Épagneul Breton

Épagneul Breton

Autres noms : Brittany Spaniel
Groupe : Chien d’arrêt
Standard : Standard FCI N°95

Partager
 

Qualités du Épagneul Breton

Tempérament du Épagneul Breton

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Épagneul Breton au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Épagneul Breton

Durée de vie moyenne
De 13 à 14 ans
Poids de la femelle
De 13 à 16 kilos
Poids du mâle
De 14 à 16 kilos
Taille de la femelle
De 48 à 49 cm
Taille du mâle
De 49 à 50 cm

Le Épagneul Breton : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Épagneul Breton

Les origines de l'Épagneul Breton sont assez floues. Il est originaire du centre de la Bretagne, et il s'agit sans doute de l'une des plus anciennes races d'épagneul et de chien d'arrêt de France. Ses ancêtres seraient les Chiens d'Oysel, connus au Moyen-Âge et décrits par Gaston Phoebus au 14ème siècle.

 

Par la suite, plus précisément au 19ème siècle dans la région de Callac (Côtes-d'Armor), des chiens dits de charbonniers furent croisés avec des Setter Anglais. La ville se spécialisa ensuite dans l'élevage des chiens issus de ces croisements, et est aujourd'hui considérée comme la capitale de l'Épagneul Breton. La sélection a fait de cette race le chien d'arrêt très ferme que nous connaissons aujourd'hui.

 

Un premier projet de standard fut établi le 3 septembre 1907 à Nantes, et adopté lors de la première assemblée plénière du Club de l'Épagneul Breton à courte queue naturelle à Loudéac, le 7 juin 1908. Il fut modifié en mars 1923, puis corrigé à maintes reprises, en 1933, 1956, 1995 et en 2001. Un nouveau standard complètement redéfini et homologué par la FCI, qui reconnut la race en 1954, est applicable depuis 2003.

 

L'Épagneul Breton le seul épagneul français qui soit également très populaire en dehors de son pays, et notamment aux États-Unis.

L'Épagneul Breton est le plus petit des chiens d'arrêts. Il s'agit d'un chien musclé, à la silhouette compacte, assez haut sur pattes. Son poil est de longueur moyenne, plat ou onduleux.

 

La couleur de robe la plus répandue est le fauve sur fond blanc. Cependant, on peut aussi trouver des chiens à la robe marron et blanc, tricolore ou rouannée. Quant à la robe noir et blanc, si elle est reconnue en France, elle ne l'est en revanche ni Canada ni aux États-Unis.

 

Du fait d'une mutation génétique, il arrive que les Épagneuls Bretons naissent anoures, c'est à dire sans queue ou avec une queue très courte. Quoiqu'il en soit, la queue de cette race doit être petite, ce qui permet de le différencier des Épagneuls Français

Standard FCI N°95 (05/05/2003)

ORIGINE : France.


DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 25.03.2003.


UTILISATION : Chiens d'arrêt.


CLASSIFICATION F.C.I. :


Groupe 7 - Chiens d'arrêt.

Section 1.2 - Chiens d'arrêt.

Avec épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE :


Originaire de France, plus précisément du centre de la Bretagne. Actuellement, numériquement, première race de chiens d'arrêt français.

Probablement l'un des plus vieux chiens de type épagneul, amélioré dès le début du XXème siècle par divers croisements et sélections.

Un projet de standard de la race élaboré à Nantes en 1907, fut présenté et adopté lors de la première Assemblée plénière du Club à Loudéac (ex Côtes du Nord) le 7 juin 1908.

Ce fut le premier standard du "Club de l'Epagneul Breton à courte queue naturelle".

ASPECT GENERAL :


Le plus petit des chiens d'arrêt.

L'épagneul breton est un Braccoïde à queue courte ou sans queue. Harmonieusement construit sur une ossature solide sans être grossière. L'ensemble compact et râblé, cependant sans lourdeur, restant suffisamment élégant. Le chien est vigoureux, le regard est vif et l'expression intelligente. Il présente l'aspect d'un petit "COB bréviligne" plein d'énergie, ayant conservé dans son évolution le modèle bréviligne désiré et fixé par les réformateurs de la race.


