Ariégeois

Ariégeois

Groupe : Chien courant, Chien de recherche au sang et races apparentées
Standard : Standard FCI N°20

Partager
 

Qualités du Ariégeois

Tempérament du Ariégeois

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Ariégeois au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Ariégeois

Durée de vie moyenne
De 12 à 13 ans
Poids de la femelle
De 28 à 30 kilos
Poids du mâle
De 28 à 30 kilos
Taille de la femelle
De 50 à 56 cm
Taille du mâle
De 52 à 58 cm

Le Ariégeois : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Ariégeois

Originaire comme son nom l'indique de l'Ariège, département à la frontière avec l'Espagne, cette race est issue du croisement d'un Chien d'Artois et d'un Bleu de Gascogne.

Une autre hypothèse veut qu'il y ait également du sang du Gascon Saintongeois dans cette race, qui n'a été reconnu officiellement qu'en 1912.

Il a conservé physiquement les caractères typiques du chien d'ordre, avec cependant moins de cachet, moins de taille, et plus de légèreté.

Standard FCI N°20 (02/02/1998)



ORIGINE : France.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 24.01.1996.

UTILISATION : Chien utilisé pour la chasse à tir et à courre. Sa taille moyenne et sa légèreté en font un auxiliaire précieux, qu'il soit seul ou en meute, capable d'évoluer aisément en terrain difficile. Sa chasse de prédilection est le lièvre; mais il est aussi utilisé dans la voie du chevreuil ou du sanglier.

CLASSIFICATION F.C.I. :

Groupe 6 Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées.

Section 1.2 Chiens courants de taille moyenne.

Avec épreuve de travail.


ASPECT GENERAL :

Chien léger, de taille moyenne, élégant et distingué.


COMPORTEMENT ET CARACTERE :

Comportement : De part ses origines, il est à la fois un chien appliqué ainsi qu'un très bon lanceur faisant preuve de beaucoup d'initiative et d'entreprise. Bien gorgé et vite dans sa menée.
Caractère : Gai et sociable; facile à mettre aux ordres.


TETE :

REGION CRANIENNE :

- Crâne : Vu de face, légèrement bombé, pas trop large; la protubérance occipitale est peu marquée. Vu de dessus, l'arrière du crâne est d'une forme ogivale peu prononcée. Le front est plein. Arcades sourcilières peu marquées.

- Stop : Peu accentué.

REGION FACIALE :

- Truffe : Noire, développée; narines bien ouvertes.

- Museau : Chanfrein droit ou légèrement busqué, de longueur égale à celle du crâne.

- Lèvres : Tendues, plutôt minces. La lèvre supérieure doit juste recouvrir la mâchoire inférieure, mais ne pas donner un profil pointu au museau.

- Mâchoires/dents : Articulé en ciseaux. Incisives implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires.

- Joues : Sèches.

- Yeux : Bien ouverts, bruns; paupières sans laxité. Regard éveillé.

- Oreilles : Fines, souples, papillotées, elles doivent pouvoir atteindre la naissance de la truffe sans en dépasser l'extrémité. L'oreille est étroite à l'attache qui est située juste en dessous de la ligne de l'œil.


COU :

Léger, plutôt mince, long, légèrement arqué.


CORPS :

- Dos : Bien musclé et soutenu.

- Rein : Bien soudé, légèrement voussé.

- Croupe : Assez horizontale.

- Poitrine : Longue, de moyenne largeur, elle descend au niveau du coude. Côtes longues, modérément arrondies.

- Flanc : Plat et légèrement relevé.

- Fouet : Bien attaché, fin à son extrémité, atteignant la pointe du jarret. Porté gaiement en lame de sabre.


MEMBRES :

MEMBRES ANTERIEURS :

Vue d'ensemble : Avant main solide.

- Epaule : Moyennement oblique, musclée sans lourdeur.

- Coude : Au corps.

MEMBRES POSTERIEURS :

Vue d'ensemble : Arrière main bien proportionné.

- Cuisse : Assez longue et musclée sans excès.

- Jarret : Bien dirigé dans l'axe du corps, bien descendu. Pas d'ergots.

PIEDS :

D'un ovale allongé, dit "Pied de Lièvre"; doigts secs et serrés. Coussinets et ongles noirs.


ALLURES :

Souples et faciles.


PEAU :

Fine, souple, pas collée au corps, mais ne permettant pas la présence de fanon, plis ou rides. Muqueuses (zones glabres) noires.


ROBE :

POIL : Court, fin et serré.

COULEUR : Blanche à taches noir franc au contour bien délimité; parfois mouchetée. Présence de marques feu assez pâles aux joues et "quatroeuillant" les yeux.


TAILLE :

Hauteur au garrot : mâles : 52 à 58 cm, femelles : 50 à 56 cm.


DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

Tête :

- Crâne plat ou en ogive trop prononcée.

- Profil trop carré de l'extrémité du museau.

- Présence de rides ou de fanons.

- Oeil rond, conjonctive apparente.

- Oreille trop plate, épaisse, mal attachée, trop longue ou trop courte.

Corps :

- Volume excessif.

- Dessus mou.

- Croupe avalée.

Queue :

- Queue déviée.

Membres :

- Ossature insuffisamment développée.

- Jarrets clos vus de derrière.

- Pied écrasé.

Comportement :

- Sujet craintif.


DEFAUTS ELIMINATOIRES :

- Sujet peureux ou agressif.

- Manque de type.

- Grave malformation anatomique.

- Tare invalidante repérable.

- Prognathisme supérieur ou inférieur.

- Oeil clair.

- Toute autre robe que celle prévue au standard.


Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.



N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

Calme, parfois entêté, mais néanmoins intelligent, gai et sociable, l'Ariégeois est un chien facile à vivre, que l'on rencontre de plus en plus souvent comme animal de compagnie.

Affectueux, doux et patient avec les enfants, il est également sociable avec ses congénères. Mais sa vocation première reste la chasse, où son flair et sa belle voix constituent de précieux atouts dans la quête de la perdrix, de la caille ou du petit gibier à poil. Il est appliqué et fait preuve de beaucoup d'initiative et d'entreprise, ce qui en fait un très bon lanceur.

Chien de meute, l'Ariégeois est utilisé pour la chasse à tir et à courre. Sa taille moyenne et sa légèreté en font un auxiliaire précieux, capable d'évoluer aisément en terrain difficile, qu'il soit seul ou en meute.

Sa chasse de prédilection est le lièvre, mais il est aussi utilisé dans la voie du chevreuil ou du sanglier.

 

L'Ariégeois est également un bon chien de compagnie.

L'Ariégeois est un chien qui supporte bien la chaleur.

Trouvez un élevage de Ariégeois près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage

Avis & conseils Ariégeois

Bonjour,
Il faudrait corriger votre présentation de l’Ariegeois. Ce n’est pas un chien d’arret pour la plume...mais c’est un chien pour le lièvre le sanglier et autres gibiers à 4 pattes...

   
Par Menuet Christophe

bonjour,

Je viens d'adopter une petite Ariégeoise qui a passée trois ans en SPA.
Je connaissais déjà la race par rapport à mon ex compagnon qui était chasseur, elle très très craintive mais en progrès de jour en jour.

Je voudrais juste dire que l'on a pas besoin d'être chasseur pour avoir un chien comme l'ariégeois ce sont de très bon chiens de compagnie.

Je vie en appartement souvent bien sur de grande balades en collines ou en Durance puisque je vie dans les bouches du Rhône .Si vs pouvez m'apporter des recommandations sur cette race je suis preneuse ... Merci d'avance ....

0    0
Par Testa virginie