Affenpinscher

Affenpinscher

Autres noms : Griffon Singe
Nom d'origine : Zwergaffen
Groupe : Chien de type Pinscher ou Schnauzer - Molossoïde - Chien de montagne et de bouvier suisse
Standard : Standard FCI N°186

Partager
 Envoyer cette page à un ami

Qualités du Affenpinscher

Tempérament du Affenpinscher

Affectueux
Aime les enfants
Calme
Facile à éduquer
Joueur
Peut rester seul
Protecteur
S'entend avec d'autres animaux
Sociable

Le Affenpinscher au quotidien

Aboie peu
Bave peu
Mange peu
Nécessite peu d'entretien
Perd peu ses poils
Peu coûteux à toiletter
Peu enclin à l'obésité
Santé robuste

Caractéristiques du Affenpinscher

Espérance de vie
14 ans et demi
Poids de la femelle
De 3 à 3 kilos
Poids du mâle
De 3 à 4 kilos
Taille de la femelle
De 24 à 28 cm
Taille du mâle
De 25 à 29 cm

Le Affenpinscher : pour qui ?

Avec des enfants
Comme premier chien
En appartement
Pour personne peu disponible
Pour personne âgée
Pour petit budget

Informations sur le Affenpinscher

Parfois qualifié de chien-singe, l'Affenpinscher est une race de chien originaire d'Allemagne. D'ailleurs, son nom est dérivé de l'allemand "Affe", qui signifie "singe". Il semble qu'il descend des Pinschers à poils durs et pourrait être apparenté au Griffon Belge.

 

Cette race de chien de famille est relativement ancienne, puisque Albrecht Dürer, artiste allemand ayant vécu entre 1471 et 1528, en a représenté les ancêtres sur ses gravures en bois. On retrouve également des animaux semblables dans certains tableaux de Jean van Eyck, peintre belge du 15ème siècle. 

 

Utilisés comme chiens de maison, leurs talents de ratier étaient reconnus par les fermiers et commerçants dès le 17ème siècle. Toutefois, les premières traces écrites de l'Affenpinscher en tant que tel remontent à 1879. Néanmoins, à l'époque, ces chiens étaient plus larges que ceux que nous connaissons aujourd'hui. De plus, de nombreuses couleurs de robes étaient admises, comme le jaunâtre, le rougeâtre, le blanc-grisâtre et le gris foncé.

 

Par la suite, la sélection a fait en sorte de diminuer sa taille, et seule la robe noire devint tolérée. La première ébauche de standard date de 1908, et le premier standard officiel de 1913. La race était alors surtout populaire en Bavière et en Saxe. Malgré une diminution du nombre des Affenpinschers à cause de la Première Guerre mondiale, leur popularité continua à croître dans l'entre-deux-guerres. Par la suite, la Seconde Guerre mondiale décima quasiment complètement la race.

 

La race fut importée aux États-Unis dès 1935 par Mrs. Bessie Mally of Cicero. L'American Kennel Club (AKC) la reconnut l'année suivante. Il faudra toutefois attendre 1955 pour que la FCI en fasse de même. 

 

De nos jours, l'Affenpinscher reste une race relativement confidentielle de par le monde.

L'Affenpinscher doit son nom à la couronne de poils hirsutes qui encadre sa tête. En effet, celle-ci le fait ressembler à un singe. En outre, il est reconnaissable à son poil dur et bien fourni sur l'ensemble du corps, dont la couleur est uniformément noire.

 

De grands yeux foncés complètent le portrait de ce petit chien très expressif. Les oreilles, attachées haut, sont pointées vers l'avant. Quant à la queue, elle doit être portée en sabre ou en faucille.

Standard FCI N°186 (09/02/2009)

TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud.

ORIGINE : Allemagne.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 26.03.2009.

UTILISATION : Chien de famille et d'accompagnement.

CLASSIFICATION F.C.I. :

Groupe 2 Chiens de type Pinscher et Schnauzer - Molossoïdes- Chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races.

Section 1.1 Chiens de type Pinscher et Schnauzer

Sans épreuve de travail.


ASPECT GENERAL :
L'Affenpinscher est un chien de petit format, compact, à poil dur ; sa face a une expression simiesque.


PROPORTIONS IMPORTANTES :

Le rapport entre la longueur du corps et la hauteur au garrot doit autant que possible donner l'impression d'un chien inscriptible dans le carré.


COMPORTEMENT / CARACTERE :

Intrépide, attentif, tenace et fidèle, parfois passionné et emporté. Dans son essence c'est un chien de famille agréable.


TETE :

REGION CRANIENNE :

- Crâne : Plutôt rond qu'allongé, en total pas trop lourd, fortement bombé avec un front nettement dessiné.

