Chow Chow

Autres noms : Choo
Noms d'origine : Songshi Quan ou Tang Quan ou Chowdren
Groupe : Chien de type Spitz et de type primitif
Standard : Standard FCI N°205

Le Chow Chow est connu depuis plus de 2500 ans en Chine, où il est représenté sur des bas-reliefs de l'époque. Chien aux origines...   Lire la suite

Le Chow Chow est connu depuis plus de 2500 ans en Chine, où il est représenté sur des bas-reliefs de l'époque. Chien aux origines mystérieuses, il fait partie de la famille des Spitz. Certains pensent qu'il est issu d'un croisement entre un Mastiff du Tibet et un Samoyède, alors que d'autres pensent qu'il s'agit plutôt d'un chien d'origine, c'est-à-dire qu'il serait à l'origine des chiens nordiques (température interne supérieure à la moyenne, forme particulière de la structure osseuse de son crâne...). Dans tous les cas, les histoires sur les origines du Chow-Chow ne sont souvent que des hypothèses.

 

En Mandchourie et en Mongolie, on l'utilisait comme chien de guerre, pour la garde des troupeaux ou des jonques, ainsi que comme animal de trait. On pouvait aussi retrouver des Chow-Chows dans les monastères tibétains : leur rôle était de défendre les moines. Chien de chasse à l'occasion, c'est lui-même qui était mangé dans certaines régions chinoises, et l'on faisait également commerce de sa peau. 


Il fut introduit en Europe en 1865, lorsque la reine Victoria d'Angleterre en reçut un en cadeau et donna le coup d'envoi à son élevage. Il fut reconnu officiellement par le Kennel Club anglais un peu moins de 30 ans plus tard, en 1894. De nos jours, on ne l'utilise plus que comme animal de compagnie.

 

Le terme « Chow-Chow » n'est apparu que récemment. En effet, pendant l'entre-deux-guerres, le Chow-Chow était appelé en Occident « Chien de Hong Kong ».

 

Malgré quelques apports de sang autre dans les années 50, le Chow-Chow est une race qui est restée pure.

 

En France, à cause de la taxe sur les chiens mise en place en 1855, le Chow-Chow resta relativement discret jusque dans les années 1910, où seules les riches personnalités parisiennes en possédaient un. Le premier club de la race, nommé Chow-Chow Club de France, fut fondé en 1926 par Mme Renée Maréchal, avec pour volonté de faire connaître la race. Le Dr Mery raconte d'ailleurs dans son livre Le Chow-Chow qu’« il n’y eut pas de matches de polo, de garden-parties ou d’élégants week-ends auquel elle n’assistât flanquée de ses deux chows. (…) Elle plaida si bien leur cause que le chow devint en quelques années le chien de classe, le chien de luxe qui consacre ».

 

En 1928, le premier standard français de la race est homologué par la Société Centrale Canine.

 

Dans les années 30, les éleveurs et les propriétaires de Chows-Chows sont principalement basés dans la capitale. Le Chow-Chow est le chien des personnalités les plus en vue, comme la Comtesse de Ségur, Jean Gabin ou encore Jeanne Provost. 

 

Avec le déclin de la santé de Mme Maréchal, le Chow-Chow Club de France s'essouffle. C'est pourquoi, en accord avec la fondatrice emblématique du premier club du Chow-Chow en France, une nouvelle association, nommée Chow-Chow Club Français, est constituée et reconnue en 1954 par la SCC, devenant le club de race officiel la même année.

 

Dans les années d'après-guerre, le Chow-Chow cesse progressivement d'être un chien de l'élite parisienne, et les éleveurs de Chow-Chow se multiplient en province. La race est ainsi représentée également dans les expositions canines en dehors de Paris. Ce mouvement de démocratisation de la race, comme au demeurant celui d'autres races, s'accélère avec l'abrogation de l'impôt sur les chiens en 1959.

