Berger roumain de Bucovine

Berger roumain de Bucovine

Autres noms : Chien de berger roumain de Bucovine ou Berger de Bucovine ou Berger de l'Europe du Sud-Est
Nom d'origine : Ciobanesc Romanesc de Bucovina
Groupe : Chien de type Pinscher ou Schnauzer - Molossoïde - Chien de montagne et de bouvier suisse
Standard : Standard FCI N°357

Partager
 

Qualités du Berger roumain de Bucovine

Tempérament du Berger roumain de Bucovine

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Berger roumain de Bucovine au quotidien

Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques

Durée de vie moyenne
De 10 à 14 ans
Poids de la femelle
De 50 à 80 kilos
Poids du mâle
De 60 à 90 kilos
Taille de la femelle
De 66 à 68 cm
Taille du mâle
De 71 à 75 cm

Foyer idéal pour ce chien

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Berger roumain de Bucovine

Race naturelle connue depuis des siècles dans la région de Bucovine, située dans le nord-est de la Roumanie, le Chien de berger roumain de Bucovine fut mis en lumière pour la première fois en 1934 par G. Radulescu-Calafat, rédacteur du premier standard du Berger des Carpates, qui mentionna dans un article publié au sein de la revue Vet Sciences Magazine un autre chien de berger de type molossoïde nommé « Dulau » ou « Capau ». En effet, le Berger roumain de Bucovine était jusqu’alors assimilé au Berger des Carpates, pourtant plus petit.

 

Si le Berger de Bucovine sert depuis longtemps comme chien de protection des troupeaux de brebis contre les grands prédateurs des Carpates, tels l’ours, le loup ou le lynx, il est aussi utilisé depuis de nombreuses années par les fermiers roumains comme chien de garde.

 

Un premier standard décrivant le Berger de Bucovine fût rédigé en 1982 par l’Association Cynologique Roumaine, l’organisme canin de référence dans le pays. Il fut actualisé en 2001 et 2002 en accord avec les demandes de la FCI (Fédération Cynologique Internationale) dans l’optique qu’elle reconnaisse la race, ce qui fut effectivement le cas à titre provisoire en 2009.

 

En 2019, le Berger de Bucovine obtint la reconnaissance définitive de la FCI. En revanche, il n’est toujours pas reconnu par l’organisme britannique de référence, The Kennel Club, ni par l’AKC (American Kennel Club) et l’UKC (United Kennel Club) américains.

 

De fait, il reste très rare en dehors de son pays d’origine et de quelques pays limitrophes, comme l’Ukraine ou la Serbie. En Roumanie, 6.000 spécimens sont enregistrés au Livre des Origines Roumaines, mais seulement 300 femelles et 200 mâles ont le droit de se reproduire, car la législation roumaine impose de nombreuses restrictions à la reproduction des chiens.

Le Berger Roumain de Bucovine est un chien massif avec un corps à peine plus long que haut, des membres inférieurs puissants et un dos horizontal et musclé. Attachée haut sur le corps, sa longue queue est portée pendante au repos et se relève au niveau du dos en une courbe légèrement ascendante lorsqu’il est aux aguets.

 

La tête, large et portée légèrement plus haut que le corps, se fond avec le cou, volumineux et modérément long, qui forme un angle de 100 à 110 degrés avec le reste du corps.

 

Le museau est noir, les yeux sont relativement petits par rapport à la tête, la mâchoire puissante s’articule en ciseau, et les oreilles en forme de « V » avec une pointe arrondie retombent le long des joues.

 

Si la tête et la partie antérieure des pattes sont recouvertes d’un poil court, le reste du corps est couvert d’un poil dense, long (de 6 à 10cm) et plutôt raide. La robe est à dominante blanche, marquée de taches noires, grises ou fauves bien délimitées. Toutefois, le standard du Berger Roumain de Bucovine reconnaît également les spécimens unicolores dépourvus de taches, dont la robe est entièrement blanche, blanc-neige, gris-cendre ou noire.

 

Le dimorphisme sexuel est bien marqué chez le Berger Roumain de Bucovine, le mâle étant plus grand que la femelle.

Standard FCI N°357 (19/05/2009)

Le standard en version française n'est pas encore disponible.

