Chien d'Ours de Carélie

Chien d'Ours de Carélie

Nom d'origine : Karjalankarhukoira
Groupe : Chien de type Spitz et de type primitif
Standard : Standard FCI N°48

Partager
 

Qualités du Chien d'Ours de Carélie

Tempérament du Chien d'Ours de Carélie

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Chien d'Ours de Carélie au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques

Durée de vie moyenne
11 ans
Poids de la femelle
De 17 à 20 kilos
Poids du mâle
De 25 à 28 kilos
Taille de la femelle
De 49 à 55 cm
Taille du mâle
De 54 à 60 cm

Le Chien d'Ours de Carélie : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Chien d'Ours de Carélie

Le Komi, également appelé Chien des Zyrians, serait l'ancêtre du Chien d'Ours de Carélie. La souche de cette race provient de Lagoda-Carélie, d'Olonets et de la Carélie russe, où ces chiens étaient employés à toutes formes de chasse.

L'élevage commença en 1936, avec le but de créer un chien robuste, qui crie bien sur la voie du grand gibier. Le premier standard fut rédigé en 1945 et, en 1946, les premiers chiens furent enregistrés au livre des origines. Aujourd'hui, cette race est bien répandue en Finlande.

Il n'existe de Chien d'Ours de Carélie pur sang que depuis 1935. Il est apparenté aux Laïki russes.

Standard FCI N°48 (18/04/2007)


TRADUCTION :


Mme Sophie Leblay, revue par le Prof. R.Triquet. Mise à jour par le Dr. Paschoud en 1999 et R. Triquet en 2007 (2ème page).


ORIGINE : Finlande.


DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 12.03.1999.


UTILISATION:


Principalement employé à la chasse à l'élan et à l'ours, il tient l'animal au ferme. C'est un chasseur passionné, qui est très indépendant, mais qui coopère activement à la chasse car il indique la présence du gibier en aboyant. Ses sens, surtout l'odorat, sont fins, ce qui permet de l'employer à la chasse au gros gibier. Son sens de l'orientation est très bon.

CLASSIFICATION F.C.I. :


Groupe 5 - Chiens de type Spitz et de type primitif

Section 2 - Chiens nordiques de chasse.

Epreuve de travail uniquement pour les pays nordiques (Suède, Norvège, Finlande).

ASPECT GENERAL :


Chien de taille moyenne, fort, de constitution robuste; il est à peine plus long que haut. Son poil est épais et ses oreilles sont dressées.

PROPORTIONS IMPORTANTES :


La longueur du corps est à peine supérieure à la hauteur au garrot. La hauteur de la poitrine est à peu près égale à la moitié de la hauteur au garrot. Le rapport museau/crâne est approximativement de 2 : 3. La longueur du crâne est à peu près égale à sa largeur et à sa hauteur

COMPORTEMENT / CARACTERE :


De nature équilibrée, un peu réservé, courageux et persévérant. Sûr de lui, il peut être agressif envers ses congénères, mais jamais envers les êtres humains. Son instinct de combat est fortement développé.

TETE :


Vu de face, elle est triangulaire.

REGION CRANIENNE :

- Crâne : Large; vu de face et de profil il est légèrement convexe. Il est le plus large entre les oreilles. Le sillon frontal est à peine visible. Les arcades sourcilières ne sont que faiblement développées.

- Stop : Pas vraiment marqué, relativement long, il forme une arcure progressive en direction du crâne.

REGION FACIALE :

- Truffe : Large, de couleur noire.

- Museau : Haut; il ne s'amenuise que légèrement vers la truffe. Le chanfrein est droit.

- Lèvres : Relativement minces et bien ajustées.

- Mâchoires/dents : Les mâchoires sont très fortes. Les dents sont bien développées et symétriques; la denture est normale; articulé en ciseaux serré.

- Joues : Les arcades zygomatiques sont fortes.

- Yeux : Relativement petits, légèrement ovales, bruns dans différentes nuances, jamais jaunes. L'expression est éveillée et ardente.

- Oreilles : Dressées, attachées relativement haut, de grandeur moyenne, avec les extrémités légèrement arrondies.

COU :


Musclé, de longueur moyenne, galbé et couvert d'une fourrure épaisse. Pas de fanon.

CORPS :


- Garrot : Nettement sorti, spécialement chez les mâles; moins marqué chez les femelles.

- Dos : Droit, musclé.

- Rein : Court, musclé.

- Croupe : Large, forte et légèrement oblique.

- Poitrine : Spacieuse, pas très large, plutôt profonde, descendant approximativement jusqu'aux coudes. Les côtes sont légèrement cintrées, le poitrail est nettement visible sans être très large.
- Ligne du dessous : Légèrement remontée.

QUEUE :

Attachée haut, de longueur moyenne, recourbée en arc au-dessus du dos, l'extrémité touchant le corps soit de côté soit sur le dos. La queue courte de nature est admise.

MEMBRES :


MEMBRES ANTERIEURS :

Vue d'ensemble : Forts, avec une ossature solide. Vu de face droits et parallèles. Le bras et l'omoplate sont de longueur égale, l'avant-bras est légèrement plus long.

- Epaules : Relativement obliques, musclées.

- Bras : Légèrement oblique, fort.

- Coudes : Ils pointent droit vers l'arrière et sont placés sur une verticale virtuelle tirée depuis le point le plus haut de l'omoplate.

- Avant-bras : Fort, vertical.

- Métacarpe : De longueur moyenne, légèrement incliné.

- Pieds antérieurs : Doigts serrés, bien cambrés, arrondis et tournés droit vers l'avant. Les coussinets sont élastiques; leurs faces latérales sont couvertes d'un poil épais.

MEMBRES POSTERIEURS :

Vue d'ensemble : Forts et musclés; vu de derrière droits et parallèles. La ligne de devant des membres postérieurs est harmonieusement arquée.

- Cuisse : Large et longue, avec une bonne musculature.

- Grasset : Tourné droit vers l'avant, il est modérément angulé.

- Jambe : Longue et musclée.

- Jarret : Bas; angulation nettement marquée.

- Métatarse : Court, fort et vertical.

- Pieds postérieurs : Doigts serrés, un peu plus longs et moins cambrés que les antérieurs. Les coussinets sont élastiques; leurs faces latérales sont recouvertes d'un poil épais.

ALLURES :


Dégagées et faciles, avec des enjambées étendues. Le chien passe facilement du trot au galop, qui est son allure la plus naturelle. Les membres se meuvent dans des plans parallèles.

PEAU :


Bien appliquée sur tout le corps, sans plis.

ROBE :


POIL : Le poil de couverture est lisse et raide. Au cou, sur le dos et sur les faces postérieures des cuisses il est plus long qu'aux autres endroits. Le sous-poil est doux et dense.

COULEUR : Noire, elle peut être terne ou d'une nuance brunâtre. La majorité des sujets présentent des marques blanches bien délimitées en tête, au cou, au poitrail, au ventre et sur les membres.

TAILLE ET POIDS :


- Hauteur au garrot :

Taille idéale pour les mâles : 57 cm,

taille idéale pour les femelles : 52 cm.

Tolérance de ± 3 cm.

- Poids :

Mâles : 25-28 kg,

Femelles : 17-20 kg.

DEFAUTS :


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

- Ossature frêle.

- Crâne étroit.

- Front fortement bombé.

- Museau pointu.

- Yeux jaunes.

- Oreilles molles, oreilles de chauve-souris.

- Présence de fanon.

- Poitrine trop descendue ou en tonneau.

- Queue droite ou insuffisamment recourbée.

- Epaules droites.

- Jarrets droits, pieds plats.

- Ergots aux membres postérieurs.

- Poil ondulé.

- Couleur blanche prédominante avec des marques noires, ou présence partielle de poil dit de loup.

DEFAUTS ELIMINATOIRES :


- Chien agressif ou chien peureux.

- Prognathisme supérieur ou inférieur.

- Oeil vairon.

- Oreilles tombantes, ou pointes des oreilles cassées (semi-dressées).

- Autres couleurs que celles indiquées dans le standard.



Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.



N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

De nature équilibrée, le Chien d'Ours de Carélie est un peu réservé, mais courageux et persévérant.

 

Sûr de lui, il peut être agressif envers ses congénères, mais jamais envers les êtres humains.

Il est principalement employé à la chasse à l'élan et à l'ours, qu'il traque avec habileté dans ses quartiers d'hiver. C'est un chasseur passionné, qui accule la proie aux abois.


Le Chien d'Ours de Carélie ne peut faire un chien de compagnie qu'après une éducation très approfondie. La vie en ville lui est déconseillée.

Le Chien d'Ours de Carélie a un instinct de combat fortement développé. Sa puissance lui permet d'affronter des adversaires bien plus gros que lui : élans, ours et sangliers.

 

Il est très indépendant, mais coopère activement à la chasse en donnant de la voix. Ses sens, et en particulier son odorat, sont fins, ce qui permet à son maître de l'employer à la chasse au gros gibier.

 

Il est également doté d'un très bon sens de l'orientation.

Trouvez un élevage de Chien d'Ours de Carélie près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage

Avis & conseils Chien d'Ours de Carélie

J'ai justement adopte un chiot de 4 mois via la SPCA, ici dans l'ouest Canadien en Alberta.
Ils m'ont presente le chiot en tant que croise entre Labrador et Border Collie....... 2 mois plus tard, je l'ai inscrit a un cours intensif d'obeissance.
Il s'avere que Chico, c'est son nom, est un Ours de Carelie.! Mon dresseur en a entrainne d'autre dans le passe et en est sur a 100%.

Les gens ne font pas la difference entre le border collie cross et celui-ci.

Mais il est adorable, enjoue et plein d'energie.

   
Par Benoit

Cette racede chien est une merveille, j'en ai adopte un il y a 3 mois et demi... magnifique.
C'est un chien tres enjoue, fidele et tres energetique.

0    0
Par Benoit

très beau franchement une amie a moi l'aime bien

0    0
Par lola

c est un chien eccesivement beau bravo

0    0
Par manon laporte
  • chien d'ours de Carelie

    bonjour! Je suis intéressé par la race chien d'ours de Carelie. Grace à un précédant sujet j'ai réussi à trouver des éleveurs en France, mais je ne sais pas le prix du... Lire la suite