Épagneul Nain Continental Papillon

Épagneul Nain Continental Papillon

Autres noms : Papillon ou Épagneul Papillon
Nom d'origine : Épagneul nain Papillon
Groupe : Chien d’agrément et de compagnie
Standard : Standard FCI N°77

Partager
 

Qualités de cette race

Tempérament du Épagneul Nain Continental Papillon

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Épagneul Nain Continental Papillon au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques

Durée de vie moyenne
De 14 à 15 ans
Poids de la femelle
De 1 à 5 kilos
Poids du mâle
De 1 à 4 kilos
Taille de la femelle
De 27 à 28 cm
Taille du mâle
De 27 à 28 cm

Foyer idéal pour ce chien

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Épagneul Nain Continental Papillon

L'Épagneul Nain Continental est connu depuis le Moyen-âge et a été obtenu par la réduction de l'Épagneul de chasse.

 

La variété Phalène est la plus ancienne de cette race et existait déjà au 16ème siècle. Il faut attendre le 19ème siècle pour voir apparaître une deuxième variété, le Papillon, créée par diverses alliances de chiens, dont le Spitz.

 

La différence essentielle entre les deux variétés consiste dans le port des oreilles, droites chez l'Épagneul Nain Continental Papillon. Le caractère présente également quelques infimes variations.

 

Malgré l'adoration dont il a bénéficié durant plusieurs siècles, l'Épagneul Nain Continental décline au début du 20ème siècle. Son élevage est ensuite repris sous l'impulsion de son club, et la race est aujourd'hui à nouveau prospère.

 

Le Papillon et le Phalène sont considérées comme deux races de chiens distinctes sauf en France, en Angleterre et aux États-Unis.

Standard FCI N°77

ALLURE GÉNÉRALE


Petit épagneul de luxe, de structure normale et harmonieuse, à poil long et à museau modérément long et plus court que le crâne. D'aspect vif, gracieux et cependant robuste, d'allure fière et à la démarche aisée et élégante. Le corps est légèrement plus long que haut.

Taille : 28 cm environ.

Poids : Il existe 2 catégories :

- Moins de 2,5 kg pour les mâles et les femelles.

- De 2,5 à 4,5 kg pour les mâles et de 2,5 à 5 kg pour les femelles.

Poids minimum : 1,5 kg.

ROBE


Poil : La fourrure, sans sous-poil, est abondante, brillante, ondée mais non bouclée, ni molle. Peu résistante, à reflets soyeux. Le poil et planté à plat, assez fin en soi-même, un peu recourbé par l'onde. L'aspect de la fourrure se rapproche de celui du poil des petits Epagneuls anglais, mais diffère nettement de celui des Epagneuls Pékinois D'autre part elle ne doit avoir aucune ressemblance avec celle du Loulou. Le poil et court sur la face, le museau, le devant des pattes et le dessous du jarret. De longueur moyenne sur le corps, le poil s'allonge au cou pour former une collerette et un jabot bien ondé descendant sur la poitrine. Il forme des franges aux oreilles et à la partie postérieure des pattes de devant. A la partie postérieure des cuisses, une ample culotte s'étale en mèches souples. De minces touffes peuvent exister entre les doigts et les dépasser légèrement à condition de ne pas alourdir le pied, mais au contraire de l'affiner en l'allongeant.

A titre indicatif, certains chiens en bonne condition de fourrure ont un poil de 7,5 cm au garrot et des franges de 15 cm à la queue.

Couleur : Toutes les couleurs sont admises sur un fond de robe blanc. Sur le corps et les membres, le blanc doit être dominant par rapport à la couleur. On recherche le blanc en tête, prolongé par une liste plus ou moins large. Une marque blanche est admise sur la partie inférieure de la tête, mais le blanc dominant en tête constitue un défaut. Dans tous les cas, les paupières et la truffe doivent être pigmentées.

