Bearded Collie

Bearded Collie

Autres noms : Colley Barbu
Groupe : Chien de berger et de bouvier
Standard : Standard FCI N°271

Partager
 

Qualités du Bearded Collie

Tempérament du Bearded Collie

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Bearded Collie au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Bearded Collie

Durée de vie moyenne
De 13 à 15 ans
Poids de la femelle
De 25 à 25 kilos
Poids du mâle
De 25 à 25 kilos
Taille de la femelle
De 51 à 53 cm
Taille du mâle
De 53 à 56 cm

Le Bearded Collie : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Bearded Collie

Le Colley Barbu est originaire d'Écosse, mais ne fut connu qu'à l'époque de l'invasion romaine, durant laquelle il était déjà très populaire.

 

Issu du croisement entre des chiens de bergers polonais - sans doute des Nizinnys importés d'Écosse en 1514 - des Bergers d'Écosse, des Bobtails, des Borders Collie et peut-être même des Hounds au 14ème siècle, le Bearded Collie a été à l'origine utilisé pour la garde des troupeaux de moutons des Highlands.

 

Au 16ème siècle, on louait en effet ses talents de gardien de troupeau, et on le surnommait "Scotch Sheep Dog", "Highland Collie", "Hairy Mou'ed Collie" et "Mountain Collie", à cause de sa fourrure hirsute, de sa tête garnie de poils recouvrant ses yeux, et parce qu'il vivait dans les régions montagneuses et qu'il était soumis à des climats rigoureux.

 

C'était un chien apprécié notamment pour sa résistance au froid et au dur climat des Highlands. Il devait alors parcourir de très longs voyages avec les troupeaux entre les Highlands, au nord de l'Écosse, jusqu'en Angleterre. Le bétail était engraissé dans les petits villages de la région, avant de gagner les marchés des Midlands ou de Smithfield à Londres. Les chiens, après avoir mené les bêtes, regagnaient l'Écosse seuls, laissant leurs maîtres à leurs moissons. Ils recevaient de la nourriture des paysans en se rendant dans les auberges et les fermes qui avaient servi d'étapes à l'aller.

 

Le premier club de la race est fondé en 1912 à Édimbourg, mais le Colley Barbu n'a vraiment marqué le début de l'histoire moderne qu'en 1944, lorsque Mme G.O Willison décida d'élever des Shetlands mais reçu un Bearded Collie par erreur. Elle fut charmée par l'intelligence, le caractère et l'instinct de la petite femelle acquise. Tous les Colley Barbus actuels descendent de ses chiens.

 

La première exposition canine de champion a eu lieu en 1959 en Angleterre. Le Bearded Collie ne fut reconnue par l'American Kennel Club qu'en 1978.

 

Populaire, le Colley Barbu est en passe de devenir l'un des chiens de compagnie les plus recherchés en Europe.

Standard FCI N°271 (21/12/2009)



TRADUCTION : R.Triquet. Mise à jour J.Mulholland (2009).

ORIGINE : Grande Bretagne.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD OFFICIEL EN VIGUEUR : 24.06.1987.

UTILISATION : Chien de berger et de compagnie.

CLASSIFICATION F.C.I. :

Groupe 1 - Chiens de berger et de Bouvier (sauf chiens de bouvier suisse).

Section 1 - Chiens de berger.

Sans épreuve de travail.


ASPECT GENERAL :
Chien actif, sans poids superflu. Le Collie barbu, quoique de construction solide, doit avoir beaucoup d'air sous lui et ne doit pas paraître trop lourd. L'expression éveillée, exprimant la curiosité est un trait distinct.


PROPORTIONS IMPORTANTES :

Plus long que haut dans la proportion de 5/4, la longueur étant mesurée de la pointe du sternum à la pointe de la fesse.

Les femelles peuvent être légèrement plus longues.

La distance entre le stop et l'occiput doit être égale à la largeur prise entre les orifices des oreilles.


COMPORTEMENT/CARACTERE :
Eveillé, vif, sûr de lui et actif. Chien de travail intelligent, stable, en aucune façon craintif ou agressif.


TETE :

Proportionnée à la taille du chien. L'impression générale est celle d'un chien qui a de la force dans le museau et une bonne ampleur de la boîte crânienne.

REGION CRANIENNE :

Crâne: Large, plat et carré.

Stop: Modéré.

REGION FACIALE :

Truffe: Grande et carrée, généralement noire mais normalement en harmonie avec la couleur de la robe chez les bleus ou les marrons. Unicolore, sans taches, petites ou grandes.

