Terrier irlandais à poil doux

Terrier irlandais à poil doux

Nom d'origine : Irish Soft Coated Wheaten Terrier
Groupe : Terrier

Partager
 
Il existe plusieurs hypothèses au sujet de l'origine du Terrier irlandais à poils doux. La première hypothèse, irlandaise, est qu’il existait...   Lire la suite

Il existe plusieurs hypothèses au sujet de l'origine du Terrier irlandais à poils doux. La première hypothèse, irlandaise, est qu’il existait déjà à l'âge du Bronze et qu’il aurait été découvert par les Romains lors de l'invasion de la Grande-Bretagne en 55 avant notre ère. Il aurait ensuite atteint son physique actuel suite à de multiples croisements avec des Irish Wolfhound et des chiens de type lévriers. Pour les britanniques en revanche, le Terrier irlandais à poil doux serait issu d’un croisement entre le Black and Tan Terrier, le Scottish Terrier et le Welsh Terrier.

 

Quelle qu’en soit la véritable origine, cette race est avant tout le résultat du travail de paysans irlandais. Les lois qui étaient en vigueur dans le pays au 18ème siècle faisaient des chiens de chasse un privilège de la noblesse, car ils faisaient l’objet d’un impôt. Les paysans ne pouvaient donc pas posséder de chiens de plus de 48cm de haut au garrot et d’un prix supérieur à 5£, sous peine d’être taxés. Pour contourner ces lois, ils se sont mis à sélectionner des chiens de taille plus réduite, capables à la fois de faire office de chien de berger ou de chien de garde (leur « activité officielle ») et de chasser la vermine (leur « activité officieuse »). Le signe distinctif de ces chiens était qu’ils arboraient une queue tronquée, indiquant à tous qu’il s’agisait d’un chien de travail (non imposable) et non d’un chien de loisirs (qui, lui, possède une queue entière).

 

Entre 1875 et 1880, de multiples sélections permettent de fixer les traits physiques de ce chien très polyvalent. Apprécié essentiellement dans le comté de Munster, le Terrier irlandais à poil doux acquiert ses lettres de noblesse avec la formation du premier club dédié en 1879, à Dublin. Il est ensuite reconnu comme une nouvelle race d’origine irlandaise par le Kennel Club anglais à la fin du 19ème siècle. Cette reconnaissance est définitivement officialisée avec l’enregistrement du Terrier irlandais au poil doux au Kennel Club irlandais en 1937, et au Kennel Club anglais en 1943.

 

Par la suite, la race gagne en popularité et se répand dans le monde. Aux Etats-Unis, les premiers Terriers à poil doux sont importés en 1946, mais la race ne commence à attirer l’attention du public qu’en 1957, grâce aux campagnes de promotion auprès de l’American Kennel Club (AKC) de deux chenils, le Gramachree Kennel (base à New-York) et le Sunset Hills Kennel (basé dans le Connecticut). En 1962, le Soft Coated Wheaten Terrier Club of America est fondé. La race est reconnue par l’American Kennel Club en 1972, et le Canadian Kennel Club (CKC) lui emboîtera le pas en 1978.


Il s’agit cependant plus d’un succès d’estime que d’un véritable engouement. En France, avec 94 inscriptions au Livre des Origines Français (LOF) en 2012, la race reste peu représentée. Même au Royaume-Uni, le pays de ses origines, les inscriptions sur les registres du Kennel Club anglais ne dépassent guère 300 à 500 spécimens chaque année. Selon les chiffres de l'American Kennel Club (AKC), le Terrier irlandais à poil doux se situe au milieu du classement des races de chien les plus populaires aux États-Unis.

   Réduire
Voir plus de photos

Caractère du Terrier irlandais à poil doux

Le Terrier irlandais à poil doux est connu pour être un excellent chien de compagnie, autant auprès des enfants - avec qui il se montre joueur et patient - qu’auprès des adultes, qui apprécient sa dévotion et sa fidélité, parfois extrêmes, à la famille. Protecteur, courageux et parfois intrépide, il n'hésite pas à se mettre en danger pour ceux qu'il aime, d'où son surnom de « daredevil ». Pour autant, il ne faut pas espérer en faire un chien de garde, au risque d’être déçu par son inefficacité. En effet, le Terrier irlandais à poil doux accueille les étrangers comme sa propre famille : bruyamment, avec force bonds, léchouilles au visage et invitations à le caresser et à jouer avec lui, mais toujours sans aucune agressivité. Le tapage qu’il fait à l’approche des personnes en fait cependant un bon chien d’alerte.