   Réduire

Voir plus de photos

Variétés du Chow Chow

Il existe deux variétés de Chows-Chows : le Chow-Chow à poil long et le Chow-Chow à poil court. Ce dernier n'est pas très connu ni très prisé du grand public, car les Chows-Chows doivent leur célébrité à leur allure de petit lion. 

Éducation du Chow Chow

L'éducation du Chow-Chow est assez complexe, du fait de son caractère bien particulier. Elle doit être menée avec fermeté, mais avec douceur et patience, et entreprise dès son plus jeune âge. Il a besoin d'un maître calme, patient et doux, qui saura créer une belle complicité avec son chien. La cohabitation avec un Chow-Chow est basée sur des silences et des regards, au point que certains parlent d'apprivoiser un Chow-Chow, plus que de l'éduquer.

 

Comme il peut se montrer agressif envers les autres chiens, la sociabilisation du Chow-Chow dès le plus jeune âge est très importante, afin d'atténuer ce trait de caractère.

Entretien du Chow Chow

Le Chow-Chow est doté d'une très belle fourrure, dense et lisse, qui nécessite un brossage quotidien. Les poils seront maintenus doux et soyeux si l'on s'en occupe 10 à 15 minutes par jour, ou une heure dans la semaine. 

 

Par contre, sa perte de poil, comme ses mues saisonnières au printemps et à l'automne, sont abondantes. 

 

Il est possible de donner un bain à son chien, environ deux fois par an, mais en utilisant un shampoing pour chien et en le rinçant et séchant correctement après chaque lavage. 

 

Il est également important de nettoyer les plis du visage du Chow-Chow assez régulièrement, car des saletés et des débris peuvent s'y loger. 

 

Enfin, un nettoyage quotidien des yeux est recommandé, surtout chez les individus au pelage clair. En effet, cette race de chien a tendance à avoir assez souvent les yeux qui pleurent.

Usage du Chow Chow

Le Chow Chow est aujourd'hui principalement utilisé comme chien de compagnie. C'est un chien idéal pour qui ne souhaite pas un animal trop expressif.

 

C'est également un bon chien de garde, et il est parfois utilisé comme chien de traîneau, d'autant qu'il tolère très bien le froid.

 

Étant un chien peu agité et bruyant, la vie en ville et en appartement peut tout à fait lui convenir, sous réserve d'effectuer plusieurs sorties par jour. Une maison avec jardin lui conviendra également parfaitement.

Caractéristiques du Chow Chow

  • Taille du mâle : De 48 à 56 cm
  • Taille de la femelle : De 46 à 51 cm
  • Poids du mâle : Moins de 30 kilos
  • Poids de la femelle : Moins de 28 kilos
  • Durée de vie moyenne : 12 ans

Apparence

Le Chow-Chow est une race compacte et bien charpentée. Elle n'a pas d'angulation arrière, ce qui la rend unique par sa démarche guindée. La poitrine est large et profonde, et la queue fournie est portée retombante sur le dos. Sa tête large et son crâne plat rappellent ceux d'un ours, alors que son museau court est similaire à celui du Shar-Pei. Ses yeux sont petits et en amande, tandis que ses oreilles, de forme triangulaire, ont le bout arrondi.

 

Par ailleurs, il s'illustre par une particularité qui contribue grandement à sa notoriété : la langue du Chow Chow, son palais, ses gencives et ses lèvres sont bleu-noir.

 

Enfin, le poil du Chow-Chow peut être long ou court. Le poil court est épais, abondant et lisse, alors que le poil long est fourni, droit et détaché du corps, avec un sous-poil laineux. Très épais au niveau du cou, le poil long forme une crinière et de bonnes culottes à l'arrière de ses cuisses. La robe du Chow-Chow peut être noire, rouge, bleue, fauve, crème ou blanche. En tout état de cause, il s'agit toujours d'une teinte unie.

