Dalmatien

Dalmatien

Noms d'origine : Dalmatinski pas ou Dalmatinac
Groupe : Chien courant, Chien de recherche au sang et races apparentées
Standard : Standard FCI N°153

Partager
 

Qualités du Dalmatien

Tempérament du Dalmatien

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Dalmatien au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Dalmatien

Durée de vie moyenne
De 13 à 14 ans
Poids de la femelle
De 24 à 29 kilos
Poids du mâle
De 27 à 32 kilos
Taille de la femelle
De 54 à 59 cm
Taille du mâle
De 56 à 61 cm

Le Dalmatien : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Dalmatien

Les origines du Dalmatien sont assez floues. Des chroniques ecclésiastiques du 18ème siècle laissent penser qu’il est originaire du bassin méditerranéen oriental, et plus précisément de la région de la côte dalmate (en Croatie), d’où il tire son nom. Dans ces chroniques, les chiens représentés sont en effet nommés Canis dalmaticus. S’il est difficile de définir qui sont les ancêtres du Dalmatien, certains pensent que le Grand Danois tacheté et des Pointeurs ont contribué à la création de la race.

 

Certains experts estiment que ce chien - ou du moins ses proches parents - existait déjà à l’époque de l’Egypte ancienne, 2000 ans avant Jésus-Christ. Cette hypothèse repose sur des dessins retrouvés sur des tombes de pharaons.

 

Toujours est-il qu'entre la seconde partie du 18ème et le 19ème siècle, le Dalmatien parcourut l’Europe aux côtés de nomades roms, faisant ainsi son apparition dans de nombreux pays. C’est de cette manière qu’au cours de la deuxième moitié du 18ème siècle il serait notamment arrivé au Royaume-Uni, pays dans lequel il commença réellement à être élevé et développé. Ainsi, même si ses origines semblent bel et bien croates, c’est le Royaume-Uni qui lui donna ses lettres de noblesse, et qu’on peut considérer en quelque sorte comme sa seconde patrie.

 

A l’époque de l’Angleterre victorienne (1837-1901), il attira tout particulièrement l’attention des entraîneurs de chevaux de courses, qui l’utilisèrent pour protéger les équidés d’éventuels prédateurs ou voleurs et ajouter une touche de style à leurs élevages.

 

A la fin du 19ème siècle, un réel travail de sélection fut entamé par quelques nobles anglais qui l’élevèrent pour l’utiliser comme chien de calèche. En effet, en complément de son rôle de gardiens de chevaux, il était en mesure d’accompagner ces derniers ainsi que les voitures qu’ils tiraient, courant devant eux et leur ouvrant la voie grâce à des aboiements qui permettaient d’alerter et faire s’écarter les animaux et personnes se trouvant sur le chemin. Encore aujourd’hui, on reconnaît d’ailleurs au Dalmatien une affinité particulière pour la gente équine.

 

Au cours de cette période, il commença à être utilisé pour de nombreuses autres tâches. Il se montra notamment très compétent comme chien de garde, mais aussi de berger, de trait, et même de cirque.

 

Il fut importé aux Etats-Unis vraisemblablement à la fin du 18ème siècle, principalement depuis le Royaume-Uni. Là aussi, il s’illustra comme chien de calèche en accompagnant les pompiers, courant vers le feu en amont des chevaux qui tractaient leurs véhicules, afin de leur dégager la voie. Il surveillait ensuite leur matériel pendant qu’ils tentaient de venir à bout de l’incendie. Si cet usage a évidemment disparu de nos jours, de nombreuses casernes américaines ont longtemps gardé un Dalmatien comme mascotte.

 

Au début du 20ème siècle, le Royaume-Uni devint le pays de référence de la race. Certaines familles britanniques étaient grandement reconnues pour la qualité de leurs élevages, et nombre de leurs chiots furent vendus aux quatre coins du monde. La famille Wells, en particulier, serait à l’origine de la majeure partie des lignées américaines issues de Dalmatiens envoyés aux Etats-Unis à cette époque.

 

Aujourd’hui, on le retrouve principalement comme chien de compagnie. Son apparence le rend particulièrement reconnaissable et les dessins animés puis films Disney Les 101 Dalmatiens (1961) et Les 102 Dalmatiens (2001) ont largement contribué à le rendre célèbre.

 

Aux Etats-Unis, le Dalmatien fut reconnu par l’American Kennel Club (AKC) en 1888, et par le United Kennel Club (UKC) en 1914. La Fédération Cynologique Internationale (FCI) prit nettement plus de temps, puisqu’il fallut attendre 1955 pour qu’elle fasse de même.

 

Le Royaume-Uni demeure vraisemblablement le pays le plus prolifique, avec environ 1000 nouveaux chiots Dalmatiens enregistrés chaque année auprès de The Kennel Club, l’organisme de référence du pays. Toutefois, on observe une baisse sensible, puisque ce chiffre se situait juste en dessous des 1500 naissances annuelles au début des années 2010. On retrouve d’ailleurs cette tendance dans d’autres pays, à l’instar par exemple de l’Australie, où le nombre d’enregistrements annuels auprès de l’ANKC (Australian National Kennel Club) est passé de près de 1500 au milieu des années 90 à 500 de nos jours.

