Basenji

Basenji

Autres noms : Terrier Nyam-Nyam ou Terrier du Congo
Nom d'origine : Ango Angari
Groupe : Chien de type Spitz et de type primitif
Standard : Standard FCI N°43

Partager
 

Qualités du Basenji

Tempérament du Basenji

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Basenji au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Basenji

Durée de vie moyenne
12 ans
Poids de la femelle
De 9 à 9 kilos
Poids du mâle
De 11 à 11 kilos
Taille de la femelle
De 40 à 40 cm
Taille du mâle
De 43 à 43 cm

Le Basenji : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Basenji

L'origine du Basenji se perd dans la nuit des temps et se mesure en millénaires. Le Basenji que nous connaissons aujourd'hui est issu des chiens sauvages qui peuplaient l'Afrique centrale (Zaïre et Soudan). Le Basenji doit son nom, qui signifie campagnard, à la peuplade qui la première l'a utilisée comme chasseur.

Descendant du lévrier d'Égypte, "le Tesem", le Basenji est le plus petit des chiens pharaoniques. Les Égyptiens le considéraient comme un animal sacré, et on en a trouvé la représentation dans de nombreux tombeaux de pharaons. Il est le modèle le plus pur d'Anubis, le dieu-chien, gardien du silence des tombeaux. Également surnommé "Chien de Kheops", on le pensait disparu avec les pharaons, jusqu'à ce que des explorateurs anglais le redécouvrent dans la forêt d'Ituri, au Congo, à la fin du XIXème siècle.

Quelques tentatives d'acclimatation ont eu lieu en Europe, mais sans donner de résultats. Toutefois, depuis le début du XXème siècle, il semblerait que l'on soit parvenu à une certaine adaptation et que son caractère très convivial lui assure un succès grandissant.

Ainsi, il est très populaire dans les pays anglo-saxons et dans les pays nordiques. En revanche, il reste encore très confidentiel en France, même si la race tend à se développer.

Voilà un petit chien très particulier, d'une dizaine de kilos, nous venant d'Afrique, gracieux comme une gazelle, et de type lévrier.

Une belle ligne harmonieuse, une tête légèrement ridée et une queue enroulée de façon serrée lui donnent un physique qui ne passe pas inaperçu.

Standard FCI N°43 (01/24/2000)


TRADUCTION : Prof. R. Triquet

ORIGINE : Afrique Centrale. Patronage : Grande-Bretagne

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 25.11.1999.

UTILISATION : Chien de chasse, chien de compagnie.
CLASSIFICATION F.C.I. :

Groupe 5 - Chiens de type Spitz et de type primitif.

Section 6 - Type primitif.

Sans épreuve de travail.


ASPECT GENERAL

Chien aristocratique dans son aspect, de construction légère, à l'ossature fine, haut sur pattes par rapport à sa longueur, toujours en équilibre, vif et intelligent. Tête ridée aux oreilles droites, fièrement portée sur un cou bien galbé. Poitrine bien descendue dont la ligne remonte pour se fondre dans un flanc bien marqué, queue enroulée en boucle serrée, présentent l'image d'un chien bien proportionné qui a la grâce d'une gazelle.


PROPORTION IMPORTANTE :
La longueur de l'occiput au stop est légèrement supérieure à celle du stop à l'extrémité du nez.


COMPORTEMENT / CARACTERE :

N'aboie pas mais n'est pas muet. Son cri, qui lui est bien particulier, tient du gloussement et des vocalisations des chanteurs tyroliens. Remarquable pour sa propreté à tout point de vue. Intelligent, indépendant mais affectueux et actif. Peut se montrer distant avec les étrangers.


TETE :

Des rides fines et abondantes apparaissent sur le front quand le chien dresse les oreilles. Les rides sur le côté de la tête sont souhaitables, mais elles ne doivent pas être exagérées au point de former une peau lâche. Les rides se remarquent davantage chez les chiots, mais elles sont moins perceptibles chez les sujets tricolores, à cause de manque de parties ombrées.

REGION CRANIENNE :

- Crâne : Plat, bien ciselé, de largeur moyenne, qui va en s'amenuisant vers le nez. Les lignes latérales du crâne vont en se rétrécissant graduellement vers la bouche, donnant un aspect bien net aux joues.

- Stop : Léger.

REGION FACIALE :

- Truffe : La truffe noire est souhaitable.

- Mâchoires/dents : Les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c'est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires.

- Yeux : Foncés, en forme d'amande, disposés obliquement, à l'expression lointaine et assez impénétrable.

- Oreilles : Petites, pointues, dressées et légèrement encapuchonnées, de texture fine, attachées bien en avant au sommet de la tête, le sommet de l'oreille étant plus près du centre du crâne que le bord externe de la base.


COU :

Fort et de bonne longueur, sans épaisseur excessive, bien galbé dans son profil supérieur et assez bien rempli à la base de la gorge avec une courbure gracieuse qui accentue le galbe du profil. Le cou s'insère bien dans les épaules, ce qui donne à la tête un port altier.


CORPS :

Bien proportionné.

- Dos : Court et horizontal.

- Rein : Court.

