Bouledogue Américain

Autres noms : Old Country Bulldog
Nom d'origine : American bulldog
Standard : Standard ABNA

Importé par les colons anglais aux États-Unis, l'ancêtre du Bouledogue Américain n'est autre que le Bouledogue Anglais.   Les origines du...   Lire la suite

Importé par les colons anglais aux États-Unis, l'ancêtre du Bouledogue Américain n'est autre que le Bouledogue Anglais.

 

Les origines du Bouledogue Américain remontent au 16ème siècle. A l'époque, il seconde les cow-boys du sud des États-Unis dans la surveillance des troupeaux. Il partage avec eux la solitude des grands espaces, et ne dédaigne pas chasser le sanglier en leur compagnie. Il est aussi utilisé et apprécié en tant que chien de garde dans les fermes.

 

Quelques croisements avec des races de chiens locales, fortuits ou pas, ont conduit à obtenir plusieurs types de chiens issus de la même souche. 

 

Pratiquement décimé à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il voit sa population reprise en mains par une poignée d'éleveurs décidés, qui en relancent la sélection.

 

En effet, au milieu du 20ème siècle, deux passionnés, John D. Johnson et Alan Scott, se mettent en tête de faire renaître cette race, alors qu'elle tend à s'éteindre. Dans un premier temps, ils travaillent ensemble. Toutefois, n'ayant pas la même vision de la race, chacun crée son propre type. Il existe donc deux types de Bouledogue Américain, le Johnson et le Scott. 

 

Le Johnson, aussi appelé Bully, est un chien plutôt compact, à la tête caractéristique du Bouledogue, et qui dégage une impression de puissance dès le premier regard. Le Scott, nommé également Standard, est plus fin, plus sportif et plus endurant. En effet, son nez plus long lui procure une meilleure récupération après l'effort. 

 

Un certain flou règne quant aux origines exactes de ces deux types. Toutefois, il est bien évident que pour qu'ils soient aussi différents, plusieurs autres races de chiens ont apporté leur contribution. 

En tout cas, malgré son apparence, le Bulldog Américain n'est absolument pas un chien de combat. C'est une race qui a au contraire toutes les qualités requises pour partager la vie de famille.

 

Dans les années 70, les premiers Bouledogues Américains enregistrés par le National Kennel Club (NKC) américain étaient appelés American Pit Bulldog. Ils ont ensuite été nommés American Bulldog, pour éviter qu'ils soient confondus avec le Pit Bull.

 

Reconnue par de nombreuses fédérations canines américaines - l'United Kennel Club (UKC), le National Kennel Club (NKC) et l'American Bulldog Registry and Archive (ABRA) - et représentée en Europe par le Club Européen du Bouledogue Américain (CEBA), la race n'est pas reconnue en revanche par l'American Kennel Club (AKC) américain, la fédération équivalente à la Société Centrale Canine française.

 

En France justement, les premiers Bouledogues Américains sont arrivés dans les années 90. Non reconnu par la FCI, la race n'est pas répertoriée par la Société Centrale Canine (SCC) : seules les associations d'éleveurs de Bouledogue Américain (ABRA aux États-Unis et CEBA en Europe) gèrent la race et délivrent les pedigrees. 

   Réduire
Voir plus de photos

Caractère du Bouledogue Américain

Le Boul'Am (son nom pour les intimes) est un molosse plutôt facile comparé à certains autres. 

 

En premier lieu, c'est en effet un chien très proche de son maître et de sa famille, qu'il saura protéger et aimer sans retenue, jusqu'à en être parfois « pot de colle ». D'ailleurs, il n'aime guère la solitude, et aura tendance à être destructeur si l'absence de ses propriétaires est trop prolongée.

 

Jovial et joyeux, il ne perd pas 5 minutes pour faire le clown ou des bêtises. Et au contraire de ce que laisse penser son gabarit, il est attentif aux plus petits, si bien que les enfants trouvent en lui un compagnon plein de tendresse et de compréhension, un complice toujours disponible pour le jeu ou la promenade. Par contre, il faut veiller à lui inculquer dès son arrivée à la maison de ne pas sauter sur les lits (où il se sent généralement parfaitement à son aise) ou sauter pour dire bonjour. 

