Qualités du American Bully

Tempérament du American Bully

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le American Bully au quotidien

A peu besoin d'exercice
Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du American Bully

Espérance de vie
De 12 à 14 ans
Taille de la femelle
De 40 à 48 cm
Taille du mâle
De 43 à 51 cm

Le American Bully : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le American Bully

L'American Bully a été créé dans les années 80/90 aux États-Unis sur la base de l'American Staffordshire Terrier et de l'American Pitt Bull Terrier, puis complété par d'autres races de type Bulldog, comme l'American Bulldog, le Bulldog Anglais ou encore le Bouledogue Français

 

L'idée de créer cette race de chien vient de Dave Wilson et de Carlos Barksdale, fondateurs de la lignée mondialement connue Razor's Edge Pit Bull. Possédant quelques American Pit Bull Terrier, ils investirent dans de très bonnes lignées et achetèrent certains des meilleurs chiens de l'époque, principalement dans la lignée Mayfield, mais aussi de très bons chiens de Hemphil. 

 

Par la suite, ils prirent contact avec George Williams, un éleveur basé à Washington, D.C. Ils lui achetèrent le chien Diablo, et cet achat marqua le début de la lignée Razor's Edge. Diablo était un chien plutôt gros et musclé, qui avait la taille et la carrure qu'ils cherchaient à ajouter à leur programme de sélection. 

 

En effet, l'intention de Dave Wilson était de créer une race de chiens courts et trapus. Sa lignée devait avoir des jambes plus épaisses et des têtes plus grosses que les autres Pit Bulls. Il souhaitait également des museaux plus carrés et plus courts. Ainsi, la lignée de Razor's Edge était semblable au Pit Bull traditionnel, bien qu'elle était moins sportive et n'avait pas le même dynamisme. 

 

Lorsqu'en 1997 le Pit Bull fut interdit dans le comté où il résidait (Prince George, dans le Maryland), Dave Wilson fut obligé de quitter la région et déménagea son élevage en Virginie. Pour parfaire sa lignée, il passa beaucoup de temps auprès d'autres éleveurs pour en apprendre plus sur la reproduction et la génétique. Sa vision du chien qu'il souhaitait était très claire : il devait avoir une tête différente. 

 

En 2012, 7 générations de Pit Bull de la lignée pure Razor's Edge avaient déjà été créées par l'élevage de Dave Wilson, le Razor's Edge Kennel. Malheureusement, même s'il ne voulait pas que ses chiens soit étiquetés Pit Bull, il ne pouvait pas avoir de pedigree pour certains d'entre eux, et a dû les enregistrer auprès de l'United Kennel Club (UKC) - le deuxième plus gros club canin aux États-Unis, après l'American Kennel Club (AKC) - comme Pit Bull.

 

Dave commença alors à expérimenter beaucoup de lignées de chiens différents, pour enfin trouver la tête qu'il souhaitait. À mesure des différentes portées, la lignée Razor's Edge commença à avoir une apparence vraiment cohérente. Les têtes des chiens étaient assez grosses, mais il voulait également que les ossatures soient plus épaisses. 

 

Ainsi, en mélangeant les combinaisons de chiens et les lignées, Dave réussit finalement à obtenir le style de Pitbull qu'il voulait, appelé « Bully Style ». Les chiens étaient petits, avec une grosse tête, une large poitrine, des museaux courts, une grosse ossature et un dos court, mais toujours dans le standard de l'United Kennel Club (UKC) et de l'American Bully Kennel Club (ABKC).

 

Depuis le 15 juillet 2013, la race American Bully est reconnue officiellement par l'United Kennel Club.

Par rapport à sa taille, l'American Bully doit donner l'impression d'une grande force. C'est un chien compact et de taille moyenne à grande suivant sa variété, avec un corps musclé et une ossature lourde.

 

Sa tête est massive, son museau court et sa truffe grosse. Ses yeux sont ronds ou ovales, bien écartés et étroits, et toutes les couleurs sont acceptées, sauf l'albinisme léger ou sévère. Ses oreilles sont hautes, coupées ou non, et sa queue est courte par rapport à sa taille, mais pas écourtée, et attachée bas.

 

Toutes les couleurs de robe sont acceptées par le standard. Néanmoins, les robes mouchetées ou merles ne sont pas encouragés. 

 

Le standard de l'American Bully ne définit pas de poids à respecter. Pour autant, le chien ne doit pas paraître obèse. 

Il existe 3 tailles et 2 types bien distincts d'American Bully :

Tailles

  • Pocket : les mâles doivent faire moins de 43cm au garrot, les femelles moins de 40cm ;
  • Standard : les mâles doivent faire entre 43 et 50,5cm au garrot, les femelles entre 40,5 et 48cm ;
  • XL : les mâles doivent faire entre 51 et 58,5cm au garrot, les femelles entre 48 et 55,5cm.

Types

  • Extrême : les mâles doivent faire entre 43 et 50,5cm au garrot, les femelles entre 40,5 et 48cm ;
  • Classique : les mâles doivent faire entre 43 et 50,5cm au garrot, les femelles entre 40,5cm et 48cm.

Standard ABKC

(Ce standard n'est pas reconnu par la FCI, mais par l'American Bully Kennel Club, le registre officiel mondial de l'American Bully)


 


ASPECT GÉNÉRAL : L'American Bully Doit donner l'impression d'une grande force par rapport à sa taille.


Chien bien soudé, trapu, musclé mais doit rester agile et élégant, très attentif à son environnement.


La tête doit être grosse est large et les côtes bien centrées.


Il doit être ramassé et non haut sur pattes ni enlevé. Son courage est proverbial. On doit savoir tout de suite que c'est un American Bully au premier coup d'œil.


 


TÊTE : De longueur moyenne, haute de toute part. Le stop tombe brutalement sous les yeux, la tête est large et les maxillaires larges est prononcés. Le museau doit être court et la truffe grosse. La tête doit être ronde, ovale ou carrée.


Les têtes trop fines ou qui manquent de substance sont à proscrire.


 


RÉGION CRÂNIENNE :


Crâne : Large, puissant. 


Stop : Net. Les chiens qui manquent de stop ne sont pas appréciés.


 


RÉGION FACIALE :


Truffe : Elle doit être grosse. Toutes couleurs admises, cependant le ladre n'est pas toléré.


Museau : De longueur court, arrondi dans sa partie supérieure, il tombe brusquement sous les yeux.


On préfère les museaux courts remontant légèrement vers le haut en trompette plutôt que les museaux longs et tombant. Les museaux fins, longs, en manque de substance et tombant sous le stop ne sont pas appréciés.


Lèvres : Jointives et unies, partie lâche admise sans toutefois trop d'excès, elles ne sont pas appréciées. Les babines pendantes ne sont pas admises.


Mâchoires/dents : Bien dessinées. La mâchoire inférieure doit être forte et capable de puissance dans sa prise. Les incisives supérieures sont en contact étroit avec la face antérieure des incisives inférieures.


La dentition idéale doit être complète et en ciseaux.


Les dentitions en pince et un léger prognathisme avec contact sont acceptées mais pas encouragées. Le prognathisme sévère type boxer ou bulldog n'est pas accepté.


Joues : Les muscles des joues sont très prononcés, les maxillaires sont puissants et bien dessinées.


Yeux : Toutes couleurs acceptées sauf albinisme léger ou sévère. Ils doivent être ronds ou ovales, bien écartés et étroits. Pas de ladre aux paupières.


Oreilles : Insérées haut. Coupées ou non coupées. On préfère les oreilles coupées qui confèrent aux chiens plus d'élégance. Les non coupées doivent être en demi rose ou mi dressées.


Les oreilles carrément tombantes seront pénalisées.


 


COU : Légèrement galbé, puissant, musclé. De longueur moyenne. S'effilant des épaules jusqu'au crâne. Pas de relâchement de peau, pas de fanon.Les encolures fines ne sont pas appréciées.


 


ÉPAULES : Fortes et musclées; les omoplates sont larges et obliques. Les chiens trop arqués et qui écrasent ne sont pas appréciés. Le panard léger est accepté mais on préfère les aplombs corrects.


 


CORPS : Côtes bien cintrées, long vers l’arrière. Elles sont bien serrées les unes contre les autres. Les membres antérieurs sont suffisamment écartés à l’attache pour permettre le bon développement de la poitrine qui est haute, profonde et large.Tout chien qui manque de type et de substance sera pénalisé.


