Petit Epagneul de Münster

Autres noms : Petit Münsterlander
Noms d'origine : Kleiner Münsterländer ou Kleiner Münsterlander Vorstehhund
Groupe : Chien d’arrêt
Standard : Standard FCI N°102

On retrouve des traces de l’usage du petit épagneul de Münster dès le 13ème et le 14ème siècle, en France comme en Allemagne....   Lire la suite

On retrouve des traces de l’usage du petit épagneul de Münster dès le 13ème et le 14ème siècle, en France comme en Allemagne. Pendant des siècles, ce petit chien polyvalent a été le compagnon de prédilection des chasseurs dans les marais du nord de l’Allemagne, et plus particulièrement en Westphalie.

 

En 1840, les réformes politiques rendent le métier de chasseur obsolète et signent la mise au rebut de ces chiens d’arrêt. Les élevages de petit épagneul de Münster se raréfient, et seules quelques fermes isolées conservent encore quelques lignées pures, obtenues par une sélection drastique des chiots mâles comme femelles dès leur naissance. Le petit épagneul de Münster tombe dans l’oubli, relégué aux activités d’aide de ferme.

 

Le vrai travail d’élevage et de raffinement de la race commence réellement vers la fin du 19ème siècle. La démocratisation de la chasse en tant que loisir et la systématisation de l’élevage de gibier pour pourvoir à la demande encouragent plusieurs enthousiastes à développer de nouvelles races de chiens d’arrêt. En 1870, des écrits mentionnent l’existence d’épagneuls particulièrement appréciés dans la région de Munster. Ces chiens se démarquent par leur talent à repérer les proies et à les ramener à leur maître une fois celles-ci abattues. Toutefois, leur réputation ne s’étend pas au-delà de quelques amateurs éclairés de la région.

 

En 1906, le célèbre poète Hermann Löns et ses frères passent une annonce dans un journal spécialisé, le Unser Wachtelhund, pour rechercher les derniers chiens de rouge de Hanovre ou de Braque d’Hanovre. Toutefois, ce qu’ils découvrent suite à cette annonce n’est nullement le Braque d’Hanovre, mais un petit chien très prisé par les fermiers de la Basse-Saxe, qu’ils décident de nommer Heidewachtel (« chien aux cailles »), le futur petit épagneul de Münster.

 

Edmund Löns, en coopération avec le docteur en médecine et philosophie Friedrich Jungklaus, travaille sans relâche pour développer l’élevage de ce "nouveau" chien, et en affiner les traits. Ils contactent Clemens Heitmann, maître d’école à Steinfurt en 1907, pour fonder le premier programme d’élevage raisonné. En effet, ce dernier élevait depuis 40 ans une lignée pure d’Heidwachtel, qui apporte du sang neuf au premier échantillon de chiens. En 1911, Löns découvre une autre souche proche de leur épagneul de Münster, appelé Dorstener Schlag, élevée par Bernhard Wolber dans la région de Velen, Reeken et Coesfeld. Il décide de l’intégrer également dans son programme.

 

La passion de Löns pour le petit épagneul de Munster le mène à être particulièrement exigeant toute sa vie. Il crée l’association des petits chiens d’arrêt de Munster en 1912, et s’attache par son biais à définir les standards de la race (rédigés en 1921), mais aussi à conduire des sélections drastiques au sein des élevages de petit épagneul de Münster pour perpétuer les traits physiques et psychologique propres à la race. Son travail s’avère payant, puisque la FCI reconnait définitivement la race en 1955, suivie en 1959 par un des deux principaux organismes canins américains, l’American Kennel Club. Le United Kennel Club attendra pour sa part 2006 pour en faire de même.

 

Aujourd’hui, le petit épagneul de Münster est essentiellement présent en Europe ; principalement en Belgique, en Allemagne, aux Pays Bas, en République Tchèque, au Danemark, et dans une moindre mesure au Royaume-Uni. Il reste encore confidentiel en revanche en Amérique du Nord.

 

Il faut compter entre 500€ et 800€ pour acquérir un chiot de cette race, les femelles étant plus chères que les mâles.

   Réduire
Voir plus de photos

Apparence

Le petit épagneul de Münster est un chien de taille moyenne à l'aspect puissant, harmonieux, noble et élégant, et aux proportions équilibrées. La longueur du corps, mesurée de la pointe du sternum à la pointe de la fesse, ne doit pas excéder la hauteur au garrot de plus de 5 cm. La ligne du dos est musclée et ondule avec fluidité lorsqu’il se déplace. La poitrine est légèrement plus haute et étroite que l’arrière-train. La queue, garnie d'une longue frange, est portée à l'horizontale en action et tombante au repos.

