Qualités du Greyster

Tempérament du Greyster

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Greyster au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Greyster

Espérance de vie
De 12 à 15 ans
Poids de la femelle
De 20 à 32 kilos
Poids du mâle
De 25 à 38 kilos
Taille de la femelle
De 60 à 70 cm
Taille du mâle
De 60 à 74 cm

Le Greyster : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Greyster

Le Greyster est né en Norvège, dans les années 80. C'est une Norvégienne pratiquante du ski-jöering qui a l'idée de croiser ses chiens d'attelage avec un Lévrier Greyhound, grand spécialiste du sprint long. Dans les pays scandinaves, en plus des races de chiens de traîneau habituelles comme le Husky de Sibérie ou le Malamute d'Alaska, ce sont des chiens de chasse qui sont sélectionnés pour les sports de traîne sur terre (canicross, caniVTT, pulka verte...), à l'image du Braque Allemand, reconnu et exploité pour ses qualités physiques.

 

Ainsi, afin d'accroître le potentiel de vitesse de leurs chiens, d'autres éleveurs norvégiens et pratiquants de sports de traîne sur terre décident également de faire des croisements entre le Braque Allemand et le Greyhound.

 

Chien mêlé, le Greyster devient vite, au fil des générations, le chien de traîneau sur terre le plus efficace en courses de vitesse. D'ailleurs, il est le roi incontesté des épreuves courtes (de 4 à 20 kilomètres par manche, selon le nombre de chiens attelés) et de la pulka scandinave.

 

Le Suédois Egil Ellis, plusieurs fois champion de l'Open North American Championship, a également fait progresser la race en la croisant avec l'Alaskan Husky, afin d'améliorer son endurance. 

 

Les Braques Allemands choisis étaient tous issus de lignées de travail sur pulka et ski-jöering. Un apport de sang de Pointer et de Lévrier Hongrois a également été fait par quelques mushers, afin de renforcer certaines qualités.

 

Les Greysters étant destinés à l'utilisation et non à la beauté, les éleveurs ne cherchent pas à fixer la race. Ainsi, elle n'est reconnue ni par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) ni par la Société Centrale Canine (SCC).

Il n'existe pas de standard pour le Greyster. Pour autant, il ressemble généralement à un grand Braque Allemand, mais en plus fin, avec des pattes plus longues. 

 

De fait, l'apparence du Greyster dépend des races utilisées et de leur pourcentage dans le croisement.

Le Greyster est le Dr Jekyll et Mr Hyde de l'espèce canine. En effet, c'est un chien sensible, affectueux et très proche de son maître, mais qui, par son caractère joueur et fougueux, est souvent surexcité, aboyeur et destructeur. 

 

Endurant et aimant beaucoup courir, le Greyster est un chien dynamique et un partenaire idéal pour les personnes qui pratiquent des sports de course, comme les sports de traîne sur neige (ski-jöering, pulka...) ou le caniVTT. Il peut également pratiquer d'autres sports canins, comme l'agility, même si, au vu de son gabarit, il risque d'avoir du mal à effectuer des parcours serrés. 

 

Pour son bien-être, le Greyster ne peut pas vivre en ville ou dans un appartement, car il a besoin de courir régulièrement, voire quotidiennement.

Au vu de son caractère affirmé, l'éducation du Greyster doit être ferme. Il faut lui apprendre à se canaliser quand il est à la maison, car comme il s'excite vite, il peut être rapidement difficile à contrôler. Pour autant, dès lors que son maître lui procure une quantité correcte d'entraînement et une bonne dépense en énergie, il a un comportement plutôt normal. 

 

Il n'en reste pas moins que le propriétaire d'un Greyster doit bien avoir conscience que son compagnon a besoin de beaucoup d'exercice. Autant dire que ce n'est pas un chien à mettre entre toutes les mains...

La santé du Greyster est généralement robuste. Par contre, cette la race est caractérisée par une certaine fragilité psychologique.

Le pelage court du Greyster ne nécessite que peu d'entretien, et un brossage une fois par semaine suffit à assurer sa propreté.

 

Après chaque course, il est recommandé d'inspecter minutieusement ses coussinets, afin de vérifier qu'il ne s'est pas blessé.

Les besoins alimentaires du Greyster doivent être adaptés à son poids, son âge, son état de santé, mais surtout à ses activités.

 

La quantité de nourriture absorbée par un Greyster est similaire à celle de tout autre chien ayant le même poids et niveau d'activité.

Le Greyster est le champion incontesté des courses de vitesse, comme les épreuves courtes ou la pulka scandinave.

Avis & conseils Greyster

Soyez le(a) premier(ère) à donner votre avis sur cette race canine !

Vous connaissez bien les Greyster, ou possédez vous-même un Greyster ?
Que pensez-vous de cette race ? Avez-vous des conseils à partager ?

Votre nom / prénom :
Vous pouvez devenir membre pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois.
Votre adresse e-mail :
Vous pouvez devenir membre pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois.
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer