Yorkshire Terrier

Autres noms : Terrier du Yorkshire
Groupe : Terrier
Standard : Standard FCI N°86

Le Yorkshire Terrier a été créé au début du 19ème siècle dans la région anglaise dont il porte le nom. Ses ancêtres...   Lire la suite

Le Yorkshire Terrier a été créé au début du 19ème siècle dans la région anglaise dont il porte le nom. Ses ancêtres sont probablement le Cairn Terrier, le Dandie Dinmont ou encore le Skye Terrier, pour ne citer que les plus connus. Toutefois, ses origines sont presque le fruit du hasard...

 

Au début du 19ème siècle, en Écosse, vivent des communautés d'artisans, de mineurs et d'ouvriers qui travaillent aux filatures et tissages Paisley. L'occupation favorite de tous ces gens est la chasse, et leur compagnon préféré est un petit terrier appelé Clydesdale, ou Paisley Terrier, très affectueux avec ses maîtres, mais terrible avec les bêtes qu'il poursuit jusque sous terre. Le Clydesdale est décrit comme un Skye Terrier à poil souple, possédant une robe bleu acier et feu doré clair, sans le moindre poil foncé. La division de son poil s'étend de la tête à la queue en une raie impeccable, qui le fait retomber symétriquement de chaque côté de son corps.

 

Dans la région du Yorkshire, avec la révolution industrielle qui s'opère en Angleterre, l'industrie lainière est en pleine expansion. Cette activité intense est génératrice d'emplois et attire de nombreux travailleurs, dont beaucoup viennent des filatures Paisley en Écosse. Bagages et chiens sous le bras, les ouvriers écossais viennent rapidement s'installer. 

 

Les habitants du Yorkshire ont chez eux une race déjà fixée, le Brokenhaired, un petit chien pas plus gros qu'un furet, au poil court et soyeux de couleur noir et feu, qu'ils utilisent pour le braconnage. À l'époque réprimé par des lois sévères, le braconnage, une manière de pratiquer la chasse sans noblesse, nécessite un petit chien facilement dissimulable au fond de grandes poches, afin de prendre prestement la fuite. Malheureusement, lorsque le poil court et soyeux du Brokenhaired glisse sous la main du braconnier qui doit prendre la fuite, il doit se résoudre à abandonner son chien. C'est ainsi que les habitants du comté, réputés très habiles dans l'élevage de chiens et conscients des nombreuses possibilités de ces chiens écossais inconnus, décident de croiser le Brokenhaired avec le Clydesdale. En effet, un poil long permet d'attraper plus facilement le chien quand ce dernier est au plus profond des terriers alors que le garde-chasse débarque par surprise. 

 

Le Maltais, un petit terrier vivant sur l'île de Mélita (Malte), déjà connu au temps d'Aristote (384-322 avant. J.-C.) et ramené par des marins anglais partis naviguer dans le sud durant le 16ème siècle, a sûrement lui aussi été utilisé dans la création de la race. En effet, ces petits chiens sont recherchés par tous, des marchands de grain aux mineurs en passant par les braconniers, qui préfèrent les chiens au poil long, pour la raison précédemment évoquée. 

 

Les années passent, et les croisements, la plupart anarchiques, mêlent les caractéristiques de ces races de chiens étrangères. C'est vers la fin des années 1860 que le type moderne de la race finit par s'imposer, avec pour point de départ un chien du nom de Huddersfield Ben, présentant les traits typiques du Yorkshire.

 

Le Yorkshire Terrier arrive aux États-Unis en 1872, et le premier Yorkshire est enregistré auprès de l'American Kennel Club (AKC) en 1878.

 

Comme la plupart des races de terriers à partir de la fin du 19ème siècle, le Yorkshire Terrier s'éloigne progressivement de ses origines populaires et de ses fonctions primitives pour être adopté par une classe plus aisée et par des citadins, afin de devenir un chien de compagnie.

 

C'est en 1886 que le Kennel Club anglais reconnaît officiellement la race, et son standard officiel est établi en 1898, la plupart des points officiels exigés et mentionnés ayant d'ailleurs de fait été déjà approuvés et respectés depuis longtemps. 

 

En France, les premiers Yorkshires Terriers arrivent dans les salons mondains durant les années folles (1920-1929), et le club français de la race, le Yorkshire Terrier Club, est créé en 1953.

   Réduire
Voir plus de photos

Caractère du Yorkshire Terrier

Le Yorkshire Terrier est un chien de petite taille très apprécié pour son regard tendre, son caractère enjoué et son petit gabarit. Mais il ne faut pas s'y tromper : sous son air calme, il a beaucoup de caractère et aime se dépenser. Ainsi, bien que petit par la taille, le Yorkshire est un concentré d’énergie qui ne demande qu’à être actif. Plein d'entrain, toujours prêt à se dépenser ou à jouer, il est d'un naturel égal.

