Loulou de Pomeranie

Loulou de Pomeranie

Autres noms : Spitz nain ou Pomeranian
Noms d'origine : Pomeranian Spitz ou Zwergspitz
Groupe : Chien de type Spitz et de type primitif
Standard : Standard FCI N°97

Partager
 

Qualités du Loulou de Pomeranie

Tempérament du Loulou de Pomeranie

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Loulou de Pomeranie au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Loulou de Pomeranie

Durée de vie moyenne
De 12 à 16 ans
Poids de la femelle
De 1.9 à 3,5 kilos
Poids du mâle
De 1.9 à 3,5 kilos
Taille de la femelle
20 cm
Taille du mâle
20 cm

Le Loulou de Pomeranie : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Loulou de Pomeranie

Le Loulou de Poméranie, aussi appelé Spitz nain ou Poméranien, est une variété de taille du Spitz Allemand. Son nom vient de la province de Poméranie, aujourd'hui à cheval entre l'Allemagne et la Pologne. 

 

Les Spitz Allemands étaient utilisés comme chiens de traîneau ou de garde, mais par la suite, les chiens de taille plus petite ont été gardés comme chien de compagnie et ont été croisés afin de conserver leur petite taille. Ce n'est que vers la fin du XVIIIème siècle que le Loulou de Poméranie apparaît en Angleterre. Après avoir séduit la monarchie, mais surtout la reine Victoria qui possédait un spitz nain orange en 1888, sa popularité a grimpé en flèche, détrônant même le Carlin à la cour britannique. 

 

Au début du XXème siècle, le Loulou de Poméranie est surnommé le « chien des concierges » à Paris, car toute loge de concierge se devait de posséder son Loulou qui avertissait de la présence d'un étranger dans l'immeuble. 

Le standard de la race a beaucoup été modifié par rapport aux envies des maîtres au fil du temps. Le nez du Loulou de Poméranie est plus court, sa taille est plus petite et sa fourrure est plus importante que chez le chien d'origine. 

 

Comme tous les Spitz, il possède un poil de couverture long, droit et écarté et un sous-poil court, épais et ouaté. Sa robe peut être noire, orange, brune, blanche ou grise. Sa queue est portée haute et enroulée sur le dos. Sa tête, en forme de coin, rappelle celle du renard ou du loup, tout comme ses oreilles de petite taille, triangulaires et dressées sur son crâne. Ses yeux sont de taille moyenne, de couleur foncée ou vert émeraude. 

Standard FCI N°97

ASPECT GENERAL


Les Spitz séduisent par la beauté de leur fourrure redressée par un abondant sous-poil. Le cou, pourvu d'une opulente collerette en forme de crinière et la queue touffue portée fièrement sur le dos frappent tout particulièrement. Sa tête aux yeux vifs rappelant celle du renard et ses petites oreilles pointues rapprochées, confèrent au Spitz son aspect impertinent caractéristique.

Proportions importantes : Le rapport entre la hauteur au garrot et la longueur du corps du chien est de 1 à 1.

TAILLE


20 cm +/- 2 cm ( de 18 à 22 cm)
(Les sujets au-dessous de 18 cm ne sont pas recherchés).

ROBE


Peau : bien adhérente au corps, ne forme aucun pli.

Poil : le Spitz nain a un poil double : un poil de couverture long, droit et écarté, et un sous-poil court, épais et ouaté. La tête, les oreilles, les faces antérieures des membres antérieurs et postérieurs et les pieds ont un poil court et dense (velouté) ; le reste du corps a un poil long et abondant. Ni ondulé, ni bouclé, ni hirsute, il ne forme pas de raie sur le dos. Le cou et les épaules sont couverts d'une abondante crinière. Les faces postérieures des membres antérieurs sont bien garnies de franges, les membres postérieurs présentent de la croupe au jarret une culotte opulente, et la queue est touffue.

Couleurs :

Spitz noir : le sous-poil et la peau doivent être également de couleur foncée. En surface la couleur est d'un noir laqué sans trace de blanc et sans marque quelconque.

Spitz marron : couleur marron-foncé, également répartie et uniforme.

Spitz blanc : la robe doit être d'un blanc pur, sans ombre aucune, en particulier dans les nuances jaunâtres comme on le rencontre assez souvent sur les oreilles.

