Chien Loup Tchécoslovaque

Chien Loup Tchécoslovaque

Autres noms : Chien Loup Tchèque ou Chien Loup Slovaque
Nom d'origine : Ceskoslovensky Vlcak
Groupe : Chien de berger et de bouvier
Standard : Standard FCI N°332

Partager
 
Le Chien Loup Tchécoslovaque a comme origine des expériences de croisements entre le Loup des Carpates et le Berger Allemand menées dans l’ancienne...   Lire la suite

Le Chien Loup Tchécoslovaque a comme origine des expériences de croisements entre le Loup des Carpates et le Berger Allemand menées dans l’ancienne République Socialiste Tchécoslovaque à partir de 1955, sous la supervision de M. Karel Hartl, cynologiste et éleveur tchèque reconnu. L’objectif scientifique de ces expériences était de déterminer les caractéristiques de ces hybrides (aspect physique, comportement, utilité, fertilité…), alors que les militaires cherchaient à créer une race ayant la puissance du loup et la docilité du chien, qui pourrait être utilisée en tant que chien d’attaque.

 

Les premières naissances eurent lieu en 1958 au chenil des gardes-frontières de Libejovice, dans le sud du pays. La louve Brita et le Berger Allemand Cezar z Brezoveho Haje donnèrent naissance à 5 chiots : Brent, Berta, Bono, Betty and Bessy.

Betty fût sélectionnée pour continuer la lignée au chenil de Libejovice, alors que sa sœur Berta fût envoyée au chenil de Samorin (devenu Malacky) avec le même objectif. Leurs descendants furent utilisés comme chiens de patrouille par les gardes-frontières, et permirent de confirmer que ces hybrides étaient sains, fonctionnels et fertiles.

 

Après ce premier succès, la louve Brita put s’accoupler de nouveau avec un nouveau mâle Berger Allemand nommé Kurt z Vaclavky. Ainsi, en 1960, naquirent au chenil de Libejovice Bek, Bigan, Bikar, Bill et Bima. Le mâle Bikar fût choisi pour être envoyé au chenil de Pohranicni en Slovaquie et continuer cette seconde lignée.

 

L’expérience fut arrêtée en 1965, non sans avoir été couronnée d'un certain succès : les hybrides pouvaient se reproduire, socialiser avec les humains, et être dressés pour différentes tâches. A son terme, 16 de ces chiens restèrent aux soins de l’armée, tandis que 18 furent confiés à des éleveurs civils.

 

De nouvelles lignées furent alors créées, telles que :
- Astra (Berger Allemand femelle) et Argo (Loup des Carpates mâle) en 1968 ;
- Lejdy (Loup des Carpates femelle) et Bojar von Schotterhof (Berger Allemand mâle) en 1972 ;
- Urta z Pohranicni straze (hybride de troisième génération femelle) et Sarik (Loup des Carpates mâle) en 1974 ;
- Xela z Pohranicni straze (hybride de troisième génération femelle) et Sarik (Loup des Carpates mâle) en 1983.

 

Il semblerait que le nom de « Chien Loup Tchécoslovaque » soit devenu commun pour désigner ces hybrides dès les années 60, mais ce n’est qu’en 1982 que les efforts de M. Karel Hartl furent enfin officiellement récompensés, lorsque cette nouvelle race fut reconnue par le Comité des Eleveurs Canins Tchécoslovaque, l’organisme canin de référence dans le pays.

 

Elle s'y développa assez rapidement, puisqu’en 1991, pas moins de 1552 Chiens Loups Tchécoslovaques étaient enregistrés dans le registre national des chiens de race.

 

En 1999, la Fédération Cynologique Internationale (FCI) reconnût à son tour le Chien Loup Tchécoslovaque.