PROPORTIONS IMPORTANTES :
- Le crâne est plus long que le chanfrein, suivant le rapport 3 : 2.

- Ensemble de la tête proportionné avec le corps.

- Hauteur de la poitrine légèrement inférieure à la moitié de la hauteur au garrot.

- Longueur scapulo-ishiale égale à la hauteur au garrot (chien inscriptible dans un carré).

COMPORTEMENT / CARACTERE :


Chien s'adaptant à tout milieu, sociable, à l'expression intelligente et attentive, équilibré mentalement. Chien d'arrêt polyvalent, sur tout gibier et en tout terrain, passionné précocement.
Remarquable dans la recherche, allures, sens olfactif, étendue d'exploration, spontanéité et tenue de l'arrêt, rapport et aptitude au dressage.

TETE :


Présente des reliefs bien ciselés. La peau est bien adhérente.

REGION CRANIENNE :

- Crâne : Légèrement arrondie vue de face comme de profil. Vu de dessus les faces latérales sont très légèrement convexes.

Les lignes cranio-faciales sont parallèles. La largeur du crâne prise entre les arcades zygomatiques est inférieure à sa longueur.

Les arcades sourcilières ne sont pas proéminentes mais forment une courbe légèrement arrondie. Le sillon médian ainsi que la crête sagittale sont peu marqués. L'occiput comme les arcades zygomatiques sont moyennement marqués.

- Stop : En pente douce.

REGION FACIALE :

- Truffe : Large à narines vastes, humides et bien ouvertes, de couleur en harmonie avec la robe, comme les bord des paupières et orifices naturels.

- Chanfrein : Le chanfrein est rectiligne, les faces latérales du museau sont presque parallèles.

- Lèvres : Sans laxité, de peu d'ampleur, assez fines et bien appliquées. L'inférieure discrètement masquée par la supérieure, dont le contour s'incurve progressivement jusqu'à la commissure peu apparente et bien close. Ensemble sans dépigmentation.

- Mâchoires/dents : Denture bien implantée, complète et saine. Articulé en ciseaux.

- Joues : Peu chargées, peau bien adhérente.

- Yeux : Légèrement obliques. D'expression intelligente, douce et franche, légèrement ovales, non globuleux, aux paupières fines et bien appliquées, bien pigmentées. L'iris de couleur en harmonie avec la robe, de préférence foncée.

L'expression des yeux associée au mouvement de la base des oreilles vers le haut, concourent à la véritable "expression bretonne".

- Oreille : Attachée haut, triangulaire, assez large plutôt courte, (tirée vers l'avant, l'extrémité du pavillon de l'oreille atteint le stop). Partiellement couverte de poils ondulés surtout dans la partie supérieure, l'extrémité étant couverte de poils ras. Toujours très mobile quand le sujet est attentif ou en action.

COU :


Il est de moyenne longueur et bien musclé, tronconique et légèrement galbé mais jamais roué. Bien dégagé des épaules, sans fanon.

CORPS :


- Ligne du dessus : Rectiligne jusqu'au rein et le début de la croupe.

- Garrot : Suffisamment mobile et peu ressorti sans être empâté.

- Dos : Rectiligne, court et rigide, intimement lié avec le rein.

- Rein : Court, large et musclé.

- Croupe : Très légèrement inclinée, large et musclée.

- Poitrine : Descendue jusqu'au niveau de la pointe du coude, large avec la côte suffisamment cerclée, sans être cylindrique. Sternum large et peu relevé vers l'arrière. Les dernières côtes longues et souples.

- Ventre : Légèrement relevé.

- Flanc : Peu remonté et de peu d'étendue.

QUEUE :


Attachée haut, portée horizontalement / ou légèrement tombante, / souvent frétillante quand le chien est attentif ou en action. L'épagneul breton peut naître anoure ou brachyoure.
Lorsque la queue est coupée, la longueur idéale est de 3 à 6 cm ; elle ne doit pas dépasser 10 cm.

