Alaskan Husky

Autres noms : Husky d'Alaska
Nom d'origine : Alaskan
Groupe : Chien de type Spitz et de type primitif

Originaire d'Alaska et du Yukon, l'Alaskan Husky, ou simplement l'Alaskan, est une race de chien non définie par son ascendance ou par une standardisation, mais par sa...   Lire la suite

Originaire d'Alaska et du Yukon, l'Alaskan Husky, ou simplement l'Alaskan, est une race de chien non définie par son ascendance ou par une standardisation, mais par sa fonction, celle de chien d'attelage en milieu nordique. Il tient son nom de sa région d'origine, l'Alaska, où il aurait vu le jour entre le 19 et le 20e siècle, et où des chiens de type husky (le Husky Sibérien, le Husky de Sakhaline...) ont été croisés avec des chiens locaux, comme les American Indian Dogs, et d'autres chiens européens (Braques ou Setter anglais, par exemple) aptes à la course, dans l'unique but d'en améliorer les performances.

 

L'Alaskan Husky est le chien le plus fréquent dans les attelages de chiens durant les compétitions au niveau mondial, puisqu'aucun chien de race ne rivalise avec lui en terme de célérité. En effet, il peut atteindre une vitesse moyenne de 31km/h sur trois jours, ou 32 à 48km/h sur une seule journée.

 

Il existe des Alaskan Husky spécialisés, comme les Alaskan Husky de distance, les Alaskan Husky de charge ou encore les Alaskan Husky de sprint.

 

L'Alaskan Husky n'a pas pour vocation d'être un chien de race, puisque tout apport pouvant contribuer à renforcer ses performances de chien de traîneau est le bienvenu.

   Réduire
Voir plus de photos

Caractère du Alaskan Husky

Comme ce sont des chiens destinés à être en contact avec le public, les Alaskan Huskies font montre d'une grande docilité. Souvent parfaitement dressés du fait de leur utilisation, ces animaux font de parfaits chiens de compagnie. Mais qu'ils soient jeunes ou vieux, ils ont besoin de beaucoup d'exercice, et donc de suffisamment d'espace pour courir.

 

Par ailleurs, s'ils sont en groupe, les Alaskans ont tendance à aboyer entre eux ou à interpeller les chiens du quartier, leur esprit de meute étant très marqué. Il est toutefois possible de les dresser pour leur apprendre à ne pas le faire, et ainsi préserver la quiétude dans le voisinage.

 

Ils peuvent également avoir tendance à creuser des trous sous les portails pour partir chasser, ayant généralement un fort instinct de chasseur, du fait de leur croisement avec des huskies sibériens, des lévriers ou des chiens de chasse.

 

Par ailleurs, les Alaskans ne font pas de bons chiens d'intérieur. En effet, ils perdent beaucoup leurs poils au printemps et en automne, et ne supportent pas d'être enfermés. Par ennui, ils peuvent alors avoir un comportement destructeur.

Entretien du Alaskan Husky

Tout comme les autres chiens vivant dans le grand froid, il est formellement déconseillé, voire interdit, de laver les Alaskans Huskies. En effet, les races de chiens nordiques ont une pellicule grasse naturelle sur leurs poils qui les protège contre les températures trop extrêmes. On dit qu'ils ont des poils autonettoyants. S'ils se lèchent, il faut les laisser faire : leur salive réimperméabilise leurs poils. On ne lavera le chien qu'en cas de force majeure - par exemple, s'il se roule dans la boue ou dans des excréments.

 

L'Alaskan mue deux fois par an, et perd beaucoup de poils durant cette période. Il est conseillé de le brosser toutes les semaines, mais doucement et dans le sens du poil, pour ne pas abîmer son pelage.

Usage du Alaskan Husky

Chien d'attelage, ou utilisé pour tirer les traîneaux.

Caractéristiques du Alaskan Husky

  • Taille du mâle : De 57 à 76 cm
  • Taille de la femelle : De 53 à 70 cm
  • Poids du mâle : De 18 à 40 kilos
  • Poids de la femelle : De 16 à 35 kilos
  • Durée de vie moyenne : De 10 ans à 15 ans

Apparence

Même si l'Alaskan Husky est un chien croisé, la base de type Husky a été volontairement gardée pour prédominer, les autres races étant uniquement utilisées dans le but d'améliorer les performances et l'adaptabilité de l'animal aux conditions climatiques, et ainsi en faire un parfait chien de traîneau.

 

Sa forme est similaire à celle du Husky sibérien ou du Husky de Sakhaline, même s'il est généralement plus grand. Sa tête est petite et triangulaire, et ses oreilles droites et larges.

 

Tous les types de robes sont présents dans cette race, leur couleur important peu. Les yeux sont généralement marrons, bleus ou vairons.

 

La fourrure est moins dense que chez les chiens de pure race nordique, et les poils sont courts ou mi-longs, permettant ainsi de mieux faire s'évaporer la chaleur durant les courses.

Santé du Alaskan Husky

L'Alaskan Husky est généralement un chien robuste ayant très peu de problèmes de santé.

 

Quelques-uns sont cependant sujets à certaines maladies héréditaires que l'on retrouve également chez les chiens de pure race nordique, comme l'hypothyroïdie ou l'atrophie progressive de la rétine. Plus rarement, certains chiens peuvent avoir des problèmes d’œsophage, ce qui les amène à ne produire qu'un faible bruit d'aboiement.

Alimentation du Alaskan Husky

Grâce à leur métabolisme lent, similaire à celui du Husky de Sibérie, et à leur éducation, les Alaskans peuvent passer un certain temps sans manger tout en restant efficaces dans leurs tâches.

 

Pour autant, comme ce sont des chiens actifs, ils ont des besoins en protéines et en lipides plus élevés que de nombreuses autres races de chien. Les régimes alimentaires à privilégier pour les Alaskans Huskies sont soit les régimes à base de croquettes contenant le moins de céréales possible, soit le régime BARF, composé presque exclusivement de viandes crues.

Divers

Il a plusieurs fois été tenté d'organiser l'élevage des Alaskan Husky pour en établir un registre, mais ces essais n'ont jamais reçu un grand soutien du côté des professionnels les utilisant. En effet, avec une standardisation, les Alaskan, surtout sélectionnés pour leur capacité de travail, pourraient ne plus se définir que par leur apparence, et perdre en performance. De plus, l'aspect fermé de la standardisation des races pourrait également empêcher l'introduction d'individus non conformes, même s'ils pourraient améliorer l'efficacité de l'animal.

 

Les Alaskans forment ainsi la plus grande population de chiens soigneusement sélectionnée, mais non standardisée. Ils représentent la majorité des chiens de traîneau en activité.

Soyez le(a) premier(ère) à donner votre avis sur cette race canine !

Vous connaissez bien les Alaskan Husky, ou possédez vous-même un Alaskan Husky ?
Que pensez-vous de cette race ? Avez-vous des conseils à partager ?

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer