Bouvier d'Appenzell

Autres noms : Bouvier Appenzellois ou Bouvier des Alpes
Nom d'origine : Appenzeller Sennenhund
Groupe : Chien de type Pinscher ou Schnauzer - Molossoïde - Chien de montagne et de bouvier suisse
Standard : Standard FCI N°46

Originaire de la ville d'Appenzell, dans le canton de Saint-Gall, en Suisse, le Bouvier Appenzellois était initialement utilisé pour guider et surveiller les...   Lire la suite

Originaire de la ville d'Appenzell, dans le canton de Saint-Gall, en Suisse, le Bouvier Appenzellois était initialement utilisé pour guider et surveiller les troupeaux. Le plus ancien témoignage écrit attestant de son existence provient d'un ouvrage intitulé Tierleben der Alpenwelt (traduit en "La vie des animaux dans le milieu alpin") et datant de 1853. Comme pour les autres bouviers suisses, et d'ailleurs la plupart des molossoïdes, son lointain ancêtre serait le Dogue du Tibet

Il y est décrit en tant que "bouvier pluricolore à poil court de taille moyenne et à la voix claire" que l'on rencontre "par endroits sous forme d'une variété de type Spitz très homogène, et utilisé aussi bien pour garder les fermes que pour rassembler le troupeau". 

En 1895, le garde forestier Max Sieber entreprit les démarches auprès de la Société Canine Suisse (SCS) afin de faire reconnaître le Bouvier d'Appenzell. Le Conseil d'État du canton de Saint-Gall lui accorda une dotation financière afin d'en promouvoir l'élevage. La race fut ensuite représentée par huit sujets lors de la première exposition internationale à Winterthur (canton de Zürich, Suisse) en 1898.

Sur l'impulsion du professeur Albert Heim, qui s'est beaucoup consacré à la sauvegarde des races de bouviers suisses, le Club Suisse du Bouvier Appenzellois fut créé en 1906. Son but officiel était alors de promouvoir ce chien, tout en conservant sa simplicité naturelle. Celui-ci rédigea ensuite le premier standard en 1914. Dès lors, l'inscription obligatoire des chiots dans un livre des origines du Bouvier Appenzellois marqua le début de l'élevage de la race. Celle-ci sera reconnue par la FCI en 1954.

 

Par la suite, sa popularité déclina, du fait d'une mauvaise réputation. Le Bouvier Appenzellois est dit bruyant et teigneux, et remplacé par d'autres races suisses de chiens de bouviers. Un programme, nommé ProSpecieRara, a été lancé en 1997 avec pour objectif de réintroduire le Bouvier Appenzellois dans les fermes suisses, pour qu'il y effectue son travail traditionnel : mener les vaches au pâturage. Cependant, malgré une incitation financière, le programme fut un échec : certains des chiens, mal formés, s'en prirent aux troupeaux.

 

Au final, le Bouvier d'Appenzell est de nos jours une race menacée de disparition. Il n'en reste plus que 150 représentants dans son pays de naissance. De plus, la majorité d'entre eux sont employés comme chien de travail et ne sont pas destinés à la reproduction. L'élevage de Bouviers Appenzellois en Suisse fait face à de nombreux problèmes de consanguinité. Les élevages situés en Allemagne, aux Pays-Bas et en République Tchèque, pays où le Bouvier d'Appenzell est apprécié, connaissent les mêmes problèmes.

   Réduire
Voir plus de photos

Caractère du Bouvier d'Appenzell

Le Bouvier d'Appenzell est un chien de travail au troupeau et un chien de ferme. Cela en fait un animal vif, plein d'assurance, protecteur, intelligent et joyeux. Rustique, son instinct de gardien est très développé : il protège son foyer, et est méfiant envers les étrangers. Il s'entendra très bien avec les enfants, qu'il considérera comme son troupeau. Il en ira de même avec les autres animaux, sous réserve d'une bonne socialisation.

 

D'un naturel gai, il est toujours partant pour s'amuser. Cependant, aboyer est pour lui une manière d'exprimer sa joie. Son aboiement est d'ailleurs caractéristique, et s'entend de très loin.

 

Pour cette raison, et aussi parce que c'est un chien qui a besoin d'espace, il n'est pas du tout adapté a un milieu urbain. En effet, la vie au grand air est absolument nécessaire à son bien-être et à son équilibre. Pour autant, ce n'est pas un chien qui appréciera la solitude : partager des moments de complicité avec son maître est primordial.

 

Intelligent, le Bouvier d'Appenzell a besoin de stimulations mentales et olfactives afin de se sentir utile. Si il ne peut pas travailler au troupeau, son maître devra lui proposer jeux et activités sportives canines, par exemple l'agility. Autant dire que cette race très active n'est pas recommandée pour des personnes fragiles ou âgées. 

Santé du Bouvier d'Appenzell

Le Bouvier d'Appenzell est un chien rustique, jouissant d'une santé robuste. Il ne présente pas de prédispositions génétiques particulières à certaines maladies.

