Scottish terrier

Scottish terrier

Autres noms : Aberdeen-Terrier ou Scottie ou Terrier Ecossais
Groupe : Terrier
Standard : Standard FCI N°73

Partager
 

Qualités du Scottish terrier

Tempérament du Scottish terrier

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Scottish terrier au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Scottish terrier

Durée de vie moyenne
12 ans
Poids de la femelle
De 8 à 10 kilos
Poids du mâle
De 8 à 99 kilos
Taille de la femelle
De 18 à 28 cm
Taille du mâle
De 20 à 30 cm

Le Scottish terrier : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Scottish terrier

Les origines du Scottish Terrier sont obscures, même si un Écossais farceur prétendait que ce chien vivait dans les Highlands quand l'Europe subissait l'occupation romaine, et même quand Abraham cheminait vers Canaan !

 

Une race de petits Terriers à poil dur, élevée principalement pour le travail, vivait il y a une centaine d'années, dans les Western Highlands et les Hébrides. Dans ces temps anciens, l'Écosse était un pays sauvage et peu accessible aux voyageurs. En conséquence, les Terriers utilisés pour le travail pouvaient avoir des types très différents suivant les localités et la personnalité de l'éleveur.

 

La première exposition canine date de 1859 mais il faudra attendre encore une vingtaine d'années pour que soit créée la classe Scotch Terrier à poil dur. C'est à peu près à la même époque que fut rédigé le premier standard, qui indique les couleurs reconnues : variation de toutes les teintes de gris et bringés, la meilleure couleur étant le bringé roux avec un museau et la pointe des oreilles noires. La couleur noire n'est jamais mentionnée, et n'apparaîtra que vers 1890. Ce n'est que vers 1930 qu'elle deviendra populaire.

 

Le Scottish Terrier s'est développé dans les régions écossaises de Blackmount part of Perthshire, Moor of Rannoch et les districts avoisinants. Vers 1880, un certain Captain Mackie se rendit dans ces contrées à la recherche de Terriers. Il rendit visite aux chasseurs de renards qui avaient les mêmes lignées de Terriers depuis plus de 60 ans, et les chiens qu'il acheta furent ceux qui fondèrent la race actuelle.

 

Le premier standard date de 1879, et les caractéristiques principales sont les mêmes qu'actuellement.

 

À cette époque, le Kennel Club autorisa l'épilation et l'usage de couteaux et de ciseaux. Ainsi, les robes abîmées devinrent plus abondantes, plus longues et quelquefois ondulées. En 1883, le Scottish Terrier Club de Grande-Bretagne fut fondé, suivi en 1888 par le Scottish terrier Club d'Écosse. Le premier chien de couleur noire apparût en 1879, couleur qui devint ensuite la plus populaire. De 1927 à 1935 il était presque impossible de trouver un champion d'un autre coloris.

 

En France, le Scottish connaîtra sa popularité dans les années 30, grâce à Pol Rab qui l'immortalisera, sous sa plume, avec son facétieux cousin le Fox Ric, sous le nom de Rac. Ce nom lui sera longtemps attribué. Entre les deux guerres, il sera une fois de plus célèbre quand il deviendra, avec le Westie, le symbole d'une célèbre marque de whisky.

 

Les naissances sont actuellement encore peu nombreuses. Ceci est dû aux difficultés de reproduction liées à la race, mais aussi à son physique et son caractère qui ne font pas l'unanimité. Le Terrier Écossais reste ainsi le chien d'une minorité d'inconditionnels. On le trouve principalement dans les environs d'Aberdeen et dans l'extrême nord de l'Écosse.

Le Terrier Écossais est un chien trapu à l'allure vive, donnant l'impression d'une grande puissance et d'une grande activité sous un petit volume. Il est très agile et actif malgré ses membres courts.

 

Le Scottish a un look bien particulier qui le fait ressembler à un vieux colonel anglais. Son air distant en décourage plus d'un, d'autant plus qu'il ne fait aucun effort pour séduire les étrangers qui l'intéressent peu.

Standard FCI N°73 (02/02/1998)


TRADUCTION : Prof. R. Triquet.


