Chien d'Elan Norvégien Gris

Chien d'Elan Norvégien Gris

Autres noms : Elkhound Gris
Noms d'origine : Norsk Elghund ou Norsk Elghund Grä
Groupe : Chien de type Spitz et de type primitif
Standard : Standard FCI N°242

Partager
 

Qualités de cette race

Tempérament du Chien d'Elan Norvégien Gris

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Chien d'Elan Norvégien Gris au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques

Durée de vie moyenne
De 12 à 15 ans
Poids de la femelle
De 20 à 24 kilos
Poids du mâle
De 22 à 26 kilos
Taille de la femelle
De 47 à 52 cm
Taille du mâle
De 50 à 55 cm

Foyer idéal pour ce chien

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Chien d'Elan Norvégien Gris

Comme son nom l’indique, le Chien d’Elan Norvégien Gris (ou Norsk Elghund Grä dans la langue de son pays) est originaire de Norvège, où il accompagne les populations locales depuis 7000 ans. Des fouilles archéologiques dans la grotte de Viste à Jaeren, dans l’ouest du pays, ont ainsi permis la découverte d’un squelette d’un ancêtre du Elghund actuel, ainsi que des outils en pierre datant de 5000 ans avant J.-C.

 

Du 8ème au 11ème siècle, il fut un fidèle compagnon des Vikings, qui le tenaient en haute estime. Ainsi, on retrouve souvent des restes de chiens enterrés aux côtés de leurs maîtres qui, en plus de leur épée et leur bouclier, souhaitaient manifestement avoir leur compagnon à leurs côtés pour rejoindre le Valhalla.

 

L’Elkhound Gris est fortement présent dans la mythologie et l’histoire des peuples du Nord. Il apparaît ainsi dans plusieurs sagas épiques, et un conte du 12ème siècle raconte comment un Chien d’Elan devint roi de la région de Trondheim, en Norvège.

 

Tout au long des siècles, il accomplit quantité de tâches différentes pour assister les hommes vivant dans ces contrées difficiles. On le trouvait ainsi comme camarade de bord sur les navires vikings, gardien de fermes dans les régions isolées, protecteur de troupeaux face aux grands prédateurs que sont le loup ou l’ours, ou encore fidèle compagnon des voyageurs.

 

Mais ce sont surtout ses talents de chasseur intrépide qui lui ont permis de passer à la postérité. En effet, le Chien d’Elan Norvégien Gris est capable de suivre la piste d’impressionnants et potentiellement dangereux élans (mais aussi de loups, voire d’ours) sur de longues distances, puis de les coincer dans un endroit qu’il signale alors aux chasseurs à l’aide de ses puissants aboiements. Rapide, il est capable d’éviter les immenses cornes de l’animal acculé tout en l’empêchant de fuir jusqu’à ce que son maître arrive et mette fin aux opérations d’un coup de fusil.

 

Il fallut attendre 1877 et la première exposition canine organisée par l’Association des Chasseurs de Norvège pour que l’Elghund soit présenté officiellement au public. Il y connut un succès spectaculaire, d’autant que c’est un représentant de cette race (nommé Grant) qui remporta la victoire finale. Les propriétaires commencèrent alors à tenir un registre de ces chiens, et un premier standard fut rédigé par le Norsk Kennel Klub peu après sa fondation en 1898.

 

Jusqu’alors confiné à son pays d’origine, le Chien d’Elan de Norvège fit son apparition dès la fin du 19ème siècle en Angleterre, où il fut reconnu dès 1901 par le prestigieux Kennel Club (KC), l’organisme canin de référence dans le pays. Il s’exporta également en Amérique du Nord, où il fut reconnu par l’American Kennel Club (AKC) en 1913. L’autre organisme américain de référence, l’United Kennel Club (UKC), en fit de même en 1948, tandis que la Fédération Cynologique Internationale (FCI) suivit le mouvement en 1963. La race est aujourd’hui reconnue par l’ensemble des principales organisations mondiales.

 

Il convient toutefois de noter que, malgré ses origines nordiques et son apparence typique de spitz, les associations canines anglo-saxonnes (KC, AKC, UKC) ont choisi de le classifier en tant que chien de chasse. La FCI, quant à elle, le considère bien comme un chien de type spitz.

 

Le Chien d’Elan Norvégien Gris est populaire dans son pays, où l’on enregistre près d’un millier de naissances par an, ainsi qu’en Finlande et en Suède, où le nombre de naissances annuelles est du même ordre de grandeur, quoi qu’un peu inférieur. On constate toutefois dans chacun de ces pays un recul prononcé par rapport au début des années 90, où on recensait en cumulé autour de 5000 naissances annuelles. On constate en particulier une division par deux en Finlande et en Suède.

 

L’Elkhound Gris compense pas vraiment ce relatif désintérêt par un essor prononcé dans d’autres pays. Il a même plutôt du mal à y percer. Aux Etats-Unis, les statistiques de l’AKC indiquent qu’il se trouve en milieu de tableau des races les plus populaires, autour de la 95ème place sur 190. En France, avec à peine une trentaine d’individus enregistrés chaque année auprès du Livre des Origines Français (LOF), il demeure plutôt rare, même si cela représente un doublement par rapport aux chiffres du début des années 2010. Il ne remporte guère plus de succès en Grande-Bretagne, où le Kennel Club comptabilise chaque année autour d’une cinquantaine de naissances.

Même si certains organismes ont pris le parti de le classer dans la catégorie des chiens de chasse, le Chien d’Elan Norvégien Gris est un spitz typique, avec un profil compact, des oreilles pointues et une queue recourbée sur le dos, dont la tête rappelle celle du loup. Son apparence n’a d’ailleurs vraisemblablement que très peu changé au cours du dernier millénaire.

 

Son corps court et musclé s’inscrit dans un carré. Il se termine par une queue attachée haut, touffue et relativement courte qui s’enroule sur la ligne centrale du dos. Les pattes sont puissantes, en particulier les pattes arrière, dont les cuisses larges et musclées sont idéales pour lui permettre de parcourir de grandes distances sur les étendues glacées de ses terres d’origine.

 

La tête de l’Elkhound Gris est en forme de triangle inversé assez large au niveau des oreilles et qui s’amenuise au niveau du museau pour se terminer par une truffe bien noire. Ses yeux sont de couleur brun foncé et expriment l’intelligence. Les oreilles, attachées haut, sont relativement petites. Pointues et très mobiles, elles sont bien dressées sur la tête.

 

Sa fourrure autonettoyante et imperméable est constituée d’un sous-poil doux et abondant et d’un poil de couverture de longueur moyenne, épais et raide. Plus court sur la tête et le bout des pattes, c’est sur le cou, les cuisses et la queue et qu’il est au contraire le plus long.

 

Sans surprise, la robe du Chien d’Elan Norvégien Gris est de couleur grise. Celle-ci peut toutefois avoir plusieurs nuances, en fonction des extrémités noires du poil de couverture. Elle est en général plus claire sur la poitrine, le ventre et le dessous de la queue, tandis que les oreilles et le museau sont plus foncés.

 

Enfin, le dimorphisme sexuel est modérément marqué chez cette race, le mâle n’étant plus grand que la femelle que d’environ 5 cm.

Standard FCI N°242 (08/09/1999)


TRADUCTION : Adaptée au nouveau texte du standard par le Dr. Paschoud.


ORIGINE : Norvège.


DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 09.08.1999.


UTILISATION : Chien pour la chasse à l'élan.

CLASSIFICATION F.C.I. :


Groupe 5 - Chiens de type Spitz et de type primitif

Section 2 - Chiens nordiques de chasse.

Avec épreuve de travail uniquement pour les pays nordiques (Suède, Norvège, Finlande).

ASPECT GENERAL :


Il s'agit d'un Spitz typique au corps court et ramassé inscriptible dans un carré. Le cou est élastique et bien porté. Les oreilles sont dressées. La robe est épaisse et abondante, mais pas hérissée ni longue. La queue est fermement enroulée sur le dos.

PROPORTIONS IMPORTANTES :


Chien inscriptible dans le carré. La longueur du crâne correspond à la longueur du museau.

COMPORTEMENT / CARACTERE :


Impavide, énergique, courageux

TETE :


En forme de coin, relativement large au niveau des oreilles, sèche.

REGION CRANIENNE :

- Crâne : Légèrement bombé.

- Stop : Marqué, mais pas abrupte.

REGION FACIALE :

- Truffe : Noire.

- Museau : Qu'il soit vu de face ou de profil il s'amenuise graduellement. Le chanfrein est droit.

- Lèvres : Bien serrées.

- Mâchoires/dents : Articulé en ciseaux. Denture complète.

- Yeux : Pas proéminents, de couleur brun foncé.

- Oreilles : Attachées haut, fermes et dressées, relativement petites ; leur longueur dépasse légèrement la largeur de leur base. Pointues et très mobiles.

COU :


De longueur moyenne, ferme bien porté, doté d'une collerette abondante, mais sans peau lâche.

CORPS :


Fort , rein court.

- Ligne du dessus : Droite du garrot à l'attache de la queue.

- Garrot : Bien sorti.

- Dos : Fort, musclé et droit.

- Rein : Bien développé.

- Croupe : Forte et large.

- Poitrine : Large et bien descendue, côtes bien cintrées.

- Ligne du dessous et ventre : Presque droits.

QUEUE :


Attachée haut, forte, relativement courte. Poil épais, mais sans panache. Fermement enroulée sur la ligne centrale du dos, elle ne dévie pas sur le côté. Chez le chien adulte, l'extrémité de la queue ne peut pas être redressée.

MEMBRES :


MEMBRES ANTERIEURS :

- Vue d'ensemble : Forts et fermes, droits.

- Epaules : Obliques.

- Bras : Modérément incliné.

- Coudes : Bien au corps, tournés ni en dedans ni en dehors.

- Avant-bras : Droit, aussi bien vu de face que de profil.

- Métacarpe : Vertical vu de face, modérément incliné vu de profil.

- Pieds antérieurs : Assez petits, compacts, les doigts dirigés droit devant.

MEMBRES POSTERIEURS :

Vue d'ensemble : Forts, secs et musclés. Vus de derrière, parallèles.

Modérément coudés.

- Cuisse : Large et musclée.

- Grasset : Modérément angulé.

- Jambe : De longueur moyenne.

- Jarret : Modérément coudé.

- Métatarse : Chez les chiens en station, il ne doit pas être placé plus en arrière que l'attache de la queue.

- Pieds postérieurs : Assez petits, de forme ovale, compacts, avec les doigts dirigés droit devant.

ALLURES :


Légères et franches. Vu aussi bien de face que de derrière elles sont parallèles

PEAU :


Ferme, sans rides sur la tête.

ROBE :


POIL : Poil de couverture de longueur moyenne, épais, rude, abondant, pas bouclé ; sur la tête et sur le devant des membres il est court et lisse; il est le plus long au cou, sur les cuisses, sur les faces postérieures des membres et à la queue. Sous-poil doux.

COULEUR : Gris de diverses nuances. La couleur est déterminée par les extrémités noires du poil de couverture. Plus clair sur la poitrine, le ventre, les membres, le dessous de la queue, sous l'attache de la queue et au niveau des marques en harnais. La marque en harnais, qui va du garrot au coude, est une bande d'environ 5 cm de largeur, où les pointes du poil de couverture ne sont pas charbonnées. Les oreilles et la partie antérieure du museau sont foncés (masque foncé). La ligne foncée qui va de l'oeil à l'attache de l'oreille délimite le masque. Le sous-poil est gris clair.

TAILLE ET POIDS :


Hauteur au garrot :

Taille idéale pour les mâles 52 cm, les femelles 49 cm.

DEFAUTS :


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

- Crâne rond ou en dôme.

- Museau pointu ou court.

- Articulé en pince, denture irrégulière.

- Oeil clair.

- Oreilles trop grandes ou trop larges.

- Queue trop courte, fermement enroulée, déviée sur le côté.

- Pieds plats.

- Sous-poils trop long ou trop court.

- Poil de couleur brunâtre ou jaunâtre. Sous-poil foncé. Couleur fuligineuse.

- Blanc à l'extrémité de la queue ou au poitrail.

- Tempérament faible ou nerveux.

DEFAUTS ELIMINATOIRES :


- Chien agressif ou chien peureux.

- Prognathisme supérieur ou inférieur.

- Yeux jaunes ou bleus.

- Oreilles non dressées.

- Queue courte de nature.

- Ergots aux membres postérieurs.

- Toute autre variété de couleur que le gris.

- Taille n'atteignant pas de 3 cm ou dépassant de 4 cm la taille idéale.



Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.



N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Le Chien d’Elan Norvégien Noir est une évolution du Chien d’Elan Norvégien Gris apparue du 19ème siècle, mais n’en est pas pour autant considéré comme une variété. En effet, pour la Fédération Cynologique Internationale (FCI), il s’agit d’une race à part entière, tandis que les autres organisations d’envergure ne le reconnaissent tout simplement pas.

Le Chien d’Elan Norvégien Gris est particulièrement affectueux et dévoué à sa famille, qu’il protège corps et âme. Il adore passer du temps avec son maître, que ce soit lors d’une promenade ou simplement en étant allongé à ses côtés lorsqu’il travaille ou regarde la télévision. Il aime recevoir de l’attention et apprécie le contact physique, n’hésitant pas à dormir avec la tête sur les genoux d’un membre de la famille.

 

Plus largement, il aime généralement les humains qu’il est habitué à croiser, se faisant un plaisir d’accueillir les amis de la famille ou de saluer le voisin. En revanche, il aboie à l’approche d’un inconnu afin de signaler sa présence, et l’aboiement puissant de ce chien très protecteur peut impressionner une personne qui ne sait pas qu’il n’est pas agressif pour un sou.

 

S’il grandit en présence d’enfants, le Norsk Elghund Grä apprend à apprécier leur compagnie et peut devenir un excellent compagnon de jeu tout en les protégeant de certains dangers, en particulier les plus petits. En revanche, un sujet adulte qui n’a pas été habitué aux enfants pourrait être dérangé par leur activité et leurs cris. En tout état de cause, il faut toujours veiller à ce que les interactions entre un jeune enfant et un chien – quelle que soit sa race - se fassent sous la supervision d’un adulte.

 

Etant proche de sa famille, l’Elkhound Norvégien Gris n’aime pas la solitude et souffre d’anxiété de séparation lorsqu’il est laissé seul pendant de longues périodes. Afin d’éviter les comportements destructeurs qui pourraient alors survenir, il est possible de lui fournir un compagnon de jeu, mais pas n’importe lequel. Il s’entend de façon générale formidablement bien avec ses congénères, mais il est toutefois recommandé d’éviter les plus petites races de chiens, qui risquent de réveiller ses instincts de chasse. Pour la même raison, mieux vaut éviter d’envisager de lui faire partager son foyer avec un représentant d’une autre espèce, qu’il s’agisse d’un chat, d’un lapin ou encore d’une souris : il aurait de grandes chances d’être vu comme une proie.

 

C’est par ailleurs un chien très actif, qui a besoin de pouvoir dépenser son énergie tous les jours. Une heure de promenade quotidienne est un minimum, et il est encore plus heureux si son maître l’emmène pour de longues balades de plusieurs heures, que ce soit à pied ou à vélo. Par contre, étant habitué à la nature de son pays d’origine, il préfère largement les balades en forêt plutôt qu’en ville : les citadins optant pour un chien de cette race doivent en tenir compte et privilégier les parcs, mais aussi faire l’effort (idéalement chaque semaine) de s’échapper de la ville et l’emmener faire de longues promenades dans la nature. Il est toutefois recommandé d’utiliser une laisse afin d’éviter qu’il ne détecte un gibier et se décide à suivre sa piste, ignorant les ordres de rappel.

 

Dès lors qu’il a un niveau d’activité suffisant, il se montre calme à la maison et peut s’accommoder de la vie en appartement. Par contre, quel que soit le lieu où il habite, il faut s’attendre à une certaine quantité de moutons de poils un peu partout, car il en perd beaucoup. En outre, s’il y a des voisins à proximité, il faut veiller à ce que ses puissants aboiements ne les dérangent pas.

 

Par ailleurs, le Chien d’Elan de Norvège Gris est intelligent et capable d’apprendre de nombreux tours, ce qui lui permet d’exceller dans des activités canines comme les concours d'obéissance et ceux d’agility. Bien qu’il ne soit pas enclin naturellement à faire ce que son maître lui demande afin de lui plaire (par exemple, il n’est pas du genre à rapporter la balle spontanément et avec entrain), il s’exécute rapidement dès lors qu’il y trouve un intérêt, qui souvent est de nature alimentaire. Ainsi, les friandises pour chien laissent rarement ce grand gourmand indifférent.

 

En outre, sachant lire avec une grande justesse les émotions humaines, il est souvent considéré comme empathique pour sa propension à réconforter en cas de coup de blues.

 

Par contre, son intelligence s’accompagne d’un caractère indépendant qui rend difficile son éducation pour un maître n’ayant que peu – voire pas - d’expérience. Il se considère comme un membre de la famille à part entière, mais pas forcément avec une position de subordonné. Il est donc nécessaire de lui rappeler régulièrement qu’il y occupe la toute dernière position hiérarchique, sous peine de le voir diriger la maison en un rien de temps. Cependant, à partir du moment où les règles sont claires et bien marquées, il est dévoué à son maître et ne pose pas de difficultés.

 

Il convient enfin de souligner que le Chien d’Elan Norvégien Gris aboie fort et souvent, que ce soit pour signaler l’approche d’un inconnu, en réponse à un congénère, ou tout simplement pour le plaisir d’écouter sa propre voix. Son aboiement est fait pour porter sur de longues distances dans les forêts scandinaves afin que les chasseurs le localisent, et est donc parfaitement en mesure de déranger des centaines de personnes en milieu urbain. Pour préserver la paix du voisinage et la qualité de ses nuits, sa famille doit donc lui apprendre dès son plus jeune âge à contrôler ses instincts de chasseur-aboyeur.

Comme toutes les races, le Chien d’Elan Norvégien Gris doit être sociabilisé au plus tôt, et notamment rencontrer les personnes qu’il peut être amené à croiser souvent : amis, famille, voisins, etc. Si le foyer ne compte pas d’enfants mais qu’il pourrait être amené à en accueillir, il est également nécessaire de l’habituer d’emblée aux plus petits, car une fois adulte il pourrait avoir du mal à accepter la présence d’enfants s’il n’en a pas fréquenté par le passé.

 

Son éducation doit commencer dès son plus jeune âge. Il convient de porter une attention toute particulière à ses aboiements, afin de lui apprendre à ne pas faire entendre sa voix en toutes circonstances, et surtout à cesser lorsqu’on le lui demande. Il est aussi conseillé de l’habituer très rapidement aux séances de toilettage, afin qu’il les assimile à un moment de partage avec son maître plutôt qu’à une chose pénible à éviter à tout prix.

 

Intelligent et désireux d’apprendre, l’Elkhound Gris assimile vite, mais se lasse tout aussi rapidement. En outre, étant indépendant et têtu, il n’accomplit les tâches demandées que s’il y voit un intérêt. Cet intérêt prend généralement la forme de friandises, dont il raffole, si bien que les méthodes d’éducation canine basées sur le renforcement positif sont les plus appropriées pour cette race et permettent de renforcer les liens avec sa famille.

 

Il est primordial d’ailleurs que tous les membres du foyer adoptent une attitude et des commandes similaires afin de ne pas le perturber, mais aussi fassent respecter les mêmes règles de vie. S’il y a du flou voire des incohérences, il a tôt fait de laisser libre cours à ses instincts de dominant, et donc de prendre les choses en main et les faire à sa manière. Le cas échéant, il y a de grandes chances que celle-ci ne soit pas du goût de son maître.

Le Chien d’Elan Norvégien Gris est une race assez robuste, mais qui présente toutefois une prédisposition à certaines maladies :

  • le syndrome de Fanconi, un problème génétique au niveau des reins causant une perte de nutriments à l’origine de problèmes rénaux, voire d’un décès prématuré ;

  • l’hypothyroïdisme, une insuffisance hormonale provoquant un gain de poids, un manque d’énergie et souvent une perte de poils ;

  • la dysplasie de la hanche, une maladie courante chez les chiens de grande taille, qui gêne la marche et peut être source de boitements ;

  • différents problèmes au niveau des yeux : l'entropion (une malformation de la paupière), la cataracte (une opacification de l’œil), le glaucome (une pression à l’intérieur de l’œil causant douleur et cécité), l'atrophie rétinienne progressive (dégradation des cellules nerveuses de la rétine).

 

La plupart de ces affections se font toutefois de plus en plus rares, grâce à l’excellent travail de sélection des éleveurs. C’est tout particulièrement le cas de pour les problèmes oculaires qui affectent cette race.

 

Enfin, comme l’Elkhound Gris peut être sujet à l’obésité si son niveau d’activité n’est pas suffisant, sa famille doit s’assurer de lui procurer suffisamment d’exercice et que sa ration quotidienne de nourriture soit adaptée.

L’entretien du Chien d’Elan Norvégien Gris n’est pas difficile, mais demande un dévouement certain. En effet, sa fourrure double perd des poils constamment, si bien qu’il est conseillé de le brosser plusieurs fois par semaine pour éviter les poils morts. Lors de ses périodes de mue, au printemps et de l’automne, un brossage quotidien est nécessaire, mais pas forcément suffisant : il faut alors généralement passer l’aspirateur assez souvent.

 

En revanche, cette race n’a pas cette fameuse « odeur de chien mouillé » que l’on retrouve chez d’autres, et donner un bain à son chien n’est que rarement nécessaire : une ou deux fois par an suffit. En effet, la fourrure de l’Elkhound se nettoie toute seule, éliminant les débris et poussière, si bien qu’il reste généralement propre.

 

Il faut aussi prendre quelques minutes chaque semaine pour vérifier ses yeux et ses oreilles, afin de s’assurer qu’ils sont bien propres. Si ce n’est pas le cas, on peut les nettoyer avec un chiffon humide, afin de limiter les risques d’infection.

 

Cette séance hebdomadaire est aussi l'occasion de brosser ses dents. Cela dit, une fréquence accrue - l'idéal est de le faire tous les jours - est recommandée pour lutter au mieux contre la formation de tartre et les problèmes qu'elle peut causer : mauvaise haleine du chien, maladies dentaires...

 

Il faut aussi en profiter pour s’assurer que ses griffes ne sont pas trop longues, et les tailler si besoin. Cela dit, comme il est généralement actif, l’usure naturelle fait le plus souvent son travail, si bien que cela n'est pas nécessaire.

Le Chien d’Elan Norvégien Gris ne pose pas de problème en matière de nourriture et s’accommode très bien des aliments pour chien que l’on trouve dans le commerce. Toutefois, il faut veiller à lui fournir des produits de qualité qui lui apportent tous les nutriments et vitamines nécessaires, et s’assurer qu’ils sont adaptés à son niveau d’activité et à son âge.

 

Il est conseillé de bien suivre les recommandations du fabricant quant aux quantités journalières et de les adapter au niveau d’activité du chien, afin de ne pas le suralimenter. Comme il a une certaine tendance à l’embonpoint, il ne faut pas avoir la main trop lourde sur les friandises, quand bien même elles permettent souvent de venir à ses fins face à ce compagnon qui tend parfois à n’en faire qu’à sa tête. Pour limiter le risque de problème, il convient de retrancher leur apport calorique de sa ration quotidienne.

 

Il faut aussi savoir résister aux demandes insistantes et au regard implorant de ce grand gourmand qui, même convenablement nourri, espère bien manger les restes de repas de ses maîtres. Comme il est capable d’engloutir bien plus que ce dont il a besoin, il est dans son intérêt que sa famille ne cède pas lorsqu’il quémande, et fasse toujours passer sa santé en premier.

 

Pour éviter le risque d’obésité et réagir rapidement en cas de dérapage, il est utile de peser régulièrement son chien. S’il prend du poids de manière excessive, il faut immédiatement réduire ses rations et augmenter sa dépense énergétique en le faisant se promener plus souvent, sous réserve bien sûr que son état de santé le permette. Si tout cela ne suffit pas, il est nécessaire de consulter un vétérinaire pour écarter la piste d’un éventuel problème de thyroïde et définir avec lui une alimentation plus adaptée.

Le Chien d’Elan Norvégien Gris fut utilisé pendant des siècles pour les tâches les plus variées : chien de berger (tant pour la conduite que pour la protection des troupeaux), de chasse, de garde…

 

La méthode de chasse traditionnelle avec ce compagnon vif et endurant consiste à le lancer à la poursuite d’un animal (élan, ours ou même loup), qu’il accule dans un coin à l’aide de ses aboiements retentissants. Ces derniers servent aussi à indiquer sa position aux chasseurs : lorsqu’ils arrivent, ils trouvent une proie fatiguée et sans possibilité de fuite, et n’ont plus qu’à finir le travail.

 

Il excelle tout particulièrement en tant que chien d’alerte, aboyant au moindre bruit suspect : sa voix impressionnante peut mettre en fuite les personnes malintentionnées qui ne savent pas qu’il n’est pas agressif du tout. Son intelligence et sa grande capacité à lire les émotions humaines l’aident d’ailleurs à analyser les situations et faire la distinction entre celles qui sont les bienvenues et celles qui feraient mieux de passer leur chemin.

 

Toutefois, on le retrouve surtout de nos jours comme formidable chien de compagnie pour des familles actives et disponibles. C’est en particulier le partenaire parfait pour un maître sportif qui aime passer du temps dans la nature en compagnie de son animal, que ce soit en marchant, en courant ou en faisant du vélo.

 

Intelligent et capable d’apprendre de nombreux tours, l’Elkhound Gris peut aussi être entraîné aux différents sports canins, à commencer par ceux qui nécessitent vivacité et rapidité, comme l’agility ou le flyball. Il est aussi un excellent concurrent dans les compétitions de cani-cross.

 

Enfin, certains représentants de la race sont aussi utilisés par les forces d’intervention d’urgence de Norvège pour des missions de secours.

Le prix d’un chiot Chien d’Elan Norvégien Gris se situe aux alentours de 1000 euros en Europe.

 

Au Canada, il faut plutôt compter autour de 850 dollars canadiens.

 

Quel que soit le pays, il n’y a pas de différence de prix notable entre les mâles et les femelles.

  • Le 31ème président des Etats-Unis, Herbert Clark Hoover (1874-1964), qui occupa la Maison Blanche entre 1929 et 1933, était le fier propriétaire d’un Chien d’Elan Norvégien Gris nommé Weejie.

 

  • La race est aussi évoquée dans la série Aux Frontières du Réel (Chris Carter, 1993-2002), lorsque l’agent du FBI Fox Mulder demande des nouvelles du chien du tueur en série Eugène Tooms, un Elkhound Norvégien nommé Heinrich.
Trouvez un élevage de Chien d'Elan Norvégien Gris près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage

Avis & conseils Chien d'Elan Norvégien Gris

Mon Elkound est très pisteur bon gardien et il lève le gibier sans qu'on lui ordonne car on est pas chasseurs. Attention toutefois, le notre mordrait ceux qui entrent sans autorisation. Convient pour la famille avec enfants même c'est pas conseillé. À condition que les enfants ne le chahutent pas.

   
Par Corina Keller

J'ai un couple d'Elghund gris, ils sont adorables.
Excellents chien de garde (annonce l'intrus autour de sa maison mais demeure silencieux à la demande de son maitre) mais aussi de compagnie car très calins et doux avec les enfants.
Très bon chasseur car il flaire de très loin les chevreuils.

0    0
Par Monique

a toi mon coeur,ceci sera ton nouvel enfant!

0    0
Par shah

Nous venons d'acquérir un adorable elkhound gris de 3mois. C'est un chiot adorable et obéissant (pour un chiot) mais qui a vraiment besoin de se dépenser. Il fait 5° dehors en moyenne mais cela ne lui pose aucun problème, c'est plutôt pour rentrer au chaud qu'il rechigne.

0    0
Par Marguerite

Mon chien est un chien d'élan norvégien NOIR pas gris il s'appelle Pitou, je recommande cette race car ces chien sont très intelligent, Vif, gentil (il défend toujours le + petit), il est très câlin et surtout attachant sans oublier un bon chien de garde (un peu bruyant chiot mais sa se calme!)

0    0
Par Mimi