TÊTE


Normalement proportionnée au corps et proportionnellement plus légère et plus courte que chez l'Epagneul de grande et moyenne taille. Le crâne pas trop arrondi ni de profil ni de face, montrant parfois une légère trace de sillon médian. Le museau, plus court que le crâne, est fin, effilé et pas trop évidé latéralement. Il ne peut être retroussé. Le chanfrein rectiligne est relié au crâne par une dépression assez accentuée. Chez les chiens plus lourds cette dépression est moindre, mais cependant sensible. Chez les chiens plus petits elle est nettement marquée sans jamais présenter une brusque cassure.

Truffe : Petite, noire et arrondie, mais légèrement aplatie sur le dessus.

Lèvres : Très pigmentées, minces et serrées.

Denture : Assez forte, s'ajustant bien de façon normale.

Langue : Elle ne doit pas être apparente. Le fait de dépasser constamment, ou de ne pas rester rentrée une fois touchée par le doigt, constitue un défaut.

Yeux : Assez grands et bien ouverts, ils ont la forme d'une amande très large. Non-proéminents, placés assez bas dans la tête, le coin interne situé à l'intersection du crâne et du museau. De couleur foncée et très expressifs, la paupière très pigmentée.

Oreilles : D'une tégumentation assez fine mais résistante. Qu'il s'agisse de l'oreille oblique ou de l'oreille montante et quand on l'examine à la main, le cartilage ne peut se terminer en pointe trop effilée. Les oreilles sont implantées assez en arrière sur la tête, suffisamment distantes l'une de l'autre pour qu'apparaisse la forme légèrement arrondie du crâne.

- Variété à oreilles tombantes, dite Phalène :

L'oreille au repos est implantée haut, sensiblement plus haut que la ligne des yeux, portée pendante et néanmoins assez mobile. Elle est garnie de poils ondés pouvant atteindre une grande longueur, ce qui donne au chien un aspect de joliesse.

- Variété à oreilles droites, dite Papillon :

L'oreille est attachée haut, la conque bien ouverte et dirigée de côté. Le bord interne de la conque forme un angle approchant de 45° avec l'horizontale. En aucun cas l'oreille ne doit pointer vers le haut, ce qui rappelle l'oreille du Loulou et doit être formellement rejeté. L'intérieur de la conque est garni de poils fins également ondés, les plus longs dépassant de peu le bord de l'oreille. La face externe, au contraire, est recouverte de poils longs qui forment des franges retombantes, dépassant largement le bord de l'oreille.

Le croisement des deux variétés produit souvent des oreilles mi-dressées, à la pointe retombante. Cette forme mixte du port des oreilles est un grave défaut.

COU


De longueur moyenne, il est un peu arqué à la nuque.

CORPS


La ligne du dessus n'est ni trop courte, ni arquée, ni ensellée, sans cependant pouvoir être plate. Le rein est solide et légèrement arqué. La poitrine est large, assez descendue. Son périmètre, pris entre les deux dernières côtes, doit être sensiblement équivalent à la hauteur du garrot. Le côté est bien arqué. Le ventre est légèrement relevé.

MEMBRES


Antérieurs : L'épaule et le bras sont bien développés et de même longueur. Ils sont attachés l'un à l'autre sous un angle normal et bien appliqués contre le tronc.

Postérieurs : Les pattes sont droites, fermes et assez fines. Le sujet ne doit pas paraître enlevé. Les jarrets sont normalement coudés. Vu de devant ou de derrière les pattes sont parallèles.

Pieds : Assez longs et dits de "lièvre ", reposant d'aplomb sur leurs soles. Ongles forts, de préférence noirs, plus clairs chez les sujets à robe brune ou blanche. Les ongles blancs chez les sujets blancs ne constituent pas une faute si le sujet est bien pigmenté ailleurs. Les doigts sont nerveux avec une sole résistante, bien garnis entre eux de poils fins dépassant le bout du pied formant pointe.

QUEUE


Attachée assez haut et plutôt longue, elle est très frangée et forme un beau panache. Quand le chien est en éveil, elle est portée relevée dans le plan de l'épine dorsale et incurvée, l'extrême pointe pouvant effleurer le dos. Jamais elle ne devra s'enrouler ni être posée plat sur le dos.

DÉFAUTS


Crâne plat, en forme de pomme et bombé comme chez les petits Epagneuls anglais. Dépression trop peu accentuée. Chanfrein busqué ou concave. Oeil petit, trop rond, proéminent, de couleur claire ou montrant du blanc quand on le regarde de face. Truffe qui n'est pas noire. Le prognathisme supérieur et surtout inférieur est à éviter. Membres antérieurs arqués. Poignet noueux. Membres postérieurs qui, vus de derrière, s'écarteraient de la verticale aux rotules, aux jarrets et aux pieds. Arrière-train faible. Pieds panards ou cagneux. Ongles ne touchant pas le sol. L'ergot, simple ou double, aux pattes de derrière est indésirable et constitue un défaut de beauté. Son ablation est donc conseillée. Queue enroulée, reposant sur le dos, retombant sur les côtés (il s'agit de l'os et non des franges qui, par leur longueur, retombent en mèches). Fourrure pauvre, molle ou soufflée. Poil planté droit ou droit lui-même ou laineux, indiquant le croisement avec le loulou.

Disqualification

Truffe rose ou tachetée de rose. Prognathisme supérieur ou inférieur excessif au point que les incisives ne se touchent plus. Langue paralysée ou constamment visible.


N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum.

C'est un chien vif et gai, possédant même aux dires de certains, un véritable don de comédien.

Très affectueux, aimant les caresses, il est très attaché à son maître.

 

La variété Papillon est souvent plus tonique que le Phalène.

L'Épagneul Nain Continental Papillon est un excellent ratier et chasseur de lapin. Il peut aussi, à l'occasion, faire un honnête gardien.

 

C'est également un chien de compagnie et d'intérieur.

Correctement éduqué, ce chien se montre docile. Il est, de plus, propre comme un chat.
Trouvez un élevage de Épagneul Nain Continental Papillon près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Épagneul Nain Continental Papillon ou organiser une saillie entre Épagneuls Nains Continentaux Papillons ?Voir les annoncesPublier une annonce

Avis & conseils Épagneul Nain Continental Papillon

J'ai un papillon mâle de 4 ans maintenant.
Très joueur, très vif. Il ne s'arête jamais et il faut pouvoir le suivre.Il ne fait pas tant de calins que cela, et il ne faut pas le forcer à en faire.

Cependant, il sait qui est ou sont ses maitres et sait les remercier. Le soir, il sait tout de même se reposer et venir se blottir contre moi ! :P

Autrement, il est réglé comme une horloge. 2 repas par jour matin et soir. Les heures du matin varient mais le soir, il sait faire ressentir sa faim lol !

En tout cas, c'est un très bon chien de compagnie, qui adore les enfants !

Ce loulou est très fier, et très fiers de faire partie de la famille. Il sait nous le montrer en apprenant très vite ! Il a appris assis et la patte tout seul (sans déconner) on lui a dit une fois et il l'a très vite appris. Coucher, roule et pas bouger également.

Cependant le rappel est parfois compliqué. Mais il sait se rendre compte du danger, et dès qu'il ne me trouve plus en ballade, il revient sur ses pas. Et quand il a peur, il réagit au son de la voix.

Un compagnon fidèle et intelligent.

   
Par Justine

j'ai eu 1 chienne papillon a l'age de 3 ans.elle etait d'une douceur & d' une patience hors du commun elle meme avait aussi 3 ans d'apres le veterinaire car mon pere me l'avait trouve dans 1 decharge et plutot mal en point. c'est une race tres fidele elle ne m'a jamais quitte & tjs protege jusqu'a sa mort.cela fait deja 16 ans qu elle m'a quittee et je pleur encore sur son souvenir pourtant aujourd'hui je suis 1 femme de 31 ans. j'ai 1 petite fille de 2 ans et j'aurais vraiment aime qu'elle grandisse avec 1 chienne comme la mienne mais malheureusement les prix pour ces petites betes d'amour sont bcp trop eleve pour mes moyens. louloute est morte 2 jours avant mon 15eme anniversaire je n'ai plus fete mes anniversaires. ni mes 15 ans ni les autres. une partie de moi est partie avec elle ce jour la!

0    0
Par david