 

Aujourd’hui, on en trouve principalement en Europe Centrale, mais sa popularité augmente rapidement dans plusieurs pays d’Europe de l’Ouest comme l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne ou la France. En France par exemple, un peu plus de 3.000 représentants de la race ont été ont été enregistrés au LOF (Livre des Origines Français) entre 2010 et 2016, et la tendance est à la hausse. Sa renommée croissante l’amène aux portes du Top 10 des races de chien les plus populaires en France.

 

En revanche, le Chien Loup Tchécoslovaque n’a pas vraiment franchi la Manche : il ne figure parmi la liste des races reconnues par The Kennel Club, l’organisme britannique de référence, et la FCI ne recense qu’un seul élevage agréé dans tout le pays.


Aux Etats Unis, l’AKC (American Kennel Club) le reconnaît partiellement depuis 2001 : ses représentants peuvent prendre part aux concours organisés sous l’égide de l’organisation, mais ne peuvent être enregistrés au registre des chiens de race. En revanche, l’UKC (United Kennel Club) le reconnaît pleinement, et ce depuis 2006. Par ailleurs, un club de race officiel (le Czechoslovakian Vlcak Club of America) fut établi en 2011. On compte actuellement environ 200 spécimens sur le territoire américain.

   Réduire

Caractère du Chien Loup Tchécoslovaque

Le Chien Loup Tchécoslovaque est très dévoué à sa famille, y compris les enfants. Toutefois, sa nature plutôt dominante peut être problématique avec les plus jeunes. En tout état de cause, il est important de l’y sociabiliser dès son plus jeune âge et de ne jamais laisser un enfant en bas âge seul avec un chien, quelle que soit sa race.


Il est également sociable envers ses congénères et les autres animaux de compagnie qui vivent sous le même toit, dès lors qu’il est habitué relativement tôt à leur présence. En revanche, malheur aux chats, chiens de petite taille et autres rongeurs qui lui sont inconnus et auraient la mauvaise idée de s’aventurer sur son territoire, ou qu’il croiserait au cours d’une promenade : ses instincts de chasseur ont alors toutes les chances de reprendre le dessus.


Par ailleurs, il se montre aussi affectueux avec son entourage que suspicieux envers les étrangers : là aussi, une éducation et une socialisation du chiot entamées dès son plus jeune âge sont donc nécessaires pour éviter tout problème par la suite.


Ayant un sens de la hiérarchie très développé, il a besoin d’être confronté le plus tôt possible à son « chef de meute », qui doit montrer à son chien sa place dans la hiérarchie familiale. Grégaire, c’est un chien qui supporte mal la solitude, préférant largement vivre en compagnie de sa meute, c’est-à-dire sa famille. Il a toutes les chances d’être malheureux s’il doit rester seul pendant de longues périodes et risque de chercher à fuguer pour rejoindre sa famille, ou bien se sentir exclu de la « meute » et perdre confiance envers son maître.

 

Par ailleurs, le Chien Loup Tchécoslovaque est une race de chien très endurante et active, capable d’accompagner son maître même sur de très longues distances pouvant même dépasser celle d’un marathon, et ce quelles que soient les conditions météorologiques. De fait, pouvoir se dépenser au quotidien est nécessaire à son bien-être physique et psychologique, et permet d’éviter le risque de dégâts causés par le chien. Il fait un compagnon idéal pour un maître sportif qui voudrait par exemple faire du jogging avec son chien, faire de la randonnée avec son chien ou encore faire du vélo avec son chien. Par contre, plus encore que pour n’importe quelle autre race, le maître doit s’assurer de toujours être devant et ainsi montrer à son chien qui est le « chef de meute ».


A l'inverse, un maître qui préfère passer son temps libre devant un écran ou plongé dans un livre s’expose à quelques difficultés s’il lui vient l’idée d’adopter un Chien Loup Tchécoslovaque...


Au demeurant, ayant besoin d’espace, ce dernier n’est pas une race de chien recommandée en appartement : il vaut largement mieux une maison avec un jardin. Il n’est pas rare d’ailleurs de l’y voir jouer et dormir quel que soit le temps : il est peu difficile, et capable de résister parfaitement aux intempéries. Par contre, il est recommandé que ledit jardin soit parfaitement clôturé, pour éviter le risque de fugue du chien et d’errance sur la voie publique.


