Bichon Bolonais

Bichon Bolonais

Autres noms : Bolonais
Nom d'origine : Bolognese
Groupe : Chien d’agrément et de compagnie
Standard : Standard FCI N°196

Partager
 

Qualités du Bichon Bolonais

Tempérament du Bichon Bolonais

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Bichon Bolonais au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Bichon Bolonais

Durée de vie moyenne
15 ans
Poids de la femelle
De 2 à 4 kilos
Poids du mâle
De 2 à 4 kilos
Taille de la femelle
De 25 à 28 cm
Taille du mâle
De 27 à 30 cm

Le Bichon Bolonais : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Bichon Bolonais

Les origines du Bichon Bolonais se confondent avec celles du Bichon Maltais, car ses ancêtres lointains sont les mêmes petits chiens cités en latin par Aristote (384-322 avant J.-C.) sous la dénomination de « canes melitenses ».

 

Déjà connu à l'époque romaine, le Bichon Bolonais figure tout spécialement parmi les cadeaux très appréciés que se faisaient les puissants de ce monde.

Ainsi, ce chien était très populaire sous la Renaissance italienne, et Cosme de Medicis (1389-1464), homme d'État florentin et fondateur de la dynastie politique des Médicis, en amena pas moins de huit à Bruxelles pour en faire cadeau à autant de seigneurs belges. Quant à Philippe II, roi d'Espagne de 1556 à 1598, après en avoir reçu deux en cadeau de la part du duc d'Este, il remercia le donateur en lui écrivant que ces deux petits chiens sont le « cadeau le plus royal qu'on puisse faire à un empereur ».

Des Bichons Bolonais sont aussi représentés sur des tableaux du Titien, de Pierre Breughel dit le Vieux et de Goya.

 

La Fédération Cynologique Internationale (FCI) reconnut officiellement la race en 1956. En revanche, elle n'est pas encore reconnue par le Canadian Kennel Club. 

 

En France, c'est le Club des Bichons et Petits Chiens Lions, fondé en 1947, qui est en charge de la conservation et la promotion du Bichon Bolonais, du Bichon frisé, du Bichon Havanais, du Bichon Maltais et du Petit Chien Lion telles qu'elles sont définies par leurs standards respectifs.

 

Comme il existe peu d'élevages de Bichon Bolonais en France, c'est une race peu présente sur le territoire.

Chien de petit format, le corps du Bichon Bolonais s'inscrit dans un carré, la longueur de son tronc étant égale à sa hauteur au garrot. Sa tête est ronde et de taille moyenne, son crâne est plat, son stop bien marqué, et sa truffe est noire. Ses yeux, de taille supérieure à la normale, sont bien ouverts. Le bord de ses paupières est noir et son iris est ocre foncé. Ses oreilles, longues et pendantes, plutôt rigides à leur base, sont attachées haut sur son crâne. Sa queue bien fournie est attachée dans la ligne de sa croupe et se recourbe sur son dos. 

 

Le poil du Bichon Bolonais est long sur l'ensemble de son corps, dense, soyeux et bien fourni. Il est plus court sur le chanfrein. L'unique couleur de robe acceptée par le standard est le blanc pur, sans aucune tache ni aucune nuance de blanc.

Standard FCI N°196 (20/04/1998)


TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet.


ORIGINE : Italie


DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 27.11.1989.


UTILISATION : Chien de compagnie.

CLASSIFICATION F.C.I. :


Groupe 9 - Chiens d'agrément et de compagnie.

Section 1 - Bichons et apparentés.

Sans épreuve de travail.


ASPECT GENERAL :


De petit format, avec un tronc ramassé et compact, couvert d'un poil blanc pur, long et flou.

PROPORTIONS IMPORTANTES : Chien construit dans le carré, de sorte que la longueur du tronc est égale à la taille ( hauteur au garrot).

COMPORTEMENT / CARACTERE :


Très sérieux, en général peu remuant. Entreprenant, docile, très fortement attaché à son maître et à son entourage.

TETE :


De longueur moyenne, elle atteint 1/3 de la hauteur au garrot. Sa largeur, mesurée au niveau des arcades zygomatiques, est égale à sa longueur.

REGION CRANIENNE :

- Crâne : Le crâne, de forme légèrement ovoïde dans le sens sagittal et plutôt plat dans sa partie supérieure, a des parois plutôt convexes; les saillies des os frontaux sont bien développés. Les axes longitudinaux du crâne et du chanfrein sont parallèles; le sillon frontal est peu accentué, et la protubérance occipitale peu marquée. La longueur du crâne est légèrement supérieure à celle du museau.

- Stop : Assez accentué.

REGION FACIALE :

- Truffe : Sur la même ligne que le chanfrein, vue de profil, sa face antérieure se trouve sur la verticale. Elle est volumineuse et doit être obligatoirement de couleur noire.

- Museau : La longueur est égale aux 2/5 de la longueur de la tête; le chanfrein est rectiligne et les faces latérales du museau sont parallèles entre elles; ainsi la face antérieure du museau est presque carrée. La région sous-orbitaire est bien ciselée.

- Lèvres : les lèvres supérieures étant peu développées en hauteur, elles ne recouvrent pas les inférieures, et le profil inférieur du museau est déterminé par la mandibule.

- Mâchoires/dents : Mâchoires de développement normal, avec des arcades maxillaire et mandibulaire qui s'adaptent parfaitement. Dents blanches, régulièrement alignées, avec denture forte et complète. Articulé des incisives en ciseaux, articulé en tenailles toléré.

- Yeux : Situés sur un plan presque frontal, bien ouverts, de grandeur supérieure à la normale. L'ouverture palpébrale est ronde; le globe oculaire ne doit pas être proéminent; la sclère n'est pas visible. Les bords des paupières sont obligatoirement noirs, et l'iris est de couleur ocre foncé.

- Oreilles : Attachées haut, elles sont longues et pendantes, mais plutôt rigides à leur base, de sorte que la partie supérieure du pavillon se détache du crâne, donnant ainsi l'impression que la tête est plus large que ce qu'elle est en réalité.

COU :


Sans fanon; sa longueur est égale à la longueur de la tête.

CORPS :


Le chien étant construit dans le carré, la longueur du tronc, mesurée de la pointe de l'épaule à celle de la fesse, est égale à la hauteur au garrot.

- Garrot : Peu sorti de la ligne du dos.

- Profil supérieur : Le profil rectiligne du dos, et celui du rein, légèrement convexe, se fondent harmonieusement dans la ligne de la croupe.

- Croupe : Très peu oblique, elle est très large.

- Poitrail : Le manubrium du sternum est peu sorti.

- Poitrine : Ample, descendue jusqu'au niveau des coudes, avec des côtes bien cintrées, elle a une hauteur qui atteint presque la moitié de la hauteur au garrot.

- Ligne du dessous : Après le profil du sternum, elle remonte légèrement vers le ventre.

QUEUE :


Attachée dans la ligne de la croupe, elle se recourbe sur le dos.

MEMBRES :


MEMBRES ANTERIEURS :

Considérés dans leur ensemble, ils sont parfaitement d'aplomb et parallèles entre eux par rapport au plan médian du tronc.

- Epaules : Leur longueur est égale à ¼ de la hauteur au garrot; par rapport à l'horizontale, elles sont obliques et approchent de la verticale par rapport au plan médian du tronc. Elles sont bien libres dans leurs mouvements.

- Bras : Bien appliqué sur le tronc, il est de longueur presque égale à celle de l'épaule, mais moins oblique que celle-ci.

- Coudes : Ils sont dans un plan parallèle au plan médian du tronc.

- Avant-bras : Sa longueur est égale à celle du bras; il suit une direction parfaitement verticale.

- Carpe et métacarpe : Vus de face, ils prolongent la ligne verticale de l'avant-bras. Vu de profil, le métacarpe est quelque peu oblique.

- Pieds antérieurs : Ils sont de forme ovale, avec des coussinets élastiques foncés et des ongles noirs très durs.

MEMBRES POSTERIEURS :

Considérés dans leur ensemble et vus de derrière, ils doivent suivre, de la pointe de la fesse au sol, une ligne parfaitement verticale. Ils sont parallèles entre eux.

- Cuisses : Leur longueur est égale à 1/3 de la hauteur au garrot. Elles sont obliques de haut en bas et d'arrière en avant et parfaitement parallèles au plan médian du tronc.

- Jambe : Elle est plus longue que la cuisse.

- Jarret : L'angle tibio-tarsien n'est pas très fermé.

- Métatarse : La distance de la pointe du jarret au bout des doigts est légèrement inférieure au tiers de la hauteur au garrot.

- Pieds postérieurs : Mêmes caractéristiques que les antérieurs, mais moins ovales.

ALLURES :


Dégagées, énergiques, avec un port de tête noble et distingué.

PEAU :


Bien tendue et soudée sur tout le corps, avec les muqueuses visibles et les troisièmes paupières (onglets) rigoureusement pigmentées de noir.

ROBE :


POIL : Long sur tout le corps, de la tête à la queue, de la ligne dorsale jusqu'aux pieds. Il est plus court sur le chanfrein. Plutôt flou, donc pas couché, mais en mèches; il ne forme jamais de franges.

COULEUR : Blanc pur, sans aucune tache ni aucune nuance de blanc.

TAILLE ET POIDS :


Hauteur au garrot : Pour les mâles : de 27 à 30 cm, pour les femelles : de 25 à 28 cm.

Poids : De 2,5 à 4 kg.

DEFAUTS :


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
- Strabisme.

DEFAUTS GRAVES :


- Convergence ou divergence accentuée des axes crânio-faciaux.

- Chanfrein busqué.

- Prognathisme, s'il altère l'aspect extérieur du museau.

- Taille inférieure à 25 cm et supérieure à 33 cm chez les mâles, et inférieure à 22 cm et supérieure à 32 cm chez les femelles.

DEFAUTS ELIMINATOIRES :


- Chien agressif ou chien peureux.

- Dépigmentation de la truffe.

- Truffe de toute autre couleur que noire.

- Prognathisme supérieur.

- Dépigmentation bilatérale des paupières.

- Oeil vairon.

- Anourie.

- Brachyourie tant naturelle qu'artificielle.

- Toute couleur de robe autre que le blanc.

- Taches et mouchetures.



Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.



N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Le Bichon Bolonais est un chien naturellement calme, docile et peu remuant. Heureux de vivre, mais plus réservé que ses cousins le Bichon Havanais et le Bichon Maltais, il sait être affectueux et doux, et sa malice fait son charme. En effet, ce petit chien haut d'une vingtaine de centimètres aime étonner et amuser son entourage. 

 

Le Bolonais s'attache fortement à son maître et à sa famille, et ne supporte pas la solitude. Par ailleurs, tant qu'ils le respectent et ne lui demandent pas de partager des courses effrénées à longueur de journée, ce petit chien s'entend très bien avec les enfants, et son tempérament posé en fait également un chien de compagnie adapté pour les personnes âgées

 

En général, le Bichon Bolonais préfère évoluer tranquillement dans son petit monde, sans activités débordantes. C'est un chien essentiellement d'intérieur. De fait, qu'il vive dans un appartement ou une maison lui importe peu, tant qu'il est à l'abri des températures extrêmes, froides comme chaudes, et de l'humidité. Une balade au moins une fois par jour pour qu'il puisse satisfaire ses besoins est suffisante.

 

Son attachement pour sa famille fait du Bolonais un bon chien d'alarme. De plus, très intelligent, il s'adapte facilement à toutes les situations et se montre sociable, même avec les inconnus. Ainsi, il saura sans aucun problème vivre au côté de congénères ou d'autres animaux, comme par exemple des chats.

L'éducation du Bichon Bolonais n'est pas particulièrement difficile, car c'est un chien calme, obéissant et intelligent par nature. Pour autant, il ne faut pas se laisser attendrir par son côté peluche et par sa capacité à charmer grâce à son regard tendre et émerveillé, car il saurait vite mettre son petit monde dans sa poche et tourner les situations à son avantage.

 

Ainsi, une éducation ferme mais douce, ainsi qu'une sociabilisation bien menée, contribuent de manière importante à l'épanouissement du Bolonais.

Le Bichon Bolonais est un chien robuste, doté d'une bonne espérance de vie, puisqu'elle se situe en moyenne entre 12 et 14 ans. Pour autant, il peut être sujet à certaines affections de l'appareil locomoteur, comme la luxation de la rotule, ou des affections héréditaires de l'oeil, comme la distichiasis

Malgré ce que pourrait laisser penser sa robe abondante, le Bichon Bolonais perd peu ses poils. En outre, ses mues annuelles, au printemps et en automne, sont faibles. En revanche, afin d'entretenir le blanc pur de son pelage, il nécessite un entretien régulier et soigneux. 

 

Le pelage du Bolonais ne doit jamais être tondu, mais impeccablement brossé deux à trois fois par semaine. Ses poils doivent être démêlés avec un peigne ou une brosse dure, en insistant principalement derrière les oreilles et les pattes ainsi que sur le ventre, afin de contrer la formation de noeuds, surtout en période de mue. 

 

De plus, afin d'éviter les taches marron au niveau du poil autour des yeux du Bichon Bolonais, il est conseillé de nettoyer régulièrement ces derniers à l'aide d'un sérum physiologique.

 

En outre, pour prévenir les otites, il est important de retirer à l'aide d'une pince à épiler les poils qui se trouvent à l'intérieur de ses oreilles.

 

Enfin, il est recommandé de donner un bain à son chien tous les deux ou trois mois avec un shampoing pour chien spécial chien blanc.

L'alimentation du Bichon Bolonais doit être adaptée à son état de santé, son âge et ses activités. 

 

Attention, comme beaucoup de chiens de petite taille, c'est une race qui a tendance à l'obésité canine. Par conséquent, son alimentation doit faire l'objet d'un soin particulier. En particulier, les friandises pour chien sont à distribuer avec parcimonie. 

Chien de compagnie, le Bichon Bolonais s'adapte très bien à la vie d'appartement, à condition de le promener quotidiennement.

 

Très sociable et calme, le Bolonais est également un chien de thérapie. En effet, afin de permettre aux personnes de retrouver un lien social, il est très présent dans les hôpitaux, les hôpitaux psychiatriques, les maisons de retraite et les prisons. 

Trouvez un élevage de Bichon Bolonais près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage

Avis & conseils Bichon Bolonais

Ma petite réglisse est décédé depuis une semaine à l'âge de 16 ans et 8 mois. Elle était très caractérielle dans le bon sens, docile et câline, très propre et intelligente. Voilà comment je peux évaluer le Bichon Bolonais. Je serais prêt a recommencer l'expérience avec le Bichon un peu plus tard lorsque le chagrin sera plus là.

   
Par hyvernaud jean-luc

je suis folle d amour pour le bichon bolonais le mien s appelle jymi c mon deuxieme le premier mort sous les roues d un chauffar je l aime mon jymmi et un deuxieme serais le bien venu dans ma maison et mon coeur

0    0
Par voituret