 

En France, la race est assez bien représentée, puisqu’autour de 700 individus sont enregistrés chaque année auprès de la Société Centrale Canine (SCC), soit environ 0,35% du total toutes races confondues. Elle connut un pic de popularité au tournant du 21ème siècle, avec plus de 800 voire 900 nouveaux chiots par an. C’est en particulier au cours des années 90 que la race connut un essor prononcé, puisque le nombre de naissances annuelles tournait seulement autour de 250 au début de cette période.

 

Aux Etats-Unis, le Dalmatien figure autour de la 60ème place (sur environ 190) au classement des races établi en fonction du nombre d’enregistrements annuels auprès de de l’AKC.

 

De manière générale, la race a connu au cours des dernières décennies des hauts et des bas en matière de popularité. On ne compte plus les familles qui se décidèrent à adopter un Dalmatien après avoir vu un dessin animé et/ou un film dans lequel elle est en vedette, avant de se rendre compte quelques temps après qu’en fait elles n’étaient pas forcément faites pour un tel chien…

Le Dalmatien est un chien harmonieux et bien proportionné. Il est musclé et vif, avec une silhouette symétrique aux lignes pures. Son garrot est bien dessiné et suivi d’un dos puissant et droit. Son rein est sec et musclé, et sa croupe légèrement inclinée. La poitrine ne doit pas être trop large, mais descend jusqu’au niveau des coudes.

 

Les pattes avant sont parfaitement droites et présentent une ossature solide. Les épaules sont légèrement obliques. Quant aux pattes arrière, elles sont droites et parallèles vues de derrière. Les pieds sont ronds, fermes, et comportent des coussinets élastiques et résistants.

 

La queue atteint approximativement le jarret. Elle est assez forte à sa base puis s’affine progressivement jusqu’à son extrémité. La présence sur cette dernière de nombreuses taches – qui doivent toutefois être plus petites que celles du corps - est recherchée, mais leur absence est également acceptée par le standard du Dalmatien.

 

Sa tête est assez longue et son crâne est plat. Les lignes supérieures de ce dernier et du chanfrein sont parallèles. Sa truffe est de la même couleur que ses taches, c’est-à-dire noire ou marron. Le museau est long et puissant. Quant aux mâchoires, elles sont puissantes elles aussi, et en forme de ciseaux.

 

Les yeux sont écartés sans excès, de taille moyenne, ronds et brillants. Ils donnent au chien une expression intelligente et très vive. Comme pour la truffe, leur couleur dépend de celle des taches, si bien qu’ils peuvent être soit noirs, soit marron.

 

Les oreilles sont attachées assez haut et ont une texture fine. Elles sont larges à la base et arrondies à l’extrémité. Elles aussi arborent de nombreuses taches bien dessinées et de préférence nummulaires, c’est-à-dire bien rondes.

 

Le pelage du Dalmatien est court, dur et luisant. Il est bien sûr le principal trait distinctif de la race, avec ses taches nummulaires, qui sont d’ailleurs aujourd’hui moins grandes et plus nettes que ce qu’elles étaient il y a quelques siècles, au vu des représentations dont on dispose. Elles restent au demeurant énigmatiques, puisque nul n’a encore établi de manière certaine d’où elles proviennent. Quoi qu’il en soit, le fond est toujours blanc, et ces taches peuvent être noires ou marron (foie). Elles doivent être rondes et bien dessinées, réparties de manière régulière sur l’ensemble du corps, mais celles figurant sur la tête et la queue doivent être plus petites que les autres. Il existe des spécimens tricolores (blancs à taches noires et foie), mais ils ne sont pas acceptés par le standard de la race.

Standard FCI N°153 (14/04/1999)



TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud.

ORIGINE : Croatie.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D'ORIGINE EN VIGUEUR : 14.04.1999.

UTILISATION : Chien de compagnie, chien de famille, bon au dressage pour différentes activités.

CLASSIFICATION F.C.I. :

Groupe 6 - Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées.

Section 3 - Races apparentées.

Sans épreuve de travail.


BREF APERCU HISTORIQUE :

Aujourd'hui encore, l'origine du Dalmatien est obscure et hypothétique. Des dessins sur des tombes de pharaons de l'Egypte ancienne, qui correspondent à des peintures datant du Moyen-Age, permettent de supputer que le Dalmatien existe depuis quelques millénaires. Des chroniques ecclésiastiques datant du 14ème siècle et de l'an 1719 suggèrent avec grande vraisemblance que le Dalmatien est originaire du bassin méditerranéen oriental et spécialement de la région de la côte dalmate. Les premières représentations sont les tableaux de peintres italiens du 16ème siècle et une fresque au couvent de Zaostrog (Dalmatie) qu'on peut dater de l'an 1710. Dans l'ouvrage d'un certain Thomas Bewick publié en 1792 on trouve la description et le dessin d'un Dalmatien. Bewick nomme le chien " Dalmatien ou Chien de coche ". Le premier standard du Dalmatien a été rédigé en 1882 par un Anglais du nom de Vero Shaw. Ce standard a été rendu officiel en 1890.


ASPECT GENERAL :
Le Dalmatien est un chien harmonieusement proportionné qui se distingue par des taches nummulaires qui frappent l'œil; il est vigoureux, musclé et vif; d'une silhouette symétrique aux lignes pures, il n'est en rien grossier ni lourd en tant qu'ancien chien de coche et peut faire preuve de beaucoup d'endurance à vive allure.