Le Chien Loup Tchèque n’aboie que très peu, voire pas du tout. Mais lorsqu’il le fait, il est impossible de ne pas le remarquer : semblable à celui de sces ancêtres les loups, son hurlement est bruyant, et s’entend sur de longues distances. Au quotidien, quand il a besoin de s’exprimer, il opte plutôt pour d’autres moyens, tels que des gémissements et des grognements.


Ainsi, ce chien loyal et actif fera le bonheur d’un maître ferme, sportif et disponible, mais n’est pas recommandé pour les personnes n’ayant jamais eu de chiens auparavant ou qui sont souvent absents. De fait, la plupart des adoptions ratées résultent du fait que le maître n’a pas su s’imposer comme « chef de meute » et/ou n’a pas été suffisamment disponible et actif pour son compagnon.


Enfin, il convient de rappeler que cette race de chien récente est encore en phase de construction, si qu'il peut apparaître des sujets exagérément craintifs ou agressifs.

Santé du Chien Loup Tchécoslovaque

Le Chien Loup Tchécoslovaque est une race de chien très résistante, qui présente peu de problèmes de santé.


Il existe cependant diverses maladies pour lesquelles il présente un risque accru :
- la dysplasie de la hanche et la dysplasie du coude, comme la quasi-totalité des grandes races de chien ;
- la myélopathie dégénérative ;
- des maladies oculaires canines ;
- le nanisme hypophysaire.


Ces maladies ayant le plus souvent une origine héréditaire, il convient de s’enquérir des résultats d’éventuels tests ADN lors d’une adoption auprès d’un éleveur de Chien Loup Tchécoslovaque, et au besoin de lui demander de les faire effectuer.

 

Par ailleurs, quelques cas de problèmes cardiaques et de problèmes de dentition ont été reportés, mais restent tout à fait marginaux.


Enfin, s’il fait partie des races de chien qui supportent bien le froid, le Chien Loup Tchécoslovaque peut aussi s’accommoder de la chaleur, dès lors qu’il a la possibilité de se réfugier à l’ombre.

Alimentation du Chien Loup Tchécoslovaque

Le Chien Loup Tchécoslovaque doit être nourri avec des croquettes de bonne qualité, à haute teneur en protéines animales, conçues pour apporter toute l’énergie nécessaire au bon développement d’un chien actif de taille moyenne à grande.


Il peut aussi être nourri à base de viande crue ou cuite, préparée avec quelques légumes et céréales. Par contre, si on choisit de préparer soi-même la nourriture de son chien, il est souhaitable de le faire en concertation avec le vétérinaire et/ou l’éleveur, pour s’assurer qu’il ne souffre pas de carences.


Quoi qu’il en soit, sa ration quotidienne doit être adaptée à son activité physique.

Législation spécifique au Chien Loup Tchécoslovaque

Malgré ses origines, le Chien Loup Tchécoslovaque n’est pas considéré en France comme un hybride. En effet, il fait partie du groupe 1 (Chiens de Berger et Bouvier) de la nomenclature des races canines établie par la F.C.I. (Fédération Cynologique Internationale), et n’est de ce fait pas concerné par l’arrêté du 19 mai 2000 soumettant à autorisation la détention de loups et hybrides. Sa détention est donc entièrement libre dans l’Hexagone, et le port de la muselière n’est pas obligatoire.


Il en va d’ailleurs de même en Belgique.


La Suisse en revanche est un peu plus contraignante envers cette race. En effet, pour pouvoir y adopter un Chien Loup Tchécoslovaque, il faut pouvoir démontrer avoir déjà eu un chien auparavant ou suivre un cours théorique de 4 heures. En outre, dans les 12 mois qui suivent, il est nécessaire de suivre un cours pratique d’éducation canine et d’obtenir une attestation de compétences.