Le Berger Roumain de Bucovine est un chien calme, équilibré, dévoué et qui adore les enfants, ce qui peut en faire un chien idéal pour une famille. En revanche, il se montre particulièrement méfiant envers les étrangers, et il est donc important de le socialiser dès son plus jeune âge avec les personnes qu’il peut être amené à côtoyer : amis, voisins, facteur…

 

Habitué à surveiller les troupeaux en compagnie d’autres chiens, il cohabite parfaitement avec ses congénères et autres animaux de compagnie qui partagent son territoire.

 

Pas agressif du tout, le Berger Roumain de Bucovine ne risque pas d’attaquer sans raison. Par contre, son caractère très protecteur le fait réagir de manière fort intimidante s’il perçoit une intrusion sur son territoire. Pour autant, ses grognements et surtout ses aboiements graves et puissants sont seulement une manière d’effrayer les « envahisseurs » et ne sont que rarement précurseurs d’une action offensive. Toutefois, s’il estime que sa « famille » (qui est tout simplement le troupeau dont il a la garde, s’il a toujours vécu comme chien de berger) est menacée, ce chien extrêmement courageux et protecteur risque de passer à l’attaque, ne reculant pas même devant un ours ou une meute de loups.

 

Indépendant et habitué à vadrouiller en solo dans les montagnes sauvages de Roumanie, le Ciobanesc Romanesc de Bucovina supporte plutôt bien la solitude et peut être laissé seul quelques jours sans trop de problèmes, même s’il préfère évidemment la compagnie de sa famille. Sa capacité à s’occuper de manière autonome est toutefois conditionnée au fait de disposer d’un espace suffisamment grand pour pouvoir se promener librement.

 

De par sa taille, sa voix retentissante et son besoin de grands espaces, le Berger de Bucovine n'est pas un chien qui peut vivre convenablement en appartement et n’est pas recommandé en milieu urbain. Il préfère largement des zones peu densément peuplées, dans lesquelles il peut patrouiller son territoire en toute tranquillité sans risques de rencontres inopportunes.

 

Chien très actif et très endurant, il a besoin d’une activité physique quotidienne et se fait un plaisir d’accompagner son maître pour de longues randonnées dans la nature.

La phase de socialisation du chiot est primordiale pour le Berger Roumain de Bucovine, et il est très important qu’il fasse connaissance très tôt avec sa famille, les éventuels autres animaux de compagnie du foyer, ainsi que les autres personnes et animaux qu’il sera amené à rencontrer régulièrement au cours de sa vie. En effet, une fois adulte, il accepte difficilement une nouvelle personne dans son entourage (y compris par exemple un éventuel éducateur canin ou un comportementaliste canin), même si cela ne relève pas non plus de l’impossible.

 

Chien intelligent et obéissant, il peut être facilement dressé et formé à son futur rôle de chien de berger ou chien de garde à partir de son premier anniversaire. Malgré sa nature indépendante, il répond très bien aux méthodes de renforcement positif, mais le maître doit s’assurer de toujours garder un comportement fort et autoritaire.

 

Par ailleurs, plutôt qu’une longue séance quotidienne de dressage, il est conseillé d’opter pour plusieurs sessions courtes réparties durant la journée.

Le Berger Roumain de Bucovine est une race particulièrement saine et résistante.

 

Toutefois, comme la majorité des grandes races de chiens, il est enclin à la dysplasie de la hanche et la dysplasie du coude. Pour réduire les risques, il faut s’assurer qu’il n’est pas soumis à une activité physique trop intense lors de sa période de croissance.

 

La dilatation gastrique du chien est un autre problème qui peut affecter cette race. Due à l’ingestion trop rapide de nourriture, en particulier si elle est sèche, elle peut mettre en danger sa vie, et requiert l’intervention urgente d’un vétérinaire. Afin de minimiser ce risque, il est recommandé de laisser de grandes quantités d’eau à disposition lorsqu’il mange, de diviser sa ration quotidienne en au moins deux repas, et de le laisser au repos après ces derniers.

Chien à poils longs, le Berger Roumain de Bucovine doit être brossé une fois par semaine, et même plus souvent en période de mue. Perdant abondamment ses poils, il n’est pas recommandé aux personnes qui n’aiment pas retrouver des poils de chien un peu partout dans la maison et avoir un intérieur toujours parfaitement propre.

 

Par ailleurs, à la fin de l’hiver, il convient de couper les poils entre ses coussinets afin de protéger son chien de la chaleur.

 

Donner un bain à son chien n’est pas nécessaire, sauf bien sûr s’il est particulièrement sale. En tout état de cause, il ne faut pas le faire plus de 2 ou 3 fois par an, au risque d’endommager la couche de protection naturelle de la peau.

 

En revanche, il est nécessaire de régulièrement vérifier l’intérieur des oreilles du chien car il est fréquent que des parasites externes viennent s’y cacher, et de bien les nettoyer pour éviter tout risque d’infection.

 

Les griffes du chien doivent pour leur part être vérifiées tous les mois, et taillées si l’usure naturelle n’est pas suffisante.

 

Comme c’est également le cas par exemple pour l’entretien des dents du chien, il est bénéfique de l’y habituer dès son plus jeune âge, afin de diminuer par la suite le risque de problème lors de telles manipulations.

Si le Berger Roumain de Bucovine a de tout temps été nourri avec ce que lui préparait son berger, les croquettes du commerce de bonne qualité sont aujourd’hui une solution idéale, à condition bien sûr de suivre les recommandations du fabricant.

 

Les os sont importants dans l’alimentation de ce chien, et il peut donc s’avérer utile de lui donner de temps en temps un os à ronger. Les os de poulet et autres volailles sont cependant à bannir, car ils risquent de causer de graves dommages au système digestif.

 

Par ailleurs, comme tout chien présentant un risque élevé de dilatation-torsion de l’estomac, il faut répartir la ration quotidienne en 2 à 3 repas et s’assurer qu’il soit au calme pendant et après ces derniers. Il convient donc par exemple de faire en sorte qu’il voie venir sa nourriture plutôt que de la découvrir en face de lui en se réveillant, d’éviter qu’un autre animal ne soit autour de lui lorsqu’il mange, et de ne pas le stimuler pendant son repas ou dans la demi-heure (voire idéalement les deux heures) suivante.

 

Par ailleurs, le Berger de Bucovine doit impérativement avoir à disposition à tout moment de grandes quantités d’eau fraîche.

Les prédispositions naturelles du Berger Roumain de Bucovine en font un excellent chien de protection du troupeau et un chien de garde tout à fait efficace, patrouillant son territoire de jour comme de nuit. Avec un dressage adéquat, son aspect impressionnant, son attitude menaçante envers les étrangers qui pénètrent sur son territoire et son aboiement retentissant découragent la plupart des intrus.

 

Mais le Berger Roumain de Bucovine est aussi un animal loyal, aimant jouer avec les enfants et accompagner son maître en balade : c’est un merveilleux compagnon pour une famille rurale et active.

Un chiot Berger Roumain de Bucovine se vend généralement entre 500 et 1000 euros, mais les prix ont tendance à grimper depuis que la race fait l’objet d’un certain intérêt suite à sa reconnaissance par la FCI. Les mâles sont habituellement plus chers que les femelles, et le prix est plus élevé quand l’animal présente une robe unie.

 

Il est nécessaire de bien s’informer sur l’origine du chiot et de vérifier les documents auprès de l’Association Cynologique Roumaine. Depuis 2015, la reproduction de chiens sans pedigree ou non-inscrits dans le Livre des Origines Roumaines est interdite en Roumanie, et la commercialisation de ces chiots est illégale.

Avis & conseils Berger roumain de Bucovine

je viens d'adopter un chien roumain de cette race en piteux état maintenant il est magnifique je l'appel Bouddha je l'adore

   
Par danielle malemprez

c'est un chien très calme, très équilibre, facile a vivre, Economique par rapport a sa taille, super avec les enfants, bon gardien, il ne va pas facilement vers les personnes qu'il ne connait pas, un peu tetu (quand il n'a pas envie ...il faut insister ...).

Dans son pays d'origine il est souvent présenté comme "agressif" mais ces chiens sont souvent attaches ou enfermes en permanence (ou presque) et il y a toujours un abruti de service charge de venir exciter les chiens avec un bâton ou autre chose pour que le chien aboit violemment, se sentant menace ... C'est ce qu'ils recherchent ... un chien agressif quand on l'agresse (il y a bcp de vidéos sur youtube) ... mais un voleur va-t-il agresser le chien ou passer calmement a 5 mètres du bout de sa chaîne ?? Bref la socialisation est rarement au programme en Roumanie. Dommage, c'est un chien intelligent qui comprend vite ... J’espère le faire découvrir bientôt en Europe occidentale.

0    0
Par isabelle

Vrai chien de garde avec carater.Les femelles sont tres gentilles

0    0
Par toze