Berger Croate

Berger Croate

Autres noms : Berger de Croatie
Nom d'origine : Hrvatski Ovcar
Groupe : Chien de berger et de bouvier
Standard : Standard FCI N°277

Partager
 

Qualités du Berger Croate

Tempérament du Berger Croate

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Berger Croate au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Berger Croate

Espérance de vie
De 12 à 14 ans
Poids de la femelle
De 13 à 20 kilos
Poids du mâle
De 13 à 20 kilos
Taille de la femelle
De 43 à 48 cm
Taille du mâle
De 45 à 50 cm

Le Berger Croate : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Berger Croate

Le Berger de Croatie fut décrit pour la première fois en 1374 par l’évêque croate Peter Bichof. Selon certaines sources, la race aurait été créée dans la partie est de la Slavonie, vaste plaine agricole de Croatie, afin de jouer le rôle de chien de garde et de chien de troupeaux. Peter Bichof affirmait quant à lui que le Berger Croate avait été importé d’Orient par le peuple croate aux alentours du 7ème siècle.

C’est le vétérinaire Stjepan Romic, considéré comme le père de la race, qui commença l’élevage systématique du Berger Croate en 1935 à Djakovo, en Croatie. Il joua un rôle d’autant plus important qu’il avait préalablement mené différentes recherches sur le chien et était parvenu à dénicher des écrits datant de diverses périodes du 18ème siècle. Ces documents décrivent le Berger Croate tel qu’on le connaît encore aujourd’hui.

La race fut officiellement présentée en 1949 à Zagreb (Croatie), et le premier standard du Berger Croate fut rédigé par Otto Rohr en 1951. Il fut reconnu par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) en 1967, puis par l’United Kennel Kingdom (UKC) en 2006, et enfin par l’American Kennel Club (AKC) et la Société Centrale Canine (SCC).

Malgré cette reconnaissance par les grandes organisations canines du monde entier, le Berger Croate n’a pas vraiment été diffusé à l’international : on ne le croise que très rarement à l’extérieur de son pays natal, et il reste méconnu du grand public. À titre d'exemple, la Société Centrale Canine n’a enregistré dans le LOF (Livre des Origines Français) que 38 Bergers Croates entre 2010 et 2016, soit en moyenne à peine 5 chiens par an.

À en juger par la description faite en 1374 dans les écrits de l’évêque Petar et dans les documents du 18e siècle mis à jour par Stjepan Romic, les caractéristiques de la race n’ont que très peu changé au fil des époques.

Le Berger Croate est un chien d’apparence rustique et de taille moyenne, dont la tête ressemble à celle d’un renard. Par ailleurs, contrairement à ce que l’on constate chez certaines races, mâles et femelles sont presque de la même taille, autour de 45 à 50 cm.

La couleur de base de la robe du chien est le noir, mais quelques taches blanches sont admises, pour autant qu’elles se trouvent sur le poitrail ou sur les pattes. Le poil est mi-long et ondulé, voire bouclé, et mesure entre 7 et 14 cm. Il est doux et le sous-poil est dense. Enfin, les poils courts de la tête et des jambes ressemblent à ceux du renard. Le pelage du Berger de Croatie présente une particularité qui lui permet d’être particulièrement résistant aux intempéries : il est recouvert d’une huile naturelle qui le rend imperméable à l’eau.

Ses yeux sont en amande, et leur couleur varie entre le brun et le noir. Les oreilles sont triangulaires, droites ou semi-dressées.

Standard FCI N°277 (01/08/1998)


TRADUCTION :


Fédération cynologique yougoslave, mise à jour par le Dr. Paschoud.


ORIGINE : Croatie.


DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 23.06.1969.


UTILISATION:


C'est surtout son instinct de gardien du troupeau qui est développé, mais il peut aussi très bien être employé comme chien de garde.

CLASSIFICATION F.C.I. :


Groupe 1 - Chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses).

Section 1 - Chien de berger.

Sans épreuve de travail.

ASPECT GENERAL :


Le chien de berger croate est à la limite inférieure de la taille moyenne. La couleur de fond de sa robe est noire. Le poil court sur la tête et les membres est un signe caractéristique de la race.