 

Bien qu’il soit considéré comme moins bagarreur et aboyeur que les autres terriers, il possède toutefois un caractère indépendant, parfois têtu, dominant envers ses congénères mâles et les autres animaux de la famille. Il est d’ailleurs important de faire attention avec ces derniers : le Terrier irlandais à poil doux a conservé ses instincts de chasseur, et pourrait provoquer des sueurs froides aux chats, rongeurs et oiseaux de la famille, s’il n’a pas été habitué depuis tout petit à vivre en leur compagnie. C’est d’ailleurs pour la même raison qu’il est plutôt recommandé de le tenir en laisse lors de promenades en extérieur.

 

Par ailleurs, il est préférable de posséder une maison avec jardin pour l’aider à canaliser son énergie. Ce chien a besoin de courir, d’être distrait par les animaux qui pourraient s’aventurer sur son territoire et, comme tout terrier… de creuser des trous. Il est d’ailleurs recommandé d’installer une clôture suffisamment profonde pour protéger les plantes fragiles ou tout simplement éviter qu’il ne s’échappe.

 

Toutefois, le Terrier irlandais à poil doux peut s'adapter à la vie en appartement. Cela ne va pas sans conditions : il faut être un maître disponible et sportif, en mesure de lui faire faire de l'exercice très régulièrement, en plus des promenades pour ses besoins naturels. En effet, ce chien s’ennuie très vite s’il n’est pas stimulé physiquement et intellectuellement ou s’il est laissé toute la journée sans compagnie. Sa place est clairement au cœur de la famille.

 

Enfin, sa vivacité d’esprit et son énergie débordante lui permettent d’exceller dans certains sports canins comme le canicross, l'agility, le flyball, l'obé rythmée et le cani-VTT, ainsi que dans les sessions de chasse au petit gibier et aux nuisibles (lapin, loutre, blaireau…). Toutefois, quelle que soit l’activité choisie, il faut relever que le Terrier à poil doux, même s'il est un chien irlandais, n’aime pas beaucoup la pluie. Cela dit, nager quelques minutes ou jouer dans la neige ne lui posent par contre aucun problème. Il rechignera également à sortir en cas de températures particulièrement élevées.

Santé du Terrier irlandais à poil doux

Malgré des origines rustiques et un physique robuste, le Terrier irlandais à poil doux présente un terrain génétique favorable au développement de certains troubles :

 

  • Néphropathie avec perte de protéines
    Cette maladie chronique se déclare aux alentours des six ans du chien, et touche davantage les mâles que les femelles, avec un ratio de 6:1. Il n’existe pas de remède, mais une alimentation adaptée et un traitement de fond soulagent les symptômes.

  • Entéropathie avec pertes de protéines
    Cette maladie se déclare en moyenne aux alentours des 4-5 ans du chien. Là encore les mâles sont plus touchés que les femelles (ratio de 7:1). Comme pour la néphropathie avec perte de protéines, il n’existe pas de remède. Une alimentation adaptée et un traitement complémentaire permettent toutefois d’atténuer les effets de la maladie.

  • La maladie d’Addison
    Appelée également hypocorticisme, cette maladie est difficile à identifier en amont, car les symptômes sont épisodiques. Dans ses formes les plus sévères ou si elle touche un chien stressé, elle peut être à l’origine d’une attaque cardiaque et causer la mort du chien. Elle touche plus souvent les femelles que les mâles.

  • La dysplasie rénale
    Cette maladie génétique héréditaire entraîne une malformation des reins des futurs chiots, mâles comme femelles. Là encore, il n’y a pas de traitement curatif, seulement des soins palliatifs. Cette maladie étant héréditaire, il n’est évidemment pas recommandé de proposer les chiens présentant ce trouble à la reproduction.

 

Il est recommandé aux personnes envisageant une adoption de demander à l’éleveur de Terrier irlandais à poil doux s’il fait régulièrement des contrôles de santé de ses chiens, ou à tout le moins de se renseigner si des cas se sont présentés dans l’élevage. Il n’existe pas de marqueurs spécifiques de ces maladies, qui auraient autorisé le développement de tests de dépistage spécifiques. Par contre, un bilan sanguin et urinaire chaque année permet de tracer un portrait de l’état général de santé du chien et de ne pas confondre les symptômes d’une maladie passagère avec ceux d’un syndrome beaucoup plus profond.

Alimentation du Terrier irlandais à poil doux

Les Terriers irlandais à poil doux ne sont pas difficiles en termes de nourriture. Hors conditions de santé particulières, une alimentation de qualité et adaptée au degré d’activité du chien est suffisante pour le maintenir en bonne santé.

Prix d'un Terrier irlandais à poil doux

En Europe de l’Ouest, le prix pour adopter un chiot Terrier irlandais à poil doux se situe dans une fourchette allant de 1.000 à 1.300 euros.