Spitz orange : couleur également répartie et uniforme dans une nuance moyenne.

Spitz gris-loup (gris-nuagé) : gris argenté charbonné (avec du noir à l'extémité des poils).Le museau et les oreilles sont foncés. Autour des yeux il y a un dessin en "branche de lunette" nettement marqué, formé d'une ligne noire délicatement dessinée allant en biais de l'angle externe de l'œil au point d'attache inférieur de l'oreille, associé à des hachures nettes et des dégradés ombrés formant des sourcils courts et expressifs. La crinière est plus claire, de même que la région des épaules. Les membres antérieurs et postérieurs sont d'un gris argenté sans marque noire en dessous des coudes et des genoux à part des petites taches noires allongées en coup de crayon sur les doigts (pencilling). La pointe de la queue est noire. La face inférieure de la queue et les culottes sont d'un gris argenté clair.

Spitz d'autres couleurs : sous cette dénomination figurent les robes de toutes les autres teintes : crème, crème-zibeline, orange-zibeline, noir et feu, panaché. Les chiens panachés doivent avoir un fond de robe blanc et les taches de couleur noire, brune, grise ou orange doivent être réparties sur tout le corps.

TETE


Région crânienne : De grandeur moyenne, le crâne du Spitz, vu de dessus, est le plus large dans sa partie postérieure et va en s'amenuisant en forme de coin jusqu'à la pointe du nez.

Stop : modérément à bien marqué, jamais abrupt.

Museau : harmonieusement proportionné par rapport au crâne, pas trop long. Le rapport longueur du museau/longueur du crâne est environ de 2/4.

Truffe : petite et ronde, de couleur noir pur, sauf pour les Spitz à robe marron où elle est de couleur brun foncé.

Lèvres : ne se recouvrent pas, bien tendues, elles ne font pas de pli à la commissure. Elles sont entièrement noires chez les Spitz de toutes les variétés de couleur, sauf chez les chiens de robe marron où elles sont de couleur brun foncé.

Dents, mâchoires : d'un développement normal, les mâchoires présentent un articulé en ciseaux complet formé de 42 dents selon la formule dentaire du chien. La face postérieure des incisives supérieures recouvre étroit la face antérieure des inférieures, les dents étant implantées à l'équerre par rapport aux mâchoires. L'absence d'un nombre restreint de prémolaires est toléré. Un articulé en pince est toléré dans toutes les variétés.

Joues : délicatement arrondies sans être saillantes.

Yeux : de grandeur moyenne, de forme légèrement allongée et en position un peu oblique, ils sont de couleur foncée. Les paupières sont pigmentées en noir dans toutes les variétés de couleur, sauf chez les Spitz de couleur marron ou elles sont brun foncé.

Oreilles : petites et très rapprochées, pointues et triangulaires, attachées haut et toujours portées dressées avec une pointe bien rigide.

Cou : de longueur moyenne, large à l'insertion entre les épaules, avec une nuque légèrement galbée. Sans fanon, il est couvert d'une collerette en forme de crinière.

TRONC


Ligne supérieure : elle commence à la pointe des oreilles et se prolonge après une douce courbure dans le dos court et horizontal. La queue touffue, rabattue sur le dos dont elle recouvre une partie, parachève la silhouette.

Garrot/dos : le garrot, bien sorti, se fond progressivement dans le dos, qui est aussi court que possible, droit et solide. Le rein est court, large et puissant.

Croupe : large, courte et non avalée.

Poitrine : bien descendue, bombée; la région sternale bien développée.

Ligne de dessous : la cage thoracique est développée aussi loin que possible vers l'arrière. Le ventre n'est que modérément relevé.

QUEUE


Attachée haut et de longueur moyenne, très touffue, dressée dès sa racine, rabattue vers l'avant, roulée sur le dos sur lequel elle s'appuie fortement. Une double boucle à l'extrémité de la queue est acceptée.

MEMBRES ANTERIEURS


Ils sont droits et le devant plutôt large.

Epaules : l'omoplate est longue et oblique vers l'arrière. Le bras d'une longueur à peu près identique, forme avec l'omoplate un angle d'à peu près 90°. L'épaule est bien musclée et fermement attachée à la cage thoracique.

Coudes : l'articulation est solide, bien contre le thorax, et tournée ni en dedans ni en dehors.

Avant-bras : de longueur moyenne, vigoureux en comparaison du tronc, parfaitement droit, face postérieure bien garnie de franges.

Métacarpe : solide et de longueur moyenne, forme avec l'avant-bras un angle d'environ 20° par rapport à la verticale.

Pieds : les pieds de devant sont aussi petits que possible, ronds, avec les doigts serrés (pieds de chat) et bien cambrés. Les ongles et les coussinets plantaires sont noirs dans toutes les variétés de couleur, sauf chez les Spitz à robe marron où ils sont de couleur brune.

MEMBRES POSTERIEURS


Ils sont très musclés et portent jusqu'au jarret des culottes abondantes.

Les postérieurs sont droits et parallèles.

Cuisse et jambe : approximativement de même longueur.

Genou (= grasset) : articulation modérément angulée, solide. Dans le mouvement, elle ne se déporte ni vers l'intérieur ni vers l'extérieur.

Métatarse : de longueur moyenne, très robuste, perpendiculaire au sol.

Pied : les pieds de derrière ne sont pas tout à fait aussi ronds que ceux de devant, mais leurs doigts sont bien serrés et les coussinets résistants. La couleur des ongles et des coussinets est aussi foncée que possible.

ALLURES


Par l'effet d'une bonne impulsion, le mouvement du Spitz nain est coulant et élastique; les membres se meuvent droit devant.

DEFAUTS


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

Défauts graves : tête trop plate, tête en forme de pomme accusée, yeux trop grands et trop clairs, yeux proéminents, entropion, truffe , paupières et lèvres de couleur chair (ladre), défauts de construction, allures défectueuses.

Défauts éliminatoires : entropion ou ectropion, prognatisme supérieur ou inférieur, persistance de la fontanelle, oreille cassée, petites taches blanches bien définies dans toutes les variétés de taille.

N.B.


Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Il existe cinq variétés de Spitz Allemand :

  • le Grand Spitz, mesurant 42 à 50 cm ;
  • le Spitz Moyen mesurant 30 à 38 cm ;
  • le Petit Spitz mesurant 23 à 29 cm;
  • le Spitz Nain, aussi appelé Loulou de Pomeranie ou Pomeranian, mesurant 18 à 22 cm ;
  • le Spitz-Loup, ou Keeshond, mesurant 40 à 58 cm.

Le Loulou de Poméranie est un chien loyal, très intelligent (ses yeux brillants ne mentent pas) et excellent dans les épreuves d'obéissance. C'est un chien fidèle et très attaché à sa famille. Il compense sa petite taille par une énergie débordante et un dynamisme contagieux. 

 

Il supporte facilement de rester seul ou de vivre en appartement, mais il a besoin de sortir régulièrement et de faire suffisamment d'exercice.

 

N'étant ni craintif ni agressif de nature, le Loulou reste un chien méfiant envers les inconnus et qui aboie énormément, ce qui lui a d'ailleurs valu son surnom de « chien de concierge ». 

C'est un chien qui a tendance à prendre du poids assez facilement. Il faut donc être attentif à son alimentation, d'autant plus que ses petites pattes ne sont pas faites pour supporter un poids excessif.

 

Le Loulou de Poméranie est également prédisposé à la luxation de la rotule, ainsi qu'à la persistance du canal artériel, qui est une malformation cardiaque congénitale.

Il est recommandé de toiletter le Loulou de Poméranie régulièrement, environ toutes les 12 semaines, et plus souvent en période de mue, sous peine de voir son pelage s'emmêler inextricablement.  

L'alimentation du Loulou de Poméranie ne diffère pas de celle des autres races de petits chiens. Une alimentation préparée industriellement apporte des rations suffisamment équilibrées.

Le Loulou de Poméranie est un chien de compagnie

Le croisement entre un Loulou de Poméranie et un Husky de Sibérie a donné naissance au Pomsky

Trouvez un élevage de Loulou de Pomeranie près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Loulou de Pomeranie ou organiser une saillie entre Loulous de Poméranie ?Voir les annoncesPublier une annonce

Avis & conseils Loulou de Pomeranie

Soyez le(a) premier(ère) à donner votre avis sur cette race canine !

Vous connaissez bien les Loulou de Pomeranie, ou possédez vous-même un Loulou de Pomeranie ?
Que pensez-vous de cette race ? Avez-vous des conseils à partager ?

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer