : il aurait plutôt tendance à le considérer comme un nouveau partenaire de jeu potentiel.

 

Le seul risque se situe au niveau de la différence de gabarit entre les deux : il pourrait sans le vouloir faire mal ou faire peur au petit félin.

Entente du Leonberg les autres espèces

Le Leonberg est dépourvu d'instinct prédateur, et c'est ce qui explique qu'il peut vivre en parfaite harmonie avec un rongeur ou un oiseau. Le seul petit bémol tient à la différence de gabarit : il faut faire attention à ce qu'il ne blesse pas involontairement son petit compagnon.

 

Son tempérament pacifique explique aussi qu'un petit animal qui croise son chemin, que ce soit par exemple dans le jardin ou au cours d'une promenade, n'a pas de souci à se faire.