MEMBRES :


MEMBRES ANTERIEURS :

Membres d'aplomb. Articulations souples et robustes.

- Epaule : Mobile, longue (30% de la hauteur au garrot), bien appliquée avec des muscles épais. Son obliquité est celle d'un galopeur, comprise entre 55 & 60 degrés sur l'horizontale. Les deux sommets des omoplates sont proches de 5 cm.

- Bras : Large, épais avec des muscles saillants. Sa longueur est très légèrement supérieure à celle de l'épaule. L'angle scapulo-huméral est compris entre 115 & 120 degrés.

- Avant-bras : Musclé et nerveux. Sa longueur est légèrement supérieure à celle du bras. Sa direction doit être proche de la verticale.

- Métacarpe : Robuste tout en conservant une certaine souplesse, légèrement oblique (Son obliquité est comprise entre 10& 15 degrés, sur la verticale).

- Pied antérieur : Plutôt rond, doigts serrés, coussinets fermes, ongles courts.

MEMBRES POSTERIEURS :

Membres d'aplomb bien parallèles vus de derrière.

- Cuisse : Large avec des muscles épais et saillants. Son obliquité par rapport à l'horizontale est comprise entre 70 & 75 degrés.

- Jambe : De longueur très légèrement supérieure à celle de la cuisse avec des muscles secs et saillants. Large dans sa partie supérieure, s'amincissant progressivement vers l'articulation du tarse. L'angle fémoro-tibial est proche de 130 degrés.

- Jarret : Sec, avec des tendons apparents.

- Métatarse : Robuste, vu de profil, sa direction est très proche de la verticale.

Pied postérieur : Plus long que l'antérieur, tout en conservant les mêmes caractéristiques.

ALLURES :


Les différentes allures sont faciles mais puissantes, régulières et vives. Les membres se déplaçant bien en ligne sans oscillations verticales exagérées du corps et sans roulis, la ligne de dos restant ferme. Le galop est l'allure principale sur le terrain, les foulées sont rapides et d'amplitude moyenne, les postérieurs ne sont pas rejetés vers l'arrière (galop rassemblé).

PEAU :


Peau fine, adhérente et bien pigmentée.

ROBE :


POIL : Le poil doit être fin, non soyeux, plat ou très légèrement ondulé sur le corps. Jamais frisé. Ras sur la tête et la face antérieure des membres. Ces derniers sont pourvus postérieurement d'un poil abondant avec des franges qui diminuent progressivement de longueur jusqu'au carpe et au tarse et même en dessous.

COULEUR : Robe "blanc & orange", "blanc & noir", "blanc & marron", à panachure moyennement envahissante à plages irrégulières. Robe pie ou rouannée, quelquefois mouchetée sur le chanfrein, les lèvres et les membres. Avec également des taches feu (fauve de l'orangé au foncé), au chanfrein, sur les lèvres, au dessus des yeux et aux membres, au poitrail et au dessus de l'attache de la queue chez les tricolores. La liste étroite en tête est souhaitable dans toutes les robes. La robe unicolore n'est pas admise.

TAILLE :


Mâles :

Taille minimale : 48 cm. Avec une tolérance de - 1 cm.

Taille maximale : 51 cm. Avec une tolérance de + 1 cm.

Femelles :

Taille minimale : 47 cm. Avec une tolérance de -1 cm.

Taille maximale : 50 cm. Avec une tolérance de + 1cm.

Taille idéale

pour les mâles : 49 à 50 cm,

pour les femelles : 48 à 49 cm.

DEFAUTS :


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

- Caractère : Timidité, regard fuyant.

- Lignes de tête : Très légèrement divergentes.

- Truffe : Très légèrement ladrée. Intérieur des narines dépigmenté.

- Denture : Articulé en pince. Dents mal implantées.

- Chanfrein : Pincé ou en sifflet.

- Lèvres : Epaisses, pas assez ou trop descendues. Laxité excessive.

- Yeux : Globuleux, en amande ou ronds.

- Oreilles : Attachées trop bas, étroites à l'attache.

- Dessus : Ensellé ou voussé.

- Croupe : Trop étroite, très avalée.

- Abdomen : Volumineux, levretté.

- Pieds : Ecrasés, trop longs ou trop ronds.

- Cou : Trop court et empâté. Léger fanon.

- Rein : Long, étroit et faible.

- Flancs : Trop creux, souvent associés à un rein faible, manquant de largeur.

- Membres : Manque d'ossature. Coudes décollés. Sujet panard ou cagneux.

- Poil : Court sur le corps.

DEFAUTS GRAVES :


- Comportement : Tempérament indolent.

- Crâne : Arcades zygomatiques trop proéminentes. Stop très marqué, arcades sourcilières trop proéminentes.

- Yeux : Clairs, regard méchant, d'oiseau de proie.

- Cou : De longueur excessive. Fanons marqués.

- Allure : Gêne dans les allures.

DEFAUTS ELIMINATOIRES :


- Tout défaut caractériel à savoir : chien mordeur, agressif envers ses congénères ou l'homme. Sujet peureux.

- Manque de type : Insuffisance des caractères ethniques, le sujet dans son ensemble ne ressemblant plus à ses congénères.

- Taille : Sortant des limites du standard.

- Ligne de tête : Convergence caractérisée.

- Panachure anormale : Tache blanche sur les oreilles ou œil dans le blanc.

- Yeux : Très clairs, hétérochromes. Strabisme, entropion, ectropion.

- Mâchoires : Prognathisme.

- Denture : Les P.M.-1, ainsi que les M-3 sont considérées comme sans importance. Il ne pourra être admis, que l'absence de 2 P.M.-2, ou de 1 P.M.-2 et 1P.M.-3. Sont éliminatoires les absences contiguës de ces deux dents ( P.M.2 & P.M.3). Toute autre dent absente entraînera l'élimination.

- Pigmentation : Ladre marqué à la truffe ou aux paupières.

- La présence d'ergot même rudimentaire.

- Anomalie morphologique grave.


Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.


N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

L'Épagneul Breton est une des races de chien les plus populaires en France, non sans raisons.

 

Sociable, il est intelligent, attentif, et équilibré mentalement. Il fera le bonheur de toute la famille, tant il s'entend bien avec les enfants et les autres animaux. Amical avec les étrangers, il ne faudra pas compter sur lui pour monter la garde.

 

Chien fidèle, il demande beaucoup de présence et d'amour pour se sentir bien : il supporte mal la solitude. Toutefois, Il n'est pas « pot de colle » et sait rester à sa place. 

 

Ce compagnon affectueux s'adapte à tous les milieux. Il peut vivre à la campagne comme à la ville, en maison ou en appartement, à condition qu'il puisse bénéficier de longues promenades quotidiennes. En effet, c'est un chien qui a un très haut niveau d'énergie. Il ne peut donc pas convenir à un maître casanier. L'idéal est de lui permettre de pratiquer des activités éducatives, comme par exemple le pistage.

 

Chasseur né, il a un excellent flair et un instinct d'arrêt développé et précoce : il n'est pas rare de voir un Épagneul Breton commencer à marquer l'arrêt dès 3 mois. 

L'éducation de l'Épagneul Breton est relativement aisée, car c'est un chien obéissant qui aime par dessus tout plaire à son maître. Il sait cependant se montrer têtu, et peut en faire voir de toutes les couleurs à son maître si celui-ci n'est pas ferme. 

 

Avec lui, la douceur est le maître mot. C'est un chien sensible, qui ne supporte pas la violence. 

 

Il s'agit cependant d'un chien de chasse avant tout : il sera nécessaire de lui apprendre dès le plus jeune âge à maîtriser son instinct, et à ne pas courir après le gibier lors des promenades. De fait, il est susceptible d'avoir un mauvais rappel. S'il n'a pas vocation à être utilisé pour la chasse, il faut bannir de son éducation toute activité renforçant son instinct de poursuite.