PROPORTIONS IMPORTANTES :
Le rapport entre la longueur du corps et la hauteur au garrot est environ de 10 :9.

Le rapport entre la longueur du crâne et celle du chanfrein est de 1 :1.


COMPORTEMENT / CARACTERE :
D'un caractère agréable et d'un comportement amical, il est ni timide ni méfiant, ni nerveux ni agressif.


TETE :

Assez longue.

REGION CRANIENNE :

Crâne : Il est plat, d'une bonne largeur entre les oreilles et bien dessiné au niveau des tempes. Le sillon frontal est légèrement marqué. Les rides sur le front sont indésirables.

Stop : Modéré.

REGION FACIALE :

Truffe : Elle est toujours noire chez les chiens à taches noires; chez les chiens à taches foie, elle est toujours marron.

Museau : Long et puissant; il n'est jamais effilé. Le chanfrein est droit; les lignes supérieures du crâne et du chanfrein sont parallèles.

Lèvres : Sèches, bien ajustées aux mâchoires, elles ne doivent pas être flottantes. Une pigmentation complète est recherchée.

Mâchoires/dents : Mâchoires puissantes avec un articulé en ciseaux parfait et régulier, c'est à dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit, les dents étant implantées d'équerre par rapport aux mâchoires. On recherche une denture complète de 42 dents conformément à la formule dentaire. Les dents sont bien proportionnées et blanches.

Yeux : Ecartés sans excès, ils sont de dimensions moyennes, ronds, limpides et brillants; leur expression est intelligente et éveillée; leur couleur est sombre chez les chiens à taches noires et d'une couleur brun clair à ambre chez ceux qui ont des taches foie. Les paupières, qui sont bien adaptées au globe oculaire, sont entièrement noires ou très foncées chez les chiens à taches noires et entièrement marron chez les chiens à taches foie.

Oreilles : Attachées plutôt haut, les oreilles, assez larges à leur base, sont de grandeur moyenne; portées bien contre la tête, elles vont en diminuant de largeur jusqu'à leur extrémité arrondie; de texture fine, elles portent de nombreuses taches bien dessinées, de préférence nummulaires.


COU :

De bonne longueur, il est galbé avec élégance; il va en s'amenuisant vers la tête et ne porte pas de fanon.


CORPS :

Garrot : Bien dessiné.

Dos : Puissant, droit.

Rein : Sec, musclé , légèrement harpé.

Croupe : Très légèrement inclinée.

Poitrine : Pas trop large, mais bien descendue jusqu'au niveau des coudes et spacieuse. Vu de profil, le poitrail est visible. Les côtes sont bien proportionnées, longues, bien cintrées, jamais plates, ni en tonneau, ni déformées.

Flancs : Etroits; le ventre est nettement relevé en direction du rein.


QUEUE :

Elle atteint approximativement le jarret; elle est forte à l'attache et va en s'amenuisant graduellement vers l'extrémité; elle ne doit jamais être grossière; son attache ne doit être ni trop basse ni trop haute; au repos, elle est portée pendante avec une légère courbure du dernier tiers vers le haut; quand le chien est en mouvement, elle est portée un peu plus haut que la ligne du dos, mais jamais joyeuse (entièrement dressée) ou enroulée. Les taches nummulaires sur la queue sont recherchées.


MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS :

Ils sont parfaitement droits; leur ossature est solide et leur coupe transversale est ronde du haut en bas.

Epaules : Légèrement obliques; leur musculature est sèche.

Coudes : Bien au corps, tournés ni en dedans ni en dehors.

Carpe : Solide, légèrement élastique.

MEMBRES POSTERIEURS :

Ronds et dotés d'une musculature sèche; vus de derrières ils sont droits et parallèles.

Grasset : Bien angulé.

Jambe : Forte.

Jarret : Solide. Bien coudé.

PIEDS :

Ils sont ronds et fermes et les doigts sont bien cambrés (pieds de chat); les coussinets sont ronds, résistants et élastiques; les ongles sont noirs ou blancs chez les chiens tachés de noir, marron ou blancs chez les chiens tachés de foie.


ALLURES :

Allures très dégagées : le mouvement est uni, puissant et rythmique, avec une large extension des antérieurs et une bonne poussée des postérieurs; vus de derrière, les membres se déplacent dans des plans parallèles, les membres postérieurs dans la même piste que les antérieurs. Un pas court ou des membres qui fauchent sont des défauts.


ROBE

POIL : Le poil est court, dur, serré, lisse et luisant.

COULEUR : La couleur de fond est d'un blanc pur. Les chiens de la variété à taches noires portent des taches nummulaires noires, ceux de la variété à taches marron des taches nummulaires de couleur marron (foie). Les taches ne doivent pas s'amalgamer; elles doivent être rondes, nettement dessinées, régulièrement réparties et avoir un diamètre de 2-3 cm. Les taches en tête, à la queue et aux extrémités doivent être plus petites que celles situées sur le corps.


TAILLE ET POIDS :

L'harmonie générale des proportions est de première importance.

- Hauteur au garrot

chez les mâles :56-61 cm,

chez les femelles : 54-59 cm.

- Poids

chez les mâles approximativement 27-32 kg,

chez les femelles approximativement 24-29 kg.


DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien être du chien.

- Taches bronzées (décoloration bronzée passagère des taches noires).


DEFAUTS ELIMINATOIRES :

- Chien agressif ou chien peureux.