- Stop : Accentué.

REGION FACIALE :

- Truffe: Ronde, pleine et noire. Narines bien ouvertes.

- Museau : Court et droit (pas retroussé). Le chanfrein est droit.

- Lèvres : Bien appliquées aux mâchoires, de couleur noire.

- Mâchoires/dents : Denture complète (42 dents) avec des dents d'un blanc pur. La mandibule, qui est légèrement recourbée vers le haut, dépasse le maxillaire. Les incisives d'une denture saine sont régulièrement implantées et forment une ligne légèrement arrondie. Quand la gueule est fermée, les canines et les incisives ne doivent pas être visibles ; de même, quand la gueule est fermée, l'Affenpinscher ne doit pas montrer la langue. L'absence de 2 PM1, PM2 ou PM3, respectivement l'absence de deux dents de ces trois catégories est toléré.

- Yeux : Foncés, plutôt arrondis et en boule ; les bords des paupières pigmentés de noir épousent bien la forme du globe oculaire et sont encadrés par une couronne de poils raides.

- Oreilles : Attachées haut, pointant symétriquement vers l'avant, en forme de "V", les bords internes des oreilles étant accolés à la tête. Oreilles droites, petites, dressées symétriquement et aussi verticalement que possible.


COU :

Droit, plutôt court, fermement implanté, solide ; la peau de la gorge est bien appliquée et ne forme pas de plis.


CORPS :

Solide, carré, compact.

- Ligne du dessus : Depuis le garrot légèrement en pente vers l'arrière, formant une ligne presque droite.

- Garrot : Il constitue le point le plus haut du dessus.

- Dos : Fort, court et ferme.

- Rein : Court et solide ; la distance entre le dernier arc costal et la hanche est courte, de sorte que le chien apparaît ramassé.

- Croupe : Courte, elle se fond imperceptiblement en léger arrondi dans la racine de la queue.

- Poitrine : Légèrement aplatie sur les faces latérales, de largeur modérée, elle descend plus bas que le niveau des coudes.

- Ligne du dessous et ventre : Modérément relevé ; la ligne du dessous est presque parallèle à la ligne du dessus (du garrot à l'attache de la queue).


QUEUE :

Naturelle : l'objectif à atteindre est la queue en sabre ou en faucille.

MEMBRES :

MEMBRES ANTERIEURS :

Généralités : Les antérieurs sont solides, droits, parallèles et pas serrés.

- Epaules : Bien musclées. L'omoplate est longue, oblique (formant un angle d'environ 45° avec l'horizontale) et appliquée à plat.

- Bras : Bien au corps, solide et musclé.

- Coude : Correctement appliqués, tournés ni en dedans ni en dehors.

- Avant-bras : Fortement développé, droit vu de tous les côtés.

- Carpe : Solide et fort.

- Métacarpe : Vu de face vertical, vu de profil légèrement incliné par rapport au sol, fortement développé et musclé.

- Pieds antérieurs : Courts et ronds ; les doigts sont serrés et cambrés (pieds de chat), les coussinets résistants, les ongles courts, noirs et solides.

MEMBRES POSTERIEURS :

Généralités : Vus de profil, les postérieurs sont obliques et modérément angulés ; vus de derrière ils sont parallèles.

- Cuisse : Fortement musclée, large.

- Grasset : Tourné ni en dedans ni en dehors.

- Jambe : Longue et solide.

- Jarret : Modérément coudé.

- Métatarse : Vertical par rapport au sol.

- Pieds postérieurs : Un peu plus longs que les antérieurs ; les doigts sont serrés et cambrés, les ongles courts et noirs.


ALLURES :

Démarche trottinante, dégagée et coulante ; la poussée des postérieurs est modérée. Vu de devant et de derrière, le mouvement est droit et parallèle.


PEAU :

Bien appliquée sur tout le corps.


ROBE :

POIL : Sur le corps, le poil doit être dur et bien fourni. Sur la tête il forme la parure caractéristique composée de sourcils en piquants broussailleux, d'un encadrement en couronne des yeux, d'une barbe imposante, d'un toupet et de favoris. En tête, le poil doit être le plus raide possible, en mèches qui se dressent radialement. Ces particularités sont essentielles pour produire l'expression simiesque.

COULEUR : Noir pur avec sous-poil noir.


TAILLE ET POIDS :

Hauteur au garrot : Pour mâles et femelles : de 25 à 30 cm.

Poids : Pour mâles et femelles : environ de 4 à 6kg.


DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

En particulier :

- Constitution générale lourde ou légère, sujet haut ou bas sur pattes.

- Yeux clairs.

- Oreilles attachées bas ou très longues, oreilles portées différemment l'une de l'autre.

- Oreilles flottantes.