 

Le prix d'un chiot Terrier irlandais à poil doux varie en fonction de la filiation de l'animal, mais aussi de son sexe : les femelles sont généralement plus chères que les mâles.

Caractéristiques

  • Taille du mâle : De 46 à 48 cm
  • Taille de la femelle : De 43 à 46 cm
  • Poids du mâle : De 16 à 18 kilos
  • Poids de la femelle : De 14 à 16 kilos
  • Durée de vie moyenne : De 12 ans à 15 ans

Apparence

Le Terrier irlandais à poil doux est un chien d'aspect rustique, avec toutefois un poil particulièrement soyeux, qui le distingue des autres terriers. La longueur du garrot à la base de la queue est proche de la hauteur au garrot. Le rein est court et puissant, le dos fort et horizontal, et la poitrine présente des côtes bien cintrées. Bien attachée, la queue n’est pas trop épaisse. Elle est portée haute, mais jamais enroulée sur le dos. Dans les pays où la caudectomie est autorisée, elle est coupée aux deux tiers de sa longueur.

 

La tête est longue, bien proportionnée par rapport au corps, avec un crâne plat et pas trop large. Les yeux, pas trop grands, sont de couleur noisette foncé. De taille petite à moyenne, les oreilles sont portées vers l'avant. La base de l'oreille peut être ombrée et accompagnée d'une zone de couleur froment clair.

 

Le poil est ondulé à boucles, de texture douce et soyeux au toucher. Dans le cadre d’un concours de beauté pour chien, si le chien est toiletté (ce qui est admis par le standard de la Fédération Cynologique Internationale, interdit en Grande-Bretagne, et toléré aux États-Unis), le poil doit être coupé court dans la région du cou, au poitrail, sur le crâne et la queue. Il doit en revanche être laissé long au-dessus des yeux, sous la mâchoire pour former des moustaches.

 

Non toiletté, le Terrier irlandais à poil doux peut présenter des poils allant jusqu'à 12,7 cm de long. Il peut être ondulé ou former des boucles lâches, mais ne doit pas être bouffant comme celui du Caniche ou du Bobtail.

 

Par ailleurs, ce chien ne possède pas de sous-poil.


Les couleurs de robe acceptées vont du beige pâle (froment) au doré, avec parfois quelques traces de rouge, noir ou blanc. Les chiots naissent pour la plupart noirs ou roussâtres et s’éclaircissent en grandissant. Ils n’atteignent leur couleur définitive que vers l’âge de 2 ans, et leur poil boucle plus tard.

Éducation du Terrier irlandais à poil doux

Le Terrier irlandais à poil doux est connu pour son tempérament têtu et parfois dominant. Il requiert une éducation stricte mais basée sur la douceur, l’encouragement et la récompense, plutôt que sur une discipline « militaire ».

 

En effet, ce chien obéit dans le but de plaire à son maître. La contrainte, les haussements de voix ou les séances répétitives seraient donc particulièrement contreproductifs, et l’encourageraient plus à se rebeller qu’à se soumettre. Encadrer une séance d’éducation canine par des temps de jeu s’avère en revanche être une bonne stratégie pour le motiver à obéir aux ordres.

 

Par ailleurs, ses instincts de chasseur le poussent à suivre en priorité ce qui l’intéresse, et à chasser ce qui ne lui plait pas. Il est donc important de socialiser le Terrier irlandais à poil long dès son plus jeune âge et de l’habituer très vite à être tenu en laisse (rétractable), pour tempérer ses instincts.

Entretien du Terrier irlandais à poil doux

Bien que son poil long et ondulé ait tendance à retenir la moindre peluche ou brin d’herbe, le Terrier irlandais à poil doux reste relativement facile à entretenir. Il est même important de ne donner des bains au chien que lorsque cela s’avère absolument nécessaire, sous peine de sensibiliser son épiderme. Par ailleurs, pour un aspect naturel et authentique, un brossage et un démêlage 2 à 3 fois par semaine est suffisant. Toutefois, pour les spécimens présentés en concours de beauté canin, un brossage et démêlage quotidien est recommandé, ainsi qu’un passage régulier chez le toiletteur pour améliorer son allure générale en quelques coups de ciseaux. Quoi qu’il soit, il ne faut en aucun cas tondre le Terrier irlandais à poil doux, au risque d’endommager pour longtemps la qualité de son poil.

 

Une attention particulière doit être portée aux griffes du chien, autant pour son bien-être que pour celui de vos vêtements, surtout s’il vit en appartement. Des griffes courtes, coupées une fois par mois, aident à conserver des pattes en bonne condition et s’assurer que le chien ne blesse personne lorsqu’il accueille sa famille en lui sautant dessus.