- Prognathisme supérieur ou inférieur prononcé.

- Entropion, ectropion.

- Yeux bleus, œil vairon, yeux hétérochromes.

- Surdité.

- Plaque noire périoculaire (monocle) ou plaques à d'autres endroits (mais accepté à l'élevage).

- Robe tricolore (taches nummulaires **noires et de couleur foie** chez le même chien).

- Taches couleur citron ou orange.

- Chiens fortement peureux ou agressifs.


Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.


N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.


RECOMMANDATIONS :

pour faire reculer la fréquence de la surdité chez le Dalmatien (20-30%) :

- Les Dalmatiens bilatéralement sourds et les Dalmatiens à yeux bleus devraient être éliminés de l'élevage; idéalement les chiens atteints d'une surdité unilatérale de même.

- Les Dalmatiens avec monocle (plaque noire périoculaire) ou avec des plaques à d'autres endroits devraient être employés à l'élevage.

- Les chiens présentant un scrotum pigmenté devraient être préférés.

Né pour courir et semblant doté d’une énergie inépuisable, le Dalmatien fait partie des races de chien les plus endurantes. C’est donc un choix parfait pour un propriétaire sportif qui rêve par exemple d’emmener son compagnon lorsqu’il part courir ou faire du vélo. De fait, ce chien très actif a besoin de beaucoup se dépenser, et n’est donc pas adapté à la vie en appartement, ni même d’ailleurs en ville. Il doit avoir accès à un jardin ou une cour, mais attention : qu’il soit à la maison ou en promenade, ses instincts de liberté le rendent parfois un peu fugueur. C’est d’autant plus vrai s’il n’est pas en mesure de faire tout l’exercice dont il a besoin, en plus du fait que cela peut engendrer divers troubles du comportement : agressivité, stress, destruction d’objets, etc.

 

De nature amicale, loyale et sensible, il aime faire rire son monde à travers de nombreuses pitreries, mais aussi accueillir ses maîtres et leurs amis avec un large sourire. Il adore plaire, côtoyer ses maîtres, les suivre partout, recevoir de l’attention, et apprécie de ce fait grandement le contact de l’humain. Ce n’est pas un animal qu’on fait vivre dans sa niche sans trop s’en préoccuper : sa place est au sein du foyer. S’il est laissé seul ou n’a pas sa place dans le salon, ce chien de famille ne peut qu’être malheureux.

 

Son manteau original et unique fait qu’il est généralement apprécié des plus jeunes. Cela tombe plutôt bien, puisqu’il s’agit effectivement d’une race de chien recommandée pour des enfants. En plus de son caractère affectueux et sa proximité avec sa famille, le fait qu’il soit très actif et joueur en fait un parfait compagnon pour eux. Par contre, son énergie, sa grande taille et sa queue assez longue font qu’il n’est pas idéal pour les plus petits, qui risquent de se faire involontairement bousculer. Mieux vaut donc que les enfants aient déjà un certain âge. Le Dalmatien peut également convenir à des retraités, sous réserve qu’ils soient assez actifs et en bonne santé pour le sortir suffisamment chaque jour.

 

Alerte et très intéressé par tout ce qui se trouve dans son environnement, il fait un bon chien d’alerte et prévient sans faillir ses propriétaires de l’arrivée d’une personne. Il est plus illusoire en revanche d’espérer lui faire tenir le rôle de chien de garde, car il ne montre pas vraiment agressif ou menaçant envers les inconnus. Pourtant, au cours de son histoire, le Dalmatien fut effectivement utilisé pour garder les foyers, mais force est de constater que son instinct de protection s’est progressivement atténué au cours des années, au fur et à mesure que son usage évoluait. Aussi, dans le cas où des inconnus sont amenés à entrer chez lui, il a tendance à rester à l’écart et à ne pas chercher trop de contact avec eux, du moins dans un premier temps. De manière générale, même s’il peut se montrer protecteur au besoin, c’est un chien très amical avec les humains.

 

Pourvu d’une nature équilibrée (quoique parfois un peu têtu), le Dalmatien n’en a pas moins besoin d’une socialisation dès son plus jeune âge, c’est-à-dire d’une exposition à de nombreux autres compagnons canins, animaux, personnes, sons et situations. Dans la mesure où elle est bien menée, il peut s’entendre avec la majorité des chiens et chats, dont il apprécie généralement la compagnie. Il a aussi une affinité toute particulière pour les chevaux, héritée de son travail à leurs côtés par le passé. Par contre, il a aussi gardé de ses ancêtres un fort instinct de chasse et adore attraper des oiseaux, rats, taupes, souris ou autres rongeurs. Mieux vaut donc le surveiller dans les situations le mettant au contact de ces derniers, et éviter bien sûr d’essayer de le faire cohabiter avec.

Ses origines de chien de lutte contre les incendies font du Dalmatien un être réactif. Il n’est pas spécialement difficile à éduquer, mais il convient de lui inculquer les bases tôt, de manière douce mais stricte. En effet, il peut avoir tendance à se montrer têtu et à prendre le dessus sur un propriétaire débutant ou peu assuré n’ayant pas l’occasion de se faire encadrer.

 

Doté d’une excellente mémoire, très réceptif, désireux de plaire et appréciant les récompenses, il se prête tout particulièrement aux méthodes d’éducation canine basées sur le renforcement positif, comme par exemple le clicker training. Ancien chien de cirque, il adore apprendre des tours et montrer ses talents de clown.