- Dos trop long, voussé ou peu soutenu.

- Dos carpé.

- Croupe avalée.

- Racine de la queue inclinée en direction de la tête.

- Postérieurs trop fortement coudés, en tonneau.

- Pieds allongés.

- Poil court, mou, ondulé, broussailleux, soyeux, tacheté ou de couleur blanche.

- Taille inférieure ou dépassant de 1 cm les normes indiquées par le standard


DEFAUTS GRAVES :

- Caractère sexuel insuffisant (p.ex. femelle de type masculin).

- Ossature trop fine.

- Museau retroussé comme chez un griffon, ou trop long.

- Prognathisme inférieur trop développé, articulé en pince.

- Yeux globuleux.

- Coudes tournés en dehors.

- Jarrets tournés en dedans.

- Taille inférieure ou dépassant de plus d'un cm et de moins de 2 cm les normes indiquées par le standard.


DEFAUTS ELIMINATOIRES :

- Chien agressif ou chien peureux

- Toute malformation.

- Sujet insuffisamment typé.

- Défauts graves d'ensembles touchant la constitution, le poil ou la couleur.

- Défauts d'articulé comme articulé en ciseaux ou déviation de l'arcade incisive.

- Taille inférieure ou dépassant de plus de 2 cm les normes indiquées dans le standard.


Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.



N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

L'air sérieux de l'Affenpinscher dissimule difficilement son naturel gai et joueur. De fait, c'est un chien intrépide, attentif, tenace et fidèle. Un peu têtu et indépendant, parfois passionné et emporté, ce n'est pas le champion de l'obéissance. De plus, il n'a peur de rien et préviendra de l'arrivée de tout inconnu, ce qui en fait un bon chien d'alerte. Cela dit, force est de reconnaître qu'il n'est pas très dissuasif.

 

En revanche, il aime amuser la galerie et séduire par ses pitreries, ce qui lui vaut le surnom de "diablotin moustachu". Il est d'ailleurs connu pour être capable de marcher sur ses pattes arrière, et être habile de ses pattes avant. C'est un chien affectueux et relativement facile à vivre, qui s'entend bien avec toute la famille, y compris les animaux. Il convient cependant d'être prudent en présence de rongeurs de compagnie : l'Affenpinscher a tendance à les considérer comme des proies. De plus, son caractère étant celui d'un terrier, il n'a qu'une tolérance modérée pour les plus jeunes enfants.

 

De par sa petite taille, c'est un chien adapté à la vie en appartement, sous réserve d'être sorti régulièrement et d'avoir été éduqué pour ne pas trop aboyer. En terme d'exercice, une balade de 20 à 40 minutes par jour est suffisante.

 

Bien sûr, il saura aussi apprécier une vie à la campagne et un jardin, à condition que celui-ci soit clôturé.

L'Affenpinscher étant un petit chien têtu, son maître devra être ferme, mais doux. A part cela, son éducation ne présente pas de difficultés particulières. Pour lui, apprendre en jouant est idéal.

L'Affenpinscher jouit dans l'ensemble d'une santé robuste.

 

Il peut toutefois être touché par la luxation de la rotule, la persistance du canal artériel ou encore la dysplasie de la hanche. De plus, comme la plupart des chiens de petite taille, il est prédisposé à la maladie de Legg-Perthes-Calvé.

 

Dans tous les cas, c'est un chien d'intérieur, qui n'est pas fait pour être en extérieur, particulièrement en cas de climat extrême. Toutefois, son poil lui permet de bien supporter le froid et l'humidité.

L'Affenpinscher demande relativement peu d'entretien : un brossage hebdomadaire est suffisant. Lors de la mue, qui a lieu 2 fois par an, il doit être brossé 2 à 3 fois par semaine. 

 

Il peut aussi être nécessaire de tondre les poils de ses pattes et de couper ses griffes lorsque ces dernières deviennent trop longues.

L'Affenpinscher étant un chien de petite taille, il a un métabolisme rapide et un petit estomac. C'est pourquoi il doit manger souvent, mais par petites quantités.

 

Par ailleurs, il convient de choisir des croquettes adaptées à son gabarit, et notamment à la taille de ses mâchoires.

L'Affenpinscher est un agréable chien de compagnie et d'intérieur.

Trouvez un élevage de Affenpinscher près de chez vous !Voir les éleveursRéférencer votre élevage
Vous souhaitez adopter un Affenpinscher ou organiser une saillie entre Affenpinscher ?Voir les annoncesPublier une annonce

Avis & conseils Affenpinscher

Je viens de prendre un chiot de cette race, très attaché à son maître il apprend très vite pour lui faire plaisir, il est joyeux et affectueux, une belle découverte pour cette race pratiquement inconnue.

   
Par Snobinarde