Berger d'Islande

Berger d'Islande

Autres noms : Berger islandais
Nom d'origine : Islenskur Fjárhundur
Groupe : Chien de type Spitz et de type primitif
Standard : Standard FCI N°289

Partager
 

Qualités du Berger d'Islande

Tempérament du Berger d'Islande

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Berger d'Islande au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Berger d'Islande

Espérance de vie
12 ans
Poids de la femelle
De 10 à 15 kilos
Poids du mâle
De 10 à 15 kilos
Taille de la femelle
De 42 à 42 cm
Taille du mâle
De 46 à 46 cm

Le Berger d'Islande : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Berger d'Islande

Le Berger Islandais, qui appartient à la grande famille des Spitz, est vraisemblablement issu du Buhund Norvégien. C'est le seul chien originaire d'Islande.

Lorsque, au 9ème siècle, des Norvégiens conduits par Erik le Rouge débarquèrent en Islande, ils apportèrent des chiens aux oreilles pointues, très mobiles, capables de garder des troupeaux, de défendre les personnes, mais aussi de chasser. Croisés avec des chiens locaux, ces Buhund donnèrent naissance au Berger Islandais.

Ce chien, parfaitement adapté aux conditions de vie locales, fut rapidement utilisé pour surveiller non seulement les moutons mais aussi les chevaux qui vivent en liberté sur d'immenses pâturages sur cette île proche du Groenland.

Au 19ème siècle, la race faillit disparaître suite à une épizootie de maladie de Carré. Un chien porteur de la maladie fut introduit sur l'île et contamina les Bergers Islandais qui, à l'époque, n'étaient pas vaccinés. Cependant, quelques éleveurs islandais avaient compris que les Anglais et les Allemands s'intéressaient à ce chien capable de "travailler aux chevaux". Aussi s'efforcèrent-ils de préserver la race en isolant les meilleurs sujets non contaminés. Mme Sigridur Pettersdottir joua ainsi un rôle de premier plan. Elle était en effet la propriétaire d'un mâle réputé, Kotur ("l'espiègle"), que l'on retrouve dans la généalogie de nombreux chiens islandais.

Aujourd'hui, la race n'est plus menacée, bien que peu présente. On trouve ainsi en Islande environ deux cent Bergers Islandais de pure race. D'autres chiens leur ressemblent, mais sont en fait des bâtards. Sur l'île, une tradition veut que les chiens mâles partagent totalement la vie des humains, gardant les troupeaux, faisant étape avec le maître, tandis que les femelles restent à la maison.

Standard FCI N°289 (06/20/2007)


TRADUCTION : R. Triquet.


ORIGINE : Islande.


DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 06.03.2007.


UTILISATION : Chien de conduite des troupeaux.

CLASSIFICATION F.C.I. :


Groupe 5 - Chiens de type Spitz et de type primitif

Section 3 - Chiens nordiques de garde et de berger.

Sans épreuve de travail.

ASPECT GENERAL :


Le Chien de Berger islandais est un Spitz nordique de troupeau, de taille légèrement en dessous de la moyenne, aux oreilles dressées et à la queue enroulée. Vu de profil il est de forme rectangulaire, la longueur du corps, de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse, étant supérieure à la hauteur au garrot. La hauteur de la poitrine est égale à la longueur du membre antérieur, du coude au sol. L'expression est douce, intelligente et exprime la joie de vivre. Son port empreint d'assurance et de vivacité est typique. Il y a deux variétés de poil, un poil long et un poil court mais tous deux sont épais et extrêmement résistants aux intempéries. La différence d'aspect entre les deux sexes est marquée.

COMPORTEMENT / CARACTERE :


Le Berger islandais est un chien de troupeau rustique, délié et qui aboie, ce qui le rend extrêmement utile pour la manœuvre et la conduite des troupeaux dans les pâturages, en montagne ou pour retrouver les moutons égarés. Il est très éveillé de nature et réserve toujours un accueil enthousiaste aux visiteurs, sans agressivité. L'instinct de chasse n'est pas développé. C'est un chien joyeux, amical, joueur, curieux et sans peur.

TETE :


Ossature forte; la peau en épouse bien la forme. Le crâne est légèrement plus long que le museau. De forme triangulaire, vue de dessus ou de profil.

REGION CRANIENNE :

- Crâne : Quelque peu en dôme.

- Stop : Nettement défini mais pas trop accusé.

REGION FACIALE :

- Truffe : Noire ou brun foncé chez les chiens à robe marron et certains chiens à robe crème.

- Museau : Bien développé, chanfrein droit. Le museau est légèrement plus court que le crâne. Il va en s'amenuisant régulièrement vers la truffe de façon à former un triangle émoussé, qu'il soit vu de dessus ou de profil.

- Lèvres : Noires, bien jointives, de couleur brun foncé chez les chiens à robe marron et certains chiens à robe crème.

- Joues : Plates.

- Mâchoires : Articulé en ciseaux. Denture complète.

- Yeux : De grandeur moyenne et en forme d'amande, de couleur brun foncé. Légèrement plus clairs chez les chiens à robe marron et certains chiens à robe crème. Le bord des paupières est noir ou brun foncé chez les chiens à robe marron et certains chiens à robe crème.

- Oreilles : Dressées et de taille moyenne. Elles sont triangulaires, le bord étant ferme et le sommet légèrement arrondi. Très mobiles, elles réagissent au moindre bruit et révèlent l'humeur du chien.

COU :


De longueur moyenne, musclé, sans fanon, légèrement galbé et porté haut

CORPS :


Fort et de forme rectangulaire. La longueur est bien proportionnée à la taille et en harmonie avec l'aspect général.

- Dos : Droit, musclé et fort.

- Rein : Large et musclé.

- Croupe : Modérément courte et large, en pente légère et bien musclée.

- Poitrine : Longue, bien descendue; côtes bien cintrées.

- Ventre : Le ventre n'est que légèrement remonté.

QUEUE :


Attachée haut; enroulée, elle touche le dos.

MEMBRES :


MEMBRES ANTERIEURS :

Vu de devant, les antérieurs sont droits, parallèles et forts. Angulation normale.

- Epaules : Obliques et musclées.

- Ergots : Peuvent être doubles.

- Pieds : De forme légèrement ovale, les doigts sont bien cambrés et serrés et les coussinets bien développés.

MEMBRES POSTERIEURS :

Vu de derrière, les postérieurs sont droits, parallèles et forts. Angulation normale.

- Cuisses : Larges et bien musclées.

- Ergots : Les ergots doubles bien développés sont recherchés.

- Pieds : Voir pieds antérieurs.

ALLURES :


Elles expriment agilité et endurance. Bonne poussée des postérieurs, le chien couvrant le terrain sans effort.

ROBE :


Poil double, pelage épais et extrêmement résistant aux intempéries.

POIL : Il existe deux variétés :

a) Poil court : Poil de couverture de longueur moyenne, assez rude et sous-poil épais et doux. Le poil est plus court sur la face, le sommet de la tête, les oreilles et la face antérieure des membres; il est plus long sur le cou, la poitrine et à l'arrière des cuisses. La queue est touffue et la longueur de son poil est en rapport avec celle de la robe.

b) Poil plus long : Poil de couverture plus long que précédemment, assez rude et sous-poil épais et doux. Le poil est plus court sur la face, le sommet de la tête, les oreilles et la face antérieure des membres; il est plus long derrière les oreilles, sur le cou, la poitrine, à l'arrière des membres antérieurs et des cuisses. La queue est très touffue et la longueur de son poil est en rapport avec celle de la robe.

COULEUR : Plusieurs couleurs sont admises mais une seule couleur doit toujours prédominer. Les couleurs prédominantes sont :

- Différents tons de fauve, allant du crème au brun rougeâtre.

- Marron (chocolat).

- Gris.

- Noir.

Le blanc accompagne toujours la couleur prédominante. Les marques blanches les plus communes - qui sont souvent irrégulières - sont : une liste ou une marque sur une partie de la face, un collier, une tache au poitrail, des balzanes de différentes hauteurs et une marque à l'extrémité de la queue. Des tons plus clairs apparaissent souvent sur la face inférieure du corps, de la gorge à l'extrémité de la queue. Chez les chiens fauves et les chiens gris apparaissent souvent le masque noir, les extrémités des poils de couverture noires et même parfois des poils noirs. Les chiens noirs (tricolores) ont une robe noire avec les marques blanches telles qu'elles sont mentionnées plus haut et les marques feu traditionnelles de n'importe quelle nuance sur les joues, au-dessus des yeux (sourcils) et sur les membres. Des plaques des couleurs sus-mentionnées sur un fond blanc (robe pie) sont admises. Le blanc ne doit pas être totalement prédominant.

TAILLE :


Taille idéale :

- pour les mâles : 46 cm.

- pour les femelles : 42 cm.

DEFAUTS :


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

- Selle ou manteau noir unicolore sur n'importe quelle robe fauve.

DEFAUTS GRAVES :


- Absence d'ergots.

- Yeux jaunes.

- Yeux ronds et saillants.



Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.



N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Le Berger d'Islande est intelligent, vif, aimable, curieux et courageux. L'expression de son visage ressemble souvent à un sourire qui traduit sa joie de vivre. Il est d'ailleurs joyeux et joueur.

 

Il est très éveillé de nature et réserve toujours un accueil enthousiaste aux visiteurs, sans agressivité.

Berger efficace, doublé d'un bon gardien, il aime les enfants et les chevaux. Son instinct de chasseur n'est pas développé.

Sa nourriture préférée est le poisson.

Le Berger Islandais est un chien de troupeau rustique, délié et qui aboie, ce qui le rend extrêmement utile pour la manoeuvre et la conduite des troupeaux dans les pâturages, en montagne ou pour retrouver les moutons égarés.

A Reykjavik, capitale de l'Islande, cette race est interdite de séjour à cause de la maladie qu'elle véhiculait et qu'elle risquait de propager à la population. En effet, le Berger d'Islande absorbait des echinococcoses, vers parasites, en mangeant les carcasses de moutons. Aujourd'hui, et malgré l'existence de ténifuges efficaces, cette interdiction existe toujours.

C'est un animal facile à vivre et qui a besoin de beaucoup d'exercice.

Voir plus d'éleveurs

Avis & conseils Berger d'Islande

j'ai 5 fox poil dur certes ils ne respectent pas le standard dans sa totalité mais je les adores ils forment une petite meute se sont des chiens super équilibrés et je préfère encore déménager plutôt que de les abandonner devant le harcèlement de mon voisin

   
Par laurence