Museau: Fort; la longueur est égale à celle entre le stop et l'occiput.

Lèvres: Unicolores sans taches, petites ou grandes. La pigmentation correspond à la couleur de la truffe.

Mâchoires/dents: Les dents sont grandes et blanches. Les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet; c'est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieurs dans un contact étroit et sont implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires. Les incisives en tenaille sont tolérées mais non recherchées.

Yeux: Les yeux sont d'une couleur qui s'accorde avec celle de la robe, ils sont grands et bien écartés, doux et affectueux; ils ne sont pas saillants. La pigmentation du bord des paupières correspond à la couleur de la truffe. Les sourcils forment un arc vers le haut et vers l'avant mais ils ne sont pas longs au point de cacher les yeux.

Oreilles: De taille moyenne et tombantes. Quand le chien est attentif, les oreilles se relèvent à leur base au niveau du sommet du crâne mais non au-dessus, ce qui augmente la largeur apparente du crâne.


COU :
De longueur modéré, musclé et légèrement galbé.


CORPS :
La longueur du corps doit provenir de la longueur de la cage thoracique er non pas de celle du rein.

Dos: Droit.

Rein: Fort.

Poitrine: Bien descendue, bien ample et bien éclatée au niveau du cœur. Les cotes sont bien cintrées mais non en cercles de tonneau.


QUEUE :
Attachée bas, ni nouée, ni tordue et suffisamment longue pour que la dernière vertèbre caudale atteigne au moins la pointe du jarret. Portée bas et recourbée vers le haut à l'extrémité quand le chien est en station ou qu'il marche. La queue peut s'allonger dans les allures rapides.

Elle n'est jamais portée sur le dos. Elle est couverte d'un poil abondant.


MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS : Les membres sont droits et verticaux; ils ont une bonne ossature et sont couverts, de toute part, d'un poil hirsute.

Epaules: Bien inclinées vers l'arrière.

Métacarpes: Souples sans être affaissées.

Pieds antérieurs: De forme ovale avec de bons coussinets. Les doigts sont cambrés et serrés, bien couverts de poils, y compris dans les espaces entre les coussinets.

MEMBRES POSTERIEURS : Bien musclés.

Grassets: Bien angulés.

Jambes: Bonnes.

Jarrets: Bien descendus.

Métatarses: Bien d'aplomb et, en position debout normale, il doit se trouver juste à l'arrière d'une verticale abaissée à partir de la pointe de la fesse.

Pieds postérieurs: De forme ovale avec de bons coussinets. Les doigts sont cambrés et serrés, bien couverts de poils, y compris dans les espaces entre les coussinets.


ALLURES :
Le mouvement est souple, uni et il a beaucoup d'amplitude, le chien couvrant le terrain avec un minimum d'efforts.


ROBE

POIL : Le poil est double, le sous-poil est doux et serré, semblable à de la fourrure. Le poil de couverture est plat, rêche, fort et hirsute.

Il n'est ni laineux de texture, ni bouclé quoiqu'une légère ondulation soit admise. Le poil est d'une longueur et d'une densité suffisantes pour offrir une bonne protection et pour mettre en valeur la forme du chien mais pas au point de nuire aux lignes naturelles du corps. Le poil ne doit subir aucun toilettage.

Le chanfrein est couvert de poils clairsemés qui sont légèrement plus longs sur les côtés de façon à couvrir juste les lèvres. A partir des joues, les lèvres inférieures et de la région inférieure du menton, la longueur des poils augmente en allant vers le poitrail, pour former la barbe typique.

COULEUR : Gris ardoise, fauve rougeâtre, noir, bleu, tous les tons de gris, marron et sable, avec ou sans marques blanches. En cas de marques blanches, elles apparaissent sur le chanfrein, en tête, à l'extrémité de la queue, sur le poitrail, aux membres et aux pieds; en cas de collier blanc, les racines des poils blancs ne doivent pas s'étendre derrière les épaules. Le blanc ne doit pas apparaître au-dessus des jarrets, sur la face externe des membres postérieurs. De légères taches feu sont admises sur les sourcils, à l'intérieur des oreilles, sur les joues, sous la queue à sa naissance et sur les membres à la jonction du blanc et de la couleur principale.


TAILLE :

Hauteur idéale au garrot :

- Mâles : 53 - 56 cm

- Femelles : 51 - 53 cm

Les proportions et la qualité de l'ensemble doivent passer avant la taille mais il faut éviter de trop s'éloigner de la hauteur au garrot idéale.


DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé, le bien-être du chien et sa capacité à accomplir son travail traditionnel.