 

Un chiot Dalmatien a par contre souvent tendance à adopter des comportements destructeurs, par exemple en mâchant les objets qu’il trouve ou en creusant des trous dans le jardin. Là aussi, il convient de lui montrer dès son plus jeune âge quelles sont les attitudes souhaitées et au contraire celles qui sont indésirées. En effet, si on le laisse faire, il a tôt fait d’intégrer les mauvaises habitudes, tout comme il le fait avec les bonnes.

 

Enfin, une socialisation entamée dès son plus jeune âge est un gage d’adaptation réussie à tout type de situation qu’il sera par la suite susceptible de rencontrer au cours de sa vie. Il est naturellement sociable, mais comme avec tout chien, mieux vaut lui enseigner au plus tôt à réagir sereinement face à un maximum de scénarios possibles.

Le Dalmatien jouit globalement d’une bonne santé. Cependant, comme toute race, il est plus particulièrement enclin à certains problèmes, souvent héréditaires en l’occurrence. Lors de l’adoption d’un Dalmatien, il est donc utile de demander à l’éleveur les résultats des tests de santé effectués sur les deux parents.

 

L’un des principaux risques auquel il est exposé est celui d’une surdité héréditaire, d’autant qu’aucune lignée ne semble épargnée. Si environ 5% des chiots deviennent complètement sourds dans les 6 semaines qui suivent leur naissance (après donc une courte période pendant laquelle ils sont en mesure d’entendre), il est encore plus probable d’obtenir des individus n’entendant que d’une oreille. Leur pourcentage est assez difficile à définir, car souvent l’adoptant ou le maître ne se rend pas compte du problème, à moins d’effectuer un test de l’audition de son compagnon. En effet, un chien sourd seulement d’une oreille montre sensiblement les même réflexes et réactions face aux sons et aux situations qu’un individu normal. Cependant, certains docteurs se sont déjà penchés sur le problème. Selon plusieurs études menées dans les années 90, le pourcentage de Dalmatiens sourds d’une oreille avoisinerait les 20%. C’est notamment ce que constata le Dr. Bruce Cattanach, qui publia en 1999 dans le Journal of Small Animal Practice un compte-rendu de ses travaux intitulé « The dalmatian dilemma: white coat colour and deafness ».

 

En tout état de cause, un test ne peut être effectué dès la naissance. En effet, quelle que soit sa race, un chiot naît toujours avec des conduits auditifs externes fermés. Ces derniers s’ouvrent autour du 12 au 16ème jour, et c’est donc seulement à partir de ce moment-là que l’on peut tester son audition. Chez le Dalmatien, la surdité apparaît avant les 6 semaines. Elle est causée par une détérioration de l’organe de Corti (organe de la perception auditive) et semble être causée par les gènes à l’origine de sa couleur blanche. Il est possible de la détecter à l’aide d’un test à partir de l’âge de 6 semaines, et c’est d’ailleurs ce que fait tout éleveur de Dalmatien sérieux. Les individus victimes de surdité sont évidemment écartés de la reproduction.

 

Les représentants de cette race peuvent également souffrir d’urolithiase (ou calculs de la vessie), une maladie provoquée par une particularité propre au système urinaire du Dalmatien. L’urine de ce dernier comporte en effet un taux d'acide urique particulièrement élevé. Cet acide implique un risque accru de formation de calculs et rend le système urinaire plus fragile et sensible que celui d’autres races. Cette maladie peut même être fatale si la situation évolue jusqu’à un blocage total des conduits urinaires. Il est donc important de s’assurer que le Dalmatien urine régulièrement et sans difficultés, et de toujours lui laisser un accès facile à de l’eau douce. Pour éviter que le diagnostic vital de l’animal ne soit engagé, la maladie doit être détectée le plus tôt possible, et la prise en charge par un vétérinaire suivre immédiatement.

 

Par ailleurs, de nombreux représentants de la race souffrent d’allergies cutanées. Elles peuvent être de source alimentaire : dans ce cas, il suffit simplement de retirer des repas du chien l’aliment posant problème. Il peut aussi s’agir d’allergies de contact, c’est-à-dire entraînées par réaction directe à certaines substances pourtant destinées aux chiens, telles que des traitements contre les puces, des shampoings pour chien et autres produits chimiques. Enfin, les Dalmatiens peuvent souffrir d’allergies par inhalation, causées par exemple par le pollen, la poussière ou le mildiou. Elles sont souvent accompagnées d’otites. Des traitements peuvent être prescrits par un vétérinaire, en fonction de la gravité des réactions.

 

Comme beaucoup de grandes races, le Dalmatien peut aussi souffrir de la dysplasie de la hanche, une maladie héréditaire provoquant une insertion imparfaite du fémur dans la cavité pelvienne de l’articulation de la hanche. Certains individus touchés présentent des douleurs et des boiteries sur une ou deux des pattes arrière, mais chez d’autres, il est impossible de percevoir le moindre symptôme. Au fur et à mesure que l’âge avance, des problèmes d’arthrite du chien peuvent également faire leur apparition. Heureusement, un test existe, qui permet de détecter les individus victimes de dysplasie, afin de les exclure de la reproduction (et même de la vente, dans le cas d’un dépistage précoce). Pour minimiser le risque, toute personne souhaitant adopter un chiot Dalmatien a donc intérêt à s’enquérir auprès de l’éleveur des résultats du test en question.

 

Cette race est également davantage touchée par la paralysie laryngée, et celle-ci peut survenir dès le plus jeune âge. Il s’agit d’une paralysie des muscles qui permettent l’ouverture et la fermeture du larynx lors de la respiration. Cette maladie a pour principale conséquence la limitation des capacités d’inspiration de l'animal, c’est-à-dire des difficultés à respirer. Si, pour beaucoup de races, ce problème concerne surtout les individus les plus âgés, le Dalmatien court le risque d’être touché bien plus tôt. Ce problème peut être assez aisément réglé par une opération chirurgicale.

 

Le Dalmatien peut également être victime d'une maladie oculaire héréditaire nommé dysplasie de l’iris sphincter. Assez rare, elle entraîne une sensibilité prononcée à la lumière vive, une mauvaise vision nocturne et une cécité partielle voire totale du chien.

 

Enfin, il s’agit d’un chien sensible au froid extrême. Il doit donc absolument vivre en intérieur dans les régions froides et/ou lorsque les températures chutent fortement en hiver.

L’entretien du Dalmatien est plutôt aisé, mais il faut savoir qu’il perd constamment des poils et présente une forte mue saisonnière deux fois par an, au printemps et en automne. Au cours de ces périodes, il est recommandé de brosser son chien tous les jours. En dehors, un ou deux brossages par semaine suffisent, même si certains maîtres optent pour une fréquence accrue, de façon à minimiser la quantité de poils présente dans la maison.

 

En tout état de cause, il ne convient pas aux personnes ne supportant pas de trouver des poils partout chez eux : non seulement il en perd sans cesse, mais en plus ses poils sont raides et se logent facilement dans les tissus, si bien qu’il peut être difficile de les retirer des vêtements et canapés, par exemple.

 

Cela dit, en dehors de cette importante perte de poils, le Dalmatien est un chien plutôt propre, dont le pelage n’est que peu salissant, et qui ne développe pas de forte odeur corporelle. En outre, comme son pelage est court, il n’est normalement pas nécessaire de faire toiletter son chien par un professionnel.

 

Il n’est pas non plus particulièrement indispensable de lui donner un bain régulièrement, à moins bien sûr qu’il soit vraiment sale – par exemple à la suite d’une sortie en extérieur. En dehors de ce cas particulier, un bain une ou deux fois par an suffit largement.

 

Par contre, comme pour toute race de chien aux oreilles tombantes, ces dernières doivent faire l’objet d’une attention toute particulière, de façon à éviter des risques d’infection. Un nettoyage hebdomadaire convient parfaitement, en plus de ceux effectués par exemple après chaque sortie en extérieur dans des milieux humides.

 

Tailler les griffes d'un Dalmatien n’est normalement pas nécessaire dès lors qu’il se dépense régulièrement en extérieur, puisque l’usure naturelle s’avère généralement suffisante. En revanche, pour les individus moins actifs, il est nécessaire de les couper dès lors qu’elles dépassent les coussinets, soit en moyenne environ une fois par mois.

 

Enfin, comme pour tout chien, il est conseillé d’entretenir ses yeux une fois par semaine, de façon à prévenir tout risque d’irritation ou d’infection.

De manière générale, un Dalmatien peut être nourri à l’aide d’aliments industriels de qualité. Par contre, étant donné les problèmes urinaires dont il peut souffrir, il est impératif de lui fournir une alimentation plus faible en protéines que la normale. En effet, ces dernières peuvent favoriser l'apparition de calculs urinaires, du fait de la présence accrue d’acide urique dans le système urinaire. Il convient donc d’opter pour des produits contenant un taux maximum de protéines de 20% - sachant que les aliments classiques en contiennent plutôt environ 25%.

 

La quantité à donner se situe autour de 1,5 à 2 tasses par jour et dépend évidemment de chaque individu, en fonction tout particulièrement de son âge et de son niveau d’activité. De manière générale, ce n’est pas une race particulièrement encline à l’obésité, mais il faut toutefois veiller à ne pas lui donner des rations trop conséquentes.

 

Par ailleurs, tout chien quelle que soit sa race doit avoir en permanence accès à de l’eau fraîche, mais c’est encore plus vrai pour le Dalmatien, là aussi du fait de sa forte propension à souffrir de problèmes urinaires.

Le Dalmatien a rempli tous types de fonctions au cours de sa longue histoire : il fut chien de calèche, de garde, de berger, de trait, et s’illustrait même avec brio sur les pistes de cirque.

 

Aujourd’hui, il est avant tout un chien de compagnie actif et endurant qui adore accompagner son maître en extérieur, par exemple lors de joggings ou de promenades à vélo. Il peut également remplir des fonctions de chien d’alerte, mais guère plus : ses compétences comme chien de garde sont loin d’être ce qu’elles furent par le passé.

 

Il fait également un excellent concurrent dans les sports canins faisant appel à ses grandes capacités physiques, tels l’agility, le flyball ou encore le frisbee (ou disc dog).

Le prix d’un chiot Dalmatien dépend évidemment de l’élevage duquel il est issu, de ses origines et de ses qualités morphologiques. Il s’élève en moyenne à 700 euros, mais peut monter jusqu’à 1000 euros.