L'Épagneul Breton jouit, dans l'ensemble, d'une santé robuste.

 

Cependant, du fait de ses oreilles tombantes, il est sujet aux otites externes.

 

De plus, il a des prédispositions pour les maladies héréditaires suivantes : 

 

Il convient donc de s'assurer de la santé des géniteurs avant d'adopter un chiot.

De par sa nature rustique, l'Épagneul Breton est un chien qui demande peu d'entretien. Un brossage hebdomadaire est suffisant, et sa mue est peu marquée. De plus, il n'est pas nécessaire de donner un bain à son chien.

 

Par contre, les oreilles tombantes de l'Épagneul Breton doivent être surveillées et nettoyées si besoin, notamment après les sorties.

La viande crue, donnée avec modération, est un mets de choix pour l'Épagneul Breton. 

 

Dans tous les cas, la ration doit être adaptée à l'âge du chien, à son état de santé et à son activité. 

L'Épagneul Breton est un chien de chasse et d'arrêt polyvalent, qui travaille sur tous les gibiers et tous les terrains. Il est remarquable dans la recherche, dans la tenue de l'arrêt et dans le rapport.

 

C'est aussi un bon chien de compagnie.

Trouvez un élevage de Épagneul Breton près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Épagneul Breton ou organiser une saillie entre Épagneul Breton ?Voir les annoncesPublier une annonce

Avis & conseils Épagneul Breton

Nous avons des épagneuls Bretons depuis des années : gentils très intelligents très bons chasseurs fidèles a leurs ma^tres
une bonne éducation facile avec respect du chiot.. un bonheur

   
Par Morvan Marie-Line

l epagneul breton est extraordinaire intelligent fin chasseur facile a dresser mais un peu tetu

0    0
Par guigon jean-marc

Moi aussi je les adore. Ils sont tellement intelligents.

0    0
Par Baudet

Ce sont tous des amours, et les chiennes encore davantage. Intelligent et rusé aussi !

0    0
Par quemener

Je voulais juste confirmer que cette race est adorable car ayant depuis 1995, un beau croisé épagneul/fox, très exclusif et attachant mais dominant avec les mâles (seulemnt plus grand que lui)qui nous a fait passer des moments inoubliables. Mais à l'heure, notre bébé est très malade et c'est le coeur gros que j'écris ces lignes car ce seront ses dernières vacances avec nous. Notre Dédé sera irremplaçable. J'essaye d'avoir assez de courage pour affronter ce qui nous attend bientôt.

0    0
Par martine

Bonjour
J'adore cette race, ma tante a une chienne de cette race elle est super sympa.

0    0
Par Sonia

J'adore les épagneuls breton et leurs chiots

0    0
Par val

Merlin, charmant petit épagneul breton aux poils ondulés. Fort de caractère, il savait ce qu'il voulait. Opéré du fémur à l'âge de 4 ans, des cures régulières de métacam, plus des comprimés, cette hanche lui a causé durant toute sa vie quelques difficultés jusqu'au jour ou nous l'avons montré à un excellent ostéopathe, il a pu reposer cette petite patte au sol sans se soucier du temps.
Merlin est ensuite tombé aveugle en janvier 2009, nous avions trouvé comme solution pour le diriger, le claquement de nos mains et le bruit des gravillons du sol, seulement l'odorat et l'ouie étaient moins éfficace, donc on l'aidait davantage ... Depuis quelques mois il avait des piqûres d'ARRA 3000 ainsi que des comprimés journaliers pour les os et son coeur.
Merlin nous a quitté paisiblement par une nuit glaciale, neigeuse dans la nuit du 19 décembre à minuit 10.
Depuis, Merlin courre après les papillons qui butinent les joilies fleurs dans une vaste prairie très ensolleillée, il est beau, jeune et gai ...
Va mon bébé d'Amour vers un monde sans douleurs, je penserais toujours à toi et même si je t'ai promis de pas pleurer ce n'est pas si facile ...