 

Si le Bouledogue Américain grandit vite dans son corps, il reste longtemps bébé dans sa tête. Ainsi, il faut l'ouvrir au monde (la ville, les gens étrangers, les bruits...) au risque de le voir à l'aise dans sa famille, mais timide et craintif à l'extérieur. Avec ses congénères, tout dépendra de son éducation, mais malgré tout, les mâles ont souvent des difficultés à cohabiter entre eux quand ils atteignent l'âge adulte. La cohabitation entre femelles est plus facile.

 

Calme et très équilibré, le Bouledogue Américain est un gardien vigilant, difficile à prendre en défaut. Très intelligent, il sait tout de suite à qui il a affaire.

 

Comme tous les chiens de travail, le Bouledogue Américain a énormément besoin de se dépenser. C'est un véritable athlète qui adore le sport, du moment que son maître l'accompagne. Ainsi, même s'il apprécie la chaleur d'un foyer ou le confort d'un bon canapé, il n'est à l'origine pas vraiment fait pour la vie en appartement. Néanmoins, si ses maîtres ont du temps à lui consacrer et qu'ils le sortent plusieurs fois par jour pour de longues balades (au moins 30 minutes par promenade), une telle vie en appartement peut être envisagée.

Santé du Bouledogue Américain

Le Bouledogue Américain n'a pas réellement de problème de santé marquant. C'est un chien assez rustique et robuste qui peut vivre toute l'année dehors, avec bien entendu un bon abri, mais qui sera ravi d'avoir une place près du feu en hiver. 

 

Par contre, comme tous les molosses, il a une croissance rapide jusqu'à ses 1 an, mais qui ne se finalise qu'à ses 3 ans. Il est donc important durant la première année de sa vie d'éviter les sols glissants, les sauts, les efforts soutenus ou le surpoids.

 

Les radiographies de dépistage de la dysplasie de la hanche sont obligatoires pour la reproduction et l'obtention d'un certificat de généalogie (pedigree). 

 

Les radiographies des coudes, pour le dépistage de la dysplasie du coude, ainsi que l'échographie cardiaque ne sont pas obligatoires, mais conseillées. 

 

Par ailleurs, avec la prédominance de la couleur blanche au niveau de son pelage, il y a chez cette race un risque de surdité du chien.

 

Enfin, le Bouledogue Américain de type Bully, proche physiquement du Bouledogue Anglais, peut souffrir de problèmes respiratoires.

Alimentation du Bouledogue Américain

L'alimentation du Bouledogue Américain doit être bien équilibrée, riche en protéines, et au contraire ne pas être trop riche en glucides et en lipides. 

Législation spécifique au Bouledogue Américain

En France, la loi du 6 janvier 1999 relative aux animaux dangereux liste en tant que chiens de deuxième catégorie les chiens de la race American Stafforshire Terrier, ceux de la race Rottweiler, ceux de la race Tosa, ainsi que les chiens assimilables par leurs caractéristiques morphologiques aux Rottweiler. Le Bouledogue Américain ne relève donc pas de cette catégorie.

 

Pour ce qui est de la première catégorie, la loi parle d'apparence morphologique assimilable à la race American Staffordshire Terrier (Pit Bulls), à la race Mastiff (Boerbulls) et à la race Tosa, sans LOF.

 

Le Bouledogue Américain se distingue sans ambiguïté des trois morphologies citées.

 

En effet, le type Bully est brachycéphale, et la tête « bulldogoïde » ne se retrouve chez aucune des trois morphologies citées.

 

Pour le type Standard, la situation peut paraître plus complexe. Pour autant, par rapport à la morphologie du Pit Bull, le Bouledogue Américain Standard est trop grand, son stop est bien marqué et sa musculature est globalement rebondie, ce qui fait qu'ils n'ont rien en commun. Par rapport au type Boerbull, là encore, les différences sont rapidement visibles, puisque le corps du Bouledogue Américain n'est pas assez haut, massif et long, et ses babines ne sont pas du tout pendantes. 

 

Pour autant, il est recommandé aux propriétaires de Bouledogues Américaisn âgés de plus de 15 mois et avec pedigree de faire réaliser une diagnose morphologique par un vétérinaire, afin d'avoir une preuve du fait qu'il ne relève pas de la catégorie de chiens dits dangereux.

