Le caractère du Cocker Anglais

Le Cocker Anglais est-il proche de ses maîtres ?

Un Cocker Anglais dans les bras de sa propriétaire

Le Cocker Anglais est particulièrement affectueux et doux envers ses proches, dont il réclame l’attention avec force sauts et aboiements - au point d'ailleurs d'être parfois un peu collant.

Le Cocker Anglais peut-il rester seul ?

Sa proximité avec ses maîtres et son besoin de partager un maximum de moments avec eux font que le Cocker Anglais supporte mal la solitude. S’il est livré à lui-même pendant de longues heures, il a tôt fait de se mettre à détruire les objets et plantes de la maison, et à redoubler d’exubérance au retour de ses propriétaires. Il n’est donc pas adapté pour des personnes souvent absentes.

Entente du Cocker Anglais avec les enfants

Un Cocker Anglais dans les bras d'un petit garçon

Le Cocker Anglais est tout à fait conseillé pour des enfants : son côté joueur et infatigable en fait un ami idéal pour eux, et il ne se fait pas prier pour les accompagner dans leurs aventures comme dans leurs bêtises.

 

Pour autant, il ne doit pas être laissé seul avec un tout-petit, qu'il pourrait bousculer par inadvertance ou qui au contraire pourrait lui faire mal sans s'en rendre compte : la présence d'un adulte est toujours indispensable, comme d'ailleurs pour n'importe quelle race.

 

Pour éviter les incompréhensions et les accidents, il est important d'ailleurs d'apprendre aux enfants comment se comporter avec un chien et le respecter, dès que leur âge le leur permet.

Entente du Cocker Anglais avec les inconnus

Le Cocker Spaniel a la réputation d’être avenant envers les étrangers, et de ne montrer que très peu d’agressivité dans un contexte normal. Cependant, cette réputation est à nuancer. En effet, s’il est vrai que les individus pluricolores sont généralement aimables avec tout le monde et accueillent les invités avec enthousiasme et gaieté, les spécimens unicolores sont eux plus exclusifs et possessifs envers les membres de leur groupe social, et peuvent donc se montrer plus distants envers les étrangers. Des exercices de socialisation menés tout au long de leur éducation peuvent toutefois leur permettre de dépasser ces tendances naturelles et de devenir des compagnons très équilibrés.

Le Cocker Anglais est-il obéissant ?

Un Cocker Anglais  en train d'obéir à son maitre

Le Cocker Anglais n'est pas forcément le plus conciliant des chiens au début de son éducation. Toutefois, dès lors que celle-ci a été menée correctement, c'est le lien très fort qu'il entretient avec ses maîtres qui prend le dessus : ayant généralement à coeur de leur faire plaisir, il se montre globalement obéissant.

Besoin d'exercice du Cocker Anglais

Le Cocker Anglais a besoin de se dépenser au moins une heure par jour pour être bien dans ses pattes. Si c'est en partageant des activités avec ses maîtres, c'est encore mieux, compte tenu de sa proximité avec ces derniers.

 

Quoi qu'il en soit, il ne faut pas non plus négliger son besoin d'exercice mental : son intelligence et sa sociabilité ont aussi besoin d'être stimulés quotidiennement pour qu'il soit bien dans sa tête.

Activités recommandées pour un Cocker Anglais

Un Cocker Anglais  en train de nager dans un lac

Il est important de toujours garder en tête que le Cocker Anglais est d’abord un chien de travail, avant d’être un animal de compagnie. Il tend à être assez hyperactif et a constamment besoin de se dépenser pour être équilibré tant physiquement que psychologiquement.

 

Courir aux côtés de son maître lors de longues séances de sport, nager dans un lac (une activité qu’il apprécie particulièrement, même s’il n’est pas le meilleur nageur), suivre des pistes dans la forêt ou partir à la rencontre de congénères dans un parc sont autant de moyens de satisfaire ce besoin. 

 

Son intelligence et son envie de rester le plus proche possible des siens en font également un partenaire tout indiqué pour les sports canins (par exemple l'agility ou le flyball) et la chasse, qui lui procurent la stimulation mentale et la dépense physique nécessaires à son équilibre.

 

Plus généralement, ce concentré de bonne humeur est un choix idéal pour les familles qui cherchent un compagnon prêt à les suivre dans toutes leurs activités. Il est moins adapté en revanche pour des gens très calmes et posés.

Le Cocker Anglais est-il fugueur ?

Le Cocker Anglais fait assurément partie des chiens les plus fidèles. Par conséquent, contrairement à de nombreuses autres races de chiens de chasse, le risque de fugue est des plus faibles : il préfère délaisser une piste intéressante que de s’éloigner trop de son propriétaire.

Niveau sonore du Cocker Anglais

Un Cocker Anglais en train d'aboyer

Le Cocker Spaniel ne remporte assurément pas le prix du chien le plus discret du voisinage, notamment parce qu'il ne se prive pas d'aboyer pour exprimer son entrain ou son envie de partager une activité avec ses propriétaires. Une éducation ferme est nécessaire dès son plus jeune âge pour canaliser ses aboiements intempestifs et éviter qu'ils ne soient source de problèmes.

Entente du Cocker Anglais avec les autres chiens

Animal sociable, le Cocker Anglais accepte généralement sans difficulté de partager l’affection de ses maîtres avec un congénère vivant sous le même toit. Ce dernier peut même devenir pour lui un parfait compagnon de jeu, qui l'aide à passer le temps lors des absences de ses propriétaires.

 

Il n'est pas non plus du genre à chercher des noises aux chiens inconnus qu'il croise au fil de ses pérégrinations.

Entente du Cocker Anglais avec les chats

Un Cocker Anglais allongé sous une couverture à côté d'un chat

Un Cocker Spaniel peut sans problème vivre sous le même toit qu'un chat, et la cohabitation se passe d'autant mieux qu'elle est mise en place dès son plus jeune âge. Souvent, chacun trouve en l'autre un sympathique partenaire de jeux.

 

Dans le cas d'un chat adulte qui serait adopté alors que lui-même est déjà grand, les choses peuvent prendre un peu plus de temps, même si bien sûr tout dépend de la qualité de sa socialisation à la gent féline et du comportement du nouveau venu. Parfois, il n'y a rien de mieux à attendre qu'une simple tolérance mutuelle, c'est-à-dire une situation où chacun accepte la présence de l'autre mais l'ignore royalement.

 

Quant aux représentants de la gent féline qui croisent son chemin lors des promenades et autres activités en extérieur, il n'est pas forcément du genre à les voir comme des proies et se lancer à leur poursuite - du moins tant qu'il a été correctement socialisé dès son plus jeune âge.

Entente du Cocker Anglais les autres espèces

Un Cocker Anglais peut en théorie cohabiter avec un rongeur ou un oiseau, à condition qu’on lui ait appris à maîtriser son instinct de prédation, qu’il ait été sociabilisé très tôt et que ladite cohabitation soit mise en place dès son plus jeune âge, afin qu'il considère bien le petit animal comme un membre de sa famille. Elle n'est toutefois pas recommandée, et en tout état de cause mieux vaut alors surveiller en permanence leurs interactions et éviter de les laisser seuls ensemble.

 

Quant à ceux qu'il viendrait à sentir ou à croiser au dehors, il y a de grandes chances que ce chien habitué depuis ses débuts à assister son maître pour chasser des volatiles et du petit gibier se mette en tête de leur faire un sort.