0    0
Par Babeth

mjai 12 ans et mon papa a 3 chiens de chasse (race epagneule breton).
2 males et 1 femelle. Ari: 4ans; Cash: 3ans; Lisa:14ans(a la retraite).
Lisa est une chienne ayant une tumeur mamaire,elle a ete operer dune ligne mamaire a ses 12ans.Elle a egalement des accidents vasculair cérébral.elle a ette tres bonne a la chasse.Lisa est tres calin et tres carresse joyeuse mais plus du tout actif.
Ari,lui, est allergique aux puces alors mes parents ont acheter des comprimer qui tue les puces,il est debarrasser et ses poils repoussent.mais son poids reste faible.chien joyeux,actif que a la chasse et tres caresse et tres calin.
Cash lui na aucun ptobleme,joyeux et hyperactif,chien tres competant a la chasse.

Ils ont des defauts et de nombreux probleme mais je les aime et cest ce qui conte.

0    0
Par miiss35

Je suis une fan des chiens de chasse pour avoir un épegneul springer anglais de 10 ans ... et un bébé épagneul breton de 10 mois .... et c'est vraiment Mes deux race de chiens coup de coeur .... j'adore le tempérament , l'allure globale de la race et l'incroyable facilité d'adaptation de ces chiens la... j'ai passé d'une grande maison en capagne a un petit appartement en ville ... et ils sont toujours aussi adorable et heureux car l'exercice dans cette famille est de mise... ! :) Vive les épagneuls !

0    0
Par sabrina

J'adore les épagneuls breton

0    0
Par pepette6666

Ma grand mère avait un epagneul breton, mickie, un amour.
Ma situation ne me permettait pas d'en adopter un. Mais maintenant c'est possible, dans une semaine, arrivée d'éole, il aura deux mois et demi. Je l'attends impatiemment, je sais que je ne serais pas décue.

0    0
Par unotrayeur

Bonjour
J'ai une adorable chienne épagneul qui va avoir 15 ans. Fidèle, affectueuse et très intelligente.
Elle a été accidentée il y a 13 ans, a perdu un oeil, une tête de fémur, elle a a été opérée 3 fois en 1 mois, elle s est formidablement bien rétablie. j ai adopté un chat il y a 6 ans , la cohabitation a été "tendue"
1 mois environ et depuis c est le bonheur.
Je n ai jamais été décue, elle a bientot 15 ans je n ose penser à l avenir...

0    0
Par Monique 26500

j'ai une chienne epagneul breton qui a 15 ANS. Qu'elle chienne merveilleuse elle a etée toute sa vie. Propre, jamais une saleté dans la maison.Une obeissance au doigt et a l'oeil avec un petit dressage. Un plaisir pour la chasse, et une complicité avec moi sans égale. Une compagne de jeu incomparable avec les enfants.Nous l'avons trainée partout, restaurant, hotel, voyage en voiture, jamais aucun probleme. Par contre elle ne supportait pas la solitude.

0    0
Par PHILIPPE

j'adore cette race. je n'est pas d'epagneul breton mais des que je lès vus je suis tout de suite tombé amoureux j'ai un ami qui en a un il est super doux et affecteux en + ils sont facile a dresser. en attandant d'avoir un epagneul breton

0    0
Par Baptiste

Je suis née, voilà 59 ans, avec des Epagneuls Breton et je possède deux adorables femelles de 8 et 9 ans. J'envisage de prendre une 3ème de 3 ans pour faire le Bonheur du trio.
Cette race est dotée d'une intelligence remarquable, d'une fidèlité sans limites, donnant toute son affection et sa gentillesse à son maître. C'est une race très facile à dresser, obéissante et sans aucune agressivité. Autant chien remarquable pour la chasse que pour la famille, il ne vous décevra jamais. Un Ami pour 15 ans de Bonheur.

0    0
Par Patricia

moi j'aime les épagneul breton car j'ai grandit tout simplement avec des épagneul breton j'aime leur couleur en plus ils sont beau comme tout.j'espére que vous seré du méme avis que moi. =)

0    0
Par valentin