 

Il sait s’adapter à la vie de son maître, car son plus grand plaisir est de le suivre partout. Ainsi, s’il a le bonheur de faire avec ce dernier de grandes balades à la campagne, on pourra le voir fouiner, gratter ou encore chasser le lapin dans les terriers.
Et non content d'aimer marcher et courir, il apprécie également de nager.

 

Autant dire que derrière ses apparences racées, ce chien est à la fois endurant et sportif. Même s'il apprécie son confort et aime se blottir contre les coussins du canapé ou sur les genoux de son maître, il adore les longues promenades sportives. Très intelligent, le Yorkshire peut aisément apprendre de nombreux tours et pratiquer des sports canins, comme par exemple l'agility.

 

C’est pourquoi, même s’il s’adapte très bien à une vie citadine, voire une vie en appartement, il ne faut pas manquer de le promener régulièrement et suffisamment, c'est-à-dire au moins une fois par jour. D'autant que, très attaché à son maître et à sa compagnie, le Yorkshire n’aime pas rester seul. De fait, trop de solitude risquerait de nuire à son entrain naturel.

 

Il convient en revanche parfaitement à une personne active qui aime marcher, ou même à une personne âgée qui, grâce à lui, gardera la forme.

 

Il peut également parfaitement vivre dans une famille avec enfants, sous réserve de ne jamais laisser ceux-ci seuls avec lui. En effet, il est si petit qu’un enfant pourrait, sans le vouloir, lui faire du mal, et la riposte du chien, qui n'aime pas se faire traiter avec brusquerie, serait alors immédiate et dangereuse.

 

D'ailleurs, même si le Yorkshire Terrier est un chien tendre, il peut aussi devenir un bon gardien. En effet, il n'hésitera pas à aboyer vivement lorsque des intrus s'approcheront de la maison. 

 

De fait, cachant son côté dominant derrière sa petite taille, le Yorkshire a un caractère bien trempé, et n'hésite pas à s'attaquer à plus gros que lui.

 

Enfin, à part les rongeurs qu’il aura tendance à vouloir croquer, il s’entend bien avec tous les autres animaux.

Santé du Yorkshire Terrier

Le Yorkshire Terrier est un chien assez robuste, qui vit longtemps.

 

Toutefois, il peut souffrir de problèmes oculaires, comme une cataracte ou une atrophie progressive de la rétine, mais aussi de problèmes cardiaques (souffle cardiaque, shunt porto-systémique congénital, persistance du canal artériel...) ou de problèmes du système nerveux, comme de l'hydrocéphalie.

 

De plus, le Yorkshire est prédisposé à des affections articulaires, comme la luxation de la rotule, la maladie de Legg-Calvé-Perthes ou certaines fragilités osseuses, notamment au niveau des vertèbres cervicales. 

 

Enfin, il a également une prédisposition pour certaines maladies de peau, comme l'alopécie, l'alopécie de traction, la dermatophytose ou encore des affections dues à des réactions à une injection ou à une alimentation inadaptée.

Alimentation du Yorkshire Terrier

Comme la plupart des chiens de petite taille, le Yorkshire Terrier est sujet au tartre. De ce fait, des croquettes de bonne qualité sont à privilégier, puisqu'elles ont un effet de brossage des dents du chien. Il est généralement recommandé de donner au Yorkshire 40 grammes de croquettes par jour, fractionnés en deux repas, et à heures fixes. 

 

Dans le cas d'une alimentation ménagère, un chien adulte Yorkshire Tarrier mange une ration quotidienne d'environ 150 grammes, qui peut être composée de 80 grammes de viande ou de poisson, 35 grammes de riz et 35 grammes de légumes.

 

Par contre, il faut savoir que du fait de son entêtement, le Yorkshire peut avoir tendance à bouder sa gamelle et refuser de se nourrir pendant quelques jours, afin d'obtenir ce qu'il veut de la part de son maître. Bien évidemment, dans un tel cas de figure, il ne faut surtout pas céder à ses caprices.

 

Enfin, comme tous les petits chiens, il faut veiller à ne pas lui offrir une alimentation trop grasse, car il peut rapidement prendre du poids.

Caractéristiques du Yorkshire Terrier

  • Taille du mâle : De 15 à 25 cm
  • Taille de la femelle : De 14 à 24 cm
  • Poids du mâle : De 2 à 3 kilos
  • Poids de la femelle : De 2 à 3 kilos
  • Durée de vie moyenne : 14 ans

Apparence

Le Yorkshire Terrier est un chien de petite taille très compact, bien proportionné, qui a la particularité de se tenir toujours très droit, dégageant ainsi un air fier. 

 

Sa tête est petite, avec un museau de taille moyenne et une truffe noire. Ses yeux sont foncés et ses oreilles droites et de petite taille sont en forme de V. Sa queue est un peu plus haute que la ligne du dos, de longueur moyenne, et souvent très fournie en poils. 