Divers

  • Certaines personnes croient que le Chien Loup Tchécoslovaque et le Chien Loup de Saarloos sont deux variétés d’une hypothétique race “Chien Loup”. Or il n’en est rien : issu du croisement entre le Berger Allemand et le Loup Européen, le Chien Loup de Saarlos n’a rien à avoir avec le Chien Loup Tchèque.
  • Le loup du film Alpha, sorti en 2018 et réalisé par Albert Hughes, est joué par Chuck, un Chien Loup Tchécoslovaque.

Caractéristiques

  • Taille du mâle : De 65 à 70 cm
  • Taille de la femelle : De 60 à 65 cm
  • Poids du mâle : De 26 à 40 kilos
  • Poids de la femelle : De 20 à 30 kilos
  • Durée de vie moyenne : De 10 ans à 15 ans

Apparence

Comme son nom l’indique, le Chien Loup Tchécoslovaque ressemble à un loup, si bien d’ailleurs qu’il peut impressionner – voire être pris pour un loup - la première fois qu’on le voit. Il se caractérise ainsi par une constitution solide et rectangulaire, une taille au-dessus de la moyenne et une couleur allant du gris-jaune au gris argent, voire gris foncé.


Sa tête est symétrique et musclée, avec des oreilles triangulaires, dressées et relativement courtes, des yeux de couleur jaune-ambre, une mâchoire puissante et une truffe bien noire. Son cou musclé forme un angle d’environ 40 degrés et se fond harmonieusement avec le reste de son corps, qui dégage un sentiment de puissance tranquille : poitrine large et forte, dos droit et légèrement incliné vers l’arrière, pattes avant bien droites, et pattes arrière longues, parallèles et musclées. La queue est attachée haut sur le corps, pend verticalement lorsque le chien est au repos et se redresse en forme de faucille lorsqu’il est plus agité.


Sa peau, élastique et sans aucune ride, est couverte d’une fourrure qui change radicalement selon la saison. En hiver, un sous-poil dense et long prédomine pour former avec le poil de couverture une robe épaisse qui recouvre tout le corps, y compris le ventre, le scrotum et l’intérieur des cuisses. En été, ce sous-poil se raréfie et laisse la place à un poil de couverture fin et court qui ne demande que peu d’entretien.


Enfin, le Chien Loup Tchèque a une démarche légère et harmonieuse, ses pattes restant près du sol lorsqu’il trotte, sa tête et son cou étant proche de l’horizontal.

Éducation du Chien Loup Tchécoslovaque

Le Chien Loup Tchécoslovaque a besoin de commencer sa socialisation dès que possible, afin d’éviter des comportements craintifs qui pourraient dégénérer en agressivité du chien une fois adulte. Dès son plus jeune âge, il doit donc non seulement faire connaissance de son maître et de sa famille, mais aussi rencontrer tout ce qui fera partie de sa vie : voisins, enfants, amis, congénères, autres animaux, véhicules, bruits en tous genres…


Ayant une nature dominante et têtue héritée de ses origines sauvages, il a besoin d’une éducation ferme et cohérente basée sur le renforcement positif. En particulier, il est important de rapidement donner sa place au chien dans la meute familiale, et la lui faire comprendre.


Chien intelligent et curieux, le Chien Loup Tchèque peut être dressé à apprendre de nombreuses tâches. Cependant, il ne répond aux commandes que s’il y voit un intérêt : penser par exemple que récompenser son chien à grand renfort de friandises suffit pour obtenir de lui ce que l’on souhaite est sans doute vrai pour certaines races, mais c’est rarement le cas avec lui. En outre, il s’ennuie assez vite et n’aime pas les exercices répétitifs.

Entretien du Chien Loup Tchécoslovaque

Race de chien rustique, le Chien Loup Tchécoslovaque nécessite très peu d’entretien, son poil résistant aux intempéries se nettoyant seul de la boue et de la poussière. En outre, comme il n’a pas ou peu d’odeur, faire prendre un bain à son chien n’est que très rarement utile.