DEFAUTS ENTRAINANT LA DISQUALIFICATION :
- Chien agressif ou peureux.

- Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié


N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Le Bearded Collie est très équilibré et plutôt calme, si l'on excepte quelques moments d'excitation joyeuse. C'est un chien facile à vivre, peu bruyant et qui adore les enfants et les êtres humains en général. Joueur et malicieux, sa sociabilité permet de l'élever avec d'autres animaux, chats compris.

 

Intelligent et dévoué à son maître, le Colley Barbu déteste vivre seul, et réclame beaucoup d'affection à sa famille.

 

Il sait prendre des initiatives et a un excellent sens de l'orientation. Il est de plus très attentif et est capable de gérer des situations complexes pour mieux manoeuvrer les animaux dont il a la responsabilité.

 

Maniable et actif au travail, c'est un chien très performant sur le plan physique. Sûr de lui, il n'est en aucune façon craintif ou agressif.

 

Il faut tenir compte de sa personnalité durant son éducation, qui devra être ferme, en particulier la première année, sinon il risque d'être difficile à maîtriser par la suite.

 

Intelligent et réceptif, il réagit très bien au dressage spécialisé et aux épreuves sportives.

 

Le Bearded Colley a un grand besoin de liberté et d'espace pour se défouler. Son maître doit être intelligent, patient, sensible et pratiquer une activité physique régulière pour le rendre heureux.

Doté d'une solide constitution, le Colley Barbu jouit d'une excellente santé.

Sa fourrure exige un entretien régulier et fastidieux : elle doit être brossée une fois par semaine, au risque sinon de la voir se changer en sac de nœuds.

 

Un débat existe entre les adeptes du toilettage intensif et les autres, mais il est en général recommandé de le toiletter toutes les 6 semaines.

Il mange modérément, acceptant toutes les sortes de nourriture.

Le Bearded Collie est un chien de compagnie et de berger. Il adore particulièrement travailler.

 

Il a également des dons en agility.

 

Ce n'est pas un bon chien de garde et ne peut pas, contrairement aux autres chiens de berger, être choisi pour surveiller une propriété.

Plusieurs tableaux ont été peints à l'effigie du Bearded Collie. Le plus connu est "The Shepherd's Dog", peint par Reinagle en 1804.

 

Il ne mord pratiquement jamais, mais aboie beaucoup lorsqu'il est au travail.

 

Il est particulièrement sensible au son.

Trouvez un élevage de Bearded Collie près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Bearded Collie ou organiser une saillie entre Bearded Collie ?Voir les annoncesPublier une annonce

Avis & conseils Bearded Collie

Chien très agréable et affectueux, nous l'avons depuis 10 ans que du bonheur, adore les gens très belle allure lorsqu'il est couché, un amour de chien

   
Par bellerose

Très belle race. Je suis très heureuse d'en avoir acheté un pour compagnon. Il est très facile à eduqué. C'est une race formidable. Je vous la conseille.

0    0
Par alizeedu94

Après avoir partagé toute la vie d'un bearded, Grichka, il était impensable pour moi de me tourner vers une autre race. Un bearded, c'est de l'amour et de la joie de vivre, le tout couvert de poils. Après la mort de mon nounours, j'ai donc repris un barbu, il y a 5 ans, puis l'an passé une beardinette est venue nous rejoindre. Ils sont tous les deux formidables. Et pour le toilettage, avec les bons produits, ça devient un plaisir de brosser la belle fourrure soyeuse de mes amours. Il faut dire qu'ils sont tellement de bonne volonté! Bref, j'ai le virus, pour moi, un bearded, c'est plus qu'un chien, c'est un ami.

0    0
Par grimour

Nous sommes proprietaire d'un Bearded collie depuis 2 ans, une femelle bleue nommee Blue.
Elle est magnifique, d'une gentillesse incroyable et tellement affectueuse.
Elle est un compagnon de jeu incroyable pour nos enfants, et participe avec une joie extrême a nos longues balades en forêts.
Nous avions 2 Bobtails auparavent, avec lesquels nous avons eu beaucoup de plaisir, mais ic avec Blue, c'est du pur bonheur et c'est reellement le chien qui nous correspond...
Un deuxieme est peut être en vue, à moins que nous ne trouvions un mâle afin de les accoupler..

0    0
Par FitzGerald

hier nous avons du euthanasier notre chien janvier. il avait 14 ans. c'est très dur. c'était un chien d'une gentillesse et d'une intelligence incroyable. il était magnifique. il nous manque terriblement.

0    0
Par vodusek