Laïka de Sibérie Occidentale

Laïka de Sibérie Occidentale

Nom d'origine : Zapadno-Sibirskaïa Laïka
Groupe : Chien de type Spitz et de type primitif
Standard : Standard FCI N°306

Partager
 

Qualités de cette race

Tempérament du Laïka de Sibérie Occidentale

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Laïka de Sibérie Occidentale au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques

Durée de vie moyenne
De 10 à 12 ans
Poids de la femelle
De 20 à 30 kilos
Poids du mâle
De 20 à 30 kilos
Taille de la femelle
De 51 à 58 cm
Taille du mâle
De 55 à 61 cm

Foyer idéal pour ce chien

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Laïka de Sibérie Occidentale

Le Laïka de Sibérie occidentale, originaire notamment des régions au nord de l'Oural, appartient à la famille des Spitz et descend du Chien des Tourbièreses. Cette race de chien est issue de croisements entre deux variétés apparentées de Laïka, le Khanty et le Mansi, des Laïkis de chasse, qui donneront naissance aux races standards du Laïka Ostyak et Vogul au début du 20e siècle. En 1947, les deux variétés sont croisées et fondues en une seule, et donneront en 1952 un standard unifié et approuvé. 

 

En Russie, cette race de chien est très répandue, surtout dans les régions boisées du Kamtchatka, puisque c'est en priorité un chien de chasse.

De taille moyenne, le Laïka de Sibérie occidentale est sec et de constitution robuste. Son ossature est bien développée, sans paraître lourde ni grossière, et sa musculature est forte. Le dimorphisme sexuel est clairement visible, puisque les mâles sont plus grands que les femelles, avec une masculinité évidente.

 

Attachées haut sur une tête en forme de coin, les oreilles sont droites, triangulaires et pointues à leur extrémité. Les yeux sont ovales, légèrement enfoncés, et de couleur marron. 

 

Le poil est gros et dur, et recouvre un sous-poil développé et épais. La robe du Laïka de Sibérie occidentale est blanche, poivre et sel, rouge ou grise dans toutes ses nuances. 

 

La queue est fermement enroulée et est portée sur le dos ou sur les hanches. 

Standard FCI N°306

ORIGINE : Russie.



DATE DE PUBLICATION DU STANDARD OFFICIEL EN VIGUEUR : 13.10.2010.



UTILISATION : Chien de chasse polyvalent.



FCI-CLASSIFICATION : Groupe 5 Chiens de type Spitz et de type primitif. Section 2 Chiens nordiques de chasse.



Avec épreuve de travail.



BREF APERCU HISTORIQUE : Ce chien de chasse originaire de la Russie vient de l’Oural et des régions forestières de l’ouest et de l’est de la Sibérie ; la race a été sélectionnée à partir des chiens de chasse Khanty et Manci. Les premiers standards des Laïki Vogul (Mansi) et Ostyak (Khanty) ont été établis par les cynologues russes au début du XXème siècle. Une nouvelle définition des races Laïki a été proposée en 1947 et la progéniture des Khanty et Mansi, qui sont étroitement apparentées, a été regroupée en une seule race. Le nouveau standard pour le Laïka de Sibérie Occidentale a été
approuvé en 1952.



De nos jours, le Laïka de Sibérie Occidentale est le chien de chasse le plus courant en Russie et la race est très répandue dans les régions boisées de Karelia au Kamchatka. La race semble être particulièrement appréciée dans ses régions d’origine. Des cheptels venant des élevages reconnus pour leur type et leur capacité au travail ont été introduits dans tous les centres d’élevage de la Fédération Russe.



ASPECT GENERAL : Chien de taille moyenne à légèrement plus grande ; ayant de la substance et une construction puissante sans lourdeur. La longueur du corps, du poitrail à la pointe de la fesse, est légèrement supérieure à la hauteur du garrot au sol. Le dimorphisme sexuel est clairement prononcé. Les mâles sont plus grands que les femelles avec une masculinité évidente. Les muscles sont bien développés et l’ossature est forte.



PROPORTIONS IMPORTANTES : La longueur du corps est supérieure à la hauteur au garrot par 100 à 103-107% chez les mâles et par 100 à 104-108% chez les femelles. Chez les mâles la hauteur au garrot est supérieure à celle à la croupe de 1 à 2cm ; chez les femelles elle est égale, ou supérieure de 1cm, à la hauteur à la croupe. La longueur de la tête est considérablement supérieure à la largeur. La longueur du museau est égale à, ou légèrement inférieure à la moitié de la longueur de la tête. La hauteur des membres, du sol aux coudes, est légèrement supérieure à la moitié de la hauteur au garrot.



COMPORTEMENT / CARACTERE : Stable et équilibré. Chien vigoureux avec le sens olfactif et de détection du gibier très
développés, ayant une passion vive, sensible et prononcée pour la chasse et aussi enthousiaste sur la plume que sur le poil. Confiant et alerte envers les étrangers.



TETE : Sèche, en forme d’un coin, en proportion à la taille du chien. Vu de dessus, sa forme s’approche de celle d’un triangle équilatérale. La région crânienne est modérément large ; moins chez les femelles que les mâles.



REGION CRANIENNE :
Crâne: Allongé, nettement plus long que large ; vu de devant, il est plat ou légèrement arrondi. La ligne supérieure du chanfrein est parallèle à celle du crâne. La protubérance occipitale est bien prononcée. Les arcades sourcilières sont légèrement développées.
Stop: Légèrement marqué.



REGION FACIALE :
Truffe: De taille moyenne, noire. Chez les chiens blancs une truffe de couleur légèrement plus claire (nuance marron) est tolérée.
Museau: Modérément pointu, s’élargissant dans la région des canines. La longueur du museau est égale à la moitié, ou légèrement moindre, de la longueur de la tête. Vu du profil, le museau a la forme d’un coin modéré.
Lèvres: Jointives.
Mâchoires et Dents: Blanches, larges, fortes, bien développées et implantées à intervalles réguliers ; dentition complète (42 dents), articulé en ciseaux.
Joues: Zygomatiques saillants.
Yeux: Pas grands, de forme ovale, placés de biais, relativement enfoncés (plus que chez les autres Laiki) avec une expression déterminée et intelligente. La couleur est marron foncé ou marron selon la couleur de la robe.
Oreilles: Dressées, attachées haut, mobiles et en forme de V avec des extrémités pointues. Les lobes sont peu développés.



COU : Musclé, sec et long ; la longueur est égale à celle de la tête. Coupe transversale ovale. Inséré à approximativement 45-55° à l’horizontale.



CORPS :
Ligne de dessus: Solide, s’inclinant légèrement du garrot à l’attache de la queue.
Garrot: Bien marqué, surtout chez le mâle.
Dos: Solide, droit, bien musclé et modérément large.
Rein: Court, modérément large, bien musclé, légèrement arqué.
Croupe: Large, modérément longue, légèrement oblique.
Poitrine: Modérément descendue (elle atteint la pointe du coude), large, long; coupe latérale ovale.
Ligne de dessous et Ventre: Relevée. La ligne allant de la poitrine à la cavité abdominale est légèrement relevée.



QUEUE : Fermement enroulée, elle est portée sur le dos ou sur les hanches. Etirée, elle peut atteindre la pointe du jarret ou être 1 à 2 cm plus courte.



MEMBRES



MEMBRES ANTERIEURS :
Vue d’ensemble: Vus de devant, droits, modérément écartés et parallèles. La longueur des avant-bras, du coude au sol, est
légèrement supérieure à la moitié de la hauteur au garrot.
Epaule: Longue et bien inclinée.
Bras: Long, oblique, musclé. Bien angulé entre l’épaule et l’avantbras.


Coude: Près du corps ; la pointe du coude est bien développée et inclinée vers l’arrière, parallèle à l’axe du corps.
Avant-bras: Long, droit, pas grossier, musclé ; coupe transversale ovale.
Métacarpe: Pas long, vu du profil légèrement incliné. La présence d’ergots n’est pas souhaitable.
Pied antérieur: De forme ovale, cambré avec doigts serrés. Les doigts du milieu sont légèrement plus longs.



MEMBRES POSTERIEURS :
Vue d’ensemble: Musclés, forts avec les angulations de toutes les articulations bien définies. Vu de derrière, droits et parallèles.
Cuisse: Modérément longue, oblique.
Grasset: Bien angulé.
Jambe: Modérément longue, oblique, pas plus courte que la cuisse.
Métatarse (jarret): Presque vertical. Vu de profil, un trait perpendiculaire tiré de la pointe des fesses au sol, doit tomber juste devant le jarret. La présence d’ergots n’est pas souhaitable.
Pied postérieur : Légèrement plus petit que le pied antérieur. De forme ovale, cambré avec doigts serrés. Les doigts du milieu sont légèrement plus longs.


 


ALLURES : Libres, énergiques. L’allure typique est le trot raccourci en alternance avec le galop.



PEAU : Epaisse et élastique ; sans plis ni tissu sous-cutané.

ROBE :
Poil: Le poil de couverture est dense, dur et droit. Le sous-poil est bien développé, doux, abondant et laineux. Le poil est court et dense sur la tête et les oreilles. Sur les épaules et autour du cou le poil est plus long que sur le corps et forme une collerette; sur les joues il forme des favoris. Chez les mâles le poil est plus long sur le garrot. Les membres sont couverts d’un poil court, dur et dense qui est un peu plus long sur la face arrière des membres antérieurs. Sur la face arrière des membres postérieurs le poil forme des pantalons sans franges.



Il y a du poil de protection, comme une brosse, entre les doigts. Sur la queue le poil est abondant, droit et dur et légèrement plus long sur la face inférieure mais sans franges.


 


Couleur: Gris avec nuances marron rougeâtre, rouge avec nuances marron-rougeâtre, gris, rouge, fauve et toutes les nuances de marron/rougeâtre. Blanc pur ou parti-couleur c’est-à-dire blanc avec des plaques de toute couleur mentionnée dessus similaire à la couleur de base sur le corps.


 


TAILLE : Hauteur au garrot: Mâles: 55-62 cm / Femelles: 51-58 cm.


 


DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa
gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.


• Déviation du type sexuel.
• Légère nervosité ou manque de confiance envers les étrangers.
• Occiput pas prononcé, nez busqué.
• Yeux de couleur pâle.
• Pigmentation pâle sur la truffe, lèvres et le bord des paupières.
• Manque de dents : absence de 4 prémolaires maximum en ce qui concerne les PM1 et PM2.
• Articulé en tenaille (bord à bord) après l’âge de 6 ans.
• Oreilles attachées bas ; souples avec port d’oreille léger ; pas mobiles.
• Croupe horizontale ; légèrement affaissée.
• Epaules droites ; coudes tournés en dedans ou en dehors.
• Côtes plates, poitrine insuffisamment descendue.
• Pieds plats, pieds écrasés.
• Mouchetures de la même couleur que la robe de base sur la tête et les membres.
• Manque de sous-poil, absence de la collerette et des favoris (sauf dans le cas d’une mue naturelle).
• Allures restreintes.
• Taille supérieure à la hauteur maximum de +2cm pour les femelles. 2cm en dessous la taille minimum pour les mâles.



DEFAUTS GRAVES :


• Déviation évidente du type sexuel.
• Niveau d’excitation trop élevé.
• Mâles ayant un type féminin ; femelles ayant un type masculin.
• Chien obèse ou maigre.
• Stop abrupt, museau avec truffe aplatie, museau court ; lèvres lâches.
• Dépigmentation sur la truffe, lèvres ou les bords des paupières.
• Yeux ronds ; placés à l’horizontale ; proéminents ; de couleur jaune ; paupières lâches.
• Absence de dents ; petites dents ou dents trop espacées.
• Oreilles dirigées vers l’extérieur ; extrémités arrondies ; trop larges ; lobes trop développés.
• Dos ensellé ; dos voussé.
• Rein long ; étroit ; affaissé ou arqué ; trop fort.
• Poitrine pas suffisamment descendue.
• Queue trop longue ou trop courte ou qui ne touche ni le dos ni les hanches.
• Pieds visiblement tournés en dehors (panard) ; en dedans (cagneux) ou membres antérieurs arqués. Métacarpes écrasés.
• Membres postérieurs trop angulés ou droits ; grassets tournés vers l’extérieur ; jarrets clos ou postérieurs trop étroits.
• Allures lourdes ou restreintes ; allures raides ou raccourcies.
• Poil trop long sur la face arrière des antérieurs ; franges prononcées sur les cuisses et la queue.
• Poil ondulé, bouclé, doux ou trop long ; poil formant une raie sur le dos et le garrot.
• Mouchetures excessives, de la même couleur que la robe de base, sur la tête et les membres.
• Mouchetures de couleurs autres que la couleur de base.
• Robe noire ou noir et blanc.
• Ecart de taille de +/- 2cm; hauteur au garrot inférieure à la hauteur à la croupe.