Par contre, ayant une robe d’hiver longue et dense, il est nécessaire de brosser son chien régulièrement lors des périodes de mue, en automne et au printemps.


Il peut également s’avérer nécessaire de limer ou couper les griffes de son chien, dès lors que l’usure naturelle n’est pas suffisante pour compenser leur croissance rapide.


Par ailleurs, comme pour tout chien, il est conseillé de vérifier régulièrement :
- les oreilles du chien, pour éviter l’accumulation de cire et de poussières, qui posent un risque d’infection ;
- les dents du chien, afin de déceler d’éventuels problèmes ;
- les yeux du chien, qu’il faut nettoyer si on constate une accumulation de production lacrymale.

Usage du Chien Loup Tchécoslovaque

A l’origine, le Chien Loup Tchécoslovaque était utilisé par les gardes-frontières pour son aptitude physique et son apparence impressionnante, ainsi que son odorat très developpé. Sa création avait d’ailleurs été motivée par l’ambition de créer un « super chien » militaire. L’expérience fut toutefois relativement peu concluante, car il s’avéra moins agressif et moins facile à dresser que ce qui était attendu. D’ailleurs, de nos jours, l’armée tchèque utilise en majorité des Bergers Allemands, des Rottweilers et des Dobermanns.


Son usage actuel est donc relativement éloigné de ce pour quoi il avait été pensé à la base, puisqu’il est surtout devenu un chien de compagnie idéal pour un maître actif : randonnée, jogging, natation sont par exemple des activités dont il ne se lasse guère.


Par ailleurs, sa nature suspicieuse et son attachement à sa famille peuvent en faire un excellent chien d’alarme, sous réserve d’être formé à cette fin. Par contre, malgré une apparence dissuasive, c’est un piètre chien de garde.

Prix d'un Chien Loup Tchécoslovaque

Le prix d’un chiot Chien Loup Tchécoslovaque est d’environ 1250 à 1500 euros.

Avis & conseils Chien Loup Tchécoslovaque

Le nom de la race n'est pas chien loup slovaque mais Chien-loup-tchécoslovaque.

Ceskoslovensky Vlcak n'est pas un surnomde la race mais le nom dans la langue d'origine.

Les tailles et les poids sont les minimums du standard et ne reflettent pas la réalité.

Cdlt

Yves Moreau

Responsable information CLT du CBEI (club de race)

   
Par yves

Boujour,

j'aimerai juste précisé que mon clt pèse 40 kg il a 13 mois son père en fait 45.Je pense qu'il y'a une erreur

0    0
Par benten03

bonjour voila bientôt un ans que jais découvert cette race et j'en suis tombé vraiment amoureuse chien magnifique plein de tempérament j aimerais beaucoup en avoir un mais cela ne se décide pas sur un coup de tète..et je vient perdre ma chienne après 12 ans de vie commune jais toujours eu des gros chien un boxer décédé a presque que 13 ans puis une labrador croisé dogue décédé a 12 ans il y a 4 semaine que des animaux exceptionnel et gentil et le chien loup me fait craquer

0    0
Par cec93

il y a encore 1 1/2 je ne savais même pas qu'ils existaient. J'en suis tombée amoureuse le jour où j'ai vu la photo d'un chien loup tchécoslovaque. C'est vraiment le rêve d'avoir un "loup" chez soi. Depuis j'essaie d'en apprendre le plus possible sur la race et je repère les éleveurs existants. J'envisage d'en acheter un d'ici un an pour faire du concours (avec une préference pour le pistage). POur l'instant je ne suis pas prête et j'ai encore plein de chose à apprendre de mon chien actuel, un croisé bas rouge, autre petite merveille lui même.

0    0
Par MOIZY Murielle
Trouvez un élevage de Chien Loup Tchécoslovaque près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Chien Loup Tchécoslovaque ou organiser une saillie entre Chien Loup Tchécoslovaque ?Voir les annoncesPublier une annonce