ORIGINE : Grande-Bretagne.


DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 24.06.1987.


UTILISATION : Terrier.


CLASSIFICATION F.C.I. :


Groupe 3 - Terriers.

Section 2 - Terriers de petite taille.

Sans épreuve de travail.

ASPECT GENERAL :


Chien trapu, d'une taille qui convient au travail sous terre, aux membres courts, à l'allure vive et qui donne l'impression d'une grande puissance et d'une grande activité‚ sous un petit volume. La tête donne l'impression d'être longue pour un chien de cette taille. Très agile et actif malgré ses membres courts.

COMPORTEMENT - CARACTERE :


Fidèle et attaché à son maître, plein de dignité, indépendant et peu démonstratif, mais courageux et très intelligent. Hardi, mais jamais agressif.

TETE :


Longue sans être disproportionnée par rapport à la taille du chien.

REGION CRANIENNE :

- Crâne : Sa longueur lui permet d'être d'une largeur suffisante tout en conservant un aspect étroit. Il est presque plat.

- Stop : Léger, mais net entre le crâne et le chanfrein, juste au niveau des yeux.

REGION FACIALE :

- Truffe : De grandes dimensions; de profil, la ligne qui va de la truffe au menton apparaît inclinée vers l'arrière.

- Museau : Construit solidement, haut sur toute sa longueur. Le crâne et le chanfrein sont d'égale longueur.

- Mâchoires/ Dents : Les dents sont grandes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c'est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les incisives inférieures dans un contact étroit et sont implantées d'aplomb par rapport aux mâchoires.

- Joues : Les zygomatiques ne sont pas saillants.

- Yeux : Yeux en amande, de couleur brun foncé, assez écartés, profondément enfoncés dans les sourcils; expression vive et intelligente.

- Oreilles : Bien dessinées, de texture fine, pointues, droites et attachées au sommet du crâne, mais pas trop près l'une de l'autre. Les oreilles grandes ou dont la base est large sont de graves défauts.

COU :


Musclé et de longueur moyenne.

CORPS :


La ligne supérieure du corps est droite et de niveau.

- Dos : Proportionnellement court et très musclé.

- Rein : Musclé et bien descendu.

- Poitrine : Côtes bien arrondies qui deviennent ensuite plus plates pour former une poitrine bien descendue; elles s'étendent bien vers l'arrière.

QUEUE :


De longueur moyenne pour donner au chien un équilibre général; épaisse à la base, elle va en s'amenuisant vers l'extrémité. Elle est portée droite ou légèrement courbée.

MEMBRES :


MEMBRES ANTERIEURS :

La tête est portée par un cou musclé, de longueur moyenne, qui a de la distinction et qui s'insère dans une épaule longue et oblique. Le poitrail est bien en avant des membres antérieurs, qui sont d'aplomb et présentent une bonne ossature. La poitrine est d'une bonne largeur, bien descendue entre les membres antérieurs.

- Coudes : Ne doivent être ni en dehors ni disposés sous le corps.

- Métacarpes : Droits.

MEMBRES POSTERIEURS :

D'une puissance remarquable pour la taille du chien. Fesses fortes et larges.

- Cuisse : Bien descendue.

- Grasset : Bien angulé.

- Métatarse : Court et fort, tourné ni vers l'intérieur ni vers l'extérieur.

PIEDS :

De bonne taille, pourvus de bons coussinets. Les doigts sont bien cambrés et serrés; les pieds antérieurs sont légèrement plus grands que les postérieurs.

ALLURES/MOUVEMENT :


Allure égale et sans contrainte, droit devant à l'arrière comme à l'avant. L'arrière donne l'impulsion et le mouvement uni de toute part.

ROBE


POIL : Poil double, serré contre le corps. Le sous-poil est court, dense et doux. Le poil de couverture est rêche, dense et dur (fil de fer). L'ensemble forme une protection à l'épreuve des intempéries.

COULEUR : Noir, froment ou bringé de n'importe quelle couleur.

POIDS ET TAILLE :


Hauteur au garrot de 25,4 à 28 cm (10-11 pouces)

Poids de 8,6 à 10, 4 kg (19 à 23 livres anglaises).

DEFAUTS :


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.


Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.



N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Il ne faut pas se fier à son air snob : en réalité, le Scottish Terrier est très gai, très enjoué, capable de toutes les facéties ; il possède une forte personnalité. Très jeune, il surprendra son maître par sa maturité.

 

II fait peu de bêtises, mais il n'est pas pour autant "bonnet de nuit", et il participe avec entrain aux jeux des enfants. On pourrait le croire têtu, mais en réalité, il obéit à son heure. Bien qu'il ne soit pas soumis, il connaît les limites à ne pas dépasser. Pour le faire obéir, il faut ruser et savoir user de ses faiblesses, en particulier de sa gourmandise.

 

Le Terrier d'Écosse n'est pas sportif, et il est préférable de limiter la longueur des promenades, car il se fatigue vite. Il adore l'eau, il faut donc être très vigilant car nombreux sont les Scottish qui se sont noyés dans des piscines privées. Il est très maniaque et a horreur que l'on change ses habitudes.

 

Il choisit son maître avec lequel il entretient des rapports privilégiés, différents d'avec le reste de la famille. C'est un excellent gardien qui défend sa propriété. Sa voix est impressionnante pour sa taille, et les intrus devront se méfier de ses mâchoires puissantes.

 

Fidèle, très attaché à son maître, plein de dignité, indépendant, courageux et très intelligent. Le Scottie n'est pas le chien de n'importe qui, car son caractère est fort. Il faut être diplomate et avoir une bonne dose d'humour pour supporter son flegme britannique.

 

Le Scottish a conservé ses instincts ancestraux de chasseur, et il prend un malin plaisir à poursuivre les poules ou le chat du voisin.

Cette race a une prédisposition pour certaines maladies de peau :

- l'atopie ;
- la folliculite bactérienne ;
- la furonculose bactérienne ;
- le pyogranulome nasal héréditaire ;
- des vascularités.

Il est recommandé de toiletter son Scottish Terrier toutes les 6 à 10 semaines.

Le Terrier Écossais est un chien de chasse (courant/recherche, chasse au déterrage) et un chien d'intérieur.

Si la couleur noire est la plus demandée et la plus connue, depuis quelques années l'élevage de chiens de couleur "froment" se développe dans notre pays. Cette couleur plaît beaucoup et les froments ont un caractère légèrement différent des noirs ou des bringés : ils sont plus enjoués, un peu plus turbulents, plus "clowns".

 

C'est un chien très populaire aux États-Unis.

Trouvez un élevage de Scottish terrier près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Scottish terrier ou organiser une saillie entre Scottish terrier ?Voir les annoncesPublier une annonce

Avis & conseils Scottish terrier

Chien très agréable, joueur, pas agressif (faut pas trop l'embêter non plus), il aime son maître et lui est très fidèle, il a une grande fierté, est gourmand et intelligent. Ils ont des défauts mais les qualités prennent vite le dessus quand on découvre cette race attachante.

   
Par Mélanie

Je pense qu'il y a une petite erreur sur le poids du scotish mâle cela doit être de 8 à 9 kg et non 99,9

0    0
Par pseudo sylvie

mon scottish terrier est une femelle elle va avoir 13 ans au moi de mars,elle est trop gentil elle s est ce faire aimer,j ai des amis qui aimaient pas les chiens et bien ma chienne a reussie a se faire aimer maintenant ils l adorent mes petits enfants sont toujours avec elle ,elle s est pas ce que c est de mordre elle est caline quand elle veut sinon c est pas la peine de la forcer elle viendra pas,cet race est tetue mais trop gentil,j adore ma soka tout les jours il faut faire sa promenade en foret notre terrain c est juste pour faire son tour du propriétaire c est a cause de moi toute petite je l ai habitué a sa heureusement qu on habite a cote