DEFAUTS ENTRAINANT L’EXCLUSION :


• Chien agressif ou peureux.
• Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.
• Articulé incorrect.
• Articulé de travers.
• Absence de 4 dents ou plus, y compris PM1 ou M3. Incisives en surnombre.
• Œil vairon ou tâchés.
• Oreilles tombantes ou semi-tombantes.
• Queue en panache, de loutre ou portée en sabre ; queue très écourtée.
• Poil trop court ou trop long.
• Couleur marron génétique, bleue génétique, bringée ou albinos.

N.B.: Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal
complètement descendus dans le scrotum.

De caractère entier, les Laïkas de Sibérie occidentale sont toujours sur le qui-vive. Ils sont très méfiants et particulièrement réservés envers les étrangers ; ce sont des gardiens incorruptibles.

 

Faciles à dresser, ils sont fidèles et même exclusifs envers leur maître, et peuvent faire d'agréables compagnons. Ils sont très attentifs envers les enfants et s'entendent bien avec les chiens qu'ils connaissent. À l'inverse, leur instinct de chasseur étant très fort, ils ne font pas bon ménage avec les chats et autres NAC.

 

Remuants et très bruyants (leur nom signifie d'ailleurs "petit aboyeur" en russe), ils ne sont pas recommandés en appartement, d'autant plus qu'ils ont un besoin constant d'exercice et que la sédentarité assombrit leur humeur.

Cette chien est de constitution robuste, et ne nécessite pas de soin particulier. En revanche, le Laïka de Sibérie occidentale peut souffrir de dysplasie de la hanche

Durant les période de mue, le Laïka de Sibérie occidental doit être brossé quotidiennement. En revanche, tout au long de l'année, l'entretien du poil de chien est facile, puisqu'un brossage hebdomadaire suffit.

L'alimentation du Laïka de Sibérie occidentale doit tenir compte de son activité. Chien de traîneau et de chasse, il a un besoin important en protéines. Le régime BARF, à base de viande crue, est idéal. 

Chien de chasse (courant/déterrage ou recherche), de traîneau et de garde, le Laïka de Sibérie occidentale fait également un bon chien de compagnie

 

En Russie, ces chiens servent malheureusement souvent de cobaye pour la recherche médicale.

La chienne Laïka, une Laïka de Sibérie occidentale, a été lancée comme « première ambassadrice du monde vivant » dans une fusée spatiale le 3 novembre 1957 (Spoutnik II). 

Avis & conseils Laïka de Sibérie Occidentale

Soyez le(a) premier(ère) à donner votre avis sur cette race canine !

Vous connaissez bien les Laïka de Sibérie Occidentale, ou possédez vous-même un Laïka de Sibérie Occidentale ?
Que pensez-vous de cette race ? Avez-vous des conseils à partager ?

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer
  • Stérilisation de Laika

    Alors voilà depuis Jeudi passé Laika Berger Allemand de 8 mois s'est fait stérilisée je stressais beaucoup car quand il s'agit de mes loulous je veux que tout soit bien E... Lire la suite

  • laika dogo de 20 mois

    pris sur un autre forum laïka 20 mois contact spa rennes 02 99 59 32 74 Je fais suivre : Un jeune homme condamné pour actes de cruauté Il martyrisait so... Lire la suite