PROPORTIONS IMPORTANTES : La longueur scapulo-ischiale du corps dépasse la hauteur au garrot d'environ 10% de sorte que la silhouette corporelle est plutôt rectangulaire.

COMPORTEMENT / CARACTERE :


Chien vif, attentif, peu exigeant dans son entretien et facile à dresser.

TETE :


La tête est relativement légère, en forme de coin. La longueur du museau se rapporte à celle crâne comme 9 à 11. La longueur totale de la tête mesure environ 20 cm. Dans son ensemble, la tête est sèche.

REGION CRANIENNE :

- Crâne : Il va en se rétrécissant en direction du museau. Les arcades sourcilières ne sont pas développées et les joues sont arrondies. Le sillon frontal n'est pas accusé. Vu de dessus, le crâne est ovale. La crête occipitale peut être marquée.

- Stop : Peu marqué.

REGION FACIALE :

- Truffe : Toujours noire ; elle n'est pas proéminente par rapport au chanfrein.

- Museau : Sec, il prolonge en forme de coin la partie supérieure du crâne. Vu de profil, le chanfrein est droit. La mâchoire inférieure est en bonne proportion avec le museau de sorte que celui-ci n'est ni trop pointu ni trop obtus.
- Lèvres : Minces, tendues et élastiques ; la commissure est ferme. Les muqueuses visibles des lèvres sont noires.

- Yeux : Châtains à noirs, de grandeur moyenne, en forme d'amande, d'une expression vive. L'axe d'ouverture des yeux n'est pas oblique. Les paupières, bien ajustées, sont d'une pigmentation foncée.

- Oreilles : Triangulaires, dressées ou mi-dressées, de longueur moyenne et attachées quelque peu sur le côté. L'oreille dressée est recherchée. La coupe des oreilles n'est pas autorisée.

COU :


Il est oblique par rapport à la ligne du dos ; ses bords supérieur et inférieur sont droits. Il est modérément long, profond, musculeux, bien arrondi, mais pas trop fort. La peau est sans plis, le poil touffu.

CORPS :


- Garrot : Pas proéminent. Le passage entre la région du cou et le dos est graduel et peu visible.

- Dos : Court, musculeux.

- Rein : Court et bien musclé.

- Croupe : De longueur moyenne, légèrement oblique, bien musclée et d'une largeur apparente.

- Poitrine : De longueur moyenne, assez large et bien descendue ; côtes bien cintrées. Poitrail peu prononcé ; son profil se fond dans la ligne inférieure du cou.

- Ventre : Légèrement remonté. Les flancs sont remplis et fermes.

QUEUE :


Attachée modérément haut, son poil est long et touffu. Au repos, elle est portée bas ou au niveau de la ligne du dos ; lorsque l'animal est en éveil, elle est portée au-dessus de la ligne du dos. Les chiots peuvent naître sans queue, ou on la coupe de sorte qu'elle ne dépasse pas la longueur de 4 cm chez le chien adulte.

MEMBRES :


MEMBRES ANTERIEURS :

Ils sont droits et, vus de face, parallèles. Les angles articulaires assez ouverts entraînent une position plutôt droite. Les membres sont de longueur moyenne. L'ossature est légère.

- Omoplate : Peu oblique, de longueur moyenne, bien musclée.

- Bras : Relativement court.

- Avant-bras : Long et musclé.

- Carpe : Sec, il ne se distingue pas des régions limitrophes.

- Métacarpe : Pas tout à fait vertical.

- Pieds antérieurs : Petits, de forme un peu allongée ; les doigts sont serrés, les ongles noirs ou gris, les coussinets fermes.

MEMBRES POSTERIEURS :

Ils présentent des angles articulaires moyennement ouverts. Vus de derrière, les postérieurs sont parallèles.

- Cuisse : Modérément large, musclée.

- Jambe : Plutôt longue.

- Jarret : Près de terre, sec, bien développé ; il présente un angle modérément ouvert.

- Pieds postérieurs : Semblables aux antérieurs, quoique plus allongés.

ALLURES :


L'allure préférée est le trot ; la longueur du pas est modérée.