Caractéristiques du Bouledogue Américain

  • Taille du mâle : De 62 à 62 cm
  • Taille de la femelle : De 56 à 56 cm
  • Poids du mâle : Moins de 45 kilos
  • Poids de la femelle : Moins de 37 kilos
  • Durée de vie moyenne : 13 ans

Apparence

Le Bouledogue Américain de type Bully est un chien trapu, avec un museau court et une dentition prognathe. Son corps a une allure puissante et lourde. Morphologiquement, il est très proche du Bouledogue Anglais, en plus massif.

 

Le Bouledogue Américain de type Standard a quant à lui un physique plus fin et élancé, tout en gardant cependant une allure massive. Son museau est plus allongé, et sa dentition peut être prognathe ou en ciseau inversé. Généralement, il est plus haut que le Bully. Morphologiquement, il est proche des chiens types Pitbull.

 

Il existe également des chiens hybrides issus de croisements entre Bully et Standard, qui présentent les caractéristiques des deux types principaux. De fait, la majorité des Bouledogues Américains sont en réalité des hybrides. 

 

Dans tous les cas, le chien aura généralement une robe à dominance blanche, avec ou sans marques de couleurs, ou inversement, une robe colorée unie avec des marques blanches. Son poil est court et dur. Ses oreilles sont petites, basses (attachée assez haut chez le Bully) et pliées. Sa queue est assez courte, épaisse à la base et amincie à l'extrémité.

Éducation du Bouledogue Américain

Le Bouledogue Américain a un grand défaut : il est têtu. Ainsi, comme tout chien, il est docile et facile à éduquer si l'on emploie la douceur, mais en instaurant une éducation ferme et cohérente, avec une hiérarchie bien établie, et ce dès son plus jeune âge.

 

Il a également tendance à vouloir dominer les autres espèces de chiens, notamment les mâles. Ainsi, il est important de le sociabiliser le plus tôt possible, afin de le désensibiliser à la présence des autres et de contrôler sa volonté très marquée de prendre le dessus. 

Entretien du Bouledogue Américain

Le Bouledogue Américain, avec son poil très ras, est facile d'entretien : un brossage une fois par semaine suffit pour entretenir ses poils et sa peau.

 

De plus, ses mues annuelles, au printemps et à l'automne, sont légères.

Usage du Bouledogue Américain

Le Bouledogue Américain est un bon chien de chasse et de compagnie.

Rédiger un avis sur cette race

Moi qui ne voulais pas de cette race je me suis complètement trompée!!!!
Mais il est adorable,et oui, c'est un chien en quête d'affection on dirait que je suis sa maman ne peut se passer de moi, de nous tous! Mes enfants aussi de 3 ans et 5 mois.
S’inquiète pour tout le monde mon mari inclus.
Se promène sans laisse trop besoin de nous.
Je suis complètement amoureuse de ce chien! et si investi pour lui.
Mon 3 ème enfant en gros! :-)

J'attend de lui qui monte la garde il a 6 mois.
Très bonne race!

   
Par Oliveira Céline

Bonjours,

Ma famille et moi venons d'accueillir une magnifique bull'am de bientôt 2 mois et sommes completement en amour avec elle! Le seul probleme c'est que pendant nos promenade elle a la manie de se coller a nos jambe se qui nous fait soit: tomber ou la kicker, se que nous ne voulons pas la pauvre chouette! Nous pensons que c'est parce qu'elle se sent en sécurité avec nous. C'est bien mignon mais ca deviens gossant a la longue!

0    0
Par rachel

une superbe race de chien sportive et familliale sociable animaux enfant personne agée bon chien de garde maison , 3 type le bully le standard hibryde qui est le melange des deux

0    0
Par christ52

Bonjours à tous, moi j'ai eu le plaisir d'acquérir un bull am standard, au début je pensais le mettre à l'école canine mais quand je vois des amies qui y vont avec les leurs je me dit que j'en ai occune utiliter, je le promène sans laisse, il est très sociable avec les autres chien sauf quand ils sont taigneux avec lui et même la il faut qu'il se sent vraiment agresser, se chien est une vrai crème qui demande que de l'affection.

0    0
Par Nigues

ce chien est trés efficace pour garder la maison iln'est pas du tout agresif mais il n'est pas trés actif

0    0
Par quent
Voir plus d'annonces

Vous possédez cette race ?

Vous possédez cette race ?

L'aimer, c'est l'assurer !

Recevez gratuitement des offres personnalisées pour assurer la santé de votre Bouledogue Américain.

Cliquez ici