 

Le crâne est plutôt plat, noble, avec un stop peu marqué. Le museau est long, les joues bien musclées et la mâchoire puissante. De grandeur moyenne, les yeux ne sont ni saillants ni enfoncés dans les orbites, et la couleur de l'iris est de préférence marron foncé. Les larges oreilles sont attachées haut sur le crâne et tombantes, tout en restant bien accolées à la tête. Elles se terminent en pointe et ne dépassent pas la commissure des lèvres.

 

Le poil est brillant, lisse à légèrement ondulé, bien couché sur le corps pour en optimiser l’imperméabilité. Il n’est pas trop long, sauf sur les antérieurs où il forme des franges, et sur les jarrets, où il définit une culotte. La robe est marron et blanc, ou rouannée marron avec de larges plages marron formant un manteau et des mouchetures sur les pattes. La liste blanche est admise. Des marques feu apparaissent souvent au museau, autour des yeux et au niveau de l’anus.

Éducation du Petit Epagneul de Münster

Le petit épagneul de Münster est un chien intelligent et confiant. Chien facile à dresser et éduquer, il ne déçoit que très rarement son maître quant à sa rapidité d’apprentissage : apprendre des tours à son chien ne devrait d’ailleurs pas s’avérer bien plus compliqué qu’apprendre les règles de vie à son chien.

Cela dit, il est recommandé de commencer tôt son apprentissage et d‘entamer la sociabilisation du chiot dès que possible, surtout pour un individu appelé à vivre en ville, de manière à développer sa confiance ainsi que sa capacité à résister à ses instincts de traque.

S’il est destiné à chasser, il convient de dresser son chien pour la chasse à travers des jeux plutôt qu’en ayant recours à des entraînements répétitifs. Il est également important de lui apprendre qu’il ne faut pas chasser n’importe où et n’importe quand. Heureusement, l’apprentissage du rappel, que ce soit à la voix ou au geste, fonctionne très bien avec les sujets de cette race.

En résumé, constance, douceur, stimulation intellectuelle et assiduité sont nécessaires pour en faire le parfait compagnon de vie de la famille et canaliser son énergie.

Entretien du Petit Epagneul de Münster

L’entretien du petit épagneul de Munster ne demande que peu d’efforts : brosser le pelage de son chien de temps à autres suffit à maintenir sa fourrure brillante en cas d’activité normale.

 

Le brossage et la vérification des oreilles du chien doit pour sa part être systématique après les sorties en forêt ou à la campagne, pour vérifier qu’aucun débris ne se trouve pris entre les poils les plus longs. Bien les sécher après la baignade permet aussi de réduire le risque d’otites du chien à répétition.

Usage du Petit Epagneul de Münster

Le petit épagneul de Münster est un chien d'arrêt polyvalent, efficace sur tous types de terrains, et particulièrement redoutable dans la chasse au lapin, à la bécasse et au canard. Excellent retriever, il est capable de rapporter des proies en eau profonde. Sa facilité de dressage et son adaptabilité sont particulièrement appréciés des chasseurs occasionnels, et son endurance lui permet de supporter – voire d’enchaîner - les longues journées de chasse sans baisse d’attention.

 

En plus de ses talents comme chien de chasse, le petit épagneul de Münster est également très recherché en tant que chien de compagnie, un rôle qu’il remplit à merveille.

Caractéristiques du Petit Epagneul de Münster

  • Taille du mâle : De 52 à 56 cm
  • Taille de la femelle : De 50 à 54 cm
  • Poids du mâle : De 18 à 23 kilos
  • Poids de la femelle : De 18 à 23 kilos
  • Durée de vie moyenne : 14 ans

Caractère du Petit Epagneul de Münster

Le petit épagneul de Münster est un chien affectueux et dépendant, qui aime la compagnie des humains. Il n’est pas vraiment du genre à rester tranquillement dans sa niche, et certains individus peuvent d’ailleurs devenir particulièrement anxieux s'ils sont laissés seuls trop longtemps. Ce n’est pas clairement pas une race de chien qui supporte bien la solitude, mais plutôt une race adaptée pour les personnes qui travaillent à domicile ou qui sont souvent à la maison.

 

En plus d’être très proche de son maître, le petit épagneul de Münster fait partie des races de chien les plus sociables, et accueille membres de la famille comme étrangers avec le même enthousiasme. De fait, il serait vain de chercher à éduquer son chien pour devenir chien de garde, sauf si les léchouilles et autres bonds de fête font partie de la stratégie de défense de la maisonnée.

 

Toutefois, cette affection débordante ne le rend pas moins sélectif dans ses relations. C’est un en effet un chien assez exclusif, qui a tendance à s’attacher à une personne en particulier dans la famille, à qui ils obéit instantanément. Néanmoins, pas d’inquiétude : ce que le petit épagneul de Münster aime plus que tout, c’est attirer l’attention : il sera bien content de se mettre en boule dans le canapé avec n'importe qui, du moment que la personne en question est généreuse avec les gratouilles.


Par ailleurs, en plus d’être équilibré et patient, le petit épagneul de Münster est un chien très joueur, et représente une race de chien très adaptée pour les enfants, pour qui il fera un excellent compagnon de jeu. Il est aussi parfaitement capable de cohabiter sereinement avec d’autres animaux domestiques, à la condition qu’ils aient été élevés ensemble. De fait, cette placidité ne s’applique qu’aux animaux de la famille : si un chat inconnu (ou le chat du voisin) pointe le bout de son museau, son instinct de chasseur le poussera à le poursuivre sans relâche, et des ordres très fermes seront nécessaires pour le stopper dans sa course.

 

Son gabarit lui permet de s’accommoder de tout type de logement, maison comme appartement. Toutefois, le petit épagneul de Münster est une véritable boule d’énergie qui a besoin de se dépenser au cours de longues balades. Rien ne lui fait plus plaisir que de gambader à sa guise et renifler le sol à la recherche d’un autre animal lors de randonnées avec son maître, ou bien plonger dans des cours d’eau pour ramener les jouets flottants qui y auront été jetés. Il n’y a d’ailleurs aucune crainte à avoir concernant cette activité, car c’est un excellent chien nageur. Mais c’est aussi une race de chien sportive, et les maîtres souhaitant partager de beaux moments de complicité avec leur compagnon seront ravis d’apprendre que le petit épagneul de Munster est le candidat idéal pour l'agility et la plupart des sports canins, grâce à son intelligence et son obéissance à toute épreuve.

 

En tout état de cause, que ce soit sur terre ou dans l’eau, un certain niveau d’activité est absolument nécessaire à l’équilibre physique et psychologique de ce chien. A défaut de stimulations adéquates, l’ennui pourrait en faire un chien qui détruit tout et ravage l’intérieur de la maison.

Santé du Petit Epagneul de Münster

Le petit épagneul de Münster est résistant et, du fait de son bassin génétique très large, n’a pas de maladies qui lui sont propres.

 

Son seul talon d’Achille sont les oreilles du chien : il souffre d’otites et d’infections auriculaires un peu plus souvent que la plupart des races.

Alimentation du Petit Epagneul de Münster

Les petits épagneuls de Münster ont peu de problème de santé, mais ils peuvent être gourmands et présentent de ce fait une propension à l’embonpoint particulièrement marquée. Leur régime doit donc être surveillé de près, et adapté à leur degré d’activité, au risque de se retrouver avec un chien en surpoids ou obèse.

Divers

Le Petit Épagneul de Münster est doté d'un excellent flair et peut chasser aussi bien en plaine qu'au bois ou à l'eau.

 

Il quête assez près de son maître, et son arrêt est très ferme.

 

Bon rapporteur, il chasse le petit gibier.

 

Il est parfois utilisé en meute.

Avis & conseils sur le Petit Epagneul de Münster

C'est le meilleur chien que l'on puisse s'imaginer !!!!!!!! Le chien le PLUS AIMANT !!!!! A la chasse, à la maison, au restaurant, en voyage,en famille: exceptionnel et
incomparable !!!!!!!! J'ai eu différentes races superbes, mais le KLEINE MÛNSTER LÂNDER est fabuleux, en plus ne sent jamais mauvais et s'auto-nettoie ! GÉNIAL !

   
Par Barbara de Louvencourt
Trouvez un élevage de Petit Epagneul de Münster près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Petit Epagneul de Münster ou organiser une saillie entre Petits épagneuls de Münster ?Voir les annoncesPublier une annonce