 

Le prix d’une femelle est souvent sensiblement plus élevé que celui d’un mâle. Ainsi, au sein d’une même portée, il n’est pas rare de constater un écart de 200 euros entre les deux sexes.

On ne peut parler du Dalmatien sans mentionner l’une des œuvres qui contribua grandement à sa célébrité. Les 101 Dalmatiens, connu avant tout pour être un dessin animé de Disney (le 17ème grand classique), est en fait adapté d’un roman éponyme écrit par Dodie Smith en 1956. Il conte l’histoire de deux Dalmatiens nommés Pongo et Perdita, de leurs maîtres respectifs Roger et Anita, ainsi que de leurs chiots. Ces derniers sont menacés par la dangereuse Cruella d’Enfer, femme diabolique et cruelle cherchant à tout prix à créer un manteau en fourrure de chiots Dalmatiens.

 

L’adaptation animée, sortie dans les salles en 1961, connut un grand succès et fut suivie en 1996 par un film réalisé par Stephen Herek. Ces deux long-métrages furent à l'origine de la création de diverses mini-séries animées et autres jeux vidéo permettant à de nombreux enfants de continuer, durant la fin des années 90, à admirer et adorer ces (très) nombreux Dalmatiens.

 

Au vu de leur succès, Les 101 Dalmatiens connurent une suite : Les 102 Dalmatiens. Sorti en 2001 et réalisé par Kevin Lima, ce second film retrace la vie de notre grande famille suite à la sortie de prison de Cruella, qui n’a évidemment pas renoncé à son désir de manteau en peaux tachetées…

Trouvez un élevage de Dalmatien près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Dalmatien ou organiser une saillie entre Dalmatiens ?Voir les annoncesPublier une annonce

Avis & conseils Dalmatien

je viens de perdre ma chienne dalmacienne après 14 ans d'amour réciproque -
on ne peut pas rêver d'une meilleure compagnie - je ne l'oublierai jamais ; elle était belle, patiente, aimait les enfants ... bref le chien idéal

   
Par XxXLoLaXxX

Moi j'ai un mâle de huit mois et une femelle de trois mois ils sont adorable, très sociable, gentils avec les enfants comme avec les gens qui viennent nous rendre visite, ils écoutent bien les ordres mon mâle execute rapidement ce qu'on lui demande la femelle est en aprentissage, mais comme ont dit "tel maître il aura tel chien il sera" c'est une très bonne race si ont commence l'éducation assez tôt.

+1    0
Par jennifer

j ai un dalmatien qui a 4 ans junior qui fait des crise d epileptie a répétition c est très dur a vivre quand on arrive pas a trouve le bon traitement sinon le dalmatien est un chien très affectueux j adore mon chien

+1    0
Par veronique

Après plus de 14 ans et 1/2 d'amour, ma chère Pinta m'a quittée.Aimez vos animaux,ils vous donnent tout et quand ils partent gardez-les au fond de votre coeur.M Cecilia.

0    0
Par Marie Cécile Lefranc

J'ai 68 ans, depuis l'age de 21 ans j'ai acheté à mon dentiste mon premier bébé dalmatien. aujourd'hui j'en suis à mon sixième qui se sont tous appelé Tex pour avoir l'impression après leur décès de ne pas faire de différence entre tous dans les merveilleux souvenirs que tous nous ont laissé. Entre temps j'ai hérité d'une chienne Brinda classé championne de France) qui a fait un seul chiot. Brinda est morte d'une piqure de tics avant nos deux autres tex qui lui ont succédé, cela nous a bouleversé même après lui avoir transfusé son sang avec un autre chien. L'avant dernier Tex est mort le 25 Décembre il y a 4 ans d'un retournement de l'estomac. Malheureusement ce jour là les cliniques vétérinaires étaient tous fermées.
Sur les six, j'en ai eu deux de marron, cette couleur les rends plus surprenants.
Leurs qualités lorsqu'il deviennent adultes, c'est de toujours mieux faire et si vous les disputez il sont malheureux comme des pierres à se laisser mourir de faim. Ils sont capables aussi de faire la tête plusieurs jours et vous montrer qu'ils ne sont pas contends de ce que vous lui avez fait... Ne jamais oublié que les animaux qu'elles qu'ils soient réagissent exactement comme des humains, il donne toute leur affection et leur amour à la famille, il ont les mêmes chagrins et les même peine de coeur. Ils comprennent lorsque vous faites du mal autour de vous. Une fois j'ai trompé ma femme devant ma chienne, elle a vomi toute la journée et a fait ses gros besoins dans l'appartement ce qui ne lui était jamais arrivée pour me montrer sa désaprobation...

0    0
Par Alain

j'ai une dalmatienne de 6ans,Aidi,
elle est adorable,trés calme a la maison,on est trés complices!!elle m'a beaucoup aidé dans des moments difficiles.et avec mon fils d'un an,ils s'entendent trés bien méme si défois elle voudrait etre tranquille!!

0    0
Par medilie

Bonsoir. Depuis le 11 novembre 2008, je possède une dalmatienne. Elle était déjà adulte lorsque je l'ai sauvée. Elle était battue, mal nourrie etc. Mintenant, elle est super bien. Une grande bête comme ça a peur d'un chat !!! Les dalmatiens sont extraordinaires !!! Ils sont gentils, affectueux et pots de colle. Leika ne manque jamais de venir près de moi quand je regarde la télévision. Et quelle complicité avec mon fils. Mais à l'extérieur, elle est totalement différente : son regard change : on dirait qu'elle est méfiante. C'est une bonne garde. Elle a un regard humain. Béatrice SILVESTRE.