 

Enfin, il est recommandé de brosser les dents de son chien deux à trois fois par semaine (voire quotidiennement si possible), afin de l’aider à lutter contre le tartre.

Usage du Terrier irlandais à poil doux

Le Terrier irlandais à poil doux est un chien polyvalent, à l’origine essentiellement utilisé pour la chasse au blaireau, à la loutre et aux nuisibles. Il peut également être un bon chien d’alerte, ainsi qu’un chien de berger, mais se révèle inefficace en tant que chien de garde.

 

Enfin, le côté chaleureux et expressif des représentants cette race en font d’excellents chiens de cynothérapie. Il faut toutefois se méfier s’ils doivent entrer dans des établissements de santé publiques et/ou être au côté de personnes très à cheval sur la propreté. En effet, leurs poils longs sont de véritables aimants à saletés, qu’il s’agissent de poussières, de feuilles mortes ou encore de neige.

Avis & conseils Terrier irlandais à poil doux

Sociable, enjoué, affectueux, intelligent.....dès la première heure il fait partie de la famille. Moins têtu et querelleur que d'autres terriers comme le fox, il déteste la solitude.

Il aboie très rarement mais parle énormément par une série étonnement variée de bâillements et n'hésite pas à venir chercher son maitre pour l'amener à son écuelle si celle -ci est vide.

Son poids ( 20 kg ) et sa force joints à son caractère joueur et démonstratif peuvent être un problème avec les personnes à équilibre instable comme les jeunes enfants ou les personnes âgées.

C'est enfin un chien particulièrement propre, détestant la pluie et la boue, et allant s'essuyer la barbe dès qu'il a fini de boire ou de manger !

Un amour de chien que vous ne regretterez pas d'avoir adopté !

Pour finir un détail: j'en ai vu quelques uns avec la queue raccourcie. Je ne sais si c'est douloureux, sur le plan esthétique c'est à mon gout une erreur, mais surtout c'est se priver de ce fabuleux thermomètre de son humeur !

   
Par Michel

April est une chienne merveilleuse, elle se dépense le week end en forêt et fait son petit tour en laisse presque tous les soirs. La journée elle se repose mais toujours d'un oeil. Affectueuse, intelligente, elle n'aboie presque pas, ne perds pas ses poils et elle est sociable avec les personnes et les animaux. c'est le chien idéal. Que du bonheur

0    0
Par april60

Bonjour tout le monde,
Je viens de lire vos avis sur cette race de chiens.J'en ai eu le même mais c'était un croisé.Elle était vraiment affectueuse.Effectivement,il répond vraiment aux qualités que vous lui donnez.J'ai vu cette race de ce chien dans un bouquin et j'avais oublié son nom.J'ai mis des mois à retrouver cette photo sur un site aujourd'hui. J'espère en avoir un de nouveau bientôt.Bien à vous.Mimi

0    0
Par Mimi

tout ce qui est dit sur le irish soft coated weathen terrier est vrai .mais attention ce n'est ni une peluche ni un chien original !!! c 'est un chien qui demande du temps : promenade, jouer ....il aime se dépenser ( avec vous), avant d'apprécier une bonne sieste (sur un bon canapé...). notre ui brian a aujourd'hui 7 ans (ce qui represente environ 10 000 km de promenade avec lui et sans compter les lancés de balles ......des années bien remplies....non...

0    0
Par mlv&soph

C'est le plus merveileux des chiens, tellemet joueur, gentil, adorable. En plus il est teleent mignon!!! Tout le monde craque devant sa bouille de peluche et on ne peut pas ne pas l'aimer. Le nôte vient d' un super élevage!!!!

0    0
Par Donatienne

J'adore! J'en accueillerai une petite de 9 semaines bientôt!!!! J'ai tellement hâte! C'est le chien idéal pour nous cinq (papa, maman et les trois enfants de 6 à 12 ans! Pas trop gros ou imposant, pas trop petit et bruyant! Pas de perte de poils ou vraiment pas beaucoup, c'est le chien idéal, je vous le dis!!!!

0    0
Par Jacinthe

Vous souhaitez avoir un chien original ? Alors décidez vous vite pour un Wheaten ! car dans ce chien, il n'y a que le nom qui est compliqué ! La vie à ses cotés : c’est que du Bonheur...
De taille moyenne, Rustiques, Affectueux, Joueur, Intelligent, Sociable, Il n'est pas aboyeur et comble du Bonheur : Il ne pert pas ses poils !
Il peut donc convenir aux personnes allergiques aux poils de chien.

0    0
Par JACQUEMET
Trouvez un élevage de Terrier irlandais à poil doux près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Terrier irlandais à poil doux ou organiser une saillie entre Terriers irlandais à poil doux ?Voir les annoncesPublier une annonce