 

Le pelage du Yorkshire Terrier est droit et de longueur moyenne. Il est fin, soyeux, et pend de façon égale de chaque côté de son corps, partagé par une raie qui s'étend du nez à l'extrémité de la queue. La couleur de la robe est bleu acier foncé de l'occiput à la naissance de la queue et est d'un fauve intense et brillant sur la tête, le poitrail et les extrémités du corps.

Éducation du Yorkshire Terrier

Fidèle à son maître, mais doté d'un caractère bien trempé, le Yorkshire Terrier doit être éduqué avec fermeté dès son plus jeune âge, au risque de devenir tyrannique avec ses maîtres. Son intelligence très développée ne présente d'ailleurs pas que des avantages. Ainsi, comme il comprend rapidement chaque situation, il risque de chercher systématiquement à en ressortir vainqueur. Au demeurant, beaucoup de propriétaires de Yorkshire Terrier traitent leur compagnon comme un chien-poupée, n'osant pas lui tenir tête ou le réprimander, ce qui est une erreur. En effet, comme tous les chiens, son bien-être passe aussi par une éducation qui fixe des limites.

 

Fort heureusement, même s'il se montre assez têtu, il adore apprendre. 

 

Par ailleurs, en parfait chien d'alarme, il a la réputation d'aboyer facilement. Aussi, afin d'éviter qu'il jappe continûment, il est important de le sociabiliser et de le dresser dès son plus jeune âge. 

 

Par contre, l'apprentissage de la propreté chez le Yorkie - autre nom affectueux donné à cette race - est souvent lent et difficile, car s'il pleut ou s'il fait froid, il peut refuser de sortir faire ses besoins. De fait, il faut souvent attendre les 5 ou 6 mois du chien pour qu'il soit propre.

Entretien du Yorkshire Terrier

Le Yorkshire Terrier demande un entretien régulier de son poil pour conserver une belle apparence. En effet, son long pelage, dont la pousse est permanente (de 1 à 1,5 cm par mois), doit être peigné et brossé quotidiennement, au risque de voir apparaître de nombreux nœuds dans ses poils soyeux. Il est en outre recommandé de toiletter son Yorkshire toutes les 4 à 8 semaines.

 

De plus, le poil autour de ses yeux doit être nettoyé au moins une fois par semaine, afin d'éliminer les traces brunâtres causées par le larmoiement des yeux.

 

De plus, pour son confort, les poils au-dessus de ses yeux doivent être régulièrement coupés ou attachés.

 

Enfin, pour garder sa longue robe propre, en plus de donner un bain au chien une fois par mois, il est conseillé de mettre au Yorkshire un petit manteau pour chien lors des promenades. 

 

Par contre, le Yorkshire Terrier est l'une des rares races de chien qui ne mue pas.

Usage du Yorkshire Terrier

Le Yorkshire Terrier est un parfait chien de compagnie.

Mon petit york Toby va avoir 18 ans le 22/11/2015. Il ne voit plus très bien, il est presque sourd. Ce sont des chiens merveilleux, câlin , joueur, affectueux et tellement intelligents.

Les grandes promenades sont terminées, je ne voudrais jamais m en séparer, je l'aime tellement mon bébé mais malheureusement je dois m y attendre. Je pleure rien que de penser a son départ. Je vous souhait beaucoup de bonheur avec votre petit compagnon! Autant que moi j en ai eu et que j ai encore.

   
Par averty

J ai une petite Jazzy de 2,5 kg qui a 3 ans je l’adore depuis le 1 er jour ou je l’ai eu le jour de ses 2 mois. Elle adore les grandes balades mais aussi faire de grandes siestes après celles ci lol. C’est une chienne très câline et très active, j avais peur de sa fragilité mais j’avoue que je suis bleuffée par sa robustesse. Je l’emmène presque partout, c est vrai que ces chiens n’aiment pas trop la solitude. Je vous souhaite autant de bonheur que j’en ai avec mon adorable petite chienne... :)

+1    0
Par Nathalie

Bonjour, dans ma vie je n’ai eu que des yorkshires, ma dernière nous a quitté début septembre 2017 a 15 ans et demi, au jour d’aujourd’hui je ne m’en remets pas, je pensais que c’etait la dernière, je n’ai pas pu résister très longtemps, j’ai une petite poupée qui a maintenant 5 mois, je retrouve ma joie de vivre sans oublier celle qui a partagé plus de 15 ans de ma vie.
Le Yorkshire reste un petit animal exceptionnel et tellement proche de nous, des vrais AMOURS.

0    0
Par Marylou Mary

Super gentil un peu têtu, adore les calins et donnent en retour,
je viens de l'adopter

0    0
Par nini

je possède un petit york, il pèse 4kg, il s'appel Fabio.
Il a le poil long c'est un amour de chien. J'y tiens beaucoup, il est adorable j'en prendrait bien un autre mais c'est trop cher.
C'est tellement des chiens agréables on l’emmène partout avec nous.

0    0
Par scouarnec
Trouvez un élevage de Yorkshire Terrier près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Yorkshire Terrier ou organiser une saillie entre Yorkshire Terrier ?Voir les annoncesPublier une annonce