0    0
Par silbea11

J'ai 2 dalmatiennes de bientôt 12 ans, Pinta et Sitah,mis amores, je n'arrive pas a comprendre comment peut-on penser à donner son chien! c'est de l'égoisme, quand on prend un chien on se renseigne sur sa race, après vous l'abandonnez, lui il vous aime et sera malheureux, trouvez-lui une famille qui l'aimera, un chien n'est pas un mouchoir jetable. Aimez-les, chouchoutez-les, ils ont la vie si courte et vous donnent tant d'amour, lisez-le dans leurs gros yeux noirs. Amicalement. Ma.Cécile

0    0
Par marie cecile lefranc de Martinez

j'aimerais beaucoup avoir un dalmatien chez moi ou un coker.
lucie

0    0
Par kerdelhué

ses manifique canider son uncroillable

0    0
Par carla

il sont tros chou les dalmatiens

0    0
Par claire

Mon chien est très gentil, sociable il a 7 ans. On a l'impression qu'il connaît notre façon de penser, notre état d'esprit. Il est très gourmand. Il est un bon gardien. Très nerveux lors de promenade il s'en donne à coeur joie. Il adore les enfants.

0    0
Par flavian

J'ai adopté un dalmatien à la S.P.A en août 2008. Pendant 2 mois j'avoue que celà a été très difficile. Il sautait sur les murs courait partout dans l'appartement. Malgré ses aboiements je ne lui ai rien cédé et du jour au lendemain il est devenu beaucoup plus calme. C'est un chien très intelligent. Son éducation est un peu longue, le mien est un dominateur mais je n'ai jamais connu un chien aussi sensible et affectueux que celui-ci. Il peut vous embeter s'il vous sent en forme ou vous laisser tranquille si il s'apercoit que vous êtes souffrant. Exctrêmement intelligent, je lui parle comme un à un être humain et contrairement à ce qui se dit il comprends absolument tout. Très propre son grand défaut c'est la gourmandise, je crois qu'il aimerait vivre dans le frigidaire. L'inconvénient c'est qu'il aime tout le monde et c'est parfois gênant mais je l'aime énormément et il me le rends bien. Voilà vous savez presque tout.

0    0
Par EDITH

moi j'ai un dalmatien male . il est tres gentils avec les enfants sauf kil sexcite sur les gens (malgres sa castration) c'est un peu genant mais je l'adore

0    0
Par valentin

moi j'ai une femelle de presque deux ans,a oui elle ma fait des bétises mé bon c'était juste un momen a passé car la elle c'est calmé quand meme!je l'adore.

0    0
Par stéphanie

moi j'adore cette race personellement...
et cet ete je riske dans avoir 1 et cela me tarde beaucoup!

0    0
Par zouzoudu33

j aimeré acheté un dalmatien ou m adressé

0    0
Par hugault rené

J'ai une dalmatienne et j'aimerais la faire confirmée qu'est-ce que je dois faire ? Et je l'ai achetée a l'étranger .

0    0
Par ANAIS

j'adore les dalmatiens et meme j'en ai un chez moi alors je veux en apprendre plus

0    0
Par zomima

Nous avons un dalmatien de3 ans, il est gentil mais hyperactif. Il n'écoute rien, las de lui repeter 100 fois la même chose, je me demande bien quelles techniques nous permettrons d'enrayer tous cela pour vivre plus sereinement notamment... car c'est usant...Si vous aussi avez vecu ces même soucis avec ce joli chien, n'hésitez pas à me poster vos conseils...

0    0
Par VIRGINIE

J'ai un dalmatien de 5 ans, le problème des éleveurs c'est qu'il ne dise pas tout sur cette race. Bave,perd ses poils par quantité, vole, lunatique, n'écoute rien et sa peau est sensible tache brune. Le pour c'est qu'il est adorable avec mes enfants de 8 et 3 ans, mais bon, me tâte pour le donner!!!

0    -1
Par vador

Moi j'avais une dalmatienne et j'ai du m'en séparer à contre coeur car elle faisait trop de bétises quand elle étais seule et était trop jalouse mais c'est une super race !!!!

0    -1
Par Amandine
  • A l'aide! Dalmatien affamé!

    Hello à tous, Voila on a une dalmatienne depuis 2 semaines qui avaient des problèmes d'alimentation. Je m'explique elle a 4 mois, pèse 7.5kg, on lui donne des croquettes 3x... Lire la suite

  • Dalmatien

    Je penses à faire l'achat d'un dalmatien lorsque je serai dans une maison. Mais je voudrais m'informer sur leur comportement... L'ont m'a dit que c'était un chien stupide qui... Lire la suite

  • Mon jeune dalmatien est peureux

    Voilà je viens d'acheter un dalmatien dans un élevage cela remonte juste à hier mais ce chien est très peureux. Je m'explique, dès que je l'approche il se met à trembler, si... Lire la suite

  • fete du dalmatien 2006

    hello ! pour ceux que ca interesse: La prochaine fête du Dalmatien aura lieu le 25/06/06 dans le grand parc d'Hanvoile, tous les dalmatiens ont le droit d'y participer LOF... Lire la suite