 


DOS : Assez court et musclé. Légère pente du garrot à la croupe qui offre une déclivité courte et douce jusqu’à la naissance de la queue. Le rein est légèrement remonté. Les dos creux ne sont pas encouragés.


 


QUEUE : Courte par rapport à la taille, attachée bas, allant en s’amenuisant vers une extrémité fine. Elle n’est ni enroulée ni portée au dessus du dos. Elle n’est pas écourtée.


 


MEMBRES


Les antérieurs doivent être droits ; l’ossature est forte et ronde, le canon métacarpien d’aplomb. Les membres postérieurs sont bien musclés ; les jarrets sont descendus et ne sont tournés ni en dedans ni en dehors. Un léger panard est accepté mais pas encouragé. Les chiens trop arqués ne sont pas appréciés.


 


Pieds : De dimension moyenne, bien cambrés et compacts. La démarche doit être élastique.


 


ROBE


Couleur : Toute couleur est admise, robe unicolore, pluricolore ou panachée, la robe blanche, noire, blue nose et red nose. Néanmoins les robes mouchetées ou merles ne sont pas encouragées.


 


TAILLE ET POIDS


L'American Bully comporte dans ses rangs 3 tailles et 2 types bien distinct.


Tailles:


Le Pocket : Les mâles doivent faire moins de 43cm au garrot, et les femelles moins de 40cm au garrot.


Le Standard: Les mâles doivent toisé entre 43cm et 50,5cm au garrot, et les femelles entre 40,5cm et 48cm au garrot


Le XL: Les mâles doivent toisé entre 51 et 58,5cm au garrot et les femelles entre 48 et 55,5cm au garrot.


Types:


Extrême: Les mâles doivent toisés entre 43 et 50,5cm au garrot, les femelles doivent toisées entre 40.5 et 48cm au garrot.


Classique: Les mâles doivent toiser entre 43cm et 50,5cm au garrot, les femelles doivent toiser entre 40,5cm et 48cm au garrot.



ALLURES ET MOUVEMENT:


Le mouvement doit être fluide et puissant. Le chien ne doit pas avoir du démarche chalouper ou allez l'amble.


Les pieds ne doivent pas être en dehors ou en dedans.


La démarche et dynamique et la poussé à l'arrière puissante.


Les pattes ne se croisent pas et ne se touchent pas.


 


DÉFAUTS:


Défauts pénalisants, mais qui ne mérite pas une disqualification:


• Museau trop long ou en pointe


• Manque d'arrêt


• mâchoire inférieure faible


• mâchoire inférieure tournant vers le haut.


• nez albinos (rose)


• Nez en trompette


• Queue trop longue ou trop courte (environ 2.5cm de la pointe du jarret)


• Queue enroulée


• Léger prognathisme


• Crocs légèrement visible


• Dentition tordus


• Cou trop mince ou faible


• Cou trop court ou trop long


• Épaules debout ou chargé


• Avant main trop court


• Pattes avant arquées


• Paturons (faible paturons)


• Pieds écrasés


• Jarrets tournés en dedans ou dehors (sauf en XL et variétés extrême où léger panard est accepté)


• Poil bouclé ou ondulé


• Mouvement: Marche l'amble, mauvais mouvement, manque de dynamise(exception en XL et variétés extrêmes où une partie est acceptée).


• Ne pas se déplacer sur la même ligne, pattes qui se touchent.


 


DÉFAUTS GRAVES:


Défauts qui doivent être lourdement pénalisant, mais pas disqualifiant:


• Les yeux vairons (de différentes couleurs)


• Sévère prognathisme (1cm ou plus)


• Queue pliée


• Queue tordue


• Queue nouée


• Queue trop courte


• Poil long


 


DÉFAUTS PÉNALISANT:


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut grave et disqualifiant:


• Comportement agressif avec les humains


• Yeux roses ou albinos


• couleur ou un motif merle ou bigarré


• Monorchide ou cryptorchide (manque un ou deux testicules)


• Surdité unilatérale ou bilatérale (surdité d'une oreille ou les deux)


• Queue en tir bouchon


• Queue enroulé sur le dos

L'American Bully est un chien qui a été créé afin de vivre dans un cadre familial. C'est une race d'une nature sociable, qui arrive très bien à vivre en meute et ne supporte pas beaucoup l'absence de son maître.

