Chien du Pharaon

Chien du Pharaon

Autres noms : Lévrier du Pharaon
Noms d'origine : Pharaoh Hound ou Kelb Tal-Fenek
Groupe : Chien de type Spitz et de type primitif
Standard : Standard FCI N°248

Partager
 
Il existe deux théories concernant l'origine du Chien du Pharaon. La première veut qu’il s’agisse de l'une des plus anciennes races de chien...   Lire la suite

Il existe deux théories concernant l'origine du Chien du Pharaon. La première veut qu’il s’agisse de l'une des plus anciennes races de chien domestiquées au monde, puisque sa présence parmi les hommes pourrait remonter à 3000 ans avant J.-C. Il serait ainsi représenté sur des hiéroglyphes et différents artéfacts provenant de l'Égypte ancienne, où on peut le voir chassant la gazelle et se prélassant aux côtés de rois et de nobles. Par ailleurs, une lettre datant de la 19ème dynastie (environ 1292 avant J.-C. à 1186 avant J.-C.) mentionne un chien roux à la longue queue dont la face « brille comme un Dieu », ce qui pourrait faire référence au rougissement typique du Chien du Pharaon. Il aurait ensuite été introduit à Malte par des marchands phéniciens, ainsi qu'aux Baléares et en Sicile.

 

Cependant, des tests ADN récents ont révélé qu'il ne s'agirait pas du même chien, mettant à mal cette première théorie. La race telle qu'on la connaît aujourd'hui aurait plutôt été créée sur l'île de Malte au cours du 17e siècle. Elle aurait les mêmes origines que le Cirneco de l'Etna, le Podenco Canario et le Podenco d'Ibiza, qui ont été développés en Sicile, dans les Canaries et les Baléares.

 

Ce qui est certain, c'est que c'est bel et bien à Malte que la race a été développée, et que son isolement géographique, de même que le fait qu'elle a très peu été manipulée par l'humain, a contribué à conserver sa pureté. Elle est même devenue officiellement le chien national de l’île en 1979.

 

Son nom en maltais, Kelb tal-Fenek, veut dire « chien de lapin ». Il est une référence à une technique de chasse particulière mise au point par les habitants de l’île : le chien dirigeait le lapin vers les terriers, pour qu'ensuite un furet muni d'une cloche au cou le retire de la terre et que le chien, le localisant grâce au son de la cloche, puisse achever le lapin.

 

L'appellation Chien du Pharaon est apparue pour sa part après son introduction au Royaume-Uni, dans les années 30. Il fallut toutefois attendre une quarantaine d’années après l’introduction de la race dans le pays, et plus précisément l’année 1974, pour que l’organisme britannique de référence, The Kennel Club, reconnaisse officiellement la race.

 

Parfois confondue avec le Podenco d’Ibiza, appelé lui aussi Pharaon jusque dans les années 70, elle fut reconnue à titre définitif par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) en 1963. L’organisme considère le Lévrier du Pharaon et le Podenco Ibicenco comme deux races distinctes, bien que, de l'avis de nombreux spécialistes, ils devraient appartenir à la même race. Ces deux chiens seraient d’ailleurs également étroitement apparentés avec le Cirneco de l'Etna.

 

La première portée de Chiens du Pharaon fut importée aux États-Unis en 1967, et le Pharaoh Hound Club of America fut fondé en 1970. La race fut reconnue par l'American Kennel Club (AKC) et l'United Kennel Club (UKC) en 1983.

 

Même si cette reconnaissance par les différents organismes de référence a indéniablement contribué à ce qu’il soit présent aux quatre coins du monde, ses représentants restent néanmoins très peu nombreux, si bien que le Lévrier du Pharaon est une race de chien rare. Par exemple, en France, il n'y eut que deux inscriptions au Livre des Origines Français (LOF) entre 2010 et 2016. Aux États-Unis, il figure dans les 20 dernières places (sur 190) du classement établi par l'American Kennel Club (AKC) sur la base du nombre de demandes d’enregistrement reçues.

   Réduire

Caractère du Chien du Pharaon

Le Chien du Pharaon se caractérise par une intelligence, une vivacité, une curiosité et une vigilance remarquables. D'un naturel gai, enjoué et joueur, il est aussi affectueux, attaché et dévoué à son maître et à sa famille. Peut-être parfois un peu trop, au point de ne pas supporter d’être isolé et de souffrir facilement d'anxiété de séparation.

 

Il n’en reste pas moins que son entrain est souvent contagieux. Le Chien du Pharaon est un véritable petit clown, auquel il arrive d’ailleurs parfois de « sourire ». Bon nombre de maîtres qui apprécient d’apprendre des tours au chien se plaisent d'ailleurs à l’entraîner à le faire sur commande. Une autre particularité de ce chien est qu'il rougit au niveau du nez et des oreilles lorsqu'il est excité et/ou heureux.

 

Même s'il a tendance à rechercher l'attention et l'affection, le Lévrier du Pharaon demeure indépendant à ses heures. Il aime plaire, mais aime encore plus s'adonner à ce qui lui plaît. En outre, il peut par moments se montrer réservé et têtu ; c’est pourquoi il est important, lors de la socialisation du chiot, de l'exposer à diverses personnes, différents environnements et toutes sortes de bruits, pour éviter d’en faire un chien timide. C’est d’autant plus utile qu’il peut être assez sensible au changement ; de nombreuses immersions dans des contextes variés dès son plus jeune âge ne peut qu’aider à en faire un chien plus poli et moins demandant.

 

Par ailleurs, étant assez sensible, il peut être fortement affecté s'il évolue dans un environnement constamment tendu. Un chien est toujours influencé par l’humeur de son maître, qu’il perçoit parfaitement même si elle ne s’exprime pas oralement, et c’est tout particulièrement vrai pour le Lévrier du Pharaon. Une ambiance décontractée et apaisée est donc primordiale pour son bien-être et son épanouissement.

 

En général, il s'entend bien avec les chiens de même taille (ou plus grands) et les enfants. Par contre, de plus petits chiens ou des petits animaux (rongeurs, lapins, chats…) peuvent réveiller ses instincts de chasseur ; c’est ce qui explique qu’il vaut mieux tenir son chien en laisse lors des promenades. Cela se justifie d’autant plus que le risque d’agressivité lors d’une rencontre avec un autre chien de même sexe est assez élevé chez cette race.

 

Par ailleurs, quand bien même il se montre affectueux avec les enfants, il n’est pas forcément recommandé pour les plus jeunes, étant un peu trop turbulent. Quant aux plus grands, le fait qu’il soit prévenant à leur égard ne dispense en rien de leur apprendre comment approcher un chien sans lui faire peur, et comment le respecter de façon générale (par exemple en évitant de le déranger lorsqu'il dort ou mange). En tout état de cause, comme avec n'importe quelle race, les interactions doivent toujours être supervisées par un adulte : il ne faut jamais laisser un chien et un enfant seuls.

 

À la chasse, le Pharaoh Hound se montre enthousiaste, déterminé, attentif et alerte. Il sait exploiter pleinement ses capacités sensorielles pour localiser le gibier : l’odorat du chien, très fin, se conjugue à sa vue très perçante pour en faire un très bon chasseur.

Qu’il soit ou non utilisé comme chien de chasse, il est très actif et doit pouvoir bénéficier de longues et fréquentes promenades. L'ennui est un véritable supplice pour ce chien sportif, qui aime jouer et exprimer ses instincts de chasseur. Il doit pouvoir bénéficier d'au moins 30 minutes d'exercice par jour, voire une heure. C'est un compagnon idéal pour faire du jogging avec son chien ou faire du vélo avec son chien, mais il aime aussi beaucoup chasser la balle ou le frisbee (discdog).

 

Dès lors qu’il est en mesure de dépenser son énergie, il est contenté et se montre plutôt calme. De ce fait, il peut tout à fait vivre en appartement, dès lors que son maître lui offre chaque jour suffisamment d’opportunités de se défouler. Sa propreté est également un atout pour une vie en appartement. On ne peut pas en dire autant en revanche de sa propension à aboyer pour de multiples raisons, qu’il s’agisse de bruits qui lui semblent suspects, de l'arrivée de ses maîtres ou de visiteurs, de l'ennui, de la solitude ou encore de tout autre chose pouvant lui sembler suspicieuse. Son éducation et sa socialisation jouent un rôle important à ce niveau, pour éviter des problèmes de voisinage liés aux aboiements du chien.

 

S’il dispose d’un accès à un jardin, ce qui demeure préférable pour lui permettre de se dépenser, ce dernier doit impérativement être clôturé pour éviter tout risque de fugue du chien, et la clôture doit faire au moins 2 mètres de hauteur, car le Chien du Pharaon est capable de sauter très haut. Il faut aussi bien assurer la partie basse, car il n’hésite pas à creuser pour parvenir à ses fins. Inutile en tout cas de miser sur une clôture électrique pour empêcher son chien de fuguer, car le choc électrique reçu ne le dissuadera en rien de pourchasser une proie en vue.

 

Pour finir, il est nécessaire de signaler que le Lévrier du Pharaon a tendance à être un chien qui mange des crottes, c’est-à-dire coprophage. Une bonne manière de réduire le risque est de ramasser derrière lui au fur et à mesure.

Santé du Chien du Pharaon

Le Chien du Pharaon est une race de chien à la santé robuste.

 

Il est toutefois enclin à certaines maladies en particulier :
- la dysplasie de la hanche ;
- la dysplasie du coude ;
- la maladie de von Willebrand ;
- l'hypoplasie du nerf optique ;
- la maladie d'Addison ;
- la thrombopathie ;
- l'hypothyroïdie ;
- des allergies au niveau de l'épiderme.

 

Par ailleurs, comme tous les lévriers, il est particulièrement sensible à l’anesthésie. Il faut donc s’assurer d’avoir affaire à un vétérinaire qui connaît cette particularité, car une dose normale pour un autre chien de même poids peut s’avérer nocive – voire carrément fatale - pour un Lévrier du Pharaon.

 

Enfin, il faut souligner qu’il s’agit d’une race de chien supportant mal le froid. En effet, son poil court et fin le rend plus sensible aux températures basses et aux intempéries que ses congénères à la robe plus fournie. Ils risque alors notamment différents problèmes cutanés. Par conséquent, lorsque le mercure descend, il peut donc être nécessaire de protéger son chien contre le froid, par exemple en lui faisant porter un manteau ou une polaire pour chien.

Alimentation du Chien du Pharaon

En fonction de son âge et de son niveau d'activité, le Chien du Pharaon nécessite entre 225 et 300 grammes de nourriture sèche de qualité par jour, répartis en deux repas.

 

Par contre, il convient de toujours garder un œil sur lui en présence de nourriture, car c'est chien voleur de nourriture insatiable.

 

Cela dit, il ne faut pas se méprendre sur sa silhouette svelte : à l’instar des autres lévriers, il peut paraître mal nourri et trop maigre, mais c'est sa silhouette normale. Pour s'assurer que son poids est convenable, il suffit de placer les mains sur son dos, les pouces sur la colonne et les autres doigts écartés sur les côtes : on doit alors sentir ces dernières sans les voir ni presser.

Prix d'un Chien du Pharaon

Le prix d'achat d'un Chien du Pharaon se situe entre 1700 et 2200 euros, ce qui en fait une race de chien très chère. Il varie notamment en fonction du sexe, des éventuels titres remportés par les parents et s'il est destiné à la compétition ou à être un chien de compagnie.

Caractéristiques

  • Taille du mâle : De 56 à 64 cm
  • Taille de la femelle : De 53 à 61 cm
  • Poids du mâle : De 16 à 20 kilos
  • Poids de la femelle : De 15 à 19 kilos
  • Durée de vie moyenne : De 12 ans à 14 ans

Apparence

Le Chien du Pharaon est un chien de taille moyenne à l'aspect noble et élégant et aux allures dégagées. De par son long cou musclé et son expression particulièrement éveillée, il dégage une impression de puissance, de souplesse et de pureté.

 

Son dos mince est légèrement plus long que la hauteur au garrot et forme une ligne de dessus quasiment droite, ce qui lui donne une silhouette inscriptible dans un rectangle. Il est doté par ailleurs d'une poitrine profonde qui descend jusqu'au niveau des coudes, et ses côtes sont bien étalées. L'abdomen est rentré, mais pas autant que celui d'un Greyhound ou de certains autres Lévriers. La croupe est légèrement inclinée. Les membres sont parallèles et droits lorsqu'on regarde le chien de face ou de derrière.

 

Sa tête est en forme de cône tronqué. Le crâne est sec, bien dessiné et long, mais plus court que le museau. Le stop est léger, la truffe de couleur foie et en accord avec celle de la robe. Les mâchoires sont fortes et articulées en ciseaux. Les dents sont larges. Les oreilles sont attachées moyennement haut, larges à la base, longues mais peu épaisses, mobiles et toujours dressées lorsque le chien est en éveil. Ses yeux de couleur ambre sont de forme ovale et un peu enfoncés dans les orbites. Son regard fait transparaître sa vivacité et son intelligence.

 

La queue est attachée moyennement haut et forte. Elle va en s'affinant vers son extrémité et a la forme d'un fouet. Elle est portée haute et recourbée lorsque le chien est en action.

 

Le poil est ras et brillant, fin et dur, jamais frangé. Il peut avoir une texture soyeuse et fine ou légèrement rude. La couleur de la robe va du brun clair ou brun roux au beige. Du blanc sur la poitrine, sur le bout de la queue ou des pattes et le long du centre du visage est admis.

Éducation du Chien du Pharaon

Le Chien du Pharaon requiert une éducation ferme, mais sans rapport de force. Une attitude trop rude ne convient pas à son caractère sensible et joyeux : les critiques trop fortes et les punitions du chien sont à proscrire. Pour parvenir à ses fins, mieux vaut miser sur les techniques de renforcement positif.

 

Par ailleurs, il est bon d’opter pour des séances d'entraînement courtes, de varier les leçons et de terminer par un exercice qu'il maîtrise bien, de manière à récompenser son chien en fin d'activité.

 

En tout état de cause, l’éducation du Pharaoh Hound est rarement source de difficultés. Son désir d'obéir et plaire à son maître font de lui un bon élève, si bien que l'apprentissage se passe en général très bien.

Entretien du Chien du Pharaon

Le Chien du Pharaon est une race de chien facile à entretenir, mais sa robe doit recevoir des soins hebdomadaires pour rester brillante. Cela permet aussi de limiter les désagréments de la mue, qui est somme toute moyenne. Il est ainsi recommandé de brosser son chien avec une brosse en caoutchouc ou un gant prévu à cet effet : non seulement cela permet de maintenir la brillance de son poil, mais cela permet aussi de s'assurer de sa propreté et de celle de sa peau. Enfin, cette séance hebdomadaire de brossage du chien aide également à éliminer les poils morts, et ainsi d’éviter qu'ils se déposent partout, y compris sur les vêtements. En outre, c’est l’occasion d’inspecter sa peau : comme le poil est très ras, elle est davantage exposée aux coupures, égratignures, inflammations, irritations et autres éruptions.


Enfin, le brossage hebdomadaire du pelage peut être couplé avec l’inspection et l'entretien des oreilles du chien, notamment afin d’identifier des rougeurs ou des odeurs qui pourraient être le signe d'une infection.


Étant donné qu'il ne dégage généralement pas d'odeur, il n'est pas particulièrement nécessaire de faire prendre un bain à son chien de manière fréquente. Au contraire, il est même plutôt conseillé de se limiter à 2 à 5 bains par an, pour prévenir une surproduction d'huile. L'utilisation d'un shampoing doux pour chien est indispensable pour éviter d’abîmer sa peau sensible.


Concernant les griffes du chien, si elles ne s’usent pas naturellement, il convient de les tailler une à deux fois par mois.

Usage du Chien du Pharaon

Le Chien du Pharaon a d'abord et avant tout été utilisé pour la chasse. Vigilant et passionné, capable d’utiliser aussi bien son formidable odorat que son ouïe à courte distance, il excelle autant comme chien de chasse courant que comme chien de chasse de recherche. Il peut aussi être très utile lors de la chasse au déterrage.

C'est également un bon chien de compagnie.

 

Enfin, il est tout indiqué pour certaines disciplines de sport canin comme la Poursuite à Vue sur Leurre (PVL), les concours d'obéissance et l'agility.

Divers

  • Le nom du Pharaoh Hound est parfois mal épelé, à cause de la confusion causée par American Pharoah, un célèbre cheval de course.
  • En 2009, lors du World Dog Show (une des plus célèbres expositions canines mondiales, qui se tenait cette année-là à Bratislava, en Slovaquie), un Chien du Pharaon mâle du nom de Northgate's As You Like It remporta le titre de champion en conformation, face à pas moins de 21 830 autres chiens inscrits.

Avis & conseils Chien du Pharaon

Lorsqu'il s'agit d'un chien noble, il faut aller le chercher dans son pays d'origine, dans ce cas Malte ou la Sicile. Eviter les éleveurs du continent qui ne pensent qu'à améliorer leur fin de mois où la reproduction est souvent faite entre cousins (pensez à la folie des rois!). Ce chien n'est pas fait pour les pays du Nord (comme l'Esquimo pour l'Afrique!), ce n'est pas un jouet.

   
Par Germain

Suis à la recherche d'un chiot du pharaon..merci de m'aider dans ma recherche qui semble très compliquée

0    0
Par Leclercq Véronique
  • chien du pharaon

    Salut , je cherche des personnes qui s'interessent au chien du pharaon . j'en possede une qui a 2 ans et je me ferais un plaisir de vous fournir tout les renseignements que... Lire la suite