Caractère du Chow Chow

Le caractère du Chow-Chow est particulier, puisqu'il est plus proche de celui d'un chat que d'un chien. Ainsi, son côté félin lui fait refuser une obéissance trop servile, et il se montre très indépendant et peu démonstratif, même s'il est fidèle et très attaché à son maître.

 

Par ailleurs, quoi qu'il soit très doux avec les enfants, il ne convient pas au trop petits, car, en plus de ne pas être un chien joueur, il n'apprécie pas le fait de se faire prendre pour une peluche. 

 

Calme, doux et peu bruyant, le Chow-Chow se montre très méfiant et réservé avec les étrangers. Ce comportement reflète en effet sa première vocation : chien de garde et chien de troupeau. Il est ainsi un bon gardien, car il protège instinctivement son territoire, sa maison et sa famille. 

 

Propre, patient et bien élevé, le Chow-Chow peut néanmoins paraître froid et distant. En effet, c'est un chien qui ne vient pas à l'humain dès la première rencontre, mais vient au contact s'il l'a décidé et que l'humain veut bien de ses faveurs. Susceptible, parfois boudeur, il aime aussi les bagarres avec ses congénères.

Enfin, il a horreur d'être attaché ou contraint à quoi que ce soit, comme par exemple une laisse ou une muselière.

Santé du Chow Chow

Le Chow-Chow est un chien très robuste, dont les problèmes de santé découlent la plupart du temps d'une sélection trop poussée dans la race.

 

Il a toutefois une prédisposition pour certaines maladies de peau (alopécie, démodécie, pemphigus foliaceus...), pour certaines affection de l'oeil (entropion et ectropion, notamment), et peut également être sujet à la dysplasie de la hanche, la dysplasie du coude et la luxation de la rotule.

 

Enfin, s'il adore faire de longues promenades et est très résistant au froid grâce à son épais pelage, il craint en revanche la chaleur.

Alimentation du Chow Chow

Le Chow-Chow aime beaucoup le riz. Une façon de le nourrir peut ainsi consister à lui donner chaque jour 300 grammes de riz mélangé avec 250 grammes de viande et de légumes bouillis.

Divers

Deux légendes expliquent la langue bleu-noir du Chow-Chow.

 

La première veut que le Chow-Chow soit issu d'un mariage entre une louve et un ours bleu du Tibet.

 

La deuxième raconte que les Chows-Chows, fidèles compagnons des moines de Chine, avaient pour mission de ramasser des morceaux de charbon, ce qui finit par entraîner la coloration de leur langue.

Rédiger un avis sur cette race

les chow chow sont formidables, gentils, mais ils ont un sacre' carActere,,,mais croyez moi le me mien a tout change' dans ma vie,,,je ne peux pas passer un jour sans le voir le caresser...

   
Par SAM

bonjour,
je souhaiterais savoir combien vous coutez votre chowchow?

0    0
Par celine

J'ai un chow chow femelle elle est adorable même avec mes 3 enfants une vrai peluche vivante elle veut juste vivre sans qu'on lui impose quon que ce soit mais quand on l'oblige elle fini par obéir sans jamais montre les dents ou grogner ...elle est adorable

0    0
Par legrand

moi j'en ai 2 et j ai rien a dire sur cette race de chien car ils sont calins protecteur sur les enfants le seul defaults que je peut dire c est que mon male aime bien attaquer sa soeur

0    0
Par donna

moi j'adore les chow chow depuis toute petite .mon rêve c'est avoir un chien de race chow chow . c'est trop trop beau mon animal préferé c'est le chien (le chow chow )
et le zèbre .les chows chows son comme des petits lions trop mignon . je fait bientôt en achete un chien de race chow chow

0    0
Par lolautkt
Voir plus d'annonces

Vous possédez cette race ?

Vous possédez cette race ?

L'aimer, c'est l'assurer !

Recevez gratuitement des offres personnalisées pour assurer la santé de votre Chow Chow.

Cliquez ici