 

Chien courageux, fort et protecteur, il est doux envers ses maîtres et l'être humain en général. Il est d'ailleurs stipulé dans son standard qu'il ne doit pas avoir de comportement agressif et qu'il doit s'entendre avec ses congénères et l'Homme. Ainsi, un caractère vicieux ou excessivement timide peut disqualifier un chien du standard. 

 

L'American Bully est un chien très câlin, qui ne manquera pas de faire savoir à qui veut bien l'entendre qu'il n'a pas eu sa dose quotidienne de caresses. 

 

Sportif, mais moins que l'American Staff, l'American Bully aime se balader dans la nature en compagnie de son maître. Curieux, il fera facilement rire ses maîtres et enjolivera leur journée avec ses pitreries, et ce dès le réveil. 

 

Très bon gardien, il n'est pas pour autant un chien de travail. 

L'éducation de l'American Bully doit être ferme, mais pas brutale, car malgré son apparence c'est un chien sensible.

L'American Bully est un chien solide, qui ne fait pas la fortune des vétérinaires, mais qui ne supporte pas les températures extrêmes, qu'il s'agisse de grands froids (surtout lorsqu'il fait humide) ou de fortes chaleurs.

 

Comme tous les chiens, l'American Bully peut être sujet à une rupture du ligament croisé (ou entorse grave) au niveau du genou. Mieux vaut donc éviter les activités sportives trop intenses durant la croissance du chiot.

 

C'est une race encore jeune, qui ne présente pas forcément de symptômes de maladies héréditaires ou congénitales. Toutefois, certains individus peuvent être sujets à une maladie de l'oeil, le prolapsus de la glande nictitante, une affection qui se traduit par l'apparition d'une masse arrondie et rouge au niveau de l'angle interne de l'oeil du chien. Cette maladie est facilement traitée par une intervention chirurgicale.

 

Certains individus peuvent également être victimes de dysplasie, si bien qu'un contrôle des hanches au premier anniversaire du chien est vivement recommandé. De même, il est recommandé de faire tester les individus qui souffrent de troubles de la coordination des mouvements. En effet, ils pourraient souffrir d'ataxie cérébelleuse héréditaire, aussi appelée ataxie spinocérébelleus, une affection dégénérative du cervelet provoquant notamment des difficultés dans la coordination des mouvements.

L'American Bully ne demande pas un entretien trop important. Un coup de brosse régulier en période de mue et un bain avec un shampoing pour chien au pH neutre quand il est vraiment sale feront parfaitement l'affaire. 

L'alimentation de l'American Bully doit être riche en protéines et en matières grasses, avec de bons apports en calcium. Il est possible de compléter ses rations de croquettes par de la viande fraîche ou de le nourrir exclusivement avec le régime BARF

L'American Bully est un excellent chien de compagnie.

Tout comme le Bulldog Americain, l'American Bully est une race reconnue par l'American Bully Kennel Club et l'United Kennel Club, mais pas par la Fédération Cynologique Internationale ni par la Société Centrale Canine. Un chien de cette race ne peut donc pas être inscrit au LOF. 

 

Ainsi, si un American Bully est vendu avec un LOF, il sera considéré comme un American Staffordshire Terrier, mais ne sera jamais confirmable, du fait de ses différences morphologiques. De même, si un American Bully est vendu sans son pedigree ABKC, le propriétaire peut avoir des ennuis. En effet, pour détenir un American Bully et pour prouver son appartenance à la race, il faut un pedigree American Bully délivré par l'American Bully Kennel Club

 

Enfin, même si l'American Bully n'est pas un chien catégorisé, il est recommandé de faire une diagnose de catégorie lorsque le chien atteint un an ou un an et demi. Cet examen effectué par un vétérinaire permet de confirmer ou d'infirmer l'appartenance du chien aux races catégorisées.

Un American Bully ne peut pas et ne doit pas se reproduire avec un American Staffordshire Terrier, car ce serait mélanger deux races et donc faire un croisement. Le respect des deux races est essentiel. 

Voir plus d'éleveurs
Voir plus d'annoncesPublier une annonce

Avis & conseils American Bully

J'ai une femelle que j'aime et qui le redonne super bien très très bon chien et très très gentille.

   
Par Nivollet Christophe