Alimentation du Bouvier d'Appenzell

L'alimentation du Bouvier d'Appenzell doit être adaptée à son âge, son mode de vie et son état de santé.

Divers

Contrairement aux autres chiens de bergers et de bouvier, les bouviers suisses - et donc notamment le Bouvier d'Appenzell - sont classés dans le groupe 2 de la FCI. En effet, la Suisse a souhaité signifier ainsi la versatilité de ces chiens pouvant certes travailler au troupeau, mais aussi à la garde ou au traîneau.

Caractéristiques du Bouvier d'Appenzell

  • Taille du mâle : De 52 à 56 cm
  • Taille de la femelle : De 50 à 54 cm
  • Poids du mâle : De 22 à 25 kilos
  • Poids de la femelle : De 22 à 24 kilos
  • Durée de vie moyenne : 13 ans

Apparence

Le Bouvier Appenzellois est un chien tricolore, bien proportionné et musclé, mais pas massif. Ses membres sont droits et lui donnent une allure nerveuse.

 

La couleur de sa robe est strictement noire et fauve sur fond blanc ou havane. Les tâches feu doivent être présentes au-dessus des yeux, sur les joues, sur le poitrail et sur les membres où elles doivent se trouver entre le noir et le blanc ou havane.

 

La queue est portée enroulée sur le dos, contrairement aux autres bouviers suisses chez qui elle est pendante.

Éducation du Bouvier d'Appenzell

Le Bouvier d'Appenzell a un fort caractère. Il aura besoin d'un maître ferme et expérimenté. Chien de berger, son intelligence doit être stimulée par une éducation positive, riche en exercices ainsi qu'en jeux. 

 

Une socialisation précoce lui permettra de cohabiter avec les autres animaux sans aucun souci.

 

Enfin, ayant tendance à aboyer de manière continue et forte, lui apprendre le silence dès son plus jeune âge sera une priorité.

Entretien du Bouvier d'Appenzell

Le Bouvier Appenzellois demande relativement peu d'entretien : un brossage régulier pour ôter les poils morts suffit.

Usage du Bouvier d'Appenzell

Le Bouvier d'Appenzell est un chien d'utilité polyvalent (chien de garde, chien de berger, chien d'assistance en montagne...), et aussi un bon chien de famille.

Jai un bouvier d'appenzell qui va bientot avoir deux ans. C'est un vrai pot de colle, elle me suis partout. Elle a beaucoup d'amour pour la famille mais elle est tres brute et je métrise pas sa force. Je vit en appartement et ca ne pose pas de problème pour mon chien. Mais je la sort entre 1h et 2 h par jour sans laisse pour qu'elle puisse courir et se défouler. Elle a besoin de beaucoup de course ou de jeux pour dépenser son trop plein d'énergie:course, heu de balle, cache cache dans la maison ( elle adore ce jeux). Avec les enfants cest un amour mais il fait être présent pour calme le chien et les enfants pour pas que ca déborde.
Sinon mon chien n'aboie presque jamais, elle est interdit d'ajouter dans l'appartement et l'a appris tres tres vite.
C'est un chien intelligent mais têtu, elle a besoin qu'on lui mette des limites mais cest un chien rempli d'amour. Si vous avez du temps à consacrer à un chien et de l'énergie de revendre je vous conseil cette racé

   
Par Laurie

pour tout savoir sur le bouvier d'Appenzell, un blog rigolo depuis son arrivée à l'âge de 2 mois : www.zoomeries.fr/2013/01/houbabouvierdappenzelljourj/

0    0
Par randy d'Oriege

l'appenzellois est un adorable chien qui adore "travailler" et apprend très vite. Houba de Princes noirs d'Occitanie a 13 mois

0    0
Par randy

Bonjour, j avais un bouvier d appenzell, gentil, une vrai pâte avec les enfants, un peu brute, il ne se rendait pas compte de sa force....il était très beau mais avait la fâcheuse tendance à s enfuir quand on n était pas la, il n acceptait pas la solitude. Et son aboiement...heureusement que je n avais pas de proches voisins!!! On aurait dit un chien de chasse qui hurle!! Et puis un jour en rentrant du travail il n était pas la, il s était fait écrasé sur la voie rapide.... Je l ai beaucoup pleuré malgré tous les dégâts qu il a causé

0    0
Par Stef

Bonjour, ca fait déjà deux ou trois ans que l'on cherchait une race type bouvier bernois mais autre et d'expos en expos canines, nous avons rencontrés une éleveuse d'appenzell et là on a craqué. Nous avons depuis trois semaines une petite puce qui est géniale car elle apprend extrêmement vite c'est affolant. Elle est pleine de joie de vivre et très sure d'elle. Bref un amour de bébé appenzell. Nous ne regrettons pas notre choix car le bouvier bernois est trop répandu et trop d'abus ont été fait dessus.

0    0
Par stephy
Trouvez un élevage de Bouvier d'Appenzell près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Bouvier d'Appenzell ou organiser une saillie entre Bouvier d'Appenzell ?Voir les annoncesPublier une annonce