ROBE :


POIL : Le poil du dos est d'une longueur de 7 à 14 cm. La partie faciale de la tête est toujours couverte de poil court. Sur leur face externe, les oreilles ont un poil court, sur leur face interne un poil plus long. La face postérieure des membres antérieurs présente un poil long (franges) jusqu'au carpe. Les membres postérieurs ont des culottes (franges) qui vont jusqu'aux jarrets. Le poil est relativement doux, ondulé ou même bouclé. Il ne doit jamais être laineux. Le sous-poil doit être touffu.

COULEUR : La teinte de fond du poil est noire. Certaines marques blanches sont autorisées. Les marques blanches sur la tête, le corps et la queue ne sont pas autorisées, tandis que sous la gorge, au poitrail et sous la poitrine, elles sont autorisées. Les marques blanches sur les doigts ou les pieds sont autorisées, mais pas recherchées.
Des balzanes déprécient le chien en jugement.

TAILLE :


La taille pour les mâles et les femelles varie de 40 à 50 cm.

DEFAUTS :


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

DEFAUTS ELIMINATOIRES :


- Chien agressif ou chien peureux.

- Toute autre pigmentation de la truffe autre que noire.

- Absence de plus de deux prémolaires 1 (PM1).

- Prognathisme supérieur ou inférieur.

- Yeux clairs ou albinos.

- Oreilles tombantes.

- Poil tout à fait laineux ou trop long.

- Poil long sur la face.

- Marques blanches sur la tête, le corps ou la queue.

- Taille au-dessus de 50 cm ou au-dessous de 40 cm.



Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.



N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Le Berger Croate est vif et alerte, sans pour autant être nerveux. Il est également intelligent, courageux et loyal.


Très obéissant, il se montre aussi exclusif : il n’a qu’un seul maître, auquel il reste très attaché et dont il réclame l’attention. Elle est, de fait, nécessaire à son équilibre.


Chien de berger par excellence, il a un sens inné de la conduite sur troupeaux et est un chien très endurant. Certains fermiers racontent qu’il est capable de rabattre chaque tête de cheptel simplement lorsqu'on prononce son nom, sans qu'il soit besoin de lui donner davantage de consignes. Son approche du troupeau est un peu plus serrée et plus dure que les autres chiens de berger, mais reste très efficace. Il se peut qu’il pince les bêtes dont il a la garde, mais il ne cause pas de blessures. Au demeurant, cette tendance agressive peut être facilement travaillée lors du dressage. Il a aussi le défaut d’aboyer facilement, surtout si son maître est absent - d’où l’importance là aussi de l’éduquer dès son plus jeune âge.


La cohabitation du chien avec les enfants se passe très bien. Energique et joueur, le Berger Croate s’entend à merveille avec eux et leur prodigue de l’affection. Son attachement hors norme le prédispose à les protéger, voire surprotéger. N’approche pas qui veut ! À l'inverse, étant par nature un chien dominant, il ne peut généralement cohabiter avec d’autres animaux (chiens, chats, etc.) qu’à condition d’avoir été habitué à leur compagnie dès son plus jeune âge.


Enfin, il fait partie des chiens adaptés à la vie en appartement, sous réserve de bénéficier d’une intense activité quotidienne. En effet, comme tous les chiens de berger, le Berger Croate a besoin d’apprendre et d’être stimulé mentalement et physiquement. Il a été élevé pour travailler avec l’Homme, et a donc développé ses capacités à interagir avec celui-ci, ce qui en fait une race de chien vouée à l’apprentissage. S’il manque d’activités, il peut devenir bruyant, voire se transformer en chien destructeur.

Son intelligence, son envie de plaire à son maître ainsi que sa prédisposition au travail font du Berger croate une race de chien facile à éduquer. Cette éducation doit être à la fois douce et ferme.

Le Berger Croate a une santé robuste et résiste très bien aux maladies, surtout s’il passe ses nuits à l’abri dans une niche. De fait, la plupart de ses soucis de santé sont dûs à des blessures liées au travail sur troupeaux.

 

Il peut toutefois être sujet à certaines maladies canines qui touchent plus généralement les chiens actifs et énergiques :

 

  • La luxation de la rotule du genou : l’articulation enfle et devient douloureuse, avec apparition d’une arthrite canine précoce. Le traitement peut aller de l’usage occasionnel d’antidouleurs à une opération du genou. C’est un trouble fréquent chez les chiens de berger, qui sont très actifs.