- Poitrine : Bien descendue dans la région sternale. Les côtes sont bien descendues, bien cintrées et ovales.

- Ligne du dessous : Remonte pour se fondre avec un flanc bien marqué.


QUEUE :

Attachée haut; l'arrondi postérieur de la fesse dépasse la queue à sa naissance, ce qui fait apparaître le membre postérieur long et élégant. La queue s'enroule en boucle serrée, par dessus la colonne vertébrale pour s'appliquer tout contre la cuisse en formant une boucle simple ou double.


MEMBRES :

MEMBRES ANTERIEURS :

Les antérieurs sont d'aplomb; ils présentent une ossature fine. Ils doivent descendre en ligne droite jusqu'au sol, en donnant un devant de largeur moyenne.

- Epaules : Bien obliques, musclées mais pas chargées.

- Coudes : Au corps. Le chien étant vu de face, les coudes sont alignés sur les côtes.

- Avant-bras : Très long.

- Métacarpe : De bonne longueur, droit, flexible.

MEMBRES POSTERIEURS :

Forts et musclés.

- Grasset : Modérément angulé.

- Jambe : Longue.

- Jarrets : Bien descendus, tournés ni en dehors ni en dedans.

PIEDS :

Petits, étroits et compacts ; coussinets épais ; doigts bien cambrés ; ongles courts.


ALLURES :

Les membres se portent droit devant, dans un mouvement facile, de grande amplitude, vif et cadencé.


PEAU :

Très souple.


ROBE

POIL : Court luisant et serré, très fin.

COULEUR : Noir pur et blanc ; rouge et blanc ; noir et feu, et blanc avec des pastilles feu au-dessus des yeux et marques feu au museau et aux joues ; noir ; fauve et blanc ; bringé : rayures noires sur fond rouge, plus les rayures sont nettement délimitées, mieux cela vaut. Blanc aux pieds, poitrail et extrémité de la queue. Le blanc aux membres, la liste et le collier blanc sont facultatifs.


TAILLE ET POIDS :

TAILLE : Hauteur au garrot : 43 cm pour les mâles, 40 cm pour les femelles.

POIDS : Poids idéal : 11 kg pour les mâles, 9,5 kg pour les femelles.


DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.



Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.



N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Il faut faire attention quand on se projette dans un chien en supposant son caractère d'après son physique. Le Basset hound par exemple a la peau qui dégringole, mais sûrement pas le moral : c'est un clown actif !

Chez le Basenji, les yeux peuvent troubler et fasciner avec leur expression lointaine et assez impénétrable. Son aspect est aristocratique et fragile, alors que c'est un chien rustique et physiquement équilibré.
Il est à la fois vif et intelligent, faisant montre d'un tempérament relativement indépendant et autonome, mais affectueux et actif.

De plus, au delà d'être enjoué et affectueux, le Basenji fait montre d'une patience à tous crins, ce qui en fait le compagnon idéal des enfants.

Cela ne l'empêche pas d'être un excellent gardien, chasseur de nuisibles et de petit gibier à l'occasion.

Attention toutefois, le Basenji est un chien qu'il faut éduquer dès son plus jeune âge à rester seul. En effet, il aime tellement ses maîtres qu'il supporte très mal la solitude, et un chien non habitué pourrait tout détruire en quelques heures.
De plus, c'est un chien remuant et dynamique qui aime se dépenser : choisissez ses "sports" avant qu'il ne choisisse à votre place !

Les chiennes Basenji ont généralement des chaleurs seulement annuelles, le plus souvent vers la fin de l'année.

Le Basenji a une prédisposition pour une maladie de peau : l'entéropathie immunoproliférative.

Le Basenji est un chien très propre, autant soucieux de sa toilette qu'un chat.

De plus, il n'a pas d'odeur corporelle perceptible par l'homme.
En Afrique, il sert pour chasser tous types de gibiers. C'est un chien primitif, apparenté aux lévriers, qui chasse à vue et au flair.

Partout ailleurs, il peut être utilisé comme chien de compagnie.
L'une des particularités de ce chien est de ne pas aboyer. Il se contente en effet de pousser de petits cris, semblant jodler comme les Tyroliens, et fait de grands bonds dans l'herbe pour s'orienter. Du fait de cette particularité, en Afrique, on lui accroche une cloche de bois autour du cou pour le repérer à la chasse.
Trouvez un élevage de Basenji près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Basenji ou organiser une saillie entre Basenji ?Voir les annoncesPublier une annonce

Avis & conseils Basenji

Petit chien têtu assez drôle et qui entame sa quatorzième année en pleine forme

   
Par pseudo francine

ce chien viens de la province du kasaï-Oriental.
son nom vient du peuple Luba qui habite cette province.
Basenji qui veux dire en Tshiluba sans manière et non campagnard.
Basenji est le pluriel de Musenji.

0    0
Par Fumu

chien sympa mais têtu, difficile à faire obéir mais avec la nourriture il obtempère car la gourmandise est son péché mignon il est fier et sait qu'il est beau car tout le monde le lui dit mais il s'entend bien avec mon berger belge et il faut savoir que les deux ont été trouvé.........et qu'ils ont le même âge

0    0
Par bayle