0    0
Par guy

Ma scottish est froment et je confirme leur comportement diffère carrément de celui de robes noires, (j'ai eu les 2) les froments sont beaucoup plus calinous (alors que les autres sont plus indépendants) et surtout phénomène étrange par rapport à ces autres congénères, on ne l'entend jamais! même quand des chiens s'égosillent à aboyer après elle, elle s'approche d'eux les renifle et ne dit rien, (elle les snobe) çà lui arrive de leur voler dans les plumes mais silencieusement! le seul moment ou on l'entend c'est quand il y a quelque chose de suspect autour de la maison elle grogne un peu!
pour les poules c'est vrai (la mienne a décimé un poulailler entier qui plus est celui du voisin le maire du village ) et pour ce qui est des chats et lézards, perso depuis que je l'ai j'en vois plus un...
pour ce qui est des enfants : je surprend parfois ma fille de 4 ans lui faire vraiment toutes sorte de misères , elle n'a jamais bronché ! Bref elle est patiente ! si j'avais un chien a conseiller c'est le scottish froment !

0    0
Par bidule

"on"m'a donné 1 scottish noir parce que son maître voulait le faire euthanasier après l'avoir mal traité. j'ai mis environ 1 à 2 ans à l'habituer à ne plus être violenté!il m'a rendu au centuple son affection, m'a adopté, nous avons fait de grandes promenades, je l'emmenais partout, toujours sage, adorable avec mes petits(petits) enfants. Malheureusement, il avait de gros problèmes d'otites à répétition, dù à la négligence dans ses 1ères années de vie sans doute, il s'amusait à pincer le mollet, exclusivement des hommes ! vengeance ? super chien.

0    0
Par oreste

Merveilleuse race de chiens pour connaisseurs à éduquer avec doigté et intelligence ...Il faut une bonne année pour faire un bon scottish et ensuite c'est parti pour la vie :chien adaptable qui est à l'aise partout et surtout vous donne une affection sans limite , profonde, choisie ( les étrangers , on les aime bien , ils peuvent toujours nous caresser mais l'important , le bonheur , c'est notre maitre ou notre maitresse...) J'espère que les amateurs de scotties ajouteront des commentaires, on ne peut pas tout raconter même quand on a eu rien que des scottish ( toujours par deux)depuis presque 25 ans . Pourvu seulement que cela ne redevienne pas " le chien à la mode " comme dans les années trente...

0    0
Par antigone

Les scottishs terriers sont une excellente race de chien : ils sont joueurs sociables et parfaits .

0    0
Par 102365447

Le scottish terrier est bel et bien une race exceptionnelle, il a tout d'un bon chien de compagnie et de chasse, si je ne me trompe pas!

0    0
Par Med998877

honettement j'adore tout les petit chien avec cette race en plus

0    0
Par melodie

Chien trés apprécié des enfants. nous avons eu cassis notre chienne au même moment que mon enfant émilien. elle est né un 27 août 2007 et mon enfant un 27 août. c'est l'entente parfaite entre-eux. notre deuxième chienne Vanina un Westie est tout de même moin agréable avec lui.

0    0
Par coulon

Bonjour,
Nous avons une westie de 11 ans ( Neslie) et pour lui tenir compagnie sur ses vieux jours, nous lui avons choisie une petite scottish noire, née le 30 nov 2008.
Nous allons l'appeler Délice !!!
Nous devrions l'avoir mi février maximum !!!
Nous sommes impatients.
Merci pour vos temoignages

0    0
Par JOUGLA

Bonjour,nous avons aussi une petite scottish de 4 mois, elle s'appelle aussi Debby, nous ne connaissions pas cette race, mais nous avons eu un vrai coup de coeur... Bien à vous...Alex et jean-Jacques

0    0
Par alexetjj

Nous avons eu un scottish terrier noir, pendant 12 ans,Lewis .
Un animal exceptionnel. Je n'avais jamais eu de chien. Des amis rencontraient de grosse difficultés me l'ont donné. Ce fut une très belle histoire. Il nous manque encore aujourd'hui(depuis le 6 avril 07). Nous allons chercher un BéBé femelle lundi 20 octo, qui aura deux mois et demi. Froment. nous l'avons appeler Débby. Une nouvelle histoire va s'écrire... Bien amicalement Anita Tolio

0    0
Par Tolio