  • La torsion de l’estomac : tous les chiens peuvent être touchés par cette maladie, mais les Bergers Croates, qui sont des chiens de grande taille et font beaucoup d’exercice, sont particulièrement exposés.

  • Enfin, les femelles peuvent avoir des difficultés à mettre bas. Le cas échéant, cela implique une mise en danger non seulement de la chienne, mais aussi des chiots à naître. Il faut alors souvent pratiquer une césarienne avec anesthésie générale. De ce fait, un propriétaire souhaitant faire reproduire sa chienne doit bien réfléchir avant de consulter des offres de saillie. C’est une décision qui ne doit pas être prise à la légère, aussi bien pour des raisons financières que pour des raisons de sécurité.

Tout propriétaire de Berger de Croatie doit régulièrement brosser le pelage de son chien pour retirer le poil mort et pour démêler les culottes. En période de mue (au printemps et en automne), ce brossage doit même être effectué une fois par jour.

Par ailleurs, lorsqu’il est devenu beaucoup trop sale à cause des conditions météo et/ou de son activité, il devient nécessaire de donner un bain à son chien. Pour autant, cela ne doit pas être fait à intervalle régulier, car le bain irrite la peau de l’animal et retire la couche d’huile qui protège son pelage. La règle est donc d’éviter de lui donner un bain, sauf lorsque cela devient vraiment indispensable.

Couper les griffes de son chien peut également s’avérer nécessaire. Néanmoins, si votre animal a sa dose d’exercice quotidien, cela ne devrait pas être le cas, parce que la terre ou les surfaces plus dures les éroderont naturellement.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier de régulièrement faire vermifuger son chien et faire vacciner son chien. En effet, comme il est souvent et longtemps à l’extérieur, côtoie fréquemment des congénères ou d’autres animaux, il est plus susceptible d’être en contact avec bon nombre de bactéries et de virus.

Comme ce chien est particulièrement actif, de l’eau fraîche et claire doit être à sa disposition en permanence. Attention toutefois à ce qu'il ne boive pas des litres d’eau en une seule fois, car un abreuvement massif augmente le risque de dilatation-torsion de l’estomac, qui peut lui être fatal.

Dans la même logique, mieux vaut fractionner les repas en deux ou trois rations par jour, car une gamelle copieuse et avalée de manière gloutonne est un facteur de risque. Le repas du soir doit être donné suffisamment tôt pour pouvoir surveiller le chien pendant quelques heures, car le syndrome de torsion de l’estomac ne survient pas toujours immédiatement après l’ingurgitation des aliments.

Il faut également privilégier une alimentation pauvre en céréales et riche en protéines, et limiter les croquettes, qui ont tendance à libérer dans l’estomac l’air qu’elles contiennent.

Enfin, le chien doit pouvoir manger tranquillement, dans un lieu calme et sans être sollicité ou dérangé, car un chien stressé est davantage susceptible de développer ce syndrôme. Après les repas, pour limiter le risque de retournement de l'estomac du chien, tout jeu ou activité physique doit être interdit, et il faut obliger l’animal à se reposer pendant 90 minutes, même si par nature il a tendance à être actif.

La fonction première du Berger Croate est la conduite des troupeaux et leur garde. De fait, très attentif à ce qui se passe autour de lui, il fait un excellent chien de travail et un gardien hors pair.

 

Mais en plus d'exceller comme chien de berger ou chien de garde, il peut également très bien jouer le rôle de chien de compagnie, sous réserve toutefois de lui fournir l’activité physique considérable dont il a besoin. Il est d’ailleurs un parfait compagnon à quatre pattes pour une personne sportive pratiquant régulièrement de la course à pied ou du vélo, par exemple.

 

Enfin, il s'illustre dans certains sports canins, tels que l’agility et le flyball.

Le prix d'un chiot Berger Croate est généralement compris entre 800 et 1000 euros.

Avis & conseils Berger Croate

Soyez le(a) premier(ère) à donner votre avis sur cette race canine !

Vous connaissez bien les Berger Croate, ou possédez vous-même un Berger Croate ?
Que pensez-vous de cette race ? Avez-vous des conseils à partager ?

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer